Le CHU de Dijon laisse mourir une patiente de 77 ans. Vidéo.

La minorité avide de pouvoir et d’argent exerce ses Multiples Maltraitances contre les Peuples, surtout contre les Personnes âgées, les personnes handicapées et les enfants.

La mise à Mort des Hôpitaux et de l’entier personnel soignant , mise à mort bénie par toute la Chair faisandée qui tient la France, est signée McKinsey.

La Maltraitance jusqu’à la Mort est devenue la Valeur Suprême de la république.


7 Commentaires

  • Quelle tristesse de voir ce monde s’éteindre de cette façon !

    • Oui mais, la faute à qui ?

      • Il y a +ou- 10 ans nous n’étions pas dans cette réalité de crise et pourtant dans une clinique près de chez moi (Belgique), ils ont oublié une personne pendant plusieurs heures dans un box aux urgences et elle est décédée. Ils n’ont pas ébruité cette incident ! Nous sommes vraiment peu de chose, que ce soit n’importe où sur le globe ! Plus personne ne veut prendre la responsabilité en cas de … ! Il faut dire aussi que les urgentistes passent plus de temps à préparer la facture du patient que de passer du temps auprès de lui !

  • Suis d’accord avec Juliette Boualem:  »’Quelle tristesse de voir ce monde s’éteindre de cette façon ! » La pauvre fille de sa mère morte, qui parle encore avec un masque en novembre 22, m’est plus pénible que l’affairement ou la grave négligence de l’hosto. Je dirais en voyant la dame masquée en novembre 22: quelle tristesse de voir des gens éteints de cette façon. Impossible de juger qui que ce soit, mais très pénible.

  • Les gens de laissent faire sur tout.
    Quand je lis l’adjointe au maire de Rouen qui dit que c’est fini les bras de chemise dans les classes. Même avec 19° dans une salle, quand on reste assis, on ne peut pas être en chemisette. Ces gens sont en train de vouloir nous faire avaler des couleuvres.

    Si les dépenses de chauffage augmentent, c’est parce que le gouverne-ment nous a vendu à la finance internationale, et que les mesures stupides contre la Russie se retournent contre nous. Ce n’est pas eux qui ont besoin de nous, mais le contraire.

  • Pour la dame décédée à l’hôpital de Dijon, paix à son âme d’abord, mais je trouve que les enfants n’ont pas été très vigilants. A jeun pour l’opération donc sans nourriture quelques heures avant, soit, mais quand ça court sur une journée, déjà il y a un problème.

    Aujourd’hui, il faut tout surveiller.
    Le manque d’effectif est sûrement une réalité, mais je ne suis pas persuadé que tout le monde fait bien son boulot.
    Je suis dans le secteur public, les beaux discours de certains agents sur le service sont une chose, mais la réalité du travail des mêmes gens, c’est autre chose. Ce qu’ils veulent, c’est que le système perdure, celui qui les fait vivre sans leur demander quoi que ce soit.

Laisser un commentaire