Bistro de l’Apocalyse : Comment demeurer humain dans un tel monde ? par Denis et Pierre. Vidéo.

Les émissions de Denis et Pierre ont un seul défaut : elles ne sont pas assez rapprochées. Car ce sont de telles émissions que nous avons besoin pour MONTRER COMBIEN LE MAL EST PROFOND.

Merci à Notre Catholique Vendéen et à Notre Catholique Québecois pour le travail d’information qu’ils fournissent afin de Montrer QUI DIRIGE CE MONDE. Monde que beaucoup de pauvres gens veulent encore conserver en tapant sur des casseroles.

Or, ne nous y trompons pas, nous avons le choix entre DEUX Mondes possibles : celui de Dieu ou celui du Malin. Nous évoluons depuis “la Re-Naissance” dans celui du Malin.

Il serait “peut-être” temps de RE-VENIR à celui de Dieu où point n’est besoin de devoir taper sur des casseroles ou autres galéjades qui ne ravissent que le Malin qui se délecte de voir les Enfants de Dieu l’implorer de la sorte.

Grand Merci à Denis et Pierre.

“Deux amours ont fait deux cités : l’amour de soi qui va jusqu’au mépris de Dieu, la cité terrestre ; l’amour de Dieu jusqu’au mépris de soi, la cité de Dieu.”

Saint Augustin La Cité de Dieu, XIV, 28.


Un commentaire

  • “Or, ne nous y trompons pas, nous avons le choix entre DEUX Mondes possibles : celui de Dieu ou celui du Malin. Nous évoluons depuis “la Re-Naissance” dans celui du Malin”.

    Les deux mondes sont symbolisés par le noir et le blanc. Ce sont les couleurs du damier franc-maçon qui véhiculent une religion hybride représentée par ces deux couleurs.

    Le concept religieux et philosophique qui accepte le Mal ne fonctionne pas. Les événements depuis la Révolution française le démontrent absolument.

    On ne peut pas vénérer deux dieux si différents à la fois, comme Satan (noir) et Dieu (blanc).
    Malheureusement, dans l’Ancien-Testament, il y a deux dieux en un : celui de Moïse qui est le Dieu Créateur (blanc universel) et le dieu tribal Yahu (noir tribal) qui est un démon. Ces deux dieux forment le dieu Yahvé soi-disant “universel”. Yahvé est à l’origine d’une religion hybride appelée Judaïsme ésotérique ou Talmudisme. C’est une religion manichéenne.

    Le Christianisme n’est pas manichéen. Le Christ est le fils du Dieu Créateur de Moïse et pas de Yahvé. Le Christianisme applique les Lois de Moïse et exclut le Mal, l’ésotérisme, la magie et le dieu Yahu qui fait partie de Yahvé.

    Les adeptes noirs et blancs sont les disciples du dieu hybride Yahvé. Ils acceptent le Mal et son ésotérisme comme valeurs religieuses, philosophiques et politiques. Ils pensent que le Mal utilisé par les initiés et les élites politiques est contrebalancé par les acteurs du Bien.

    Pourquoi cela ne marche pas?

    Quand il y a deux dieux, il y en a un qui domine l’autre, surtout si l’on donne toutes les libertés aux initiés sataniques (noirs tribaux) pour concevoir un projet de société et le réaliser. Ils finissent par dominer les blancs et ceux-ci ne représentent que l’illusion de vouloir le Bien. Les blancs ont beau se démener, leurs actions sont vaines et la réalité le démontre.

    Les blancs, représentant le Bien et l’humanité, sont inefficaces face à des satanistes qui mènent un combat “secret” hégémonique non universel sur les plans économiques, scientifiques, sociétaux et politiques.

    Voyons l’Histoire des noirs :

    Le satanisme noir est représenté par les élites des sectes talmudo-kabbalistes maçonniques. La Kabbale a ses racines dans l’occultisme antique égyptien. Les premières sectes kabbalistes, que l’on connaît en Europe, furent celles des Templiers et des Rose-croix dès le XIVe siècle. Le livre satirique de Thomas More “Utopia” (1516) dénonce un projet de domination sur l’humanité.

    Le Rose-croix Francis Bacon (1561-1626) a proposé la mise en place d’un gouvernement invisible pour tout contrôler, y compris la science. Il a écrit le livre, “La Nouvelle Atlantide”, qui décrit le Nouveau Monde où le pouvoir est exercé par une société secrète appelée “Maison de Salomon”. Il s’agit d’une élite privilégiée qui agit comme gouvernement caché et applique les principes de Machiavel, à savoir utiliser le mensonge et l’illusion pour gouverner. Le but ultime est l’esclavagisation de l’humanité. Cela rejoint les prophéties du Deutéronome écrites par des ésotéristes noirs.

    Le projet suprémaciste des noirs est inhumain et criminel. Les moyens pour le réaliser sont tout aussi criminels. On s’en rend compte depuis plus de 300 ans.

    Associés aux noirs, les blancs sont impuissants, il faut le reconnaître. Le système hybride noir et blanc manichéen n’est pas le bon guide pour l’humanité. Les adeptes du noir et blanc devraient y réfléchir un peu plus attentivement et cesser d’en faire l’apologie par leurs signes ostentatoires.

    La seule solution acceptable pour l’humanité est dans le Dieu de Moïse et des Chrétiens, c’est la religion du blanc SANS le noir ou le monde de Dieu, sans le Malin.

Laisser un commentaire