Strapol : Armée Ukrainienne hors de combat – Zelensky et l’Etat Profond – Promotion de la « Démocratie » par le NED en 1983. Vidéos.

« A l’heure où je parle, la guerre est terminée : l’essentiel des forces ukrainiennes est coincée dans des chaudrons….. »

Xavier Moreau.

Zelensky et l’Etat Profond

Ce qui est saisissant, c’est qu’il y a des « NAZIS » partout : Rabinovitz, Fulchsmann, Weinstein, Fascell, Goldman, Lauder…..

Pour en savoir plus sur MEGAGROUP :

#1 Genèse : https://www.youtube.com/watch?v=pIk6L…

#2 La Politique et les affaires : https://www.youtube.com/watch?v=7c9_2…

#3 Crime organisé : https://www.youtube.com/watch?v=nRnVP…

#4 De l’utilité de Jeffrey : https://www.youtube.com/watch?v=j45EW…

#5 Renseignement : https://www.youtube.com/watch?v=bQ92N…

#6 Surveillance globale : https://www.youtube.com/watch?v=5kYZb…

PROMOTION DE LA DEMOCRATIE PARTOUT par le NED : National Endowment for Democracy fondé en 1983 :

WIKIPEDIA : https://fr.wikipedia.org/wiki/National_Endowment_for_Democracy


3 Commentaires

  • pro russe total vu son cv pas très intéressant pourquoi pas évident de faire le trie vu mes compétences historique géo politique etc…. et ça c’est le cas de tout le monde, c’est de la propagande par contre voilà que dire.

  • Très bon travail de ré-information de la part de Xavier Moreau, riche de notions qui manifestent une pensée à l’oeuvre, telles que l’idée de « Stalingrad idéologique », celle de « désoligarquisation » , celle d’ « hystérie occidentale », celle de « guerre artificielle ». En outre, ce travail repose sur une description factuelle des opérations militaires. Enfin, le constat,affligeant mais bien réel, sur la posture des politiques en France, est, en effet, un déshonneur. Le rappel de la célèbre phrase de Churchill s’avère un bon résumé de la situation présente, et pourrait bien être, à moins d’un sursaut, un résumé du futur pour la France.

  • heureusement qu’on a encore Stratpol pour avoir des infos ! dans cette nuit de mensonges et de censure, on est comme les français sous l’occupation.

Laisser un commentaire