« Ça va péter » : au gouvernement, des ministres s’inquiètent d’une révolte du peuple.

La France à bout. Selon le JDD, ce dimanche 22 novembre, certains ministres sont conscients du mouvement de révolte qui anime le peuple depuis plusieurs semaines et le craignent. 

La crise sanitaire provoquée par le coronavirus pousse la France dans ces derniers retranchements. L’annonce d’un reconfinement de la population par Emmanuel Macron, dès jeudi 29 octobre 2020, est tombée comme un couperet pour les commerces dits « non-essentiels » déjà fragilisés par le premier confinement du mois de mars 2020. Comme l’a noté le JDD, ce dimanche 22 novembre, « la fronde des petits patrons menace » et inquiète les hautes sphères du pouvoir. « Je suis très inquiet, les gens n’en peuvent plus« , glisse un ministre, non nommé par nos confrères. Pour lui, il n’y a aucun doute : « ça va péter.« 

La raison ? « Lorsque les gens n’ont plus rien à perdre, c’est là que ça devient dangereux. » Que choisir entre la colère du peuple et le danger du coronavirus ? En France, selon les statistiques officielles publiées ce samedi 21 novembre, près de 300 personnes souffrant du Covid-19 sont mortes durant ces dernières 24 heures. Le nombre de patients en réanimation est, néanmoins, en pleine décrue pour le cinquième jour consécutif. La précaution est toutefois une règle d’or que Emmanuel Macron et le gouvernement ne veulent pas transgresser. « Aujourd’hui, le niveau de circulation du virus dans le pays est le même qu’au moment du couvre-feu. Il n’est pas question de déconfiner« , a souligné le ministre des Solidarités et de la Santé Olivier Véran, toujours auprès du Journal du dimanche.

Un déconfinement en trois temps

Pour l’heure, et comme l’annoncera certainement Emmanuel Macron ce mardi 24 novembre, l’exécutif prévoit donc un déconfinement en douceur et, surtout, en trois étapes. Des assouplissements seraient donc en vue dès le 1er décembre 2020, « puis avant les congés de fin d’année, puis à partir de janvier 2021« , selon Gabriel Attal. Le gouvernement promet, ainsi, un soulagement pour les commerces qui pourront rouvrir leurs portes aux alentours du mardi 1er décembre. « Le président est conscient des efforts consentis et attaché à la valeur travail« , a assuré Gabriel Attal, porte-parole de l’exécutif. Avant d’avertir que « certains établissements, comme les bars et restaurants, continueront à connaître des restrictions. » De l’huile sur le feu ?

Closer Mag : https://t.co/FHOvGn9Jfa?amp=1


Certes, la Cocotte-Minute est prête a exploser !

Il faut dire qu’avec l’engeance que nous avons EN FACE, il y a de quoi !

Arnaud Montebourg, et il n’est pas le seul, a lâché les psychopathes qui s’enfoncent toujours plus dans leur maladie mentale congénitale de destruction des Pays et des ses habitants.

Réalisez à quel point il faut être criblé pour soutenir ce pauvre Biden et lui accorder confiance !

Le seul obstacle, et pas le moindre, à leur Plan : Donald Trump.


Les Psychopathes sont furieux ……………………leur Nouvel Ordre Mondial vacille avec Trump.

Ne sachant pas pourquoi le président Trump a été élu, les Rothschild ont utilisé leur média mondialiste pour déclarer que le président Trump menace de détruire le Nouvel Ordre Mondial. Outil de propagande du mondialisme et publication familiale des Rothschild, The Economist a qualifié le président américain de « danger actuel » pour le « Nouvel Ordre Mondial », et a déclaré que les « internationalistes » qui l’ont bâti « se retournent dans leurs tombes. »

NWO, New Worl Order

The Economist qualifie Trump de plus grande menace pour le Nouvel Ordre Mondial « libéral » au-dessus d’autres menaces légitimes telles que le djihadisme et le terrorisme, l’expansion de la Chine communiste et l’hostilité de la Corée du Nord. The Economist écrit :

« Le plus grand danger à l’heure actuelle est peut-être le fait d’avoir un président américain qui méprise les normes internationales, qui dénigre le libre-échange et qui flirte continuellement avec l’abandon du rôle essentiel de l’Amérique dans le maintien de l’ordre juridique mondial. »

L’article affirme que

« L’ordre international fondé sur des règles qui a émergé des décombres de la Seconde Guerre mondiale a constitué une énorme amélioration par rapport à toutes les époques précédentes. »

Pourtant, l’internationalisme libéral est aujourd’hui attaqué de plusieurs côtés. La doctrine « America First » de Donald Trump la répudie explicitement. The Economist décrit la façon dont l’administration Trump voit la scène mondiale, en citant un article écrit par deux de ses conseillers dans un éditorial du Wall Street Journal.

« Le monde n’est pas une « communauté mondiale », mais une arène où les nations, les acteurs non gouvernementaux et les entreprises s’engagent et se font concurrence pour obtenir des avantages. »

H.R. McMaster et Gary Cohn ont écrit

« Nous apportons à ce forum une force militaire, politique, économique, culturelle et morale inégalée. Plutôt que de nier cette nature élémentaire des affaires internationales, nous l’adoptons. »

The Economist fait ensuite l’étrange affirmation selon laquelle le Nouvel Ordre Mondial est « meilleure que toutes les autres alternatives », bien qu’il soit directement responsable de nombreuses guerres et de tentatives de coups d’État déstabilisatrices dans le monde.

« Bien sûr, il y a encore beaucoup de guerres », affirme-t-il. D’une certaine manière, le Nouvel Ordre Mondial, qui a contribué à rendre les guerres internationales beaucoup moins imaginables, a rendu possible, par inadvertance, un plus grand nombre de guerres « intranationales ».

« Des pays fragiles et irritables qui auraient auparavant craint d’être conquis par des voisins plus puissants peuvent maintenant être la proie de guerres civiles ou d’insurrections brutales sans que les mauvais acteurs ne craignent de perdre le territoire national qu’ils cherchent à contrôler. »

Des groupes non étatiques, tels que l’État islamique (appellation impropre), peuvent s’emparer, au moins pour un temps, du territoire de gouvernements dysfonctionnels. « Les guerres bien intentionnées mais mal conçues pour changer des régimes odieux ont parfois mal tourné », conclut le magazine en affirmant que les architectes du Nouvel Ordre Mondial du passé « doivent se retourner dans leur tombe », compte tenu du chemin parcouru par Trump et qu’il doit être démis de ses fonctions pour préserver le Nouvel Ordre Mondial.

Source : 50statereport

« Pourquoi les citoyens, les avocats et les journalistes de OANN font le travail du FBI ?

Pourquoi les employés du Dominion se bousculent-ils, se cachent-ils et vident-ils les bureaux ? Savent-ils qu’ils ont été pris ?

Début de mon enquête spéciale CE SOIR : Dominion-izing the Vote. »

La Victoire finale de Donald Trump sera celle du Peuple Américain.

« Les médias sont tout aussi corrompus que l’élection elle-même ! »

Les médias sont le POUVOIR CENTRAL dans tous les pays.

6 Commentaires

  • Commentaire en partage de cet article sur mes comptes WK, FB, Twitter et Messenger :

    Bonjour,

    Mais quand l’Alliance et Trump vont-ils lâcher les chiens afin que toute cette engeance de l’état profond mondial, se retrouve dans l’impossibilité de continuer d’agir et derrière les barreaux ..!?

    Parce que là, ça devient chaud..!

    J'aime

    • Vous avez raison, je croirai à cela quand je verrai soros gates attali François le mauvais et les autres bras cassés griller sur la chaise électrique à sing sing. Il y a dans les lois de nombreux motifs pour les faire rissoler .Tant que Trump ne le fera pas son action Je suis comme saint Thomas, je ne crois que ce que je vois.

      J'aime

    • La hâte n’est pas dans le temps normal de la sociologie humaine ; la révolution française mit Quatre ans à devenir folle , puis vint un tyran militaire 15 ans avant une restauration qui n’en fut pas vraiment une, un peu …. Enfin tout se fait lentement , 72 ans est important ….. Ou son multiple . Cependant vous avez raison , Trump je veux bien , mais sera-t-il capable de faire un second mandat et…. Pendant son second mandat va-t-il pouvoir faire son programme promis lors de l’élection première d’il y a quatre ans ? . La démocratie est-elle capable d’autre chose que l’inaction , l’entropie et de faire du kif kif et de rejouer toujours et encore un rap destructeur ?

      J'aime

  • Il faut continuer à se battre jusqu’au bout et faire vaciller et faire tomber ce gouvernement de merde

    J'aime

    • Je reconnais que la république comme tyrannie , elle fait dans l’obsessionnel , elle fait fort dans l’obsessionnel tyrannique , C’est un délirium de mesures de plus en plus liberticides . Bref la république s’est révélée être le démon monstrueux , le voleur le plus insensé et le pillard de tout ordre moral . La république n’est pas corrompue , elle est la corruption . Liberté égalité fraternité ou voit-on cela , ou voit-on un quelconque pouvoir du peuple ? la république française est une chose infâme juste bonne à être jetée aux oubliettes de l’histoire .

      J'aime

  • Ping : « Ça va péter » : au gouvernement, des ministres s’inquiètent d’une révolte du peuple. — Pro Fide Catholica – La vérité est ailleurs

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s