Gilbert Deray Marchand du Temple : Pour le Pire et …………………………….POUR LE PIRE. Vidéo.

2 ans d’Archives compilées pour démasquer ce marchand du Temple :

Sources :
https://www.dreuz.info/2020/06/france-soir-publie-la-liste-des-professeurs-payes-par-gilead-ils-sont-tous-contre-la-chloroquine-et-contre-le-professeur-raoult-216664.html
https://www.medrxiv.org/content/10.1101/2020.04.07.20056424v1
https://www.vidal.fr/medicaments/gammes/plaquenil-8012.html
https://www.francesoir.fr/societe-sante/le-dr-gilbert-deray-signale-aupres-du-tribunal-judiciaire-de-paris-par-lassociation
https://lecourrier-du-soir.com/france-mauvaise-nouvelle-pour-letat-dapres-une-etude-les-vaccines-representent-57-des-hospitalises/
https://www.covidhub.ch/pfizer-un-document-declassifie-revele-cent-nouveaux-types-deffets-secondaires/
https://pgibertie.com/2021/12/13/cette-fois-ci-la-drees-a-planque-la-moitie-des-vaccines-hospitalises-mais-on-les-a-retrouves-resultats-ils-representent-75-des-soins-critiques/
https://www.ledevoir.com/societe/sante/651882/pas-de-3-sup-e-sup-dose-pour-les-aines-ayant-eu-la-covid-19
https://www.leparisien.fr/societe/sante/cest-scandaleux-un-couple-triplement-vaccine-en-colere-apres-une-semaine-disolement-force-a-roissy-13-12-2021-PGBE5BXNR5DHPHXHGFDJZHC5CQ.php#xtor=AD-1481423552
https://www.bfmtv.com/sante/variant-omicron-vers-une-sixieme-vague-de-covid-19-en-janvier_AV-202112130350.html
https://lecourrierdesstrateges.fr/2021/12/11/selon-sante-publique-france-il-y-a-moins-de-55-000-morts-du-covid-en-france-depuis-2019/
https://lecourrierdesstrateges.fr/2021/12/13/quand-larn-messager-etait-interdit-a-cause-de-nombreux-cancers-chez-les-enfants/
https://www.lepoint.fr/sante/scandale-du-lancet-chaque-annee-1-500-etudes-sont-retractees-09-06-2020-2378991_40.php
https://www.thesun.co.uk/news/17019004/taiwan-covid-researcher-wuhan-lab-leak-theory/
https://www.lelibrepenseur.org/gilbert-deray-gilead-et-les-conflits-dinterets-la-preuve-emanant-du-greffe-du-tribunal-de-commerce/

Gilbert Deray, faux médecin, Vrai Commercial de Big Pharma.

Source Odysee / Vivre Sainement : https://odysee.com/@Vivresainement:f/gilbert-deray:4


5 Commentaires

  • Je mange Envoyé depuis Yahoo Mail pour Android

  • Voyons comment agissait le sieur de Rais (entendu que toute ressemblance avec un homonyme existant ou ayant existé ne serait que totalement fortuite !).

    « Partout il fallait qu’il tuât… On porte à cent quarante le nombre d’enfants qu’avait égorgés la bête d’extermination.
    Comment égorgé, et pourquoi ? c’est ce qui était plus horrible que la mort même. C’étaient des offrandes au Diable. Il invoquait les démons Barron, Orient, Belzébuth, Satan et Bélial. Il les priait de lui accorder « l’or, la science et la puissance ». […]

    Cette religion du Diable avait cela de terrible que, peu à peu, l’homme était parvenu à détruire en soi tout ce qu’il avait de l’homme ; il changeait de nature et se faisait Diable. Après avoir tué pour son maître, d’abord sans doute avec répugnance, il tuait pour lui-même avec volupté. Il jouissait de la mort, encore plus de la douleur ; d’une chose si cruellement sérieuse, il avait fini par se faire un passe-temps, une farce ; les cris déchirants, le râle, flattaient son oreille ; les grimaces de l’agonisant le faisaient pâmer de rire ; aux dernières convulsions, il s’asseyait, l’effroyable vampire, sur sa victime palpitante.

    Un prédicateur d’une imagination grande et terrible a dit que, dans la damnation, le feu était la moindre chose ; que le supplice propre au damné, c’était le progrès infini dans le vice et dans le crime, l’âme s’endurcissant, se dépravant toujours, s’enfonçant incessamment dans le mal de minute en minute (en progression géométrique !) pendant une éternité… Le damné dont nous parlions semble avoir commencé, sur cette terre des vivants, l’effroyable descente du mal infini. »

    • A l’époque de Gilles de Rais, il est vrai qu’on ne se cachait pas derrière sa soutane et que le sataniste finissait cramé bien cuit … Tant le clergé redoutait (et le mot est faible) alors la responsabilité devant Dieu de ne pas mettre fin au crime.

      Mais ça c’était avant !

      Le clergé aujourd’hui ne va pas se luxer le poignet ou abréger son camp de scout à rappeler les fondamentaux du thomisme en situation d’urgence concernant par exemple la résistance à l’oppression, la légitime défense ou l’obligation de dénoncer et faire cesser un crime …

      Aujourd’hui il y a beaucoup plus simple, et notamment grâce aux prélats formés chez Bonux :

      1 – Si ça arrive, c’est la volonté de Dieu.

      2 – Si c’est la volonté de Dieu, faut laisser faire.

      Ce fatalisme janséniste issu d’une hérésie protestante particulièrement vicieuse fait des ravages dans certains prieurés et un carton plein chez les vielles filles à moustache.

      C’est un raisonnement typiquement démoniaque (qui réalise l’exploit de détruire ET la charité ET le devoir d’état) qui a été tenu par exemple par certains Quakers (protestants) au XIX° en Irlande catholique.

      Ces derniers, persuadés que Dieu voulait châtier les paysans catholiques ruinés et affamés par le mildiou de la pomme de terre, n’ont donc pas fait importer de nourriture (de Londres) pour les sauver …

      Résultat de 1845 à 1852 : 700 000 irlandais morts de faim, femmes et enfants compris.

      Quel pied d’assister Dieu dans ses châtiments !

      Pour ceux qui souhaitent échapper aux escrocs d’un traditionalisme d’opérette et revenir à la théologie morale enseignée par le Christ, il reste par exemple Saint Pie X :

      « De nos jours plus que jamais, la force principale des mauvais c’est la faiblesse et la lâcheté des bons, et tout le nerf du règne de Satan réside dans la mollesse des chrétiens ».

      Saint Pie X

      • Les choses étaient menées à bien promptement : « Le 21 octobre, Gilles fut amené devant une commission des principaux de ses juges, dans une salle basse, où l’on avait déployé tous les instruments de la question ordinaire et extraordinaire » ;
        « Le lendemain samedi, 22 octobre, le maréchal renouvela devant le tribunal ecclésiastique, en séance publique, l’aveu de ses vices et donna le détail de ses crimes » ;
        « Le 26 octobre 1440, trois gibets, dont un plus haut que les autres, étaient dressés dans la prairie de Biesse et sous chacun d’eux s’élevait un bûcher. »
        Le procès a pris moins d’une semaine. Gilles s’est repenti.
        https://ledroitcriminel.fr/le_phenomene_criminel/crimes_et_proces_celebres/gilles_de_rais.htm

  • Satan se cache sous de multiples formes : dans des sectes, des organismes internationaux, dans des médias de masse, des corps physiques, dans des âmes corrompues, des faux prophètes, des sauveurs inespérés, dans des politiciens affabulateurs, des gouvernements manipulateurs … bref, il est partout mais il ne pourra jamais égarer les fidèles du divin créateur que nous sommes.

Laisser un commentaire