Bonne Nouvelle chez nos Cousins Canadiens ainsi que dans Nos milieux. Vidéos.

Madame Danielle Smith réintègre le personnel suspendu par Charité Chrétienne ou parce-que le personnel injecté est de plus en plus malade ?

Etude du cardiologue Christian Mueller, chef de service au University Hospital de Bâle, Suisse, publiée le 30/08/22 constate une incidence myocardique 800 fois supérieure parmi la population vaccinée. Donnée admise par la Société française de cardiologie : https://cardio-online.fr/Actualites/A-la-une/ESC-2022/Incidence-non-negligeable-myocardites-apres-3-dose-vaccin-ARN-messager-anti-COVID-19

Nous, Français Catholiques Non Reniés savons que le Pays Européen qu’ILS veulent Détruire TOTALEMENT est la France et SON PEUPLE DE SANG parce-que FRANC signifie LIBRE.

15 Septembre 2021 – 23 Octobre 2022 : 403ème jour de Torture contre les Eveillés soit 1 AN et 38 jours de suspension sans rémunération et sans ressources des soignants pour refus des injections mortelles de Big Pharma.

Tu crée un (((DESORDRE PUBLIC))) Christian !

Seul compte le Veau d’Or ainsi que les périodes Covidiennes Climatiques de Vaches Grasses.

C’est parce-que le Professeur Perronne, INNOCENT DE TOUT, a remporté toutes les procédures des COUPABLES que les médias Alignés font UN SILENCE ASSOURDISSANT.

La Prochaine Résistante qui sera confrontée au Tribunal du Gibier de Potence est Martine Wonner.

« Celui qui combat peut perdre,

Celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht.


4 Commentaires

  • Certains, dans le corps médical ou politique, commencent à sentir le vent tourner …

  • J’en ai plein le cul, même les médias alternatifs et les soi-disant lanceurs d’alerte continuent à parler d’ARNm.
    C’est très bien que Perronne est gagné ses procédures mais ça sert à quoi ?
    Des fusibles vont sauter et alors ? Les gens ne prendront plus le vaccin mais ils n’auront toujours pas compris qu’il n’y a jamais eu de virus, je vois encore des connards avec des masques sur la tronche.
    Ces gens n’emmènent pas vers la vérité mais vers une voie de garage.
    Tu mets Perronne ministre de la santé, il n’enlèverait pas les 11 vaccins aux nouveaux-nés puisqu’il croit en la vaccination, donc il sert à quoi ? Tous ces gens sont des tièdes, c’est fatiguant, ils contribuent à la merde ambiante.

    • je suis d’accord avec toi !
      raoult, Peronne : tous pro vaccin !
      Raoult est pro immigration invasion : alors que cette dernière cause l’apparition de nouvelles maladies (dont certaines disparues) dans notre pays.
      donc, lui, qui est un grand virologue aurait du dénoncer cette cause (immigration) ! non, au contraire, il n’en parle pas et il a toujours préconisé l’usage des vaccins.

      la question est : ces 2 là ne sont ils pas des marionnettes du système (consentant ou non) pour nous faire prendre des vessies pour des lanternes.

      de toutes façon, les gens sont très très aveugles : et même aujourd’hui, pour la plupart, ils ne sont pas près à admettre l’idée qu’ils se sont fait rouler dans la farine en acceptant l’injection.
      (l’orgueil probablement).

      donc, si ils ne veulent pas admettre une chose aussi simple que l’injection anti covid est un empoisonnement de masse, comment voulez vous que ce pays puisse se redresser ?
      c’est impossible.
      il va falloir hélas de grand malheurs (que nous allons devoir tous subir) et qui pourront en réveiller certains (à mon avis, une petite quantité par à la grande majorité qui restera aveugle)
      le plus triste, ce sont pour les vrais innocents (enfants, personnes fragiles ou handicapés qui n’y peuvent rien).
      Mais dans cette histoire, il y a 2 monstres : l’un est le nouvel ordre mondiale satanique et républicain et ses complices.
      l’autre : les mougeons, cocus volontaires, éternels aveugles donneurs de leçon et de morales à 2 balles.

  • Communiqué :

    « Vaccins » Covid : le procès c/ la Commission Européenne

    Résumé du procès au 24 octobre 2022.

    Bonjour,

    « Le procès lancé l’année dernière (2021) contre la Commission Européenne a maintenant bien avancé.
    Compte tenu des milliers de pages échangées entre les parties dans le cadre de cette procédure, nous vous en résumons les derniers évènements essentiels :

    Le 28 février 2022, la Commission faisait mine de jouer la transparence, en nous envoyant ce que l’on appelle une «décision confirmative » explicite, laquelle incluait plus de 800 pages de documents. Mais ce n’était là qu’une feinte car la Commission avait, au préalable, soigneusement caviardé (masqué) les informations importantes, afin de vider de leur substance les documents mis au jour.
    Par exemple, les déclarations de conflits d’intérêts des personnes chargées d’approvisionner les états-membres de l’Union étaient faites par… des inconnus… à la signature inconnue… voire pour certains à une date inconnue :

    Bref, au titre de la transparence sur les personnes qui achetaient de coûteux “vaccins” avec les deniers publics, la Commission européenne se contentait de communiquer des modèles de documents et non l’identité de ces acheteurs.
    Sur d’autres pages, où il avait été décidé de libérer les laboratoires de leur responsabilité en matière de produits défectueux et de la transférer aux États signataires comme la France, le caviardage entrepris par la Commission européenne laissait peu de place à une analyse sérieuse :

    Un regard sur les passages non tronqués permettait cependant de saisir les enjeux en cause et de comprendre pourquoi la Commission européenne entretenait tant l’opacité.
    Ainsi apprenait-on en page 216 que “The indemnification right under Article 11.5.2 shall not be available to the Indemnified Persons to the extent that ***”, à savoir : “l’indemnisation prévue à l’article 11.5.2 ne doit pas être disponible pour les personnes indemnisées dans la mesure *** [la suite est caviardée]”. »
    Au jour du présent message du 24 octobre 2022, la balle est maintenant dans le camp de la Commission européenne, laquelle a la possibilité de répondre à notre propre réplique, puis du Tribunal pour la suite de cette affaire.

    Vous l’aurez constaté, ce procès est un combat contre des titans et nous ne lésinons pas sur les moyens déployés pour défendre votre cause. Il en ressort aussi :

    Que nos demandes de transparence posent manifestement de réelles difficultés à la Commission européenne. Imaginez un seul instant que nous ayons formulé des demandes irrationnelles : y aurait-il eu alors les milliers de pages échangées pour prêcher toutes les raisons d’une partie et contre tous les torts de l’autre ? Évidemment non. On le voit, nos demandes paraissent bien ciblées et la Commission éprouve la plus grande peine à faire mine de jouer le jeu de la transparence, à laquelle elle prétend pourtant être attachée.

    Que nous restons combatifs et réactifs, y compris lorsqu’il faut produire des milliers de page en plein été pour ne pas manquer un délai fixé par le Tribunal, et y compris lorsqu’il faut le convaincre que nous devrions pouvoir travailler davantage et qu’un nouveau jeu d’écritures entre les parties serait nécessaire pour juger cette affaire dans de bonnes conditions.

    Que l’issue de ce procès en première instance semble enfin s’approcher. Nous ne manquerons pas de vous informer de la suite.»

    https://t.palace.legal/
    DejaVu : Covid-19, « vaccination » transparency

Laisser un commentaire