Le très vigilant Prince du haut lieu de l’Islam, Mohammed Ben Salmane, expulse les adeptes du Vaudou.

Le Prince Mohamed se rit de ceux qui déplorent les faits dont ils chérissent les causes.

En prenant PART ENTIERE pour la Russie de Vladimir Poutine, le Prince vient de se réconcilier avec le Très Aimé IRAN pour que la Guerre prenne UN JOUR NOUVEAU contre les belligérants.

Le Prince n’entend pas que les lieux Saints de l’Islam soient souillés par des hordes hostiles comme tel est le cas en France contre la religion Catholique. C’est au Prince qu’il appartient de veiller sur le Haut lieu de l’Islam, la Mecque.

Ce que le Chanteur d’opérette de Davos appelle « Terrorisme Islamique » c’est de faire venir en France des milliers de fanatiques africains afin de montrer à ces avides de sang quel est le réel danger pour leur république maçonnique à savoir LA RELIGION CATHOLIQUE ET SES HAUTS LIEUX.

Les rituels de sang commis par les africains en Europe ressemblent TOUS à des rites Vaudou.

Brahim Aouissaoui est l’auteur de l’attaque de la basilique Notre Dame à Nice qui a fait jeudi trois morts, le sacristain qui a été égorgé, deux femmes, une qui a été décapitée et une autre qui a été lardée de coups de couteau.

Originaire de Tunisie, ce jeune homme de 21 ans est arrivé fin septembre en Europe par Lampedusa, en Italie, où il avait été mis en quarantaine par les autorités italiennes.

Il a ensuite été visé par une obligation de quitter le territoire italien et laissé libre.

Puis il est entré en France début octobre où il n’a pas fait de demande d’asile.

Selon une autre source proche du dossier, les enquêteurs ne disposeraient que d’un document de la Croix rouge italienne correspondant à l’identité de Brahim Aouissaoui.

L’assaillant a été blessé par balles par la police municipale arrivée rapidement sur les lieux. Lorsqu’il était pris en charge par les secours, il répétait en boucle « Allah Akbar ».

Cet africain a égorgé le Sacristain, lardé de coups de couteau une femme en prière et Décapité Nadine dans Notre Dame de Nice.

Il n’y a pas de rituel Vaudou sans SACRIFICES.

DES CANNIBALES MANGENT DES MUSULMANS EN AFRIQUE


L’Arabie Saoudite expulse des descendants d’immigrés éthiopiens qui sont nés dans le royaume et qui y ont toujours vécu, ceux-ci sont privés de citoyenneté en vertu de la loi saoudienne

Middle East Eye est en mesure de révéler que les autorités saoudiennes dissimulent des mauvais traitements endémiques ainsi que des conditions de vie déplorables dans des centres de détention pour migrants, tout en continuant d’arrêter des milliers de migrants africains et yéménites.

(…) La police a également ordonné aux personnes sous le coup d’une expulsion de signer une clause de confidentialité leur interdisant de raconter leur expérience aux journalistes.

(…) Le nombre de détenus éthiopiens enfermés dans divers centres de détention pour migrants a gonflé ces derniers mois. Pour tenter d’alléger ce fardeau, les autorités saoudiennes ont conclu en mars un accord avec l’Éthiopie prévoyant le renvoi d’au moins 100 000 Éthiopiens, dont beaucoup ont été arrêtés l’an dernier au cours de vagues de répression contre les migrants.

(…) Depuis la signature d’un accord en mars, des milliers d’Éthiopiens sont rentrés au pays. Mercredi, 1 031 personnes ont atterri dans la capitale éthiopienne, Addis-Abeba.

Cependant, les arrestations massives effectuées par les autorités saoudiennes continuent de viser des milliers de personnes. Ainsi, 15 000 migrants, presque tous éthiopiens et yéménites, ont été arrêtés en une seule semaine en mars.

(…) Trois Éthiopiens expulsés vers leur pays d’origine affirment avoir reçu l’ordre de signer une clause de confidentialité les enjoignant de ne pas parler de ce qu’ils ont vécu pendant leur détention. L’un d’eux a été informé par le responsable que « des poursuites judiciaires seraient engagées contre les contrevenants, même en Éthiopie ».

D’autres, en revanche, n’étaient pas vraiment des migrants, mais des enfants nés en Arabie saoudite de migrants éthiopiens, que la loi saoudienne prive de citoyenneté. 

Aisha, 18 ans, a passé quatre mois à al-Shumaisi avant d’être placée à bord d’un vol vers le pays de ses parents. Elle se souvient de la nuit au cours de laquelle la police de l’immigration, appelée « jawazat », a effectué une descente au domicile familial à La Mecque et l’a arrêtée avec son frère et son père.

Aisha et son frère sont tous deux nés en Arabie saoudite et y vivaient depuis toujours.

(…) Middle East Eye

FdeSouche : https://www.fdesouche.com/2022/05/12/larabie-saoudite-expulse-des-descendants-dimmigres-ethiopiens-qui-sont-nes-dans-le-royaume-et-qui-y-ont-toujours-vecu-ceux-ci-sont-prives-de-citoyennete-en-vertu-de-la-loi-saoudienne/


Ce que sait le Prince Mohammed c’est qu’il vaut toujours mieux PREVENIR que GUERIR. C’est pourquoi il anticipe car dans son Royaume, la Principale des Souverainetés pour son Peuple Musulman, c’est LA PROTECTION.

« Diabolisé, le vaudou sort peu à peu de la clandestinité »

Le sociologue et théologien haïtien Laënnec Hurbon revient pour Jeune Afrique sur les tabous du vaudou et sur les rapports qu’entretiennent les élites politiques avec cette pratique. Interview.

Jeune Afrique : Quels rapports entretiennent les élites politiques avec le vaudou ?

Laënnec Hurbon : Toutes les religions ont des rapports avec le politique, qui varient en fonction de leur importance dans l’organisation de la vie collective. Pendant la période esclavagiste, le vaudou et les cultes afro-américains ont renforcé les captifs dans les luttes contre le système. Plus tard, les gouvernements ont cherché l’appui des croyances du vaudou pour donner des assises durables à leur pouvoir.

Pourquoi la pratique de ce culte reste-t-elle taboue ?

Le vaudou n’a pas toujours été tabou. Il l’est devenu avec le concile Vatican II [1962-1965] pour les catholiques, auprès de qui on prêchait que le vaudou est un ensemble de pratiques de magie et de sorcellerie. Aujourd’hui, le protestantisme dans sa version pentecôtiste a pris le relais et diabolise l’ensemble des divinités du vaudou. Mais les choses changent. Le vaudou sort de la clandestinité et n’est plus soumis à une pénalisation, au fur et mesure de la démocratisation des régimes et de l’implantation de la laïcité dans les pays où il se pratique.

Comment le vaudou s’est-il répandu dans le monde ?

À travers l’esclavage outre-Atlantique. Dès le débarquement aux Amériques, les captifs ont cherché à reconstituer un système culturel et religieux pour retrouver leur dignité humaine et forger de nouveaux liens de solidarité. Presque partout où l’esclavage colonial sévissait, il était interdit aux esclaves de se réunir. Ils prenaient tantôt la fuite vers des lieux inaccessibles aux maîtres – c’est le marronnage -, où ils pouvaient librement reprendre les rituels africains ; ou bien ils détournaient de leur sens les pratiques et croyances du christianisme, qui leur était imposé.

De l’Afrique aux Amériques, le vaudou est-il semblable ?

Non. Le vaudou n’est pas resté identique à ce qu’il était en Afrique, il ne le pouvait pas au regard du contexte esclavagiste et du mélange des ethnies depuis les cales des bateaux négriers. En outre, des influences diverses – le catholicisme, le contact avec les Amérindiens – ont poussé à une réinterprétation et à une sélection des éléments les plus importants en provenance de l’Afrique. On peut parler d’un processus de créolisation conduisant à une véritable création culturelle dont témoigne le vaudou avec sa musique, sa danse, son rituel, sa mythologie. Des formes diverses du vaudou apparaissent selon les types de colonisation – britannique, espagnole, portugaise, française, danoise – auxquels sont soumis les esclaves. Mais les structures de base restent les mêmes, par exemple les croyances en des divinités diverses capables d’intervenir dans les corps des adeptes par la transe et la possession.

Comment expliquer la fascination pour la puissance supposée du vaudou ?

Le vaudou exerce une fascination spécialement chez les Occidentaux, marqués par l’héritage chrétien. Ils semblent se trouver devant une altérité culturelle et ont ainsi l’impression d’une « inquiétante étrangeté », comme dit Freud, quand ils se trouvent confrontés aux pratiques et croyances du vaudou.

Jeune Afrique : https://www.jeuneafrique.com/mag/241395/politique/diabolise-le-vaudou-sort-peu-a-peu-de-la-clandestinite/


Le SATANISME est la copie conforme des Rites Vaudou.

Ukraine : un autel sataniste retrouvé sur une position …

Vidéo d’un autel et du matériel sataniste trouvé sur une position ukrainienne abandonnée dans le Donbass. Le démon n’a pas été d’un grand secours, puisque ladite position a été prise et ses défenseurs tués ou repoussés.Pause

Le porte parole du gouvernement de Kiev Oleksi Arestovitch a demandé par ailleurs aux sorcières d’Ukraine d’accomplir des rituels pour que la Russie soit isolée et damnée – ils auront lieu ce 31 mars, ce dont la presse ukrainienne semble très fière. 

L’annonce dudit rituel ne laisse aucun doute : “un cercle de 13 sorcières a déjà été reuni, elles aiguisent leurs couteaux rituels pour faire des sacrifices aux forces toutes puissantes“.

Rituel Vaudou :

Un musulman tabassé à mort, ses membres découpés et sa chair dévorée.. une scène bien inhumaine et pourtant qui se répète en Centrafrique où un certain Mad Dog (Chien Fou) se « venge » des musulmans en dévorant leur chair.

Le site de la BBC rapporte des témoignages choquants de scènes atroces, comme cette scène au cours de laquelle un chauffeur de confession musulmane a été tiré hors de son bus par un groupe de badaud. Ceux-ci se mettent « à l’attaquer et le tabassent », rapporte un témoin horrifié à Paul Wood, journaliste de la BBC.

Emporté par la haine, le groupe se met à découper les membres de l’homme, poignardé à multiples reprises. « Ils ont coupé une jambe entière, puis l’un d’entre eux a commencé à la manger », continue-t-il; rapporté par le site de la RTBF.

Il s’agit en fait d’un certain Magloire, qui se fait plaisir à se faire appeler, Mad dog. Il n’hésite pas à manger la chair des musulmans après les avoir torturés puis tués.

Mad Dog a affirmé d’ailleurs devant les caméras avoir arrêté le bus en demandant de l’aide à une vingtaine de chrétiens déchainés afin de capturer un Musulman qu’il avait repéré. Ainsi après l’avoir exécuté il a mangé sa chair, tandis que d’autres ont emballé des morceaux afin de les manger après avoir acheté du pain.

Voilà ce que le Prince Mahommed Ben Salmane expulse de son Royaume.

Pour ceux qui ne craignent pas de se trouver mal :

https://www.alwihdainfo.com/Centrafrique-Manger-les-musulmans-rendrait-intelligent-selon-les-Anti-balles-AK_a10364.html

N’oubliez pas que les psychopathes au pouvoir font envahir la France par ces africains adeptes de leurs rites ancestraux qu’ils n’entendent pas délaisser.


5 Commentaires

  • Ben Salmane plus fort que les tradis … Belle perf !!

    CQFD

  • Eh bien quel reportage!! J’ai vu la vidéo car mon cœur est solide. J’ajoute à ce reportage ce qui suit, vérifié suite à cet article très bien fichu. Une guerre interne sévit en Ethiopie, depuis 16 mois, depuis novembre 2020, 750 morts en 6 mois, la suite n’est pas connue. 100 M° d’Habitants. Plus de 40 % de la population est chrétienne, surtout orthodoxe, et c’est le pays où a vécu au siècle X avant JC, la reine de Saba devenue épouse du roi Salomon. On peut dire mammon-talmud pas contents. Mais il y a encore chose: le SALOMON soutenu par Iahvé est DEVENU DISCIPLE DE MAMMON et consorts, et PRESQUE TOUS LES INSTRUITS DE LA BIBLE CONTINUENT encore actuellement, DE DIRE ’’LE SAGE SALOMON’’. 2 Q° : Serait-ce la reine de Saba qui l’aurait initié à mammon ? Et qui est le pire, le Salomon d’il y a 30 siècles, où les très nombreux (terme simple et brutal, non écrit, mais conforme au réel), qui le disent aujourd’hui encore, sage ? Je propose de méditer cette remarque. Temps des révélations : faut assumer !! Salutations à tous !!

  • Allez voir en Guadeloupe les liens entre le Vaudou et la franc-maçonnerie ! Vous serez édifiés. Les frères et soeurs latruelle travaillent aussi avec les Haïtiens qui comme par hasard sont sur l’île, avec ou sans papiers et la « justice » ferme les yeux… Seraient-ils protégés pour services rendus ?
    Allez voir aussi du côté des sacrifices de cabrits par les hindous… Ils sont les cadors de tous les traffics.
    Quid des Soukounyan ?

    Des amies créoles très catho. ont vécues de drôles de choses en Martinique. Elles ont été obligées de revenir vivre en métropole. Vive les Caraïbes !

    Vous comprenez pourquoi on laisse tout le monde rentrer en France ?

  • Il fait comme le Tsar , il épargne ces tarés. Le Tsar a payé très cher, sa compassion .

Laisser un commentaire