« Les nostalgiques des meurtres de masse de 1793 n’auront jamais leur place en Bretagne » telle est la réponse du Parti National Breton à Jean-Luc Mélenchon.

Le député français Jean-Luc Mélenchon, chef du parti d’extrême-gauche “La France Insoumise”, était à Nantes pour présenter sa candidature aux élections présidentielles hexagonales de 2022.

A cette occasion, celui qui a régulièrement fait part de son hostilité de principe à l’existence de la culture et la langue bretonnes a répété sa volonté d’écrasement des peuples de souche européenne par le recours à l’immigration de remplacement et de dilution. Ce que Jean-Mélenchon appelle pudiquement la “créolisation”.

Puisque le natif du Maroc Jean-Luc Mélenchon évoque Marseille en la désignant comme modèle de l’avenir qu’il souhaite imposer aux Bretons, soulignons que cette ville est peu “métissée” car de plus en plus algérienne et islamique, exclusivement.

Les Bretons ne doivent pas s’y tromper. Les allusions et les euphémismes masquent à peine l’idée fixe de la gauche grand-jacobine hexagonale : le génocide à bas bruit des peuples réels par le nivellement biologique. Derrière les discours sibyllins aux accents volontiers génocidaires pour qui sait tendre l’oreille, Mélenchon instrumentalise cyniquement des immigrés extra-européens pour sa politique d’anéantissement par remplacement.

Issu du courant trotskiste férocement hostile au peuple breton de Pierre Boussel-Grinberg, Mélenchon est membre du Grand Orient de France, une organisation maçonnique notoirement nostalgique des égorgeurs de 1793 qui ont livré la Vendée au génocide et Nantes aux noyades de masse (novembre 1793 – février 1794) sur ordre des terroristes de la Convention. 

Par ces déclarations de principe guidées par une idéologie nihiliste qui a déjà largement semé la mort en Bretagne, Mélenchon s’inscrit dans une politique constante de destruction des spécificités ethno-culturelles de la Bretagne propre à son courant politique. Afin d’atteindre cet objectif et faute de troupes fraîches, il s’allie publiquement avec les organisations islamistes les plus radicales pour réaliser l’union de la guillotine des Sans-Culottes et du Cimeterre des Djihadistes.

Mais leurs précurseurs ont déjà démontré la nature de leurs intentions vis-à-vis du peuple breton et depuis les Bretons ont appris de l’histoire.

Le Parti National Breton rappelle l’évidence : la clique mélenchoniste et ses agitateurs marxistes, pâles imitateurs de Robespierre et de ses assassins, ne seront jamais les bienvenus en Bretagne. Le Parti National Breton combattra ses remugles ennemis de la Bretagne inspirés de Carrier, Fouché et Barrère jusqu’à leur expulsion complète du territoire national breton.

Breizh Atav !

Le Kuzul Meur du Parti National Breton : https://partinationalbreton.com/2021/12/01/le-parti-national-breton-sur-la-venue-de-melenchon-a-nantes-les-nostalgiques-des-meurtres-de-masse-de-1793-nauront-jamais-leur-place-en-bretagne/?fbclid=IwAR3EUDeS-tZNWtpqG6sfGvmydgq26m1bNmbdldOkCaCjP1-mbvyQbEdkhdk


Nous avons en face une clique franc-maçonne qui obéit aux Protocoles des Sages de Sion établis CONTRE ESAÜ, ESAV, L’OCCIDENT = ROME, c’est à dire contre le Monde Blanc et Chrétien qui évangélisa le Monde pour annoncer partout la Bonne Nouvelle de Notre Seigneur Jésus-Christ.

Le meilleur moyen d’effacer le Monde Blanc Chrétien fut, en tout premier lieu, par le coup d’état de 1789, d’Exterminer des Milliers de Catholiques en Vendée Royale. La synagogue ayant ainsi pris le pouvoir en se cachant sous l’appellation « REPUBLIQUE », il ne lui restait plus qu’à faire envahir l’Europe Blanche Catholique par l’Afrique mahométane uniquement après avoir pris soin d’instaurer les lois « RACISME » et « DROIT DE L’HOMME » pour que les Peuples Européens Originels Catholiques soient enchaînés en paroles et en actes et deviennent ainsi les Envahis sans aucun pouvoir.

Il ne faut pas oublier que derrière les Peuples Européens Blancs Catholiques, c’est Notre Seigneur Jésus-Christ qui est Combattu sans commune mesure, depuis sa venue.


Laisser un commentaire