Jean-Michel Blanquer, fier comme Artaban, filmé en campagne pour les législatives. Vidéo.

Jean-Michel n’entend pas cesser de percevoir les dividendes de la république. De ministre à député ou sénateur, la république lui offrant une palette de rémunérations confortables.

Jean-Michel n’ayant jamais travaillé de sa vie, il lui faut bien chauffer le banc de l’Assemblée pour continuer à se goinfrer de la sueur du front des Français qui eux, travaillent.

Les « valeurs » de l’école de la république qu’il défend sont identiques aux « valeurs » de la république laïque elle-même :

La Tolérance -contre la haine- a été hissée comme une valeur de vertu alors qu’elle n’est qu’un bassin d’eau putride stagnante. Jamais dans la France Royale il n’a été question de Tolérance parce-que il y a des gens et des situations à ne devoir JAMAIS TOLERER SOUS AUCUN PRETEXTE.

Nous avons aujourd’hui l’Afrique et le Moyen-Orient chez nous au nom de la TOLE-RANCE qui est la meilleure des fosses à purin dans laquelle la république talmudiste et laïque a cloisonné l’esprit humain.

Le « Vous n’aurez pas ma haine » républicain, nous le devons au grand Raciste Ferry qui demanda aux l’élèves d’aimer « tous les hommes ».

Jules Ferry était un farouche anti-cosmopolite. Mais cet homme n’a pas été assez intelligent pour comprendre qu’en prônant la Tolérance dans l’école, il allait faire non seulement des fragiles faibles d’esprit mais de plus il ouvrait la porte à des hordes qu’il qualifie lui-même d’inférieures.

Voilà où a mener la Tolérance de Jules Ferry alors que l’Eglise Catholique qu’il détestait n’enseignait que les VALEURS FAMILIALES, DE RESPECT ET D’AMOUR DE DIEU : LES SEULES VALEURS FRANCAISES.

Maudit soit Ferry dans son enfer éternel.


3 Commentaires

Laisser un commentaire