La Pieuvre Pédo-Criminelle infiltrée dans TOUTES les A.S.E. rafle les enfants aux familles. Vidéos.

Partout où les mots « SOCIAL » et « SANITAIRE », entre-autres, entrent en Jeu, le Péril en la Demeure surgit de suite.

Si l’on remonte à LA CAUSE, l’on s’aperçoit que c’est depuis la Loi sur le Divorce que la pieuvre Pédo-Criminelle a pu s’infiltrer au Sein même de l’enfance en rendant possible la « Mise en placement » des enfants qui sont de facto sous l’emprise des juges corrompus dans les tribunaux maçonniques.

Quoi de plus simple que d’aller Rafler des enfants lorsque les parents se déchirent pour les biens matériels ou autre !

Constat également sur le nombre considérable de FEMMES SEULES, conseillées dans les années 80 par Jean-Jacques Goldman « Elle a fait un bébé toute seule », qui se voient ravir leurs enfants.

Lorsque nous serons au pouvoir, la Loi DIVORCE sera abrogée ainsi que celle sur la « pilule » du pharisien Neuwirth qui a été le point d’encrage à la Loi sur l’avortement de la pharisienne Veil qui est LA LOI SUR LE GENOCIDE DES ENFANTS FRANCAIS, NI PLUS NI MOINS.

Quand LA REALITE dépasse la Fiction : De Lucien Neuwirth à Conchita Wurst, il n’y a qu’un pas !

Le vrai Nom de Conchita Wurst est :

Thomas Neuwirth

Conchita Wurst (Thomas Neuwirth) – 54e cérémonie des

Mais c’est LE HASARD nous dira t’on, Bien entendu !

Lucien Neuwirth ou « Lulu la Pilule » :

Wikipedia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Lucien_Neuwirth

Le Monde regorge de HASARD.


9 Commentaires

  • Merci de l’info, savoir la vidéo du jour, de criminal leaks et des mêmes du 4 janvier!! Voici mon commentaire à chacune de leur vidéo:  »Bravo, très beau travail! Il vient à point, car BRIS D’BITE est directement IMPLIQUE dans la pédocriminalité depuis des DECENNIES, au moins depuis le pasteur Doucé (qui est mort en 90). NR le sait, et Amandine fait sous-titrer en anglais sa vidéo pour diffusion mondiale. Aux Usa, Hillary, mangeuse d’enfants et buveuse de leur sang, a été pen due le 28 avril après cour martiale des us navy jag, DT y était, source Mi chael bax ter, real raw news. Votre vidéo est publiée par Fro Fide ce jour!! BIENTOT FINIE CETTE MONSTRUOSITE, que les monstres ont voulu encore cacher par l’arnaque mondiale, de fausse  »pandémie’. Mille mercis, salutations à tous!! (suis né en 51) ». Pour info, neu wirtlich signife nouvellement actuel ou effectivité nouvelle.

  • Neuwirth député, Simone Weil ministre, Jean Jacques Goldman, chanteur, ne sont-ce pas des QUI?

  • @Bernard Goepp

    Je ne vois vraiment pas à QUI vous faites alluSion.

  • Qu’est-ce qu’un « placement inversé »? La garde donnée au parent jugé dangereux?

    Les services sociaux sont des vampires qui se repaissent de la misère humaine qui est leur fond de commerce. En réalité ils l’entretiennent, derrière leurs apparentes bonnes intentions et parfois la naïveté des travailleurs sociaux. Ils croient bêtement œuvrer au bien, mais ils font partie d’une machine qui les dépasse complètement, et de toues façons ils se mêlent de ce qui ne les regardent pas, de la vie des autres, usurpent la responsabilité des autres – tout en négligeant leurs propres enfants dans bien des cas.

    Les services sociaux (PMI, ASE, ex DASS) sont un élément central du contrôle social à faire sauter en urgence, une véritable police des familles qui menace les enfants, détruit l’autorité parentale, la liberté éducative, le lien parents-enfants, qui asphyxie le peuple français, spécialement les familles nombreuses « de souche », modestes, chrétiennes – les familles catho tradi sont toutes surveillées de très près – mais pas seulement: tous les parents français sont concernés de près ou de loin, et ça fait plusieurs générations! A mettre dans les poubelles de l’Histoire, avec le « pass sanitaire », l’école laïque et obligatoire, la division et la taxation de l’héritage, la pilule et l’avortement, le divorce, etc.

    Il faut aussi que les gens se marient chrétiennement, ce qui donne des grâces incomparables, et qu’ils ne divorcent pas, ce qui réduit considérablement les possibilités de placement. Les proies favorites des « services » sont les mères célibataires, les pères célibataires ou les couples déchirés en conflit. Ça ils aiment…

    Je compatis à ces pauvres familles qui sont tombées dans les griffes des services… Et espère une délivrance proche.

    Une pensée aussi à Rémy Daillet qui connaissait très bien ce sujet qu’il avait pris à bras le corps, ainsi qu’à la petite Mia et à sa mère, et aux nobles héros qui ont tenté de les aider…

    Ceux qui ne se sentent pas concernés par ce sujet gravissime sont inhumains ou inconscients. Ils n’ont pas d’enfants ou les abandonnent aveuglement à la République sans sourciller. Ou ils ne sont pas Français…
    Allez raconter ce qui se passe en France dans les autres pays – hors Occident – et vous allez voir la réaction!

    L’enlèvement d’enfant par l’Etat est intrinsèquement scandaleux. L’immiscion de l’Etat dans la vie familiale et l’éducation des enfants est scandaleuse. Que l’Etat s’occupe de ses devoirs régaliens, et qu’il nous fiche la paix! Mais non, il faut que la République antichrétienne et antifrançaise fasse exactement l’inverse… Dans l’indifférence générale.
    Il n’y a plus de vraies familles en France. Le souvenir même de ce qu’est une vraie famille s’est perdue depuis bien longtemps.

  • J’ajoute à ce vient d’écrire A.B.H. que m’étant beaucoup intéressé aux problèmes d’ADOPTION, j’avais pu comprendre que la DASS (ASE) avait un volant important d’enfants à placer, mais ne voulait pas les voir adoptés, car elle reçoit des fonds importants pour chaque enfant inscrit sur ses registres. S’ils sont placés, elle perçoit des fonds, s’ils sont adoptés, elle ne perçoit plus rien. Les montants en jeu sont très importants ! Voilà pourquoi l’adoption est si difficile en France.

  • Les services sociaux sont une des plus grandes plaies de la République, un des plus grand attentats contre le peuple français. C’est une police des familles qui s’immisce dans la vie des gens contre leur gré, les surveille, piétine l’autorité parentale, la liberté éducative, le lien parents-enfants. La République, qui a abandonné presque tous ses devoirs régaliens, usurpe scandaleusement le devoir d’état des parents et vole leurs enfants qu’elle considère comme lui appartenant.

    On sait que les familles nombreuses de souche, catho tradis, sont toutes surveillées de près par les services, comme des diables qui rôdent pour nous harceler et trouver quelles failles ils vont pouvoir exploiter. Les proies les plus faciles de ces monstres sont les couples désunis et les parents célibataires. L’authentique mariage chrétien donne des grâces incomparables pour s’aimer et élever les enfants.

    Au départ il y a souvent des dénonciations, de la part d’une école, d’un hôpital, ou hélas de proches, parfois d’anonymes, pour des enfants qui ne sont pas vaccinés, pas scolarisés, qui sont élevés dans la foi chrétienne (« endoctrinement sectaire », ou contraire aux « valeurs de la République »), pour un logement qui n’est pas aux normes (ce qui est souvent le cas pour les familles modestes aux vu des normes en question), pour une mère au foyer qui « ne travaille pas », pour une famille trop nombreuse, des enfants trop rapprochés (une mère qui refuse la contraception), etc, etc. La liste d’accusations pouvant déboucher sur un enlèvement ou au moins sur une enquête (assimilable à du harcèlement) est interminable. Il arrive que l’enfant soit enlevé aux parents simplement à cause d’une trop grande complicité, appelée dans le jargon « emprise psychologique ».

    Je compatis à ces pauvres familles qui sont tombés entre les griffes de cette machine infernale et leur souhaite bien du courage. Une pensée aussi au noble Rémy Daillet qui connaissait bien ce sujet qu’il avait pris à bras le corps, ainsi qu’à la petite Mia et sa maman, et aux héros qui se sont sacrifiés pour leur venir en aide, aujourd’hui en prison.

    Aux travailleurs sociaux « bien intentionnés » et naïfs qui croient œuvrer pour le bien, s’il ont quelque intelligence, qu’ils s’occupent de leurs affaires, des responsabilités qui leur incombent, de leurs enfants, qu’ils négligent bien souvent – pas de la vie des autres. Ou alors, qu’ils aident réellement, sans s’imposer, sans juger, sans menacer, en ayant le plus grand respect pour l’autorité souveraine des parents et leur liberté imprescriptible d’éduquer leurs enfants. Tant d’argent gaspillé dans les placements… Quelle hypocrisie! Alors qu’on pourrait s’en servir pour aider directement les familles, si c’était sincèrement le but. Tout ça relève de la corruption et du scandale d’Etat. L’enlèvement d’enfant devrait être considéré avec horreur, comme un échec absolu de leur action, et non pas une menace que l’on dégaine à tout bout de champ pour un moindre pet de travers ou le moindre choix contraire à la doxa. Mais ils font partie d’une machine infernale qui les dépasse complètement, et qui en fin de compte se joue d’eux. On sait par exemple qu’une enquête pourtant conclue favorablement par les agents sociaux peut au final être falsifiée et se retourner défavorablement contre les parents. Derrière, le procureur peut décider d’un enlèvement sur les motifs les plus fumeux.

    Et dans le fond, on ne peux pas faire le bien en étant dans une situation intrinsèquement scandaleuse: les ouvrières des services sociaux, sur le terrain, sont pratiquement toujours des femmes, qui donc abandonnent leur foyer pour aller s’incruster dans celui des autres.

    Pour aider les autres il faut commencer par aider son prochain, son mari, ses enfants, ses parents, ses voisins, ses connaissances… Que l’on rende sa juste place à la charité, accaparée, déformée et détruite par l’Etat. Qu’on la rende à l’Eglise, ou au moins au prochain.

  • Deux de mes trois enfants m’ont été enlevés par l’ASE suite à des dénonciations calomnieuses en 2015. J’ai réussi à les récupérer mais en vivant un véritable cauchemar pendant plus d’un an alors qu’au départ de l’affaire, on m’avait fait comprendre que je ne reverrai jamais mes enfants. Je pense que Notre Seigneur Jésus-Christ m’a été d’un grand secours. Mais je sais que pour de nombreux parents, ce sont des années de lutte et d’attente. L’ASE, la « justice » et autres organismes parasitaires sont là pour briser les familles. Derrière tout cela, il y a Satan et rien d’autre.

  • Le problème c est la corruption des juges eux mêmes pédophiles, et des institutions de placements outils des pédophiles du gratin.

Laisser un commentaire