Casper vient hanter les logements de nos pépites d’Afrique. Vidéo.

Non, Non, Non, ce n’est pas du délire !

Casper hante bien les logements des pépites.

Et la république entend protéger ses pépites de Casper.

QUI jette des sorts à nos pépites ?

Heureusement qu’il y a la Kabbala Blanchissime de Rav Ron Chaya donnée par Hachem !


5 Commentaires

  • Sur Youtube:
    1972 : La sorcellerie existe-t-elle ? | Archive INA
    1971 : Sorcellerie dans le Berry | Archive INA
    1965 : La ferme ensorcelée du Berry | Archive INA
    1978 : Les sorcières Corses | Archive INA
    1977 : Leur maison est hantée par le diable | Archive INA
    Hé ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii christianajane

  • J’ai tout regarder les vidéos de Rav chaya sur les Ségoulot et Magie.
    Il rabâche souvent les mêmes anecdotes….comme celle des livres magique planqué dans le grenier de son oncle.

  • Ce type est complètement cinglé. Il a, de plus, des problèmes psychologiques. Il se balance en permanence d’avant en arrière. Cela a un nom en psy. En langage courant, on dit qu’il est barré. C’est le fou de Tintin dans le Lotus Bleu. Il veut couper la tête à tout le monde pour connaître la vérité. Lui aussi a été piqué au Radjaïdja, à moins que ce ne soit au Pfizer…

    • Se balancer d’avant en arrière est ce que font tous les enfants dans les écoles juives et musulmanes. Je ne sais quel est l’effet de ce mouvement, qui n’est pas le fait d’un esprit sain.

    • Je ne sais pas non plus ce que signifie ce balancement, mais je vois un élément intéressant chez Tobie Nathan :
      « À la différence des musulmans, les juifs ne se prosternent pas ; à la différence des chrétiens, les juifs ne s’agenouillent pas. Et Dieu leur répète : “Vous êtes un peuple à la nuque raide.” Moi, je vois la main de Dieu, derrière eux, qui les pousse pour qu’ils se prosternent et eux qui font un mouvement en arrière. D’où le balancement durant la prière. Il me semble que ce balancement, cette difficulté à se soumettre à son propre dieu, caractérise l’être juif. »

      Le balancement serait alors une sorte d’expression du « non serviam ».

Laisser un commentaire