Poutine détruit un laboratoire d’Adrénochrome en Ukraine.

Cette information provient du site REAL NEWS, publié le 20.1.2023. Nous ne pouvons pas croiser cette information, car la presse dite « officielle » et mensongère bloque ce genre d’information, bien évidememnt. Cette information est tout à fait logique avec le travail quie Poutine a entrepris contre les forces du Mal. A la tête de la Russie depuis 2000, Poutine est le chef d’Etat qui a le plus visité le Vatican, soit au moins six fois, enrtre autres certainement par rapport aux Apparitions de Fatima (1917) demandant la consécration de la Russie. Un mois et demi, le 24 mars 1984, avant l’explosion et la destruction du plus grand arsenal soviétique de Severonorsc qui s’est produit le 13 mai 1984 (jour anniversaire de la première Apparition) (Cf video : https://tvs24.ru/pub/watch/9725/laurent-glauzy-la-guerre-vit-e-par-la-sainte-vierge-contre-l-union-sovi-tique/), le faux pape JP2 avait fait une forme de consécration partielle de la Russie à Fatima (Il était allé la balle de l »‘attentat » produit contre lui dans la couronne de la sainte Vierge). Mais, cela aurait suffit pour éviter une troisième Guerre mondiale. Poutine ne pouvait donc pas ignorer cet évènement, en tant que chef d’Etat croyant.

Les forces spéciales russes ont attaqué et détruit mardi 17/01/2023 une «ferme d’adrénochromes» près de la ville ukrainienne de Shostka, où des forces sinistres ont torturé des enfants russes enlevés pour récolter le liquide de leurs glandes surrénales, a déclaré une source de Mar-a-Lago qui affirme que le président russe Vladimir Poutine a informé le président Trump de l’opération après que Spetznas eut sauvé 50 jeunes enfants de l’horrible laboratoire.

Comme indiqué au début de l’année dernière, Trump et Poutine ont gardé un canal de communication ouvert après que ce dernier a commencé son «opération militaire spéciale» en Ukraine. Poutine avait assuré à Trump que sa véritable motivation pour déployer des troupes était de débarrasser l’Europe de l’Est de la peste occidentale, c’est-à-dire des installations d’armes biologiques contrôlées par l’État profond et des réseaux de trafic d’enfants, qui, selon Poutine à l’époque, menaçaient la souveraineté russe. Au fil du temps, leurs conversations sont devenues moins fréquentes, mais Poutine a périodiquement mis Trump au courant des progrès, a déclaré notre source.

Le président russe calomnié a déclaré à Trump que le FSB, le service fédéral de sécurité russe, avait entendu parler de l’existence du laboratoire et de son emplacement quelques jours seulement avant de donner le feu vert à une mission visant à infiltrer le laboratoire, à recueillir des preuves, à sauver les enfants à l’intérieur et à détruire complètement l’installation.

Cinquante enfants étaient dans un coma médicalement provoqué lorsque Spetznas a pénétré dans le laboratoire et a abattu huit «techniciens» qui s’affairaient ou inséraient de longues aiguilles dans la région rénale d’enfants comateux. Chaque enfant était attaché à une civière métallique.

Poutine aurait déclaré qu’il croyait que les personnes enlevées étaient des enfants russes qui avaient été enlevés dans des villes et des villages qui chevauchent la frontière russo-ukrainienne. Il a également déclaré que deux des huit «techniciens» venaient de l’Ouest – l’un était un immunologiste américain ayant des liens avec le NIH; l’autre un Britannique qui avait travaillé à l’Agence britannique de sécurité sanitaire. L’attirail médical – béchers, tubulures, seringues, microscopes, centrifugeuses, autoclaves, etc. – provenait de sociétés d’approvisionnement aux États-Unis.

« Poutine a déduit une théorie: que l’État profond, avec la bénédiction de Volodymyr Zelensky, a déplacé une partie ou la totalité de son raffinement d’adrénochrome en Ukraine, parce qu’ils ont peur de le faire dans les États parce que la faction constitutionnaliste de l’armée américaine, ou White Hats, les traquent. Ensuite, le produit raffiné est expédié aux États-Unis ou récupéré par des Deep Staters en visite en Ukraine», a déclaré notre source.

Poutine, a-t-il ajouté, a déclaré à Trump que l’État profond était irrépressible et, par conséquent, devait être «écrasé», et s’est vanté d’avoir «écrasé» des dizaines de traîtres au sein de son propre gouvernement. « Les traîtres tombent parfois accidentellement par la fenêtre », a-t-il déclaré.

Il a décrit l’État profond comme une entité malveillante universelle déterminée à asservir la planète et à soumettre l’humanité à ses caprices capricieux.

« Nous combattons le même ennemi », lui a dit Trump. «Mais je dois faire très attention à ce que je dis ici, surtout maintenant. Je suis content que vous ayez sauvé les enfants sans défense. L’adrénochrome est un énorme problème ici depuis très longtemps. »

Poutine a déclaré que ses forces avaient réduit le laboratoire d’adrénochrome « en poussière » et a rassuré Trump sur le fait que toute histoire de lui gravement malade ou mort était de la propagande de la CIA.

« Les méchants qui font ça à nos enfants, président Trump, ce sont des vampires », a déclaré Poutine.

POUR TOUT RENSEIGNEMENT:

laurentglauzy1@gmail.com

PLUS DE 40 LIVRES DISPONIBLES DANS LA LIBRAIRIE DE PRO FIDE CATHOLICA :

https://profidecatholica.com/librairie-2/embed/#?secret=Sj4wfW118y#?secret=sEtBJhA23F

https://profidecatholica.com/librairie-2/librairie/embed/#?secret=3NWo4aoTzJ#?secret=uLJOLEUSMZ

GLUTATHION : CE MIRACLE

https://profidecatholica.com/2022/04/25/le-glutathion-ce-miracle-video-laurent-glauzy/embed/#?secret=Rx3vl1Nj51#?secret=2SHnBA3s0W

SOUTENEZ LE TRAVAIL DE PRO FIDE CATHOLICA PAR UN DON. MERCI !

9 Commentaires

Laisser un commentaire