Des documents récemment déclassifiés révèlent qu’Hillary Clinton a concocté tout le canular de la collusion russe pour détruire le président Donald Trump.

Hillary Clinton est la réincarnation de la sanguinaire Elisabeth Bathory.

TOUR 2: Cachtice Castle – Elizabeth Bathory Bloody Legend ...

La comtesse Elizabeth Báthory de Ecsed était une noble hongroise de la famille noble de Báthory, qui possédait des terres dans le Royaume de Hongrie. Báthory a été désignée par le Guinness World Records comme la meurtrière la plus prolifique, bien que le nombre précis de ses victimes fasse l’objet d’un débat.

Hillary Clinton, Criminally Insane Or Just Evil? – Alan E ...
Karma's a Bitch! Hillary Clinton melt down! Illness ...

Les allégations explosives ont été exposées dans des documents déclassifiés par le directeur du renseignement national (DNI) John Ratcliffe.

Les documents affirment que l’administration Obama a été informée du plan astucieux de Clinton pour piéger Trump dans l’espoir de détourner l’attention de son scandale au sujets de ses e-mails..

L’administration Obama a obtenu des renseignements russes en juillet 2016 avec des allégations contre Clinton, a admis le DNI John Ratcliffe devant la commission judiciaire du Sénat mardi.

Selon les renseignements, Clinton a approuvé un plan visant à relier le candidat Donald Trump au prétendu piratage russe du Comité national démocrate (DNC).

Ratcliffe a fait cet aveu dans une lettre adressée au sénateur Lindsey Graham mardi.

Rapports du Daily Caller : Ratcliffe a déclaré dans cette lettre que le 7 septembre 2016, les services de renseignement américains ont transmis une demande d’enquête concernant Clinton au directeur du FBI de l’époque, James Comey, et à Peter Strzok, le chef adjoint du contre-espionnage.

Ratcliffe cite le renvoi comme traitant de l’« approbation par Clinton d’un plan concernant le candidat présidentiel américain Donald Trump et les hackers russes entravant les élections américaines comme moyen de distraire le public de son utilisation d’un serveur de messagerie privé ».

On ignore qui a soumis la saisine au FBI et si le bureau a ouvert une enquête à ce sujet. La lettre ne dit pas que l’enquête était de nature criminelle, ou directement axée sur Clinton. Elle ne décrit pas non plus les informations qui sous-tendent la saisine de Clinton ni le prétendu plan de ciblage de Trump.

Comey doit témoigner devant la commission judiciaire du Sénat mercredi. Le FBI n’a pas répondu aux demandes de commentaires.

La campagne de Clinton a autorisé l’embauche d’une société de recherche de l’opposition, Fusion GPS, pour enquêter sur les liens possibles de Donald Trump avec la Russie. Fusion a à son tour engagé l’ancien espion britannique Christopher Steele, qui a compilé un dossier accusant la campagne de Trump d’une « conspiration de coopération bien développée » avec le Kremlin pour influencer les élections de 2016.

Alors que le gouvernement russe a piraté les e-mails de la campagne du DNC et de Clinton, le bureau du conseiller spécial a déterminé que personne de la campagne Trump n’avait conspiré avec le Kremlin.

Les principales allégations du dossier de Steele restent non corroborées ou ont été démystifiées. Un rapport de l’inspecteur général du ministère de la Justice a déclaré que le FBI a reçu des preuves début 2017 que des agents des services de renseignement russes pourraient avoir alimenté le dossier en désinformation.

La semaine dernière, M. Graham a publié un mémo déclassifié du FBI qui indique que le bureau a ouvert une enquête de contre-espionnage en 2009 contre Igor Danchenko, la source principale de Christopher Steele.

Le FBI s’est fortement appuyé sur ce dossier pour obtenir des mandats d’arrêt en vertu du Foreign Intelligence Surveillance Act contre Carter Page.

Selon Ratcliffe, les agences de renseignement américaines ont, fin juillet 2016, « obtenu un aperçu de l’analyse du renseignement russe » qui a allégué que Clinton avait approuvé une campagne visant à lier Trump au piratage russe de la DNC.

« La communauté du renseignement ne connaît pas l’exactitude de cette allégation ou la mesure dans laquelle l’analyse des services de renseignement russes peut refléter une exagération ou une fabrication », a écrit Ratcliffe.

La lettre n’indique pas clairement si le terme « analyse des renseignements russes » se réfère aux activités de renseignement menées par les États-Unis ou par la Russie.

Selon Ratcliffe, l’ancien directeur de la CIA John Brennan a informé le président Obama fin juillet 2016 de l’approbation par Clinton d’un plan visant à lier Trump aux efforts de manipulation des élections par la Russie.

Ratcliffe a déclaré que les notes manuscrites de Brennan provenant d’un briefing à Obama font référence à « l’approbation présumée par Hillary Clinton le 26 juillet 2016 d’une proposition d’un de ses conseillers en politique étrangère visant à vilipender Donald Trump en attisant un scandale prétendant à l’ingérence des services de sécurité russes ».

Graham a déclaré que Ratcliffe mettait les informations sous-jacentes à disposition pour examen dans un cadre classifié.

Ratcliffe a publié une déclaration peu après la publication de la lettre disant qu’il informera le Congrès dans les prochains jours sur les sources et les méthodes par lesquelles les renseignements ont été obtenus.

« Pour être clair, il ne s’agit pas d’une désinformation russe et elle n’a pas été évaluée comme telle par la communauté du renseignement », a-t-il déclaré dans une déclaration publiée par le bureau du directeur du renseignement national.

Anguille Sous Roche : https://t.co/iQ2z4J2Gnp?amp=1


Le démon qui possède Hillary Clinton est le même que celui qui a possédé Elisabeth Bathory.

PizzaGate: A Disturbing Documentary Implicating America’s ...
10+ images about Countess Elizabeth Bathory on Pinterest ...

Elizabeth Bathory: BLOOD COUNTESS | True Story | Cachtice ...

Historic Horrors: The Countess Elizabeth Bathory ...
WHAT IF TRUMP REALLY IS DRAINING THE SWAMP? – The Burning ...

7 Commentaires

  • Killary , ce n’était pas raisonnable . c’était même le summum de la bêtise . Que faites-vous dans les hautes sphères de l’état amer ?
    Décidément dans cette sidérante époque narcissimus-médiocrissimus-néantissimus , killary tu ne mérites que le regard mi-moqueur mi-effrayé de la part de mon humble personne si radicalement et si terriblement vieille-France . Mais que va-t-il t’arriver , Pour échapper à ce que tu mérites iras-tu chantant à tue-têtes par les rues sur l’air du « Ah! çà ira , çà ira ,çà ira ! » .

    J'aime

  • Je m’explique Killary , n’est-il pas stupide de donner aux enquêteurs deux motifs pour te punir alors qu’avant de t’en prendre à Trump tu n’avais commis qu’une faute , grave d’accord mais une seule ; Maintenant il y a deux fautes graves . Excuses-moi si j’en oublie mais tu sais bien que j’ai autre chose à penser que tes actes minables .

    J'aime

  • On a eu en chanson  » La croqueuse de diamants « , on aura bientôt en vidéo  » La croqueuse d’enfants « .
    Micron doit serrer les fesses, pote qu’il est avec la criminelle Clinton et le pédophile Gates.

    J'aime

  • … »reincarnation » dans le catholicisme ???

    J’ai lu un liivre sur cette Elisabeth BATHORY …. »Hongroise »

    J'aime

  • Il y a une expression en néerlandais qui dit : »Het bloed kruipt waar het niet gaan kan » (  » Le sang rampe (glisse) là où il ne peut pas se déplacer  » )

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s