En 2009 un club de milliardaires se réunissait pour évoquer la surpopulation et étudier comment la réduire.

Ce sont les mêmes personnes qui veulent TOUJOURS vous sauver la vie avec les vaccins frelatés et mortels de leurs très chers Amis sévissant dans les Laboratoires du Big Pharma.

« Où étaient les fact-checkers avec tout ça ? »


L’hypocrisie derrière les vaccins

COMMENTAIRE : Suis-je tout simplement stupide, ou est-ce que quelque chose ne va vraiment pas avec la majorité des gens ? Bill Gates a eu son sommet sur la surpopulation et comment c’est une grave crise. Pourtant, il prétend ensuite qu’il peut réduire la maladie et sauver la population avec des vaccins. Gates semble surtout vouloir sauver l’humanité, ce qui, selon lui, est le problème. Quelque chose n’est pas juste.

RÉPONSE : Écoutez, le vrai problème, ce sont les médias. Nous n’avons plus d’organisations médiatiques prêtes à rapporter la vérité sur l’une de ces questions politiques ou à mener une enquête sérieuse. Gates a organisé une réunion secrète pour vendre son programme de réduction de la population mondiale. Le Guardian a rapporté qu’ils sont connus sous le nom de « Good Club », ce qui semble être le même stratagème marketing utilisé pour assurer votre décès qu’ils appellent l’assurance-vie. Les assurances incendie, vol et accident sont appelées par leur nom propre.

Ils ne pourraient jamais vendre «l’assurance décès», alors ils ont inversé le nom en l’appelant l’assurance-vie et tout le monde était prêt à l’acheter. Ils ont fait la même chose avec l’AVORTEMENT. Ils l’ont inversé de l’extermination d’un enfant en arguant qu’il n’a aucun droit humain jusqu’à sa naissance, et ils l’ont défendu comme le droit de la femme de décider de son propre corps. Le juge Ginsberg a clairement indiqué qu’il ne s’agissait JAMAIS de droits de la femme, il s’agissait de réduire la population des minorités que le père de Gates a défendu Planned Parenthood (planning familial) et a bloqué ses cliniques dans les zones minoritaires.

Ici, ils se présentent comme le « Good Club », ce qui ne peut signifier qu’une chose – c’est la réunion diabolique qui s’apparente davantage à une salle de guerre. Le Gardian a écrit :

Les noms de certains des membres sont des personnages familiers : Bill Gates, George Soros, Warren Buffett, Oprah Winfrey, David Rockefeller et Ted Turner. Mais il y en a d’autres aussi, comme les géants des affaires Eli et Edythe Broad, qui sont tout aussi riche mais moins connu. Au total, ses membres valent 125 milliards de dollars. La réunion – convoquée par Gates, Buffett et Rockefeller – s’est tenue à réponse au ralentissement économique mondial et aux nombreux problèmes de santé et crises environnementales qui sévissent dans le monde. C’était, à certains égards, un sommet pour sauver le monde.

C’est lors de cette réunion que Gates a cherché à faire en sorte que d’autres se joignent à lui et à son véritable objectif de réduire la population en utilisant la crise financière de 2007-2009 comme excuse pour se réunir malgré le fait qu’elle était causée par des hypothèques surendettées. Au lieu de cela, Gates a intelligemment dirigé la réunion vers ses véritables problèmes de santé mondiaux objectifs, tels qu’il s’est mélangé à la surpopulation et à la maladie.

Je trouve inimaginable comment vous pouvez être si obsédé par la surpopulation et vouloir ensuite créer des vaccins pour augmenter la population. Pire encore, plus aucun média grand public n’a le courage d’être un véritable média.

Armstrong Economics : https://www.armstrongeconomics.com/world-news/population/the-hypocrisy-behind-the-vaccines/#:~:text=The%20Hypocrisy%20Behind%20the%20Vaccines


Notre article du 23 juin 2021 sur la Dépopulation Mondiale.

L’organisme Deagel prévoit la dépopulation mondiale massive de 50 à 80% d’ici 2025 :

André Bercoff et Charles Gave en ce début d’année : L’empire du Mensonge s’écroule.


Un commentaire

  • « Bill Gates a eu son sommet sur la surpopulation. Pourtant, il prétend ensuite qu’il peut réduire la maladie et sauver la population avec des vaccins. Gates semble surtout vouloir sauver l’humanité, ce qui, selon lui, est le problème. Quelque chose n’est pas juste ». « Suis-je tout simplement stupide, ou est-ce que quelque chose ne va vraiment pas? »

    Le monde de l’inversion et des paradoxes. C’est le monde de Satan. Il s’est imposé petit à petit depuis des siècles grâce aux sociétés secrètes accueillant les philosophes. La philosophie commande la politique. Et si on a des philosophes kabbalistes : bienvenue dans le monde de l’inversion, du mensonge, de l’incohérence et des crimes !

    Les philosophes idéalistes font passer les idées avant le réel. Ils sont pilotés par les idées des Kabbalistes. Ils conçoivent des idéologies comme le mondialisme, le cosmopolitisme, le satanisme, le gauchisme, le communisme, le laïcisme, le droit de l’hommisme, le fascisme, le nazisme ou le wokisme. Toutes ces idéologies, parfois transformées en religions, ont été toxiques pour l’humanité et pour la nature. En fait, elles sont produites par les satanistes pour dominer et posséder. Ces idéologies ne souhaitent pas agir pour le Bien universel, mais pour favoriser une minorité suprémaciste.

    Beaucoup de gens se sont laissés abuser par ces idéologies souvent égalitaristes et séductrices, mais qui cachent une volonté de domination et l’inverse des valeurs et de la liberté. La presse, les médias, le cinéma, les éditions et les universités, achetés, sont les vecteurs des idéologies voulues par les politiciens. Ils ne font plus du journalisme, de l’Histoire, de l’enseignement impartial ou du divertissement innocent, mais de la propagande. Ce n’est plus la vérité et la réalité qui les intéressent, mais l’endoctrinement de la population à la pensée idéologique dominante. On peut parler d’enfumage officiel.

    L’idéalisme et le rêve sont plutôt les domaines des distractions, des romans, de l’art et de l’amusement. La politique et la sociologie font partie d’un domaine sérieux. Elles doivent être dirigées par le pragmatisme et la raison. L’utilisation d’idées irréalistes et de l’idéalisme en politique est une arme du Monde de Satan pour dérouter l’humanité, la tromper, la piéger, l’ensorceler et lui faire perdre la raison.

    Il faut donc s’opposer aux idéologies, aux militantisme kabbaliste et au monisme cosmique du New-Age qui éloignent l’humanité du réel. Il faut retrouver les principes et les sentiments innés, la sagesse et le bon sens. Il faut faire passer le concret et le réel avant les idées. Les idées doivent être au service de la réalité et proches de la Vérité, de la nature et de la Vie.

Laisser un commentaire