Augmentation alarmante des maladies dans les forces armées américaines en 2021

Le 24 janvier 2022, le sénateur américain Ron Johnson a animé une table ronde à laquelle ont participé des médecins, des experts médicaux et des juristes de renom. L’événement s’intitulait « COVID-10 : A Second Opinion ». Et cette « seconde opinion » sur le COVID-19 avait de quoi séduire.

L’avocat Thomas Renz a également participé à cette discussion. Cet avocat représente 3 lanceurs d’alerte du ministère américain de la Défense qui ont révélé des chiffres de la Defense Medical Epidemiology Database (DMED). Cette base de données contient les données médicales de quelque 8,4 millions de soldats actifs et 3,5 millions de réservistes. En 2021, des augmentations dramatiques de différents diagnostics enregistrés dans la DMED ont été constatées par rapport à la moyenne des années 2016-2020.

Augmentation massive des diagnostics de cancer et des maladies neurologiques

Les diagnostics de cancer sont passés de 38 700 par an (moyenne quinquennale 2016-2020) à 114 645 au cours des 11 premiers mois de 2021, soit presque un triplement. Pour les maladies neurologiques, il y a eu une augmentation de 82.000 par an (moyenne sur 5 ans 2016-2020) à 863.000 au cours des 11 premiers mois de 2021, soit plus de 10 fois plus de maladies.

COVID-19 | La vaccination imposée aux militaires américains d'ici la  mi-septembre | La Presse

Il est intéressant de noter que certains types de cancer ont connu des augmentations particulièrement élevées, comme les tumeurs malignes de l’œsophage (894 %), les tumeurs malignes de l’appareil digestif (624 %), le cancer du sein (487 %), le cancer de la thyroïde (474 %) et le cancer des testicules (369 %). Et la sclérose en plaques a augmenté de 680 % et le syndrome de Guillain-Barré (une paralysie soudaine), rare en soi, de 551 %.

D’autres maladies ont également connu des augmentations spectaculaires.

L’hypertension artérielle a connu une augmentation incroyable de 2181 %. L’infertilité féminine a augmenté de 472 %, les embolies pulmonaires de 468 % et les fausses couches de 279 %. Les maladies cardiaques étaient également beaucoup plus fréquentes : les tachycardies (augmentation de la fréquence cardiaque) étaient 302 % plus fréquentes et les infarctus du myocarde 269 %. Les malformations congénitales chez les enfants du personnel militaire ont été documentées 156 % plus souvent en 2021.

Des questions gênantes pour le secrétaire américain à la Défense

Lors de la discussion, Thomas Renz a indiqué que des diagnostics de myocardite (inflammation du muscle cardiaque) apparemment enregistrés avaient été retirés du DMED. Il a également publié les noms des 3 lanceurs d’alerte qui ont révélé les chiffres disponibles, à savoir les médecins Samuel Sigoloff, Peter Chambers et Theresa Long.

Par la suite, le sénateur Johnson a informé le secrétaire à la Défense des Etats-Unis que toute action de vengeance contre ces médecins ne serait pas tolérée et ferait l’objet d’une enquête immédiate. Et il a posé les questions suivantes au secrétaire à la Défense :

Le ministère de la Défense des États-Unis est-il conscient de cette augmentation spectaculaire du nombre de diagnostics de fausses couches, de cancers et d’autres maladies graves enregistrés en 2021 par rapport à la période 2016-2020 ? Si oui, veuillez expliquer quelles mesures le ministère de la Défense a prises pour déterminer la cause de ces augmentations de diagnostics.

Les diagnostics de myocardite enregistrés ont-ils été supprimés de la DMED ? Si oui, expliquez pourquoi et quand ces informations ont été supprimées et indiquez qui les a fait supprimer. Le sénateur Johnson a fixé au ministère américain de la Défense la date limite du 15 février 2022 pour répondre à ces questions et fournir les informations demandées. Il convient de noter que le sénateur Johnson est l’élu républicain le plus haut placé du Permanent Subcommittee on Investigation de la commission sénatoriale Homeland Security and Governmental Affairs, c’est-à-dire l’un des sénateurs les plus puissants et les plus hauts placés des États-Unis.

Le rôle des vaccins COVID-19 dans cette augmentation spectaculaire des maladies.

Les experts du débat craignent que l’augmentation massive des maladies soit due aux vaccins COVID-19. Je dois me ranger à cette opinion. Il ne s’agit pas d’augmentations de quelques points de pourcentage, les diagnostics se sont multipliés en 2021. Pour des millions de soldats américains, l’environnement, les habitudes de vie et d’alimentation, la pandémie ou la disposition génétique ne peuvent pas avoir changé d’un coup en l’espace d’un an. Ce qui a changé en 2021, en revanche, c’est qu’environ 93 % des soldats américains ont été vaccinés, selon les chiffres officiels. Il n’existe à ce jour aucune autre explication logique à cette immense augmentation des maladies que les vaccinations COVID-19 en 2021, et ce d’autant plus que l’on observe depuis des mois une nette surmortalité dans différents pays.

Amazon.fr - La science du XXe siècle : mythologies ou Bible du démon -  Laurent Glauzy - Livres

LES LIVRES DE LAURENT GLAUZY
https://profidecatholica.com/librairie/

L’EXCELLENTE LIBRAIRIE DE PRO FIDE CATHOLICA

https://profidecatholica.com/librairie-2/librairie-de..

LES VITAMINES :

L’EXCELLENTE VITAMINE C DU DR CRUSSOL (SPECIALISTE DE LA VIT. C EN FRANCE)

& TEINTURE MERE DE PIN SYLVESTRE (ALPES AUTRICHIENNES) :
https://profidecatholica.com/vitamine-c/

J’AIDE PRO FIDE CATHOLICA – JE VERSE UN DON DE 5 € / MOIS (PRIX D’UN ABONNEMENT)
https://profidecatholica.com/faire-un-don/
https://profidecatholica.com/2021/12/22/abonnement-po..

LE PROCHAIN LIVRE DE LAURENT GLAUZY « TRUMP & LES ILLUMINATI » EN PRE-COMMANDE SUR PRO FIDE CATHOLICA https://profidecatholica.com/trump-les-illuminati/

2 Commentaires

  • Dr Jane Ruby sur beforeitsnews.
    L’injection provoque les cancers mondialement.

  • Les actions de vengeance ne seront pas tolérées contre les alerteurs…sauf que, avec la 5G ils peuvent viser les gens et leur declancher des cancers fulgurants, comme avec Claire Severac, ou les faire tomber d’un balcon avec une arme à énergie dirigée comme pour Stéphane Blet.

Laisser un commentaire