Un conseiller du FDA pense que les troubles cardiaques des nouveaux-nés proviennent des mères vaccinées. (Laurent Glauzy)

Récemment, le conseiller expert de la Food and Drug Administration (FDA) américaine, Steve Kirsch (photographie), qui, lors d’un avis de la FDA sur l’approbation de la troisième piqûre, a laissé entendre que les vaccinations tueraient plus de personnes qu’elles n’en sauveraient. Dans sa lettre d’information, Steve Kirsch aborde maintenant le fait que les unités de soins intensifs néonatals d’un hôpital américain seraient remplies de bébés souffrant de problèmes cardiaques. Les mères des bébés sont toutes censées avoir été vaccinées, selon la lettre qu’il a reçue.

Un hôpital local pour enfants aux États-Unis rapporte que les trois unités de soins intensifs néonatals sont remplies de bébés souffrant de problèmes cardiaques. On peut se demander comment le CDC et la Maison Blanche vont minimiser les bébés souffrant de problèmes cardiaques.

Le CDC (Centers for Disease Control and Prevention) avait conseillé aux femmes enceintes de se faire vacciner. Elle s’est fondée sur une déclaration figurant dans un article du « New England Journal of Medicine » (NEJM), qui a depuis été rétracté. L’article a été corrigé, mais le CDC n’a pas révisé ses conseils.

Dans sa Newsletter, Steve Kirsch témoigne : « Je viens de recevoir cet email d’une source très digne de confiance. Cela me semble très crédible, mais je n’ai pas encore eu le temps de le vérifier. Ma fiancée connaît une infirmière de l’hôpital local pour enfants qui lui a confié en secret hier qu’une autre infirmière de l’hôpital lui a dit que les trois USIN (unités de soins intensifs néonatals) de l’hôpital sont pleines d’enfants patients qui ont des problèmes cardiaques. L’infirmière de l’USIN aurait déclaré qu’elle n’était pas autorisée à demander le statut vaccinal des mères, mais que cette information figurait dans tous les dossiers médicaux et que toutes les mères étaient entièrement vaccinées. Comme il s’agit d’une rumeur de troisième ou quatrième main, j’aurais normalement essayé de la confirmer avant de la partager avec qui que ce soit. Cependant, mes premières recherches sur Internet n’ont pas été concluantes, et je crains que cette question ne soit étouffée pendant un certain temps par les responsables de nos plus grands hôpitaux – en particulier ceux qui sont actuellement occupés à licencier les médecins et les infirmières qui refusent les vaccinations. Et si cela commence à se produire dans un hôpital, je suppose que cela commence à se produire dans les hôpitaux de tout le pays, voire du monde entier – peut-être que cela commence maintenant parce que cela fait seulement 9 mois que la folie de la vaccination a commencé, ou peut-être que davantage de femmes enceintes ont récemment cédé à la pression de la vaccination obligatoire.

Je me demandais si cela vaudrait la peine d’en informer certains des conseillers scientifiques/médicaux du Projet Unité, qui ont peut-être des contacts dans de grands hôpitaux dotés d’unités de soins intensifs néonatals, si on peut leur faire confiance pour enquêter discrètement sans risquer leur crédibilité ou la nôtre en publiant l’histoire avant confirmation. Si cette rumeur pouvait être confirmée et exposée, elle pourrait à elle seule renverser le cours de cette guerre. »

traduction de l’hebdomadaire autrichien Wochenblick

LES LIVRES DE LAURENT GLAUZY
https://profidecatholica.com/librairie/

CES VITAMINES QUE L’ON VOUS CACHE

& TEINTURE MERE DE PIN SYLVESTRE (ALPES AUTRICHIENNES) :
https://profidecatholica.com/vitamine-c/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s