L’Otan et les manoeuvres avec des armes nucléaires

« Steadfast Noon » – c’est-à-dire « midi ferme » – est le nom des manœuvres de l’OTAN visant à exercer la défense du territoire de l’Alliance avec des armes nucléaires. Cette année encore, les manœuvres ont eu lieu. Dans le contexte de la guerre en Ukraine et des bruits de bottes contre la Russie, elle pourrait toutefois continuer à faire monter la pression. La détente et les négociations dans le conflit semblent s’éloigner.

Les manœuvres auraient lieu chaque année et l’année dernière. 13 pays de l’OTAN, dont l’Allemagne, auraient également participé à l’exercice. On s’entraînerait également à transporter les armes nucléaires depuis leurs magasins souterrains jusqu’aux avions et à les monter sur ceux-ci.

Les experts militaires affirment que les vols d’entraînement se font toutefois sans armes atomiques réelles. Des avions de surveillance et de ravitaillement ainsi que des avions de combat conventionnels participeraient à ces manœuvres qui ont lieu régulièrement en octobre.

Selon le secrétaire général de l’OTAN Jens Stoltenberg, l’exercice de dissuasion est une manœuvre de routine planifiée de longue date, qui devrait désormais avoir lieu au cours de la troisième semaine d’octobre. « C’est le bon moment pour tenir bon et montrer que l’OTAN est là pour protéger tous ses alliés », a déclaré Stoltenberg. Stoltenberg a ainsi balayé les voix critiques qui doutaient que ce soit le bon moment pour une telle manœuvre en Europe. Il a au contraire souligné que les « menaces nucléaires voilées » de la Russie étaient « dangereuses et irresponsables ».

C’est justement à un moment où la base de discussion est à zéro que le risque d’escalade semble particulièrement menaçant. En 1983, lorsque l’OTAN a organisé ses grandes manœuvres « Able Archer 83 » et a fait preuve d’une présence militaire massive en Europe, mais aussi dans les zones maritimes environnantes et en mer Noire, une partie des dirigeants soviétiques craignaient une éventuelle préparation à la guerre.

La situation était plus qu’explosive. Les officiers compétents de l’OTAN en ont pris conscience, certaines parties des manœuvres n’ont pas eu lieu et l’on a tenté de désescalader la situation. En effet, les conséquences d’un conflit ouvert, même involontaire, entre les deux blocs de puissance auraient été plus que fatales.

EN PREVISION DE LA PENURIE ET DU BLACK OUT QUI AURA LIEU, FAITES VOTRE PLEIN DE VITAMINES

https://profidecatholica.com/boutique/

POUR TOUT RENSEIGNEMENT : laurentglauzy1@gmail.com

2 Commentaires

  • Bonjour la Résistance,

    Les malades mentaux de l’otan qui jouent avec le feu nucléaire sont extrêmement dangereux. Malheureusement pour nous, les fous ne sont pas tous enfermés, les aliénés sont à la manœuvre de ce monde soumis à une anesthésie totale.

    Cordialités fraternelles à la communauté résistante.

  •  »Cordialités fraternelles à la communauté résistante ». Belle formule, je la partage volontiers, merci!!

Laisser un commentaire