Dans un Monde sans Dieu il n’y a que LA MORT qui règne. Vidéo.

Le Général Flynn parle de la traite des êtres humains. « Nous allons dénoncer cela chez nous ».

« ILS s’en prendront aux retraites, à la santé, à la Sécurité sociale, car ceux qui possèdent beaucoup veulent toujours posséder plus et les assurances privées attendent de faire main basse sur le pactole. Vous vous battrez le dos au mur. »

François Mitterrand en 1993.

Saint Nicolas giflant Arius au concile de Nicée (tableau de Giovanni Gasparro).

 » Au moment du danger, invoquons avec confiance le grand saint Nicolas. »

Saint Bernard, Sermons.


8 Commentaires

  • À vous toutes et tous,
    Bonjour,

    Non je ne le crois pas. Je ne crois pas en un dieu, cela ne m’a pas empêcher d’obtenir l’éveil, partant que l’éveil n’est pas le privilège de quelques dieux, mais partant que l’éveil est notre condition naturelle, y compris pour les domaines infernaux.

    L’éveil ou le saint esprit, ne sont pas ce que la plupart penses, mais uniquement le point de vue que l’on porte sur l’environnement.

    C’est ce point de vue qui nous amène a entreprendre l’ensemble de nos actions, ce qui générera un certain type d’énergie (karma), ce qui conditionnera notre environnement dans cette existence, et l’ensemble des suivantes.

    Ce qu’il faut comprendre des enfers. Est que tout comme l’ensemble des mondes, y compris des domaines divins ou paradis, rien est éternel, mais en perpétuel changement.

    Ainsi une fois épuisée leur énergie positive, les dieux reparte dans le cercle vicieux du Samsara, la roue des existences des six grandes classes d’êtres, tél que définies par le 3ème Bouddha Gautama Sakyamouni, sur les mille qui doivent voir le jour dans notre monde, de cette aire bénie.

    Les six mondes sont : les dieux, assuras ou titans, humain ou humanoïde, animaux, fantômes affamés ou prêtas, enfers.

    Comme l’a enseigné le Bouddha Sakyamouni, dans chaque monde existe la possibilité de s’éveiller, c’est ainsi que dans chaque monde, tout comme hors de la roue des existences, apparaît l’image d’un Bouddha.

    Ainsi les enfers ne sont comme l’ensemble des mondes, non pas des lieux de punitions, mais de réhabilitation, jusqu’à l’obtention de l’insurpassable et incommensurable Esprit d’éveil, ou le Saint-Esprit.

    Ce qu’il faut retenir par exemple de la méditation, premièrement nous ne méditons jamais, mais ne faisons qu’appliquer une certaine technique nommée méditation, qui pourrait tout aussi bien se nommer choux-fleurs.

    L’éveil n’est pas réellement obtenu par la pratique la méditation, car la méditation ne produit pas l’éveil qui a toujours été là et présent depuis l’origine. C’est l’intuition qui me l’a révélé lorsque j’ai obtenu ce flash d’éveil le 14 octobre 2017 (un mois quasiment jour pour jour, après avoir terminé la pratique de sungazing/ observation solaire, afin de réactiver ma glande pinéale), ce que permet d’obtenir la méditation, est de créer les conditions, un passage, tout comme un rayon de soleil passant à travers les nuages, soit un chemin qui permettra à l’éveil de se révéler, c’est la raison que l’écrit « Nouvelle voie pour l’éveil », Thierry Poget, éditions Spinelle, n’a pas été titré « Nouvelle voie vers l’éveil », car en fait l’on n’obtient pas l’éveil, l’éveil est des l’origine déjà présent pour tous, y compris pour les démons des enfers, il nous suffit juste de créer les conditions afin que cet éveil nous soit révélé. C’est ce que propose la technique de méditation-visualisation « L’Exercice », transmis par l’écrit « Nouvelle voie pour l’éveil », obtenu sur la base de mon flash d’éveil, du 14 octobre 2017.

    Je vous souhaite ainsi à toutes et tous, une agréable et harmonieuse journée et semaine.

    Thierry Poget

  • Bonjour Thierry,

    Vous ne croyez pas en l’existence de Dieu donc vous croyez que l’univers ( donc ses lois ) s’est auto-généré.

  • « Il faut le dire clairement : le monde, ce nouvel empire païen, est en train de se transformer en une Sodome et Gomorrhe universelle ! Nous ne pourrons pas y échapper en déménageant ailleurs, car cette transformation est universelle. Il faut garder notre calme, mais s’y préparer dès maintenant, avec tous les moyens à notre disposition, pour ne pas être surpris au réveil !
    Une culture diabolique s’installe chaque jour davantage dans le monde. Après avoir refusé Dieu par l’apostasie généralisée et l’athéisme, l’humanité contemporaine veut inévitablement se substituer à lui. Et les résultats sont sataniques ! C’est l’homme qui prétend déterminer le bien et le mal. C’est lui qui prétend choisir de vivre ou de mourir, d’être tel ou telle [ Idéologie trans…], d’accorder la vie ou de la supprimer….Bref, de décider tout ce que Dieu était censé décider, et cela à une échelle universelle.
    Mais le pire de tout cela, c’est la volonté manifeste d’initier les innocents à ces principes abominables. [ Idéologie LGTBQ, pédocriminalité, déviances de tout ordre, idéologies woke, féministe…] ….Le problème n’est pas seulement le péché qui envahit le monde et qui contamine tout sur son passage, mais le fait que tout cela soit approuvé et imposé.

    C’est le signe que Dieu, abandonné par l’homme, a à son tour abandonné l’homme à son sort.
    Dans la nouvelle Sodome, la foi et l’amour ont définitivement laissé la place au mensonge et à l’égoïsme.

    Saint Paul décrivait déjà dans le détail le résultat ultime de l’apostasie, en termes non équivoques dans Romains 1:21-32 :
    « Puisque ayant connu Dieu, ils ne l’ont point glorifié comme Dieu, et ne lui ont point rendu grâces; mais ils se sont égarés dans leurs pensées, et leur cœur sans intelligence a été plongé dans les ténèbres. Se vantant d’être sages, ils sont devenus fous; et ils ont changé la gloire du Dieu incorruptible en images représentant l’homme corruptible, des oiseaux, des quadrupèdes, et des reptiles.
    C’est pourquoi Dieu les a livrés à l’impureté, selon les convoitises de leurs cœurs; en sorte qu’ils déshonorent eux-mêmes leurs propres corps; eux qui ont changé la vérité de Dieu en mensonge, et qui ont adoré et servi la créature au lieu du Créateur, qui est béni éternellement. Amen !
    C’est pourquoi Dieu les a livrés à des passions infâmes: car leurs femmes ont changé l’usage naturel en celui qui est contre nature; et de même les hommes, abandonnant l’usage naturel de la femme, se sont enflammés dans leurs désirs les uns pour les autres, commettant homme avec homme des choses infâmes, et recevant en eux-mêmes le salaire que méritait leur égarement.
    Comme ils ne se sont pas souciés de connaître Dieu, Dieu les a livrés à leur sens réprouvé, pour commettre des choses indignes, étant remplis de toute espèce d’injustice, de méchanceté, de cupidité, de malice; pleins d’envie, de meurtre, de querelle, de ruse, de malignité; rapporteurs, médisants, impies, arrogants, hautains, fanfarons, ingénieux au mal, rebelles à leurs parents, dépourvus d’intelligence, de loyauté, d’affection naturelle, de miséricorde.
    Et, bien qu’ils connaissent le jugement de Dieu, déclarant dignes de mort ceux qui commettent de telles choses, non seulement ils les font, mais ils approuvent ceux qui les font.
    Puisque ayant connu Dieu, ils ne l’ont point glorifié comme Dieu, et ne lui ont point rendu grâces; mais ils se sont égarés dans leurs pensées, et leur cœur sans intelligence a été plongé dans les ténèbres.
    Se vantant d’être sages, ils sont devenus fous; et ils ont changé la gloire du Dieu incorruptible en images représentant l’homme corruptible, des oiseaux, des quadrupèdes, et des reptiles.
    C’est pourquoi Dieu les a livrés à l’impureté, selon les convoitises de leurs cœurs ; en sorte qu’ils déshonorent eux-mêmes leurs propres corps; eux qui ont changé la vérité de Dieu en mensonge, et qui ont adoré et servi la créature au lieu du Créateur, qui est béni éternellement. Amen!
    C’est pourquoi Dieu les a livrés à des passions infâmes: car leurs femmes ont changé l’usage naturel en celui qui est contre nature; et de même les hommes, abandonnant l’usage naturel de la femme, se sont enflammés dans leurs désirs les uns pour les autres, commettant homme avec homme des choses infâmes, et recevant en eux-mêmes le salaire que méritait leur égarement.
    Comme ils ne se sont pas souciés de connaître Dieu, Dieu les a livrés à leur sens réprouvé, pour commettre des choses indignes, étant remplis de toute espèce d’injustice, de méchanceté, de cupidité, de malice; pleins d’envie, de meurtre, de querelle, de ruse, de malignité; rapporteurs, médisants, impies, arrogants, hautains, fanfarons, ingénieux au mal, rebelles à leurs parents, dépourvus d’intelligence, de loyauté, d’affection naturelle, de miséricorde.
    Et, bien qu’ils connaissent le jugement de Dieu, déclarant dignes de mort ceux qui commettent de telles choses, non seulement ils les font, mais ils approuvent ceux qui les font. »

    Mais alors que faire, face à cette culture dominante du mal, de l’obscurité, qui a envahi toute les sphères de l’esprit du monde : dans le langage [écriture inclusive ,wokisme, discours indigéniste, racialiste, déconstructioniste….], dans la mode [ idéologie transgenre…] dans l’art, dans les spectacles, dans la rue… ?
    Une fois que nous avons ouvert les yeux , si Dieu permet cette universalité du mal, c’est certainement dans le but de susciter l’héroïsme chrétien dans le monde entier. On peut vivre dans vivre dans cet empire satanique, sans pour autant être broyé par lui.
    L’héroïsme chrétien, c’est dans l’expression suscité par Abraham, patriarche au cœur pur fixé en Dieu, qui lui a permis de se tenir à l’écart de ce que Sodome représentait. Le deuxième trait de l’héroïsme chrétien, c’est le signe sans équivoque de l’amour de Dieu, de la profession de foi, de la haine du péché. On ne peut pas résister à une séduction qui va devenir de plus en plus fine, profonde et universelle, une abomination. Ne soyons ni naïfs, ni faibles, éloignons de notre maison tout ce qui pourrait contribuer à propager l’esprit pernicieux du monde, sans compromission avec une saine intransigeance.

    Credidimus caritati : trois armes privilégiées.
    On n’affronte pas les ruses diaboliques avec des moyens purement naturels, mais avec des moyens surnaturels : la sainte Messe, le saint Rosaire, le Cœur Immaculé de Marie. »

    Dieu vous bénisse !
    Lettre du Supérieur Général de la FSSPX. Menzigen, le 3 septembre 2022. Fête de saint Pie X

  • Suis d’accord avec le titre et avec l’article. Par contre, RESPECT DES MOTS !! Ayant vu un des tweets, je tiens à dire que je n’appellerai jamais, une femme bien faite,  »une merde ». J’ai grand amour d’une des plus belles créations du monde. Même si une femme bien faite a dans la tête, des encombrements ou des inclinations peu saines, je ne la dirai jamais une  »merde », et Hillary, qui un temps, a été belle femme, et est devenue monstre, n’est pas une merde non plus, car une merde est essentiellement inactive. En plus des femmes bien faites, j’aime respecter les mots, ce qui fait que je crie au scandale sur les énoncés d’état civil de France, où il peut être écrit:  »l’enfant à deux mères ». Impossibilité absolue, comme un arbre ne sortira jamais de deux graines. SANS RESPECT DES MOTS NI DES REALITES PHYSIQUES, ON GLISSE A L’ABIME. Ne pas comprendre cela encore en décembre 22, est immense lacune. Non, une femme n’est jamais une merde, elle peut être belle ou pas belle, gentille ou mauvaise, voire sataniste, mais SI LES SATANISTES ETAIENT DES MERDES, LE NETTOYAGE DE LA PLANETE SERAIT AISE. RESPECT DES MOTS EST 1RE LOI DIVINE, puisque les lois divines se disent en mots. Même un triangle se dit en mot, comme aussi Papa et Mamman. Excusez-moi, je ne peux pas me taire, sinon les pierres crieraient. Salutations à tous. .

  • Suis d’accord avec le titre et avec l’article. Par contre, RESPECT DES MOTS !! Ayant vu un des tweets, je tiens à dire que je n’appellerai jamais, une femme bien faite,  »une merde ». J’ai grand amour d’une des plus belles créations du monde. Même si une femme bien faite a dans la tête, des encombrements ou des inclinations peu saines, je ne la dirai jamais une  »merde », et Hillary, qui un temps, a été belle femme, et est devenue monstre, n’est pas une merde non plus, car une merde est essentiellement inactive. En plus des femmes bien faites, j’aime respecter les mots, ce qui fait que je crie au scandale sur les énoncés d’état civil de France, où il peut être écrit:  »l’enfant à deux mères ». Impossibilité absolue, comme un arbre ne sortira jamais de deux graines. SANS RESPECT DES MOTS NI DES REALITES PHYSIQUES, ON GLISSE A L’ABIME. Ne pas comprendre cela encore en décembre 22, est immense lacune. Non, une femme n’est jamais une merde, elle peut être belle ou pas belle, gentille ou mauvaise, voire sataniste, mais SI LES SATANISTES ETAIENT DES MERDES, LE NETTOYAGE DE LA PLANETE SERAIT AISE. RESPECT DES MOTS EST 1RE LOI DIVINE, puisque les lois divines se disent en mots. Même un triangle se dit en mot, comme aussi Papa et Mamman. Excusez-moi, je ne peux pas me taire, sinon les pierres crieraient’’.

  • Ne perdons pas de vue ce qui s’est passé en Russie, dès 1917, que l’on peut extrapoler à l’Occident au XXIe siècle. En 1917, les Satano-Bolcheviques communistes se sont emparés d’une nation pieuse pour en faire un immense four crématoire (60 millions de victimes) et obliger la population à vivre dans l’apostasie et l’égalitarisme primaire débilitant. Résultat : 20 millions d’alcooliques et des déprimés à la pelle. En 1991, la Russie renaît et retrouve ses fondamentaux religieux et une dynamique vertueuse qui la mèneront au succès actuel.

    Nous vivons le même scénario après la RF89, mais avec le passage par des pseudo-démocraties avant d’être dirigés vers le communisme « purificateur » et « purgatif » par les élites financières maçonniques, les mêmes qui avaient martyrisé la Russie. La population occidentale souffre de cette imposture de la finance maçonnique dans les affaires publiques, l’éducation, les sciences, les moeurs, la morale, la médecine, etc. Ceux qui nous dirigent ne sont pas les bonnes personnes. Ils sont là par cooptation et grâce aux fraudes électorales. Ils sont presque tous issus de la Franc-maçonnerie, donc en faveur des lobbies et de Klaus Schwab. Ces personnes sont guidées par le Diable, Lucifer et la Kabbale qui représentent l’Antéchrist. L’apostasie de la population vient d’eux. Mais il ne faut pas désespérer, nous pouvons retourner à l’Eglise et retrouver nos fondamentaux, nos valeurs et notre intelligence objective occidentale.

    Le peuple russe la fait et on peut en apprécier le résultat. Alors pourquoi pas nous?

    • La Russie, même avant la révolution bolchévique, était anti-catholique, et les catholiques y étaient persécutés.

      • Hem, vous m’apprenez quelque chose. L’Eglise chrétienne d’Orient dont est issue l’Orthodoxie russe a toujours vécu en bonne intelligence avec le catholicisme. Elle se réclamait un peu plus de Saint Augustin, la voie chrétienne du coeur. Le Catholicisme suit plus Saint Thomas d’Aquin et la voie de la raison, mais leurs différences sont bien moins importantes que celles avec le protestantisme sources de guerres de religions et de la révocation de l’Edit de Nantes. Rien de tel entre orthodoxes et catholiques.

Laisser un commentaire