Yves Levy et Jean-François Delfraissy, les deux hommes d’Anthony Fauci en France.

« La révolution tue les hommes, pille les biens, et s’efforce de corrompre les âmes : elle remplit sa mission. »

René Bazin, membre de l’Académie Française.

Auprès de qui va-t-il demander ses instructions? 19/19

Chasseurs Alpins français dans une tranchée dans la forêt pendant la bataille de Hartmannswillerkopf, janvier 1916.

« Il n’y a de grand parmi les hommes que le poète, le prêtre et le soldat, l’homme qui chante, l’homme qui bénit, l’homme qui sacrifie et se sacrifie. Le reste est fait pour le fouet. »

Charles Baudelaire.

« Là où il n’y a pas d’obéissance, il n’y a pas de vertu. Là où il n’y a pas de vertu, il n’y a pas d’amour. Là où il n’y a pas d’amour, il n’y a pas Dieu. Et sans Dieu, on ne va pas au paradis. »

Saint Padre Pio.

Bon et Saint 2ème Dimanche après l’Epiphanie à Tous : Dimanche des Noces de Cana.


Un commentaire

  • « La révolution tue les hommes, pille les biens, et s’efforce de corrompre les âmes : elle remplit sa mission. »

    Ohé les endormis ! Il est temps de comprendre ce que signifie la révolution et qui représentent les révolutionnaires. Il ne s’agit pas de marxisme, du petit peuple pauvre qui se révolte contre le capital. Cette idée est un leurre pour cacher la réalité. C’est une instrumentalisation de la gauche politique à des fins d’une toute autre nature. Ce faux drapeau est la signature des sophistes, humanistes, menteurs, kabbalistes, satanistes qui tentent de gouverner le monde par une imposture.

    La vraie signification de la révolution, c’est le retour à l’Antiquité dans l’esprit d’un temps cyclique et non linéaire. Cette notion de l’éternel retour vient d’Orient et de l’Inde, comme la transmigration des âmes et la cosmologie. Cela n’a rien à voir avec le Christianisme et l’Occident. La révolution c’est la transformation de l’Occident chrétien en Orient archaïque.

    Ceux qui défendent la révolution sont les initiés. Les initiés sont des orientaux, les maîtres de l’ésotérisme comme Osiris en Egypte ou Hermès en Grèce. Ils se prennent pour des dieux et souhaitent un monde à eux, selon leurs critères et sous leurs ordres. Du XIIe au XVIIe siècles, ils étaient les Templiers, les Cathares et les Rose-croix. Au XVIIIe siècle, ils étaient les Francs-maçons et les Jacobins. Au XXe siècle, ils étaient les Bolcheviques, les Nazis et les Sionistes. Actuellement on les appelle les mondialistes, mais ce sont les mêmes personnes, toujours issues de la Kabbale et de la Franc-maçonnerie.

    Ils veulent faire revivre l’Orient archaïque en Occident dans un retour au système esclavagiste des populations. Tous les progrès humains pour la dignité, l’Intelligence et la Raison venus du Christianisme sont anéantis pour faire place à une régression intellectuelle et civilisationnelle gigantesque, un retour au singe et à la sorcellerie.

    Le nouveau monde, c’est le Christianisme.

Laisser un commentaire