« Les Hongrois ne s’agenouillent que Devant Dieu, devant la patrie, et devant la femme qu’ils aiment» Victor Orban.

Après que des supporters ont sifflé les joueurs irlandais posant un genou à terre – geste pratiqué depuis la mort de George Floyd – lors d’un match à Budapest, Orban a souligné que la Hongrie n’avait «jamais été concernée par la traite d’esclaves».

Le 10 juin, le Premier ministre de la Hongrie, Viktor Orban, a pris la défense des spectateurs qui avaient sifflé deux jours auparavant les joueurs irlandais ayant mis un genou à terre lors d’un match amical à Budapest, une des villes hôtes du prochain Euro. Le président du Fidesz a déclaré à ce propos que les Hongrois ne s’agenouillaient que dans trois cas : «Devant Dieu, devant la patrie, et devant la femme qu’ils aiment.»

http://www.facebook.com/watch/?v=514938296488325

Les Irlandais ne sont plus ce qu’ils étaient !!!

(…) RT

N’allez plus chercher Saint-Patrick en Irlande, vous ne le trouverez pas !

Il a été grand-remplacé par l’acteur porno et cocaïnomane George Floyd.

Et le « PROGRES » pour l’engeance, c’est de devoir s’agenouiller devant George Floyd parce-que Racisme, colonisation, Toussa toussa !

Alors que Soros en personne a expliqué comment lui et ses Sbires allaient se servir des Noirs et des groupes de Noirs Haineux uniquement pour faire avancer leurs Plans qui sont de faire Tomber l’Amérique et par l’Amérique, l’Europe !

Il faut vraiment que le cerveau d’une majorité de gogoys Blancs ait été récuré de fond en comble pour accomplir un pareil acte de soumission à un système qui ne veut que sa disparition.

La Pologne résiste !

Les rappeurs patriotiques portent un message en phase avec le pouvoir et sa dénonciation des « élites libérales et gauchistes », son discours antieuropéen ou sa défense de la famille traditionnelle.

Le rap, un courant musical né comme le cri de douleur des minorités exclues, peut-il être de droite, voire nationaliste ? Un quart de siècle après son implantation en Pologne, certains représentants de cette culture, née dans les ghettos noirs américains, ont pris un tournant atypique. S’inspirant du message non conformiste et antisystème, ils ont adopté un discours imprégné de valeurs patriotiques aux penchants nationalistes et ultracatholiques, qui épouse celui des nationaux-conservateurs du PiS (Droit et justice) au pouvoir à Varsovie.

C’est ce phénomène spécifique que met en lumière l’ouvrage intitulé Le Rap au service de la nation. Le nationalisme et la culture populaire (Wydawnictwo Naukowe Scholar, 282 pages, 42 zlotys, non traduit), de Piotr Majewski, chercheur en sciences culturelles à l’Ecole de sciences sociales et humaines de Varsovie (SWPS).

Il souligne que la droitisation de certains courants du rap est un phénomène progressif depuis près d’une décennie, mais qu’il vit désormais son âge d’or sous les gouvernements du parti de Jaroslaw Kaczynski, dont les représentants n’hésitent pas à exploiter son potentiel de propagande culturelle.

(…) Le Monde

Tandis que les communistes Allemands veulent imposer aux Nations Européennes encore plus de mises à genoux dont le Premier à s’agenouiller en république avec Force et Vigueur est le Giflé !

Une bonne Tarte ferait pourtant le plus grand Bien à Tous ces Assassins !

Mais comme en république On ne recule devant Rien, non content de faire se déverser l’Afrique en Europe, le Giflé veut également vendre l’Or des Français pour aider l’Afrique !

A ce niveau d’obcession d’Afrique et de Noirs d’Afrique, c’est une pathologie malsaine laquelle, espérons-le, disparaîtra bientôt et verra la fin de tous les psychopathes qui hantent les scènes internationales pour faire plier les Genoux des Peuples Blancs qui n’ont rien à voir, ni de prés ni de Loin, avec l’Afrique et George Floyd qui est le produit de Soros pour Humilier le Monde Blanc.

Le visage de l’Europe ne sera Jamais comme le Giflé voudrait qu’il soit, « Par Saint-Denis et par Saint-Jean. »

GENUFLEXION - UNE MINUTE ... OU PLUS POUR DIEU