Trump annonce sa candidature .

Alors que nous apprenons par les réseaux sociaux que Donald Trump dans le livre « Trump The Way to the Top » (page 188) a un professeur personnel de « Kabbale » du nom de « Eiten Yardeni », et qu’il s’est vu attribuer la médaille Theodor Herzl remise par l’organisation sioniste d’Amérique ce lundi 14 novembre 2022 à Manhattan, l’ancien président américain vient d’annoncer qu’il serait à nouveau candidat à l’élection présidentielle de 2024 sous l’étiquette républicaine. Il est à ajouter que le représentatnt nationaliste russe, décédé cette année, Jirinowski, avait préphétisé que les Etats-Unis n’existeraient plus en 2024. Mais peut-être que ce plan du Deep State ne se produira pas.

« Pour rendre l’Amérique grande et glorieuse à nouveau. J’annonce ce soir ma candidature à la présidence des États-Unis », a déclaré Trump devant une foule de partisans réunis à son domicile de Mar-a-Lago en Floride. Entre-temps, les résultats des midterms se dessinent de plus en plus clairement : les démocrates contrôleront le Sénat, tandis qu’à la Chambre des représentants (House), le parti de Trump devrait faire la course, même si c’est de plus en plus serré.

Lors de l’annonce de sa candidature depuis son domicile de Mar-a-Lago en Floride, Trump a déclaré : « Tout comme je l’ai promis en 2016. Je suis votre voix. L’establishment de Washington veut nous faire taire, mais nous ne le laisserons pas faire. Ce que nous avons construit ensemble au cours des six dernières années est le plus grand mouvement de l’histoire, car il ne s’agit pas de politique. Il s’agit de notre amour pour ce grand pays, l’Amérique, et nous ne le laisserons pas échouer », a déclaré Trump. Il s’est présenté parce qu’il pense que le monde n’a pas encore vu la véritable gloire de ce que les États-Unis peuvent être « Nous n’avons pas encore atteint ce sommet, croyez-le ou non ». Les Etats-Unis peuvent aller très loin, mais il faut d’abord « sortir de ce fossé ». Le monde verra alors des choses jusqu’ici inimaginables. Cela s’appelle « les Etats-Unis d’Amérique. Et c’est un endroit incroyable », a-t-il ajouté.

Trump a annoncé sa candidature une semaine après les résultats décevants du parti républicain aux élections de mi-mandat au Congrès (midterms). Selon ces résultats, les démocrates donneront le ton au Sénat (50 : 49 sièges), les républicains sont en tête à la « Chambre des représentants » (House) avec 217 : 209 sièges. En Géorgie, un second tour est encore prévu en décembre, et il manque encore les résultats de la Californie, du Colorado et du Maine. En Alaska, il pourrait y avoir un deuxième tour de vote en raison de résultats trop serrés.

Si les républicains s’emparent de la Chambre, ils occuperont certains comités importants, ce qui leur permettra d’influencer les lois. Dans ce cas, des enquêtes ont déjà été annoncées contre le président américain Joe Biden, sa famille et d’autres membres du gouvernement. Les affaires étrangères du fils du président, Hunter, sont au centre de l’attention. Il est accusé d’avoir utilisé le nom de son père pour conclure des affaires avec des personnes peu recommandables. Les membres du camp particulièrement conservateur du GOP souhaitent même une procédure de destitution de Biden – ce qui sera toutefois difficile avec une faible majorité.

Mais la « vague rouge » (le parti de Trump) espérée lors des midterms n’a pas eu lieu. Comme on pouvait s’y attendre, les nerfs du GOP (Grand Old Party) sont à vif, les reproches vont et viennent et Trump s’est lui aussi retrouvé sous le feu croisé des critiques. Le sénateur JD Vance a mis en garde contre l’usure du parti. Une critique irréfléchie de Trump pourrait avoir un effet boomerang. Il faut une « autopsie » précise des faiblesses. Les républicains doivent se reconstruire. Le plus gros problème est l’argent pour les campagnes. Les démocrates profitent de leur plate-forme d’appel aux dons, « ActBlue », sur laquelle 21 millions de personnes ont versé de petites sommes. Cet argent va aux candidats les plus prometteurs. Ainsi, le challenger et vainqueur « bleu », John Fetterman en Pennsyslvanie, a reçu 75 millions de dollars pour sa campagne. C’est ce qui manque aux républicains. En outre, de nombreux électeurs de base de Trump ne se sont pas rendus aux midterms. Il est en tout cas contre-productif de rejeter la faute sur Trump.

Des « traîtres » dans ses propres rangs

Sur sa plate-forme sociale « Truth Social », Trump a quant à lui rendu l’actuel président des républicains à la Chambre, Mitch McConnell, responsable de la situation. Il a gâché l’élection, a posté Trump en partageant un article du « Federalist » sur le sujet, avec lequel il est entièrement d’accord. Il y parle d’un « échec épique ». Certains sénateurs républicains sont cités et demandent le départ de McConnell. Il aurait saboté les républicains lors des midterms 2022, en retirant le soutien financier à des candidats prometteurs, voire en l’utilisant contre eux. Il est également question du « républicanisme de Washington », il n’y aurait pas eu de stratégie claire pour les midterms. Il est également reproché à McConnell d’avoir soutenu les démocrates dans le cadre de la loi sur le contrôle des armes et d’avoir approuvé une « liste de souhaits de dépenses climatiques », qualifiée de « loi sur les infrastructures ». Trump à ce sujet : McConnell aurait donné 4 billions de dollars aux démocrates pour qu’ils les jettent par la fenêtre.

POUR SAVOIR CE QUE NUL NE VOUS DIT SUR TRUMP

ABBE BOUBEE – SAINT NICOLAS DU CHARDONNET

LES NOUVEAUX LIVRES DE LAURENT GLAUZY SONT SORTIS :

LES SUPER LOGES n° 7

LA RUSSIE CONTRE L’EMPIRE DE BAAL

ET NOUS AVONS RECU LA TEINTURE MERE D’AIGUILLES DE PIN SYLVESTRE (PROVENANCE SOMMETS AUTRICHIEINS – Carinthie)

POUR COMMANDER

https://profidecatholica.com/boutique/embed/#?secret=Zz0DGjQdsx#?secret=Tvh14Mhv1r

https://profidecatholica.com/librairie-2/embed/#?secret=hkrYoQm3Y0#?secret=c6Jza7rCxB

OU laurentglauzy1@gmail.com

SOUTENEZ-NOUS, ENCOURAGER NOTRE TRAVAIL PAR UN ABONNEMENT DE 5 OU 10 € / MOIS A PRO FIDE CATHOLICA

GRACE A VOUS NOUS AVONS PU RECRUTER UNE PERSONNE SUPPLEMENTAIRE POUR L’ECRITURE D’ARTICLES – MERCI

https://profidecatholica.com/faire-un-don/embed/#?secret=MHhjazhBW2#?secret=DQDkbmbTFZ

3 Commentaires

  • Merci à Laurent pour cette analyse. Je trouve utile de tout considérer, même que Trump serait un Rino kabbaliste. Mais dans ce monde qui se complique par la désinformation et les mensonges des Kabbalistes, il devient difficile de discerner le bon grain de l’ivraie.

    Le bon grain c’est l’honnêteté et la vérité au service du peuple. L’ivraie c’est du caca.

    Personnellement pour s’y retrouver, il faut écouter les discours qui décrivent le programme et les intentions. Ensuite il faut étudier l’histoire, c’est-à-dire les actions objectives et les réalisations dans le temps. Pour l’instant, on ne peut pas reprocher à Trump d’avoir trahi ses discours et son programme. Sa lutte contre l’Etat profond, drainer le marais, redonner confiance et du travail aux américains tout en travaillant pour la paix dans le monde est un objectif noble calqué sur la Russie de Poutine et la Chine de Xi.

    On peut avoir des doutes théoriques, mais le jugement doit se faire sur le pragmatisme.

  • Envoyé à Radio-Québec il y a 2 heures

    Biloute,il y a 2 heures
    Merci pours ton retour anticipé. Au sujet de Trump, je rappellerai juste quelques mensonges dont il ne démord jamais. 1. sa victoire sur Daesh-ISIS alors que tout le boulot a été fait par les Russes 2.la période de prospérité sous sa présidence – en faisant passer la planche à billet de la FED qu’il prétendait contrôler de 4000 milliards par mois à 16 000 en mai 2020 puis 20 000 etc (vérifiez doc officielle de la FED) …. Avec de telles sommes tout le monde fait des miracles… mais pas longtemps. Ah c’était une  »patate chaude » pour faire écrouler le régime Biden. Donc Trump a sacrifié l’économie US pour prouver la fraude en détruisant des centaines de milliers de petits commerces et autant de vies et de familles ? Sympa. Dans Sun Tsu on appellera cela une victoire à la Pyrrhus s’il l’avait connu ( Pyrrhus pas Trump). Je pourrais t’écrire encore au mois 30 points ou cela ne colle pas, mais je n’en présenterai aujourd’hui que 2. La suite pour la prochaine fois à moins que tu me censure encore une fois. Je ne suis ni troll ni anti Trump mais je me pose des questions légitimes que je t’ai déjà posé par le passé sans recevoir de réponse de ta part sauf une qui vaut que ce qu’elle vaut. En ce moment, des 290 millions de citizen US jabés 2400 crèvent par jour. A plus avec plaisir si tu le veux bien B.

  • SOS FORCAS ARMADAS BRASIL - INTERVENCAO JA

    Alerte – Flash info – Le Cuba à hacké le systeme des urnes electoraux Brésiliennes en 2022 – Avant tout ça La société WINCOR – NIXDORF à payé des pots-de-vins à Lula pour installé le systeme au Brésil (avec d’autres sociétés multi-nationaux mafieux). Idem pour le Venesuela.

    Preuves du Fraude electoral au Brésil avec preuves d’appui –
    https://www.youtube.com/watch?v=6A-HQW63x-o

    Le juge du Tribunal des electeurs du Brésil à New York (qui protége Lula) dasn un van asseigé par des Bresiliens dans la rue –
    https://www.youtube.com/watch?v=ghwvHkuVmZA

    A suivre. . . . . . .

Laisser un commentaire