Comprendre l’Infiltration Maçonnique – Johan Livernette.

Les 3 Mamelles de la république maçonnique Talmudique, outre « Liberté – Egalité – Fraternité » ont été :

Infiltration – Déviation et In Fine : DESTRUCTION.


Démasquant les arcanes du Nouvel Ordre Mondial depuis une douzaine d’années, Johan Livernette a toujours nommé l’Adversaire sans détour, chose rare qui coûte très cher… Entretien avec un homme courageux poursuivant le travail de nos aînés, sans relâche.

1. Bonjour Johan Livernette. Vous avez écrit sept livres dont quatre consacrés au complot maçonnique et talmudique. Pourquoi ?

Cela avait même commencé par « Deux cris dans la nuit » en 2011, une sorte de roman antimondialiste où les infos et opinions politiquement incorrectes fusaient de bout en bout. Pourquoi avoir ciblé ces deux branches et y avoir consacré plusieurs livres ? Parce que depuis 1789, quasiment tout s’explique par le complot talmudo-maçonnique contre le trône, l’autel, l’ordre naturel, la civilisation chrétienne, la patrie française, la famille… Ce système républicain qui est en place est de nature talmudo-maçonnique et aussi kabbalistique.

C’est en étudiant la vraie histoire que l’envie m’est venue de transmettre des informations récoltées durant des années. Cela s’est traduit par la « Synthèse du mouvement révolutionnaire mondial », pour ceux qui ne sont pas de gros lecteurs. Ensuite, fut publié en 2014 mon ouvrage majeur, « Le complot contre Dieu – Le mondialisme démasqué », qui traite en profondeur du Nouvel Ordre Mondial, de ses grands axes, des ressorts cachés de l’histoire, des familles oligarchiques et de leurs agents, des questions juive et maçonnique, de la subversion dans l’Église, de l’influence luciférienne dans la société, sans oublier les solutions concrètes et spirituelles à ce processus de destruction à grande échelle. Ce qui est annoncé dans l’introduction de ce livre est en train de se produire sous nos yeux. Le prétexte est sanitaire, la finalité dictatoriale, destructrice et diabolique.

Retrouvez ici tous les livres de Johan Livernette.

2. N’avez-vous pas peur d’être traité de « complotiste » ?

Non, pas du tout. À vrai dire, depuis 1789, les complots ne manquent pas. Complot contre la monarchie chrétienne (régicides de Louis XVI, Gustave III, Carlos 1er, Nicolas II), contre la vie (avortement, guerres), contre Dieu et son Église (Vatican II), contre la famille (divorce, mariage civil, féminisme), l’autorité paternelle, contre la liberté d’expression (lois Fabius-Gayssot et Avia), contre nos libertés individuelles (Covid-19) etc… Nous retrouvons à chaque fois l’implication décisive des sociétés secrètes. Est-ce un hasard ? Une simple coïncidence ? Je ne le crois pas.

Avec Marion Sigaut et Johan Livernette il y a quasi 10 ans. Toujours actuel et antisystème, et loin de la syntonisation

Il y a un fil conducteur antimaçonnique et une même défense de la chrétienté, dans tous mes livres. Cela aussi ne relève pas de la coïncidence ! Votre entretien aurait d’ailleurs pu tout aussi bien s’intituler : « Comprendre le retour à la France chrétienne par l’antimaçonnisme »C’est ce qui caractérise mes travaux depuis ma conversion en 2010. Parce que le diable porte pierre et que la France ne se relèvera pas sans une autre autorité spirituelle à la tête de l’État. Avec l’oligarchie luciférienne qui nous gouverne, il n’est pas étonnant qu’advienne la dictature mondialiste que nous subissons. Nous l’avions annoncée. Il faut désormais y faire face avec courage et dignité.

3. Votre livre Une loge maçonnique dirige le Vatican démontre que son second concile a arrasé la dimension surnaturelle tout en prétendant être une « Nouvelle Pentecôte » …

Oui, c’est Giovanni Montini (Paul VI) qui avait employé cette expression inappropriée à propos de Vatican II. Il est évident que la secte conciliaire n’est pas assistée par le Saint-Esprit. Dans Une loge maçonnique dirige le Vatican, il est naturellement question de ce funeste conciliabule. Ce qui est en soi logique puisqu’il s’agit du cœur du problème. Les faux papes qui ont succédé à Jean XXIII ont tous été dans l’esprit de l’œcuménisme indifférentiste de Vatican II. Indifférentisme condamné par ailleurs dans Mirari vos de Grégoire XVI en 1832 puis dans le Syllabus de Pie IX. Cette contrefaçon de l’Église à Rome est l’église de toutes les religions, la vraie étant éclipsée par cette secte conciliaire qu’il faut absolument fuir pour demeurer catholique. C’est en effet notre salut qui est en jeu. D’où l’importance de l’écriture de ce livre de synthèse qui retrace 60 ans de crise dans l’Église, de la mort du pape Pie XII en 1958 à la prise de pouvoir de l’imposteur argentin Bergoglio dont l’affiliation maçonnique ne fait guère de doute.1

« La charité oblige à crier au loup quand un loup s’est glissé au milieu du troupeau » – Saint François de Sales

Les canaux de la grâce ont été coupés, le sacerdoce attaqué ainsi que la messe traditionnelle avec le novus ordo missae de Paul VI qui est un affront à la sainte messe. La notion fondamentale est toute simple : l’Église conciliaire est centrée sur l’humain au lieu d’être centrée sur Dieu comme l’a toujours été l’Église catholique. D’où cette impression d’humanisme mielleux, faussement charitable et assez semblable au New Age qui ne produit d’ailleurs rien de bon. Avec les événements que nous vivons, il serait judicieux de se recentrer sur l’essentiel : Celui à qui nous devons notre existence, et ce tout en s’opposant fermement aux mesures diaboliques du système républicain. Cela tient en seulement deux mots : désobéissance civile. Celle-ci doit être massive.

4. Selon Jules Isaac, porte-parole des Juifs au Vatican et maçon du B’nai B’rith, les évangiles seraient la cause de l’antisémitisme et le Christ pire qu’Hitler…

En effet, si l’on en croit Jules Isaac qui était dans son rôle en tant que lobbyiste de la synagogue. La direction du Vatican n’a pas été dans le sien. C’est tout le problème de l’infiltration de franc-maçons et de marranes. C’est grâce à cette même infiltration que la pression excercée par Isaac et le B’naï B’rith a pu fonctionner et porter ses mauvais fruits. Cela a donné concrètement l’œcuménisme indifférentiste de Nostra aetate et plus largement « liberté, égalité, fraternité » dans l’Église quand on y ajoute Dignitatis humanae et Lumen gentium. Cette révolution est d’ailleurs comparable à celle de 1789 en France. Avec un saint Pie X à la place du franc-maçon Jean XXIII, les efforts de l’historien juif auraient été vains. Il nous faut donc prier pour avoir de nouveau un vrai pape, assis sur le Saint-Siège, qui soit ferme sur les principes. C’est l’enjeu n°1. À vue humaine aujourd’hui, cela paraît impossible. Ayons confiance en la providence.

5. Peut-on dire que Vatican II n’aurait pas été possible sans l’action de Rampolla ?

Oui, son réseau d’infiltration fut décisif dans la préparation de ce conciliabule.
Le livre d’Henri Barbier est intéressant sur le sujet. Il démontre la filiation entre Rampolla -autrefois affilié à l’Ordo Templi Orientis – et les premiers dirigeants de l’Église conciliaire. Le processus s’est opéré sur des décennies. Il a trouvé son aboutissement avec la non-élection du cardinal Siri puis la clôture de Vatican II. Auparavant, Mariano Rampolla avait failli succéder à Léon XIII sans l’intervention de monseigneur Jouin et le véto de l’empereur d’Autriche-Hongrie. Avec le recul, le pontificat de saint Pie X fut un moment de répit pour l’Église et les catholiques. Le ver était déjà dans le fruit. Il y est malheureusement resté sous saint Pie X, Benoît XV, Pie XI et Pie XII. Parfois, une purge est nécessaire sauf qu’il n’est pas simple de combattre un ennemi avançant masqué dont on ignore l’identité et les intentions cachées. Et comme le poisson pourrit toujours par la tête, l’apostasie découlant de Vatican II et des rencontres interreligieuses d’Assise fut logique. Mais au départ, l’infiltration maçonnique fut déterminante. C’est, selon moi, le point-clé de la compréhension de cette crise dans l’Église.

6. Qu’il s’agisse de l’« oecuménique » Jean-Paul II ou du « traditionnaliste » Benoît XVI, dans votre livre vous mettez en lumière de nombreux éléments occultes. Qu’en est-il du « révolutionnaire » François ?

L’apostat et infâme Jorge Mario Bergoglio dit « François » est dans le prolongement de ses prédécesseurs. En pire ! Tout ce qu’il déclare ou exécute va dans le sens de ses maîtres de la synagogue de Satan. Le félon Bergoglio, à défaut d’être pape, n’est qu’un pathétique agent du Nouvel Ordre Mondial. Son entourage est mondialiste, rabbinique, maçonnique et LGBTToutes ses décisions et propos vont à l’encontre de la tradition catholique, de ce que l’Église a toujours cru et enseigné.

Aligné sur le globaliste Soros, tantôt gauchiste, immigrationniste, pro-migrants, tantôt pro-vaccin, soumis au covidisme, ami des rabbins, ennemis des catholiques traditionnalistes. Bref, une calamité, un véritable traître qu’il faudrait dégager de Rome au plus vite ! C’est incroyable qu’il y ait encore en 2022 des adeptes de Bergoglio tant son contre-apostolat, ses blasphèmes et ses hérésies sont flagrants. C’est probablement dû au mystère d’iniquité dont parlait saint Paul dans sa seconde lettre aux théssaloniciens, de cette emprise du démon qui a engendré l’apostasie généralisée et l’aveuglement mais aussi la mollesse et la lâcheté humaines.

7. Vous venez de préfacer La franc-maçonnerie de Franco. Pourquoi ?
Traduit de l’espagnol pour la première fois par François Thouvenin – Préface de Johan Livernette

Quand les éditions Saint-Rémi m’ont proposé de préfacer ce livre, j’ai réfléchi un instant puis j’ai accepté sans problème. La lecture de cet ouvrage m’a agréablement surpris. Franco fut à n’en pas douter un des dirigeants politiques les plus pertinents sur la question maçonnique.

Il avait parfaitement compris la nocivité des sociétés secrètes en Espagne, leur caractère antipatriote et anticatholique. Son livre est remarquable. Il nous donne l’explication de sa diabolisation par la république.

8. Parlons-en. Quelle est votre analyse des prochaines élections présidentielles ?

Macron et Pécresse sont deux marionnettes du système totalement sous contrôle. Tous deux sont issus des Young Leaders, ont pris part aux réunions du Bilderberg et en mars 2018, on les retrouvait côte à côte au dîner du CRIF. Peu importe celui ou celle qui sera élu, il ou elle sera mis en place pour valider l’agenda mondialiste. La candidature de Zemmour a un double objectif : affaiblir le Rassemblement National et permettre à Pécresse d’atteindre le second tour. Je trouve regrettable que les électeurs du camp national se déchirent pendant des mois (RN versus Reconquête) pour des marionnettes de la politique qui n’en valent pas la peine.

« Nous n’avons donc pas le choix mais l’illusion du choix. La franc-maçonnerie quadrille l’échiquier républicain. »

Car pour rappel, un réel opposant au système n’obtient pas 500 signatures, il n’a pas de financement des banques et il ne passe pas à la télévision. Donc il ne sert à rien de se chamailler tous les 5 ans pour des politiciens corrompus. Le peuple ne croit plus en Dieu mais il croit visiblement au suffrage universel, alors que les dés sont pipés et que tout est plié d’avance. Sarkozy savait qu’il serait élu avant même de se présenter. Idem pour Macron dont l’élection avait été annoncée par Attali. Une frénésie collective entoure chaque élection présidentielle. Celle-ci doit, selon moi, se comprendre à travers l’exemple de Goldstein. Nous n’avons donc pas le choix mais l’illusion du choix. La franc-maçonnerie quadrille l’échiquier républicain.

9. Avez-vous des projets d’écriture ? Un huitième livre en préparation ?

Seront publiés, je l’espère et si Dieu le veut, deux nouveaux bouquins dans les prochaines années. J’ai déjà rédigé à peu près la moitié de ces deux futurs ouvrages mais il est encore trop tôt pour en dévoiler les thématiques. Une chose est certaine : mes lecteurs apprendront des choses comme j’ai moi-même beaucoup appris au fil de mes recherches comme de mon expérience douloureuse en 2021.

Le maître-mot sera toujours la vérité. Et l’idée fondamentale sera toujours de transmettre, de faire avancer la prise de conscience de ceux qui prennent le temps de me lire. On sème des graines, par devoir, en espérant récolter de bons fruits : des conversions, des vocations, des déclics, un changement de vie, d’état d’esprit, une autre manière de s’informer, un effet papillon. Sauver ce qui peut encore être sauvé, c’est-à-dire son âme ; être, au bout du chemin, un homme meilleur après qu’avant ; avoir eu une trajectoire ascendante menant au ciel : c’est ce que je souhaite à tous mes lecteurs et soutiens.

Retrouvez l’actualité de Johan Livernette entre autres sur son siteTwitter et sa chaine YouTube.

10. Un dernier mot sur La France prie ?

C’est une bonne initiative. La prière est une solution surnaturelle non négligeable. N’ayant pas le pouvoir de gouverner, nous devons agir sur le spirituel et la métapolitique. Il y a plein de choses à faire : informer sur les vrais enjeux, diffuser la vérité, désobéir au système, former des élites, renouer avec certaines valeurs, évangéliser, fonder des écoles et des familles chrétiennes, un mouvement culturel, prier pour la conversion de la France…

Si les aînés ont bâti pour « gagner le Ciel » aussi l’ont-ils fait durablement pour que leurs enfants s’en servent le jour J

Ils [les chrétiens] n’ont pas le pouvoir de surmonter des réseaux lucifériens d’une telle puissance et d’une telle ubiquité. Nous le répétons souvent entre nous : « Humainement tout est perdu ». Nous sommes donc contraints de nous tourner vers le ciel où réside notre dernier recours.

Or l’aide du ciel, précisément, nous a été promise. Toutes les révélations, les privées comme les publiques, nous en assurent. Mais encore faut-il, pour obtenir ce secours, que nous le demandions avec suffisamment d’insistance.

Nous savons que Dieu se dispose à nous secourir par une manifestation miraculeuse de Son omnipotence en faveur de l’Église, qui est Son œuvre terrestre, et de la France qui est la fille aînée de l’Église et Son bras séculier. Mais nous savons aussi que Dieu pose une condition à son intervention. Cette condition c’est que la somme de nos désirs aient atteint la mesure comble.

Il ne nous reste plus qu’à décider Dieu et à Lui arracher le miracle qu’Il se dispose à nous accorder. Car notre Dieu qui peut déployer d’incommensurables forces, est en même temps un Dieu qui Se laisse fléchir et qui nous a donné des armes contre Lui : la prière et la pénitence qui donne des ailes à la prière.

Jean Vaquié – Abrégé de démonologie

La France prie : https://www.lafranceprie.org

Ne laissez pas à l’Adversaire l’apanage du surnarturel en l’ôtant de vos contestations. Architecture, nom des rues et cérémonies républicaines sont toutes maçonnisées. Organisez vos chapelets avec La France prie sur leur site et Telegram.

1 – Cf. https://johanlivernette.wordpress.com/2020/02/06/selon-lancien-chef-des-renseignements-argentins-du-vatican-bergoglio-est-un-franc-macon

Gregor Ovitch pour Noach.es : https://noach.es/2022/02/19/comprendre-l-infiltration-maconnique/


Un commentaire

  • C’est vrai que nous avons été bernés par par cette ripoublique FM . De fait La dégradation, de notre société et de notre religion catholique, nous en sommes responsables mais aussi par la soumission de nos chefs qui ont agit sans notre consentement ! Les droits, de ces criminels, qu’ils se sont octroyés nous ont été volés. Si leur but de destruction est presque atteint nous devons les chasser comme le font Président Poutine ou Le Président Trump. QUI en Eu soutient Poutine dans cette guerre qu’il mène contre nos mêmes ennemis? Conclusion nous les peuples sommes responsables de notre avenir .

Laisser un commentaire