Le Forum économique mondial du sataniste Schwab déclare que la pédophilie sauvera le monde.

Quand vous remplacez le terme « pédophilie » par « pédosatanisme » nous comprenons qui ces démons veulent mettre à la tête des nations : l’Antéchrist. Mais, ces satanistes ont trouvé sur leur route Poutine et Trump. Poutine qui en décembre 2022 a fait voté une loi pour punir notamment de 166.000 dollars d’amende toute publicité aui pédosatanisme et selon ses termes « aux pratiques sexuelles non conventionnelles ». Cet article est une traduction de NEWSPUNCH publié sous le titre : World Economic Forum Declares Pedophiles ‘Will Save Humanity’ Rappelons que cette année a vu à Davos un record de prostituées de luxe. Une façade cachant certainement une autre réalité. Mais qui aujourd’hui peut se plaindre de cet état de fait ? Certainement pas ceux qui ont toujours été absents des cortèges, des prièrs ou des manifestations « pour la vie » contre l’avortement. Car, tout vient de là et des églises vides. Les représentants de Davos ne sont que le reflet d’une société elle-même corrompue à tous les niveaux. Ajoutons que le directeur de Pfizer Bourla était présent au Forum. Comme quoi injection qui tue et pédocriminalité s’associent bien à Davos.

Le Forum économique mondial appelle désormais à la dépénalisation des relations sexuelles avec des enfants, affirmant que les lois contre « l’amour avec écart d’âge », plus communément appelé pédophilie, « violent les droits de l’homme ».

Plutôt qu’un fléau, l’épidémie de pédophilie qui balaie le monde est en fait un « cadeau de la nature » à l’humanité, selon Klaus Schwab, dont le Forum économique mondial a déclaré que les pédophiles sont créés par la nature en nombre croissant pour une raison précise.

Selon un document de recherche présenté au WEF de Davos, le phénomène pédophile représente la tentative de la nature de nettoyer la terre et de « sauver l’humanité » d’elle-même. Selon des données universitaires, les personnes attirées par les mineurs sont beaucoup moins susceptibles de produire un grand nombre de descendants, et les « mineurs » avec lesquels elles ont des « relations » sont statistiquement moins susceptibles de devenir eux-mêmes chefs de famille nombreuse.

Cela plaît au WEF et à sa vision de la destruction de la cellule familiale et de la dépopulation de la planète.

Le WEF, qui a ordonné aux grands médias de commencer à diffuser le récit, veut introduire une politique internationale qui exigera que la majorité des pays décriminalisent ou, à tout le moins, assouplissent leurs lois contre la pédophilie.

Le New York Times, toujours à l’avant-garde de l’agenda mondialiste, a publié un éditorial affirmant que la pédophilie n’est pas un crime.

Selon le Times, les protections des droits civils doivent être étendues aux pédophiles. « Sans protection juridique, un pédophile ne peut pas prendre le risque de chercher un traitement ou de révéler son statut à qui que ce soit pour obtenir un soutien ».

Pour ne pas être en reste, CNN a répliqué dans un article que les pédophiles ne sont pas des « monstres » ou des « déviants sociaux vivant dans l’ombre ». Selon CNN, il est grand temps que la société actualise son image des pédophiles.

CNN a fait suivre cet article d’un appel à la sympathie encore plus explicite. Plutôt que de considérer les agresseurs d’enfants comme des moins que rien, nous devrions leur tendre la main et chercher à les comprendre, selon CNN, car « on ne peut pas choisir de ne pas être pédophile ».

Le psychologue Jesse Bering, auteur de The Sexual Deviant in All of Us, incite également le lecteur à sympathiser avec les pédophiles, écrivant que les personnes atteintes de pédophilie « ne vivent pas leur vie dans le placard ; elles sont éternellement enfermées dans une chambre de panique ».

Et la BBC, qui a passé des décennies à couvrir le pédophile le plus célèbre de Grande-Bretagne, Jimmy Savile, veut aussi que nous ayons une vision positive de la nouvelle génération de pédophiles.

Ne vous y trompez pas, une tentative coordonnée est en cours pour présenter la pédophilie comme « inoffensive ».

Que se passe-t-il ? Les médias nous présentent un cas classique de « fenêtre d’Overton ». Selon le politologue Joseph Overton, il existe une fenêtre à l’intérieur de laquelle se trouvent des idées considérées comme « acceptables » par la société, tolérées donc même par ceux qui ne les partagent pas. Les idées situées en dehors de cette fenêtre sont considérées comme « extrémistes » et ne sont pas acceptées dans le débat public.

À partir de cette idée de fenêtre d’Overton, on a cherché à théoriser la manière dont une idée actuellement radicale peut réussir à être acceptée par la société, voire à devenir une politique populaire. Il s’agit d’une échelle de perceptions, selon laquelle on passe de la perception d’une idée comme impensable, à sa perception comme radicale, puis acceptable, puis populaire et, à ce stade, traduite en pratique par la politique.

Selon l’élite mondiale réunie à Davos, il est temps que la société dominante les rattrape et lève le tabou social désuet qui pèse sur la pédophilie. Et quel meilleur moyen de changer les mœurs de la société que de laver le cerveau des enfants ?

Cette semaine encore, Klaus Schwab a été surpris en train de se vanter de la façon dont le Forum économique mondial a complètement infiltré les systèmes éducatifs de nombreux pays. Selon Schwab, si les enfants sont exposés à l’idéologie du WEF à un âge suffisamment précoce, ils peuvent être complètement endoctrinés.

Ils ont infiltré les écoles, traçant une voie qui mène droit à nos enfants. Et nous savons déjà qu’ils ont infiltré les cabinets.

Les gouvernements du monde entier, agissant sous le contrôle du Forum économique mondial, font la guerre à nos enfants. Les Young Global Leaders de Klaus Schwab tentent systématiquement de normaliser la pédophilie et de dépénaliser les relations sexuelles avec des enfants dans le monde entier.

Cette semaine, dans la Nouvelle-Zélande d’extrême-gauche de Jacinda Ardern, un juge a déclaré que des enfants de 12 ans pouvaient consentir à des relations sexuelles avec des adultes. Vous avez bien entendu. L’affaire en question concernait un homme de 45 ans dont la défense était centrée sur l’affirmation que sa victime de 12 ans « le voulait ». Selon l’homme d’âge moyen, la jeune fille de 12 ans a fait pression sur lui pour avoir des relations sexuelles.

« Je sais qu’elle était une enfant mais la façon dont elle est venue vers moi ressemblait à une femme mûre. Je l’ai refusée mais elle revenait sans cesse vers moi. Elle voulait vraiment le faire », a déclaré l’homme de 45 ans au sujet de l’enfant qui avait 12 ans à l’époque.

Dans les derniers jours du procès, le juge Earwaker a abordé la question du consentement pour une personne de moins de 16 ans, selon un rapport du New Zealand Herald :

« Légalement, une personne de moins de 16 ans ne peut pas donner son consentement pour des accusations d’actes indécents, donc en tant que jury, tout ce que vous devez décider est si les actes indécents ont eu lieu », a-t-il dit.

Puis vint le coup de théâtre. Le juge a dit au jury :

« Mais pour ce qui est des rapports sexuels, une personne de moins de 16 ans peut donner son consentement. Vous devez examiner si le consentement a été donné ou non sur la base des preuves que vous avez. »

Bienvenue dans la Nouvelle-Zélande de Klaus Schwab.

Mais attendez d’entendre ce qui se passe en France.

Emmanuel Macron a été réélu président au début de l’année lors d’une élection largement considérée comme suspecte. Il n’est peut-être pas surprenant qu’il soit également l’un des Young Global Leaders de Klaus Schwab et que la France normalise également la pédophilie.

Le gouvernement du président Macron a voté contre le fait d’avoir un âge de consentement en France en 2018, devenant ainsi l’une des premières nations à céder à la pression d’une cabale internationale déterminée à dépénaliser les relations sexuelles avec des enfants dans le monde entier.

Cela signifie que la loi fédérale en France n’a pas d’âge légal de consentement, et que les adultes qui ont des relations sexuelles avec des enfants de tout âge ne seront pas poursuivis pour viol si l’enfant victime ne peut pas prouver « la violence, la menace, la contrainte ou la surprise. »

Le projet de loi contre les violences sexuelles et sexistes, connu sous le nom de loi Schiappa, a été promulgué par le Parlement français le 3 août, suscitant l’indignation en France, les parents et les groupes de défense des droits des enfants accusant le gouvernement de Macron de trahir les enfants de la nation.

Selon les responsables de la protection de l’enfance, l’absence d’âge de consentement expose des millions d’enfants à un grave danger d’abus sexuel en France.

C’est un euphémisme. Mais doivent-ils être surpris ? Comme Jacinda Ardern de Nouvelle-Zélande, Macron fait partie des Young Global Leaders de Klaus Schwab. Ils sont tous déterminés à mener une guerre contre nos enfants.

Bien sûr, les grands médias sont complices dans leur silence. Eux aussi ont été infiltrés par le Forum économique mondial et ils tenteront de vous annuler si vous osez vous exprimer sur l’un de ces sujets. Selon les médias grand public de 2020, l’obésité est saine. Les vaccins expérimentaux ne provoquent pas la mort des gens. Et l’avortement, c’est l’amour.

George Orwell nous a mis en garde contre cette époque. Il a dit que l’élite essaierait de nous convaincre que deux et deux font cinq. Que la guerre est la paix.

Maintenant, ils essaient de nous convaincre que violer des enfants est un moyen de rendre le monde meilleur.

Même Orwell ne pensait pas qu’ils iraient aussi loin.

Mais si vous avez prêté attention aux politiques absurdes du WEF ces derniers temps, vous ne serez pas surpris. Les politiques du WEF ont toutes une chose en commun : elles nous déshumanisent, nous dégradent et se moquent de nous. Elles sont conçues pour nous priver de toutes les joies de la vie et nous infliger une douleur maximale.

Ensuite, il y a la campagne de dépeuplement, qui a longtemps été une théorie de la conspiration, mais qui est maintenant complètement transparente. Ils n’essaient même pas de prétendre qu’ils ne veulent pas éliminer la majorité d’entre nous.

Selon ces deux crétins du WEF, tous les groupes religieux sont opposés au Forum économique mondial parce que les religions veulent « plus d’âmes » et que le WEF « en veut moins ».

A quel moment devons-nous nous arrêter et dire « assez » ? Combien de fois le Forum économique mondial doit-il déclarer ses sinistres intentions avant que le monde s’arrête et écoute ?

Le bras droit de Klaus Schwab, Yuval Noah Harari, a déclaré que Dieu est mort et que « Jésus est une fausse nouvelle ».

Selon Harari, il n’y a pas de place dans le monde moderne pour les valeurs chrétiennes traditionnelles. Il est temps pour le monde d’accepter la divinité du Forum économique mondial et de laisser tomber les tabous sociaux démodés.

Souligner la méchanceté de l’élite ne semble jamais avoir d’impact sur elle. Pourquoi ? Parce qu’elles n’ont pas honte. Ils n’ont pas honte parce qu’ils n’ont pas de boussole morale. Ils n’ont pas de boussole morale parce qu’ils croient que Dieu est mort et qu’ils vivent selon la règle du « fais ce que tu veux ». Ce précepte infuse chaque fibre de leur idéologie, des élections aux frontières ouvertes, en passant par le changement climatique, l’avortement, la pédophilie, et j’en passe.

Je sais que parfois, on peut se sentir sombre et seul, mais les masses se réveillent et l’élite ne pourra pas prendre le pouvoir aussi facilement qu’elle le pensait.

Même les moutons ouvrent lentement les yeux, ce qui signifie qu’il y a de l’espoir pour l’humanité si nous continuons à éduquer les masses. Merci de liker cette vidéo et de vous abonner à cette chaîne afin que nous puissions continuer à diffuser le message au plus grand nombre et à exposer l’agenda de l’élite mondialiste.

Nous sommes dans le même bateau et le plus important est de ne pas se laisser distraire par des politiques désordonnées et des distractions qui monteront les gens les uns contre les autres.

L’ennemi commun est celui qui essaie de vous contrôler, de vous empoisonner et de corrompre vos enfants, pas votre voisin. Si nous restons forts et unis, nous gagnerons cette bataille.

POUR TOUT RENSEIGNEMENT:

laurentglauzy1@gmail.com

PLUS DE 40 LIVRES DISPONIBLES DANS LA LIBRAIRIE DE PRO FIDE CATHOLICA :

https://profidecatholica.com/librairie-2/embed/#?secret=Sj4wfW118y#?secret=sEtBJhA23F

https://profidecatholica.com/librairie-2/librairie/embed/#?secret=3NWo4aoTzJ#?secret=uLJOLEUSMZ

GLUTATHION : CE MIRACLE

https://profidecatholica.com/2022/04/25/le-glutathion-ce-miracle-video-laurent-glauzy/embed/#?secret=Rx3vl1Nj51#?secret=2SHnBA3s0W

SOUTENEZ LE TRAVAIL DE PRO FIDE CATHOLICA PAR UN DON. MERCI !

https://profidecatholica.com/faire-un-don/

11 Commentaires

  • Sur un sujet d’une telle importance, il est essentiel de ne pas faire d’amalgames ou de confusion de termes ou de sens.

    Il y a la différence entre pédosatanisme qui torture et tue l’enfant et la pédophilie.
    Il y a l’âge de l’enfant. Plus il est jeune, plus c’est grave.
    Il y a ceux qui sodomisent, ce qui cause des dégâts parfois irréversibles et aussi des yeux de panda.
    Il y a la production d’adrénochrome.

    C’est très étrange que le WEF se mette à promouvoir la pédomanie, la pédérastie, la pédophilie et le pédosatanisme qui font tous partie de la pédocriminalité à des degrés divers. Cela signifie que ces gens sont des monstres, des pervers-narcissiques, des sadiques, des salopards et des criminels. C’est la provocation ultime de psychopathes délirants contre les Chrétiens et les gens normalement constitués.

    Si cela ne suffit pas à réveiller les endormis, il n’y a plus d’espoir pour eux.

  • Bonjour,

    Donc lorsque l’on condamne la pédophilie, l’on violerait selon les satanistes mondialistes, les droits de l’homme…?

    J’avais déjà cru entendre que les personnes injectées aux substances modificatrices de leur ADN, faisait que ceux-ci ne pourrait dans leur NOM, plus revendiquer justement les droits de l’homme…?!

    Maintenant pour revenir à ce qui nous interroge dans cet article, finalement les droits de l’homme, sont-ils considérés violés en missionnaire ou en levrette..?

    Je vous souhaite un agréable et harmonieux week-end.!

  • « la loi fédérale en France  » C’est quoi, ce mouton à 5 pattes ? La France est un état.

  • « Je sais qu’elle était une enfant mais la façon dont elle est venue vers moi ressemblait à une femme mûre. Je l’ai refusée mais elle revenait sans cesse vers moi. Elle voulait vraiment le faire », a déclaré l’homme de 45 ans au sujet de l’enfant qui avait 12 ans à l’époque.

    Mais quelle « défense » minable… Quand bien même la gamine « aurait eu » une certaine attitude, ce dont je doute fort mais imaginons quand même, en copiant par exemple ce qu’elle aurait pu voir à la télévision, cela ne justifie en rien que cet homme ait lui décidé d’en profiter !

    L’absence d’âge du consentement est très grave, car pour les enfants, les viols se passent généralement sans violence et sans contrainte, parce que l’adulte manipule, il se présente comme un adulte sécurisant et fait croire à l’enfant que ce qui se passe est « normal ». Il est ensuite pratiquement impossible pour l’enfant de prouver quoi que ce soit plus tard, d’autant que dans de tels cas, le viol s’accompagnant d’une trahison, de longues années doivent s’écouler, voire des décennies, pour que l’enfant, devenu une fois adulte, comprenne ce qui s’est réellement passé.

    Et au sujet de la manipulation : on a bien vu, avec l’épisode covid, que la grande majorité des adultes se font fait avoir !!! Alors pourquoi attendre d’un enfant qu’il parvienne à mieux à se défendre qu’un adulte sur ce terrain là ?

    Notre terre, anciennement chrétienne, est devenu un repère de violeurs de gosses. Quelle honte !

    • N’enterrez pas trop vite les Chrétiens, car il n’y a rien pour remplacer le Christianisme.

      • Je le sais bien mais le peuple lui pour l’instant en tout cas n’en veut plus.

      • Le peuple est manipulé par des pervers. Le grand réveil va le remettre debout, la tête à l’endroit. Les Russes ont vécu la même chose sous les Bolcheviques. Si vous chasser le Mal, le Bien revient naturellement.

    • Excellente, votre comparaison entre le consentement au viol de la part d’un enfant et le consentement au vaccin de la part d’un adulte (en principe plus averti) !
      Et effectivement, l’adulte qui abuse de la candeur d’un enfant est condamner très sévèrement (peine de mort éventuelle).

    • Les enfants sont cachés pour apprendre les techniques sexuelles et faire croire qu’ils En ont envie. S’ils désobéissent ils sont battus , éliminés au labos d’adrenochrome.
      Il y a un artiste de musique qui En a parlé

  • Rebel news ou la table ronde blog :
    Boucla arrêté à davos ???!!

Laisser un commentaire