« L’Ukraine était Absolument Essentielle à la mise en œuvre par les mondialistes du nouvel ordre mondial. » dixit Nathaniel Rothschild. Vidéo.

« L’Héritier de la famille Rothschild, Nathaniel Rothschild, aujourd’hui, a écrit aux membres du gouvernement britannique pour dire que Vladimir Poutine est « l’homme le plus dangereux depuis la défaite d’Hitler, suivi de près par Xi Jinping » et a expliqué que :

– « L’Ukraine est une pièce essentielle que nous ne pouvons pas nous permettre de perdre dans l’échiquier géopolitique.

 » L’héritier de la fortune Rothschild a fait valoir que « la Russie doit être excisée du système bancaire et économique international.

« Nous devons mettre la Russie à genoux par tous les moyens possibles, pour envoyer un signal fort aux Chinois et pour protéger notre système mondial de normes et valeurs libérales ».

– Il ne faut pas se faire d’illusions : si nous laissons Vladimir Poutine s’emparer de l’Ukraine, cela enverra le signal à nos ennemis, l’Iran, la Chine et la Corée du Nord notamment, que nous ne ferons rien face à un assaut de force.

– En effet, notre voie actuelle, celle de l’action militaire, signifie que notre ordre mondial est mort sur ses pieds. Je vous exhorte à déployer plus de force contre la Russie et ses mandataires, à intensifier la « guerre de l’information » pour connecter l’opinion, en particulier en ligne, et à envoyer des armes à nos amis en Ukraine.

Sans l’Ukraine, l’Ordre mondial est mort. »


Pour faire plaisir à Rothschild :

« La Russie a commencé sa préparation active pour l’extinction totale de Global Internet. Il sera éteint en Russie le 11 mars », a rapporté la société financière américaine Market Rebellion. »


8 Commentaires

  • Article très bien mais connaitre la source serait bien. Merci

    • Bonjour Bernard,
      British Secret Intelligence -MI6- Dans les Renseignements Généraux des Pays il n’y a pas que des corrompus. Le McKinsey gate a pu éclater en France grâce à la divulgation de documents de certains hommes des Renseignements Généraux Français.
      Bien à vous.

  • Source ? Qui aurait intercepté et divulgué le courrier d’ un Rotten-child au gouvernement rostbeef ?

  • Cette phrase de Nathaniel Rothschild est-elle authentique ? Il faudrait des preuves, car dans une guerre tout n’est que manipulation, désinformation et propagande…

  • viviendurieuxdecaroli

    OBJET I: La III guerre mondiale contre le Nouvel Ordre Mondial,contre DAVOS a commencé avec le détournement du vol MH370= MH17,le 17.07.14 abattu du temps du Président Petro POROCHENKO d’Ukraine, par un missile air-air de KIEV au dessus du DONBASS , comme le démontre sur ma page FACEBOOK, Vivien DURIEUX de CAROLI, la photo satellite prise du vol MH17 abattu par un missile air-air de KIEV photographié ci dessous par la NASA-JPL le 17.07.14 lorsque avec mon frère ainé,Christian de CAROLI, moine bénédictin, nous manifestons à ROME et dans nos Etats Pontificaux contre le terrorisme d’Etat ,contre le détournement du vol MH370 = volMH17 avec les passagers du vol MH370 transpordés morts, sur le vol MH17 AMSTERDAM-KUALA-LUMPUR.

    https://scontent.frun2-1.fna.fbcdn.net/v/t39.30808-6/274983968_1127287271423251_5980598022321321044_n.jpg?_nc_cat=104&ccb=1-5&_nc_sid=730e14&_nc_ohc=WQ9wscDiOsMAX890AT7&tn=UsU–eel9ya-YTPz&_nc_ht=scontent.frun2-1.fna&oh=00_AT_8EBHMdJy8FutSB8UgdGMmc0cudZDq22xRVvh82-Gv0g&oe=622C3426
    Affaire du vol MH17 AMSTERDAM-KUALA LUMPUR est secret défense pour 50 ans et plus, a été enterrée par la HOLLANDE, siège de la C.P.I à LA HAYE et à BILDEBERG de BILDEBERG TERRORISME fondé en 1952-1954 par David ROCQUEFELLER et le prince consort Bernât de HOLLANDE aux Pays Bas inféodés à l’OTAN .OBJET II : Double plaintes déposées par nous, les frères Louis DURIEUX-DUBUT de ST PAUL, comtes DELAITTRE de CAROLI, en juillet et aout 2014 devant la C.P.I, où nous avons déposé 2 plaintes contre x devant la Cour Pénale Internationale, pour terrorisme sur nous en Italie où mon frère Christian a été kidnappé et extradé en août 2014 et à BOUCAN, île BOURBON,LA REUNION, la nuit du 3 avril 2014, 3h,3 énormes explosions d’un drone militaire, sans feux de position, lors de manœuvres militaires ordonnées par le Malin :333,HOLLANDE et son Gouverne-ment visionnez sur Google « VIVIEN DURIEUX BOUCAN ATTENTAT MANQUE » https://youtu.be/2tUlAP835sA?t=7 ,suivi de « SAINT GILLES ATTAQUE AU DRONE LA LOI DU SILENCE » ,omerta de FRANCOIS, pape du N.O.M le 23.07.14 nous a soustraits de force un détonateur de drone militaire..Notre crime est dénoncer le terrorisme d’Etat, sous SARKOZY,HOL LANDE et MACRON,3 francs-maçons, avec mon frère Christian de CHARLEMAGNE de SAINT LOUIS, kidnappé et drogué en Italie en août 2014, pour être extradé sur TOURS, jugé drogué sans avocat. Nous avons porté plainte devant la C.P.I pour terrorisme crimes contre l’humanité ,plainte visant HOLLANDE,VALLS,CAZENEUVE et MACRON aux affaires :Des kapos de Jacob de ROTHSCHILD, chef du N.O.M , accusé par le Premier Ministre de Malaisie du détournement sur DIEGO GARCIA du vol MH370=MH 17 ,le 17.07.14, abattu par un missile air-air de KIEV ,photographié par un satellite de J.P.L, filiale de la NASA, quand nous manifestons contre le terrorisme d’Etat, avec Christian de CAROLI, mon frère aîné, tout dernier primo-descendant de CHARLEMAGNE par son fils LOUIS I de CAROLI, roy de France, d’Allemagne, d’Italie, des Pays Bas, des Marches d’Espagne, second Empereur d’Occident dont je suis le sosie .Nous manifestions contre le TERRORISME d’Etats ,avec mon frère, moine bénédictin, à ROME et dans nos Etats Pontificaux, où le 23.07.14, FRANCOIS nous a bannis à vie ,nous soustrayant de force le détonateur du drone militaire qui m’était destiné, un disque de 8cm de diamètre, expertisé par la POLICE ARTIFIECERI de ROME comme arme de catégorie de guerre que je montre sur YOUTUBE sur la vidéo ci-dessous « Vivien DURIEUX,BOUCAN attentat manqué »: https://youtu.be/2tUlAP835sA?t=7 NOTA:HOLLANDE et MACRON, francs-maçons Sataniques, informés par l’armée la grande muette, concernant le vol MH370 dont un flaperon droit a été en 2015 retrouvé à l’île BOURBON LA REUNION. HOLLANDE et MACRON ont menti à M. Ghyslain WATTRELO, ingénieur français, alors Directeur de LAFARGE en Chine a perdu sa femme et deux de leurs enfants dans le vol MH370=MH17, où les sauveteurs du DONBASS ont trouvé des corps vidés de sang sentant le formol ,portant des vêtements d’hiver l’été avec des portables s’arrêtant à Mars 2014 .La Russie a remis aux Hollandais les boites noires du vol MH17= MH370 le 08.03.14 a été détourné sur DIEGO GARCIA d’où il a redécollé le 23.03.14 en vol automatique ,croisant au large de LA REUNION, selon la grande muette, prévenant HOLLANDE qui a écourté sa présence au G8 moins la Russie en HOLLANDE à LA HAYE. LA HAYE siège de la CPI et TPI ,saisie en juin 2021 dans la plandémie du COVID par un collectif de 400 avocats et médecins comme Reiner FUELLMICH, Docteur en Droit, feu le Dr Luc MONTAGNIER et le Pr Jean-Bernard FOURTILLAN ont porté plainte pour CRIMES CONTRE L’HUMANITE, visant entre autres, MACRON qui de facto a déclaré la guerre à POUTINE , en interceptant un navire Russe dans la Manche.Sur Google: « Vivien Durieux : L’attentat manqué »https://youtu.be/2tUlAP835sA?t=7 YOUTUBE.COM

    image.png

  • L’Ukraine est TOUJOURS essentiel à la mise en œuvre du PLAN de la DYNASTIE R.
    Car c’est l’Ukraine qui doit servir de prétexte pour déclencher le CHAOS TOTAL = le déclenchement SIMULTANÉ de la 3eGM + l’effondrement économique généralisé (inflation démentielle et appauvrissement massif) + les famines + les guerres civiles.

    Le CHAOS TOTAL terminal, c’est TOUT qui arrive en même temps.

    Et c’est sur ces RUINES que Lucifer compte bâtir son nouvel ordre.
    Mais avant il faut détruire : TOUT DÉTRUIRE… TOUT !

    N’oubliez jamais : leur objectif, c’est 500 millions. Ça en fait du monde à exterminer, hein…

  • 1- « Censurée par l’UE, la chaîne RT saisit la Cour de Justice de l’Union Européenne (CJUE)…

    Voir en ligne
    Cliquez pour aller sur le site DejaVu

    Censurée par l’UE, la chaîne RT saisit la Cour de Justice de l’Union Européenne (CJUE)…

    Invoquant une violation de la liberté d’expression par une démocratie prétendant la défendre, la chaîne RT France saisit la Cour de Justice de l’Union Européenne (CJUE), au fond et en référé, en vue de faire annuler l’interdiction de diffusion qui lui a été infligée sans procès.

    Le Syndicat National des Journalistes (SNJ) français s’oppose également à cette censure de RT, par voie de communiqué de presse : « On ne défend jamais la liberté en attaquant les journalistes.»

    Pourquoi l’information sur cette procédure est-elle diffusée par DejaVu ?

    Principe du contradictoire : les avocats sont attachés à l’idée qu’un jugement ne se forge qu’en la présence contradictoire des thèses en présence. Si l’accusation portée contre RT d’être un instrument de diffusion de la thèse russe s’avérait fondée, la reprise de sa diffusion permettrait a fortiori de rétablir le contradictoire face à des médias qui ne diffusent que la thèse de l’Union européenne (pour caricaturer : “ce pays est 100% méchant, l’autre pays est 100% gentil”).

    Principe de vérité : la réalité est forcément plus complexe que la caricature. Ainsi, laisser RT diffuser des informations contradictoires, différentes d’une opinion médiatique majoritaire, permet de limiter les phénomènes de “propagande de guerre” qui surviennent toujours en temps de guerre.

    Juridicité : la saisine d’une haute juridiction, à savoir la Cour de Justice de l’Union Européenne (CJUE), qui plus est par un média qui s’est parfois montré capable de diffuser des informations à propos de la vaccination Covid-19, intéresse le projet DejaVu.

    Indépendance : le média RT France est l’un des plus indépendants que nous ayons connu par rapport à des sujets sensibles que nous avons traité, et pour lesquels une vision unique – en faveur de l’industrie – est trop souvent adoptée par les médias traditionnels : linky, 5g, pass vaccinal.

    Le média RT a publié un communiqué à ce propos, ainsi qu’une pétition :
    1. Cliquez ici pour voir le communiqué de RT France…

    /!\ Cette page de RT est censurée par certains fournisseurs Internet.

    En cas de blocage, cliquez sur :

    Ce lien de secours n°1: https://librt.eu/francais-rt-com-96952-censuree-sur-territoire-europeen-rt-france-saisit-justice/

    2. Cliquez ici pour voir la pétition lancée par RT France…« Non à l’interdiction de RT France, oui au droit à l’information !»

    https://www.change.org/p/gouvernement-non-%C3%A0-l-interdiction-de-rt-france-oui-au-droit-%C3%A0-l-informationNous vous invitons à partager ces informations.

    Trop peu de gens comprennent bien ce qui se passe actuellement en matière de libertés individuelles et de droits fondamentaux.

    Pensez aussi à diffuser la pétition DejaVu pour donner du poids aux revendications qui y sont exposées.

    Votre bien dévoué,

    Maître Arnaud Durand

    Avocat au Barreau de Paris

    Le projet DejaVu n’est pas une simple pétition

    Ce sont aussi des actions en justice

    Nos actions collectives interviennent dans le cadre d’un procédé légaliste mais innovant pour lutter contre les risques liberticides causés dans le cadre du projet de “loi sanitaire”.

    Information proposée par la SARL LEXPRECIA, Maître Arnaud Durand,
    Avocat au Barreau de Paris, 33 rue du Petit Musc, 75004 Paris, France.

    https://t.palace.legal/nl2/x9v9n/5yxog.html?m=AbQAABuzfuAAAchopz4AAAmb0fsAAAAAlykAAR1OABiKZQBiKzlbiuBQhN3XSl-THAQLl_etbAAPGyQ&b=92b7d507&e=7b88a678&x=qHk-_Peih0SqyGPC61WBmzIXbjJByn9MqqsgRJWkqeM

    2- « Purge numérique globale» : le courrier de bannissement de RT de la Commission européenne dévoilé 8 mars 2022, 19:04 Suspension de la diffusion de RT France ©

    Ludovic Marin/AFP
    « L’Union européenne a décidé de suspendre tous les canaux de diffusion de RT France (image d’illustration).
    Suivez RT France sur Telegram logoTelegram Le média Nextinpact a révélé le contenu d’un courrier adressé aux moteurs et aux réseaux sociaux afin de s’assurer de la disparition effective de tout contenu de RT et de Sputnik. »

    « La Commission y assume une surveillance généralisée des informations. «Un éboulement vertigineux du cadre jusqu’alors en vigueur» : c’est ainsi que le journaliste Marc Rees a qualifié les directives adressées par la Commission européenne aux gestionnaires des moteurs de recherche et des réseaux sociaux, dans un article du média en ligne NextInpact dévoilant un courrier qui leur a été envoyé le 4 mars, le lendemain de la coupure de l’accès au site de RT France par les principaux fournisseurs d’accès internet de l’Hexagone.

    C’est un éboulement vertigineux du cadre jusqu’alors en vigueur, où les intermédiaires techniques sont obligés de nettoyer les contenus RT/Sputnik, peu importe la source.— marc rees (@reesmarc)
    March 8, 2022
    Dans le contexte de l’intervention militaire russe en Ukraine, la Commission avait invoqué la nécessité de couper tous les canaux de diffusion de «la machine médiatique du Kremlin» représentée selon elle par RT et Sputnik, et publié un règlement pour donner un fondement juridique à son entreprise. Selon Nextinpact, «elle a adossé à cette demande une lettre aussi bien aux moteurs qu’aux réseaux sociaux, dont le contenu témoigne de la volonté d’une purge numérique globale».

    Une décision «inédite dans le droit des nouvelles technologies» «Le législateur a l’intention d’établir une interdiction très large et complète» écrit l’instance bruxelloise dans ce courrier adressé notamment à Google, précisant que «les services de recherche sur Internet sont fournis par des « opérateurs » au sens du règlement». Ayant exigé l’effacement de rt.com et sputniknews.com des résultats des recherches sur internet, la Commission a rappelé dans ce courrier que « l’activité des moteurs de recherche joue un rôle déterminant dans la diffusion d’un contenu en ce qu’ils rendent celui-ci accessible à tous les internautes effectuant une recherche […] y compris à ceux qui, autrement, n’auraient pas trouvé la page Web sur laquelle ce contenu est publié ». Par conséquent, «si les moteurs de recherche, tel que Google, ne suppriment pas RT et Sputnik, ils faciliteraient l’accès du public à leurs contenus ou contribueraient à cet accès». Ce qui a amené à la Commission à conclure qu’«en vertu du règlement, les fournisseurs de services de recherche sur Internet doivent s’assurer que 1) tout lien vers les sites Internet de RT et de Sputnik et 2) tout contenu de RT et Sputnik, y compris les courtes descriptions textuelles, les éléments visuels et des liens vers les sites Web correspondants, n’apparaissent pas dans les résultats de recherche fournis aux utilisateurs situés dans l’UE ». Lire aussi Le présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen (image d’illustration). L’Union européenne a-t-elle peur de la pluralité des médias ? Comme l’explique Nextinpact, l’institution exige, par cette méthode, non pas seulement la désindexation des deux sites, mais également celle de tous les liens qui mènent à leurs contenus. Une décision que le média qualifie d’«inédite dans le droit des nouvelles technologies». Nettoyage à la javel D’autant plus que l’ambition des autorités européennes ne s’arrête pas là : la lettre indique aux réseaux sociaux qu’ils doivent également prendre leur part à ce «nettoyage à la javel», comme le qualifie NextInpact, en devant «empêcher les utilisateurs de diffuser […] tout contenu de RT et Spoutnik». Et ce, peu importe que le compte en cause soit ou non rattaché à RT et Spoutnik.

    Les demandes de la Commission sont d’autant plus vastes, relève le média en ligne, que l’institution réclame l’interdiction des messages reproduisant un contenu venant des deux médias financés par la Russie. «Ces messages ne seront pas publiés et s’ils le sont, ils doivent être supprimés», détaille le courrier. Une surveillance généralisée assumée par la Commission Autre point marquant, le contournement de l’article 15 de la directive sur le e-commerce, datant de 2000, article qui prohibe de faire peser sur des intermédiaires comme YouTube, Facebook ou Twitter une obligation de surveillance généralisée. Or, les consignes de la Commission aboutissent justement à forcer ces intermédiaires à une surveillance de tous les flux d’information. Une entorse au droit qui serait justifiée par le caractère temporaire des mesures : «La décision de s’écarter totalement, dans le présent règlement, de la directive sur le commerce électronique a été consciente et justifiée par la situation et son caractère temporaire», argue la Commission. L’empilement de ces différentes mesures aboutit à un édifice de contrôle assez inquiétant, selon Nextinpact, puisqu’un premier texte avait déjà été adopté en réponse au rattachement de la Crimée à la Russie en juillet 2014. L’article 12 de ce dispositif, qui «interdit de participer sciemment et volontairement à des activités ayant pour objet ou pour effet de contourner les interdictions énoncées». Et, même si la liberté d’expression implique un droit, pour les médias, à «rendre compte objectivement de l’actualité», tout comme un droit pour les utilisateurs, à «recevoir des informations objectives sur l’actualité», la Commission avance que ce droit ne peut être utilisé «pour contourner le règlement». Par conséquent, déduit-elle, «si un autre média prétend informer ses lecteurs ou spectateurs, mais en réalité diffuse le contenu de Russia Today ou Sputnik […], il enfreindra l’interdiction énoncée dans le règlement». NextInpact conclut en alertant sur le fait que« la surveillance exigée des réseaux sociaux s’étend donc aux contenus des deux sociétés financées par Moscou, même quand ils sont diffusés par d’autres médias, non visés nommément par cette prohibition numérique».
    Désormais, « les intermédiaires techniques sont obligés de nettoyer les contenus RT/Sputnik, peu importe la source», a constaté Marc Rees, s’étonnant sur Twitter du «silence total» suscité par ce basculement juridique considérable. Lire aussi Onfray, Bercoff, Asselineau, Collon : des voix s’élèvent pour défendre RT France International Raconter l’actualité. »

    En savoir plus sur RT France : https://francais.rt.com/international/96925-purge-numerique-globale-courrier-bannissement-rt-commission-europeenne-devoile

    https://web.archive.org/web/20220308195310/https://francais.rt.com/international/96925-purge-numerique-globale-courrier-bannissement-rt-commission-europeenne-devoile

Laisser un commentaire