France, paradis des réseaux pédo-criminels y compris au sein de la DGSI

Par SYLVIE FOURCADE :

Opera Instantané_2020-07-09_111701_ho1.us

Opera Instantané_2020-07-09_111151_ho1.us

 

 

LIRE L’ARTICLE : https://t.co/sI9XQ2PnWn?amp=1

*****

La France, anciennement Fille aînée de l’Eglise, a aujourd’hui l’indignité d’être devenue la championne mondiale de la pédophilie institutionnelle.
Voici le témoignage émouvant, fait à visage découvert, d’un père dont les enfants ont été kidnappés et qui a mené son enquête pour les retrouver.

Chaque année, 165.000 enfants sont violés en France, dont 130.000 filles, et 58.000 enfants sont enlevés , selon des chiffres officiels reconnus par l’Assemblée nationale et le Sénat.
Depuis la loi Schiappa, loi scélérate adoptée l’été dernier en catimini, la majorité des cas de pédophilie sont simplement correctionnalisés. Celle-ci n’est donc pas traitée à hauteur du crime qu’elle représente. Le Secrétaire d’Etat à la protection de l’enfance, Adrien Tacquet, n’a jamais donné suite aux plaintes des parents de victimes si ce n’est pour mettre ces crimes pédophiles sur le compte de l’inceste. En revanche et comme pour faire encore plus honte à la France, Ivanka Trump, la fille du président américain, a réussi à faire arrêter environ 5.000 pédocriminels, dont certains mêmes en France.

Morad El Hattab, écrivain et politologue français de 2ème génération, a envoyé sur Twitter une lettre ouverte à Laurent Nunez, ancien patron de la DGSI et Secrétaire-général à la Sécurité intérieure, pour mettre par son intermédiaire le président Macron en demeure d’agir. Il a également saisi les parquets concernés, dont celui de la lutte antiterroriste. Certains des hauts-gradés de la cellule antiterroriste, ont trempé jusqu’aux oreilles dans la pédophilie, comme ce commandant de la région des Ardennes, arrêté alors qu’il violait une mineure musulmane, au prétexte de sa “déradicalisation. Il a prétendu que ce viol faisait partie des techniques d’interrogation, mais 10.000 photos pédocriminelles ont été ensuite découvertes sur son ordinateur.

La DGSI (Direction générale de la sécurité intérieure) est également impliquée dans ces réseaux criminels, comme aussi de hauts magistrats, dont l’un avait même poussé l’infamie jusqu’à publier des photos de sa fille de 12 ans sur les sites de ces réseaux. La police qui l’a appréhendé a découvert sur son ordinateur des dizaines de milliers de photos pédopornographiques.

Les propos de M. El Hattab ont été recueillis par le Média live et viennent d’être publiés sur les réseaux sociaux.

Medias Presse Info : https://www.medias-presse.info/la-france-el-dorado-mondial-de-la-pedocriminalite-temoignage-dun-pere/122055/

#SaveTheChildren