Vatican d’EUX : Montini « Paul VI » l’Antichrist – LE FILM. Vidéo.

« Les temps sont mauvais, les temps sont difficiles. Voilà ce que disent les gens. Vivons bien, et les temps seront bons. C’est nous qui sommes ces temps : tels nous sommes, tels sont les temps. »

Saint Augustin.

Pour parfaitement comprendre Vatican d’EUX, il faut avoir lu l’ouvrage de Gerhart M. Riegner -qui n’est malheureusement plus réédité aujourd’hui- ayant pour Titre : NE JAMAIS DESESPERER.

Ne jamais désespérer : soixante années au service du peuple juif et des droits de l’homme :

« Par les diverses fonctions qu’il a exercées et les évènements qu’il a vécus, le témoigage de Gerhart M. Riegner, ancien Secrétaire du Congrès juif mondial, apporte un éclairage d’une rare qualité sur l’histoire de notre temps – de la Shoah à l’actualité la plus immédiate, en passant par le Concile du vatican et par la naissance de la Déclaration universelle des droits de l’homme. »

Le livre n’est plus réédité non plus à la librairie de Sylvain Durain : les deux cités.

Il faut à tout prix rééditer ce livre afin que Tous les Croisés comprennent comment le Vatican Catholique est devenu le Vatican des droits de l’homme après 1945.

Christus vincit, Christus regnat, Christus imperat, pour la Gloire de Dieu et le Salut du Monde.

Ainsi soit-il.


4 Commentaires

  • « Hitler, c’est le Christianisme au pouvoir, c’est le Christianisme politique ».

    Cette phrase tirée de la vidéo « Conseil de lecture » sur le livre de Riegner ci-dessus,.montre bien la stratégie des Kabbalistes qui utilise le mensonge et la tromperie pour écrire l’Histoire.

    Hitler n’a rien à voir avec le Christianisme. Hitler était un Kabbaliste et un Frankiste (de Jacob Frank), par son appartenance à la Confrérie de Thulé, société ésotérique fondée par un Frankiste. Les hauts dignitaires nazis appartenaient à cette société créée en 1919. Ceux qui entouraient Hitler et le conseillaient étaient tout sauf des Chrétiens.

    Encore une fois, on ne peut apprendre l’Histoire en lisant des livres de propagande.

    • Désolé, il n’y a pas la moindre preuve d’appartenance d’AH à la Confrérie de Thulé (mais les mythes ont la vie dure, surtout ceux forgés autour de l’abominable figure du mal incarné, hein). Jusqu’à sa fiche Wiki qui le précise. Donc…
      Lisez « Le Sale Boche raconté aux braves gens ». Didi18editions.com.

      • La Société Thulé croyait, selon la révélation d’Isaïe, à la venue d’un Messie, le  »troisième Sargon », qui devrait apporter la gloire et une nouvelle culture aryenne à l’Allemagne. Les membres les plus importants nommés par Dietrich Bronder dans son livre  » Bevor Hitler kam » (Avant la venue d’Hitler) et par E. R. Carmin dans  »Guru Hitler » (Le gourou Hitler) sont les suivants :
        1. Baron Rudolf von Sebottendorf (alias Adam Alfred Glauer), grand maitre de l’ordre
        2. Guido von List, maitre de l’ordre
        3. Jörg Lanz von Liebenfels, maitre de l’ordre
        4. Adolf Hitler, Führer, chancelier du Reich et chef suprême des SS
        5. Rodolf Hess, adjoint au Führer
        6. Hermann Göring, maréchal du Reich et grand chef des SS
        7. Henrich Himmler, chef des SS du Reich et ministre du Reich
        8. Alfred Rosenberg, ministre du Reich et dirigeant des nationaux-socialistes
        9. le Dr Hans Frank, dirigeant des nationaux-socialistes et gouverneur général de Pologne
        10. Julius Streicher, grand chef des SA et dirigeant de la région de Franconie
        11. le Dr Karl Hausholer, général de brigade en retraite
        12. le Dr Gottfried Feder, secrétaire d’Etat en retraite
        13. Dietrich Eckart, rédacteur en chef du  »Völkisher Beobachter »
        14. Bernhard Stempfle, confesseur d’Hitler et son ami intime
        15. Theo Morell, médecin personnel d’Hitler
        16. Franz Gürtner, chef de la police de Münich
        17. Rudolf Steiner, fondateur de la doctrine anthroposophique
        18. W. 0. Schumann, Dr et professeur à la faculté des sciences de Münich
        19. Trebisch-Lincoln, occultiste et voyageur de l’Himalaya
        20. Comtesse Westrap
        et d’autres.
        La Société Thulé se divisa, plus tard, en deux branches, la branche ésotérique (le mot grec esoteros signifie l’intérieur) dont Rudolf Steiner faisait partie, et la branche exotérique (exoteros en grec signifie l’extérieur) dont Hitler prit, plus tard, la direction. Certains affirment que les exotéristes auraient, entre autres, tenu des débats judiciaires et condamné des hommes à mort. En tout cas, Hitler fit poursuivre, plus tard, Steiner et ses disciples et fit mettre a mort ceux dont il put s’emparer.

Laisser un commentaire