« La chienlit mondialiste laissez-fairiste ! » à laquelle appartient Emmanuel Macron par Maurice Allais.

Cette expression est citée dans son livre « La mondialisation, la destruction des emplois et de la croissance » Editions Clément Juglar, Paris 1999 (page 217).

Depuis 1974, la domination intolérante de la secte libre-échangiste n’a cessé de s’exercer. Ainsi et par exemple depuis le 11 septembre 2002, notre prix Nobel d’économie français, n’a pu publier aucun article dans Le Figaro. Ce qui ne l’empêcha pas le 10 octobre 2010, pour évoquer son décès ayant eu lieu la veille, d’affirmer benoîtement qu’il collaborait « dans de nombreux journaux, à commencer par Le Figaro. »

Cette hypocrisie se remarquait aussi dans les médias audiovisuels. On évitait de le convier sur les plateaux de TV alors qu’il était l’un des seuls à annoncer il y a plus de 10 ans, qu’une crise majeure accompagnée d’un chômage incontrôlé allait bientôt se produire. Il dénonçait pourtant déjà les origines de la crise, de ce que sont progressivement devenues les banques actuelles, le rôle véritablement dangereux des traders et pourquoi certaines vérités ne sont pas dites à leur sujet. Pourquoi donc les grands médias en France autorisent-ils certains « experts » et pas d’autres ?

Qui détient le pouvoir de décision de nous laisser écouter soit des ignorants soit des trompeurs ? Dans nos pays occidentaux, le grand capital apatride verrouille d’une main de fer non seulement les médias mais aussi l’opinion et les élections. Cette évolution s’est produite sous l’influence de plus en plus dominante des sociétés multinationales. Elles exercent en fait un pouvoir politique exorbitant, un pouvoir « ETAT PROFOND » qui gouverne quel que soit le président.

De gauche, du centre ou de droite, c’est l’ Etat Profond qui mène le bal avec, bien entendu, les services de Renseignement qui ne manquent pas de Bras Armés. Les crises économiques résultent toujours d’excès de crédits. (voir à ce sujet le Français Clément Juglar 1829-1905). Les excès de crédits immobiliers aux USA ne sont-ils pas en effet à l’origine de la crise que nous traversons ? Et le surendettement des Etats ne contribue-t-il pas à la prolonger ?

Si on avait pleinement compris Juglar mais aussi l’Américain Irving Fisher, la situation d’aujourd’hui serait tout autre. Car actuellement, l’économie mondiale tout entière repose sur de gigantesques pyramides de dettes prenant appui les unes sur les autres. Le monde est devenu un vaste casino dans lequel nous sommes les piteuses « Machines a donner des sous » !

Les multinationales et la finance mondiale ont un seul objectif : maximiser leurs profits et leur puissance. Leur stratégie s’étendant à la planète entière, elles ont impérativement besoin de 3 libertés :

1/ Liberté totale de transférer leurs capitaux, leurs bénéficies et leurs entreprises d’un pays à l’autre en fonction de leurs intérêts.

2/ Liberté totale d’écouler partout leurs produits sans aucune entrave ni droit de douane.

3/ Liberté totale d’importer de la main d’œuvre étrangère dans n’importe quel pays.

En effet, lorsqu’elle est massive, l’immigration crée un chômage permanent qui casse les revendications et fait baisser les salaires. En outre, un métissage généralisé des populations et la vente de produits standardisés uniformisent les comportements à l’échelle mondiale.

« Une marionnette de 3,5 m représentant un jeune réfugié syrien qui a parcouru 8 000 km depuis la frontière syrienne, est arrivée à la #COP26 pour la Journée du genre. Elle est ici pour sensibiliser à l’impact disproportionné du changement climatique sur les femmes et les filles du monde entier. »

Ce superbe raisonnement oublie que le niveau de vie de chacun ne dépend pas que des prix mais aussi de son revenu. Si les prix baissent de 10% mais les revenus de 20% ou même disparaissent par suite du chômage, quel est l’avantage pour ces gens là ? Les importations massives de produits étrangers bon marché détruisent des pans entiers de la production nationale. Et l’arrivée ininterrompue de nouveaux immigrés ne peut qu’accentuer le chômage, les baisses de salaire et les prélèvements fiscaux et sociaux croissants pour justement aider cette immigration.

La doctrine libre-échangiste repose sur la comparaison entre les prix nationaux et les prix étrangers. Jusqu’en 1914 l’étalon-or assurait une grande stabilité des taux de change. Donc de la vérité des prix. Mais depuis l’abandon de l’or, les prix de nombreux pays sont artificiellement abaissés par des dépréciations monétaires.

Par exemple, les exportations des USA et de la Chine sont dopées par des baisses soigneusement entretenues du dollar et du yuan. Ce sont les universités américaines, financées par fonds privées, qui se mirent au début à ne plus enseigner que les théories libre-échangistes. Les européennes durent s’y soumettre. Pendant ce temps, les organisations internationales : FMI, GATT, OMC, OCDE… furent créées pour chapeauter l’organisation de la planète dans cet esprit. Et dans chaque nation, les partis agréés par le grand capital apatride devaient tout faire pour ouvrir les frontières, casser les mouvements politiques d’inspiration nationale en leur interdisant les médias, en les discréditant par tous les moyens.

Et comme du temps des romains, pour calmer les perdants de la mondialisation, on distribue au peuple subventions, allocations et jeux de cirque : foot, TV, loterie, bagnoles, jeux….. Et pour entretenir l’illusion que c’est le peuple qui décide, pour simuler la démocratie, la gauche et la droite multiplient les élections et les affrontements mais uniquement sur des questions qui n’intéressent pas le grand capital apatride !

Dans le monde actuel, le véritable pouvoir se situe bien au-delà des marionnettes de la politique spectacle qui ne passionne que les gogos. L’accession du dollar au cœur du SMI (Système Monétaire International) procure aux USA d’énormes avantages mais pénalise lourdement les autres pays.

Le dollar comme monnaie internationale a pour effet de financer les déficits américains par la communauté internationale. Cela enrichit le pays le plus riche aux dépends des plus pauvres.

Et le système des changes flottants permet et génère une spéculation gigantesque sur les changes particulièrement nocive ! La mondialisation de l’économie est très profitable pour quelques groupes privilégiés. Mais les intérêts de ces groupes ne sauraient s’identifier avec ceux de l’humanité toute entière.

En ce qui concerne la France, les résultats sont déjà catastrophiques. Et c’est bien la politique de libre-échange mondialiste poursuivie par l’organisation de Bruxelles qui a entraîné à partir de 1974, la destruction de nos emplois, de notre industrie, de notre agriculture et de notre croissance.

Sans elle, le PIB réel par habitant serait aujourd’hui au moins 30% plus élevé qu’il ne l’est actuellement ! En 1968, les étudiants à Paris défilaient en scandant « il est interdit d’interdire ». C’est exactement le slogan du libéralisme sauvage !

« L’Ambassadrice Israëlienne Tzipi Holovely s’enfuyant de la London Scholl of Economics. »

Entre l’excès de réglementation et la déréglementation totale, il est nécessaire de trouver un optimum. Vous l’aurez toutes et tous compris, cet « Optimum » ne sera ni Emmanuel Macron avec ses chers dévoués ni les réseaux financiers d’Eric Zemmour.


Pour remettre la France EN MARCHE (et non la république), nous avons besoin d’un Grand Rassemblement de Françaises et de Français NON RENIES (en aucun cas d’un parti politique) pour faire plier ce système mortifère avant que ce soit lui qui nous « casse » définitivement.

Nous n’y arriverons pas Seuls ; demandons l’ Aide à Dieu, à Notre Sainte Mère Marie et à tous nos Saints afin qu’ils nous aident et nous assistent dans cette lourde tâche contre ces puissances de l’enfer.

« La révolution (dite) Française a fait plus de morts en UN MOIS au nom de l’ ATHEÏSME que l’ Inquisition au NOM DE DIEU pendant tout le moyen-âge et dans toute l’ Europe. »

Pierre Chaunu (1923-2009)Professeur Emérite à la Sorbonne

Le président de la République Emmanuel Macron, sa femme la ...

3 Commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s