Pour les Incroyants sur l’EAU qui, selon eux, ne contient Rien qui peut Altérer la Santé !

En été 2020, un petit village du Sud de la France a eu l’Eau du robinet empoisonnée !

Lorsque l’on dénonce des Multi-Anti-Nationales comme le sont TOUTES LES FILIERES QUI ONT FAIT MAIN BASSE SUR L’EAU, les Assassins mettent de suite en Branle leurs Trolls qui viennent vous dire que c’est FAKE !

Et, malheureusement, dans ces Trolls, des braves gens suivent en croyant que du Graphène contenu dans l’Eau ne peut pas être Vrai.

Pauvres de Vous !

Qui sont les géants de l’eau dans le monde ?

FOCUS DATA. En lorgnant le géant de l’eau Suez, le groupe Veolia se positionne clairement sur un marché mondial difficile à conquérir. Encore partagé par une multitude d’acteurs, il est principalement soumis aux règles des collectivités qui en sont les principales gestionnaires. Si la fusion Suez / Veolia voit le jour, la place de « super champion mondial » reste encore à acquérir, à l’heure où les acteurs chinois montent en puissance.

Largement dominé par les entreprises françaises, le marché de la gestion de l’eau dans le monde est encore fragmenté. De fait, en 2019, les chiffres d’affaires des 14 principaux géants mondiaux ont représenté au total moins de 7% des parts d’un marché estimé à 600 milliards d’euros, selon les données compilées par La Tribune. Si la fusion des deux géants Veolia et Suez voit le jour, quel poids pèsera le « super champion » dans la gestion de l’eau dans le monde ? Une goutte d’eau dans un océan de clients potentiels : seulement 3% du marché, d’après les chiffres de Veolia. En se mariant avec Suez, le numéro un des services à l’environnement (eau, déchets, recyclage, énergie) générerait pourtant un chiffre d’affaires de plus de 40 milliards d’euros (selon les chiffres d’affaires cumulés en 2019), dont 18 milliards dédiés uniquement à la gestion de l’eau.

Le marché de l’eau estimé à 600 milliards d’euros

Or, l’enjeu de l’eau dans le monde est capital pour les acteurs des services à l’environnement. Le marché de la gestion de l’eau représente en effet à lui seul plus de 40% (600 milliards d’euros) parmi l’ensemble des services à l’environnement fournis par les poids lourds du secteur (tels Suez, Waste management, Veolia…). A titre de comparaison, la gestion des déchets pèse 400 milliards, les services à l’énergie comptent eux pour 400 milliards du marché global, d’après les informations publiées par Veolia.

C’est d’ailleurs par son positionnement très large sur la chaîne de valeur des métiers de l’eau.

La Tribune : https://www.latribune.fr/economie/international/qui-sont-les-geants-de-l-eau-dans-le-monde-856085.html


Entrez bien dans votre crâne que TOUT EST EMPOISONNE.

TOUT.

Jusqu’au légumes que vous mangez, que l’on vous vend pour étant BIO alors que la terre est encore souillée par les pesticides qu’elle a reçue.

Que les incroyants sachent et apprennent qu’il faut 50 ANS pour à la terre pour qu’elle se débarrasse des lourds métaux qu’on lui a administré.

L’EAU DEVRAIT ÊTRE GRATUITE ET LIBRE, c’est cela que vous devez graver dans votre cerveau. Il est absolument aberrant que des COMPAGNIES PRIVEES s’en partagent les richesses en faisant Payer ce que la Nature nous offre GRATUITEMENT.

Voilà ce que vous devez comprendre en tout premier lieu.

Je conseille vivement aux Incroyants de visionner le film Américain DARK WATERS, film tiré d’une Histoire Vraie.


Egalement le film « ERIN BROCKOVITCH, SEULE CONTRE TOUS », avec Julia Roberts qui interprète le rôle d’Erin. Film tiré également d’une Histoire Vraie.

Erin Brockovich, États-Unis (1960-), qui s’est battue SEULE CONTRE TOUS est toujours en vie pour répondre de ce qu’elle a vécu et de ce qu’elle a vu en dommages humains.

Erin_Brockovich

Erin Brockovich a mené un combat qu’on compare à celui de David contre Goliath. Cette mère de trois enfants, monoparentale, qui n’a jamais eu de formation en droit, a trouvé le courage d’affronter la compagnie Pacific Gas and Electricity qui effectuait des déversements illégaux de chrome à Hinkley en Californie et qui polluait la nappe phréatique. Ce sont des millions de dollars qui ont été versés en indemnité aux familles des victimes.

De l’enfance à l’âge adulte

Erin Brockovich est née et a grandi à Lawrence au Kansas dans une famille très unie où elle affirme avoir forgé son caractère, car elle était la cadette. Son père était ingénieur industriel et sa mère journaliste. Erin aurait souhaité devenir médecin, mais sa dyslexie l’a découragée très tôt de poursuivre son rêve. Ses parents ont toujours cru qu’elle pourrait accomplir de grandes choses, mais que, pour y arriver, elle devrait apprendre à se concentrer et à canaliser son énergie débordante.

Après avoir fréquenté quelques universités sans y trouver un programme vraiment à son goût, elle décida d’aller vivre en Californie. Elle y a d’abord obtenu un poste de stagiaire en gestion chez le détaillant K-Mart. Après quelque temps, elle décida de retourner étudier en génie électrique, mais, là encore, elle n’y trouva pas son compte. Sur un coup de tête, elle décida de participer au concours de beauté Miss Pacific Coast, qu’elle remporta sans grande surprise.

Malgré cette victoire au concours de beauté, elle ne se sentait pas heureuse dans ce milieu et elle comprit rapidement que les concours de beauté n’étaient pas faits pour elle. Elle a donc déménagé à Reno, au Nevada, avec son mari et ses enfants. Après un divorce difficile, elle a trouvé un emploi comme secrétaire dans une firme de courtage où elle rencontra ensuite son second mari. Ce fut un court mariage; Erin, qui était maintenant mère de trois enfants, se retrouva seule à nouveau, essayant tant bien que mal de faire vivre sa famille en cumulant les emplois précaires.

Sa vie changea le jour où elle croisa le chemin de l’avocat Edward L. Masry.

Une rencontre qui changea sa vie

Après avoir été sérieusement blessée dans un accident d’auto à Reno, Erin retourna vivre dans la vallée de San Fernando en Californie. Elle y engagea les avocats Masry et Vititoe pour la représenter dans sa cause. Malheureusement, ils ne gagnèrent qu’une petite compensation, si bien qu’Erin ne reçut aucune compensation financière. Elle se retrouva donc une fois de plus dans la même situation précaire : mère monoparentale sans emploi stable. L’avocat Edward L. Masry décida alors de lui offrir un poste d’assistante juridique à son bureau. C’est dans le cadre de ce travail, en organisant des dossiers immobiliers, qu’elle tomba par hasard sur des dossiers médicaux qui allaient mener à un des plus grands procès en recours collectif de l’histoire américaine.

Déversement de chrome à Hinkley : les preuves

En effet, en analysant certains de ces dossiers alors qu’elle n’avait jamais eu de formation en droit, Erin Brockovich leva le voile sur un déversement illégal de chrome hexavalent par la compagnie Pacific Gas and Electricity (PG&E) à Hinkley, en Californie. Elle participa ensuite au procès en recours collectif intenté contre la compagnie qui se solda par une indemnité de 333 millions à verser aux 600 familles victimes. Du jamais vu!

Le recours contre PG&E fut un combat difficile, car très peu de gens s’intéressaient au dossier. Beaucoup de questions restaient sans réponse. Erin Brockovich, Edward L. Masry et les habitants de Hinkley ont dû trouver les réponses par eux-mêmes, car plusieurs données compromettantes pour PG&E étaient gardées secrètes. Or, si la Pacific Gas and Electricity avait fait ce qu’elle avait à faire au lieu de cacher des informations, il n’y aurait pas eu de cancers ni de poursuite. Erin Brockovich avoue maintenant n’avoir aucune confiance envers les gens de l’industrie.

En 2000, un film relatant l’histoire d’Erin Brockovich a été produit : Erin Brockovich, seule contre tous. Cette dernière était interprétée par l’actrice Julia Roberts qui a été oscarisée pour ce rôle. C’est d’ailleurs ce long métrage qui a fait connaître au monde entier les exploits d’Erin Brockovich, ce qui l’a élevée au rang d’héroïne nationale aux yeux des Américains.

L’après Hinkley

Erin Brockovich n’a plus jamais laissé de côté cette première cause environnementale, c’est-à-dire la contamination de l’eau. Elle s’implique maintenant dans d’autres causes environnementales, comme l’exposition à l’amiante. Comme elle l’avait fait pour les familles de Hinkley, elle continue de constituer des dossiers, d’accumuler des preuves et de motiver les familles qui sont au cœur de la tourmente afin de leur donner la force de se battre pour leur collectivité. Elle a fondé une firme de défense de l’environnement, Brockovich Research & Consulting, qui est actuellement impliquée dans de nombreux projets environnementaux à travers le monde. C’est avec détermination qu’elle continue de prêter sa voix à ceux qui n’en ont pas, afin de dénoncer des injustices.

En 2001, Erin Brockovich a dominé le monde de l’édition avec son livre, consacré Best Seller par le New York Times, qui s’intitule Take It from Me: Life’s a Struggle But You Can Win. Dans cet ouvrage, Erin raconte son histoire et propose des conseils pour affronter les obstacles de la vie. Aujourd’hui, elle fait également beaucoup de conférences à travers le monde.

Malheureusement, le combat qu’Erin a mené à Hinkley est tombé dans l’oubli avec les années. Le film a laissé une marque positive dans la mémoire collective. Par contre, malgré le gain de cause devant les tribunaux et les 333 millions de dollars versé par la compagnie Pacific Gas and Electricity aux habitants de la ville en 1996, les lieux n’ont jamais été dépollués. La petite ville de Hinkley devient tranquillement une ville fantôme où les maisons disparaissent, comme si elles n’avaient jamais existé auparavant. Le combat de la beauté du Kansas contre les industries polluantes est donc loin d’être terminé.

Références

Bérubé, Nicolas (2013), « L’héritage gâché d’Erin Brockovich ». La Presse. En ligne. 5 mai.
http://www.lapresse.ca/international/etats-unis/201305/05/01-4647741-lheritage-gache-derin-brockovich.php.

Bérubé, Nicolas (2013), « Qui est Erin Brockovich? ». La Presse. 4 mai, p. A27.

Brockovich, Erin (s.d.), Erin Brockovich, My story. En ligne.
http://www.brockovich.com/my-story/.

Lesnes, Corine (2012), « Erin Brockovich, toujours en lutte contre les pollueurs ». Le Monde. 14 mai, p. PEH8.

Soderbergh, Steven (2000), Erin Brockovich, seule contre tous : Suppléments [Entrevue]. États-Unis : Jersey Films.


Aux Innocents les Mains Pleines.

5 Commentaires

  • Je me permets de réagir, suite aux commentaires d’hier, étant titulaire d’un DUT de mesures physiques spécialisé en chimie. Je n’ai pas lu dans les commentaires que l’eau était saine, mais seulement que le test n’est pas valide. Les appareils à utiliser pour l’analyser sont des spectromètres de masse. Des chromatographes et la détection par fluorescence permettent aussi de faire des analyses. En aucun cas l’électrolyse n’est un test valide car ce n’est pas un appareil de mesure mais permet juste de produire de l’oxygène et de l’hydrogène à partir de l’eau. Ce qui ne démontre donc ni la présence ni l’absence de graphène dans l’eau.

    Pour faire une analogie simple, c’est comme affirmer qu’un marteau permet de mesurer la température…

  • Si on remet en question ce qui est dit on est évidemment un troll,c’est un peu facile …
    C’est évidemment le test qui est remis en question !
    Nestlé comme Tous les grands groupes industriels ne sont pas là pour notre bien mais pour le Profit ,un moyen simple de s’en persuader c’est de regarder la liste des ingrédients dans le produit que vous achetez et pas besoin d’un bac +5 pour comprendre …
    Mais bon comme d’habitude sur ce site on affirme des choses sans preuve ,quel dommage voilà comment discréditer tout le reste et passer pour des complotistes …

  • Une voyante l’avait prédit, et c’est pas tout…choléra ou peste dans l’eau possible, sans parler du graphene ( eau, café, chocolat,….que font les associations de consommateurs ????)

    • Déjà, l’eau est généralement filtrée par de l’aluminium….parce que c’est moins cher, au détriment de la santé humaine alors qu’il y a d’autres systèmes de filtration comme l’osmose inversée utilisée en Californie.
      Notre empoisonnement set donc intentionnel, l’aluminium s’agglutine dans le cerveau.( utilisé dans les déodorants…).

  • En France l’eau est filtrée par de l’aluminium !!!
    Le traitement par osmose inverse est utilisé par l’Etat de Californie, mais c’est plus cher.
    Or nos municipalités s’en fichent que l´aluminium se loge dans nos cerveaux et provoque alzheimer etc…
    D’ailleurs il y a de l’aluminium dans les barquettes de plats surgelés ( l’alu va dans la nourriture lors du réchauffage, dans les briques UHT, dans les déodorants,…).
    De plus ils veulent privatiser toutes les sources ( et breveter donc privatiser toutes les graines…)

Laisser un commentaire