Radio Loup : Pierre Hillard invité par Loup pour le C.D.L. de Maximus. Vidéo.

Conseil de Lecture de Maximus : Des origines du Mondialisme à la Grande Réinitialisation de Pierre Hillard.

Pierre Hillard nous révèle qui vient acheter ses livres et qui le suit.

Le prochain invité de Loup ce Samedi sera notre Frère et Ami Johan Livernette.

Grand Merci à Loup ainsi qu’à Maximus pour l’immense Travail sans faille qu’ils fournissent depuis des années.

Et Bravo à Pierre Hillard sans lequel nous aurions des failles profondes, très profondes.

Dieu vous bénisse.


6 Commentaires

  • Magnifique émission ! Très claire !

  • Je trouve Pierre Hillard très intéressant mais le prix de ses livres dépassent tout entendement et ce n’est pas avec des prix aussi élevés que l’on va répandre la connaissance. Par ailleurs les vôtres aussi Laurent sont chers pas autant peut-être que Pierre Hillard mais tout de même, ce n’est pas à la portée de toutes les bourses.

    • le chrétien aime l’argent, faire l’effort d’acheter un livre qui peut nous enrichir, chrétien ne veut pas dire parfait, les chrétiens ont tué les parfaits en tout cas ceux qui ont essayé de l’être et de l’incarner, toujours difficile d’incarner les textes sacrées , facile d’en parler après c’est une autre histoire.

  • A la fin de l’émission, Pierre Hillard nous confirme que Thomas Römer est un chercheur fiable. Puis il nous dit que YHWH est un dieu autochtone, spécifique au peuple hébreu.

    Quand on lit « Aux origines de la Torah » de Thomas Römer, l’auteur dit que YHWH n’est pas un dieu autochtone et qu’il vient du Sud, à savoir d’Egypte. Il a été adopté au contact de la tribu des Shasous, lors de l’Exode, au XIIIe siècle av.

    Lire les dernières pages 250-256 du livre de Römer. Il évoque le dieu autochtone El qui fait partie du nom d’Israël comme suffixe. Le nom Israël est connu depuis le XIIIe siècle déjà, alors que le nom de YHWH n’apparaît que bien plus tard dans les textes. Ceci sous-tend l’hypothèse de l’amalgame entre le Dieu autochtone El et le dieu tribal égyptien YHWH sous le terme de « paradoxe théologique du Judaïsme ». Cela confirme l’intervention de prêtres polythéistes dans la rédaction de la Torah qui eut lieu lors de l’exil à Babylone et qui fut corrigée maintes fois par la suite jusqu’au IIe siècle av.

  • j’y crois pas trop Yahveh ne ressemble pas aux dieux de l’Egypte !les dieux de l’Egypte sont beaucoup plus moraux. « Tuer toute créature vivante voilà ce que dteste sa majesé » etne parlons pas de Maat d’Isis ou de Hator ! ce dieu jloux qui ne pense qu’à se faire obéir et à exterminer tous les autres,ne se retruve pas dans les prières égyptiennes

    • Vous avez raison puisque les Shasous étaient sémites et originaires du Nord-Est; Ils furent amenés comme prisonniers de guerre en Egypte à l’époque de Thoutmosis II (-1482 – -1479). C’était un peuple semi-nomade de pasteurs, adorateur du dieu Yahou. Ce dieu pris de l’importance comme divinité tribale secondaire sous Aménophis III, un siècle plus tard. Il fut finalement adopté par les Hébreux qui plus tard le baptisèrent Yahvé ou Jéhovah. Thomas Römer ne parle pas de cela dans son livre et dans mon commentaire, j’ai écrit ce qu’il disait.

Laisser un commentaire