Inefficacité du vaccin

 I – L’inefficacité du vaccin Selon une étude sur le variant Delta le 30/07/21 par le CDC, alors que 63,9% sont complètement vaccinés au Massachusetts, on constate que durant le mois de juillet : – 74% des cas sont survenus chez des personnes complètement vaccinées (346 sur 469). – 80% des personnes hospitalisées sont complètement vaccinés (4 sur 5). Les valeurs du Ct PCR montrent que les échantillons de 127 patients complètement vaccinés sont similaires à celles des 84 patients n’étant pas vaccinés, donc la charge virale est à peu près la même, or le risque de transmission du virus est directement lié à la charge virale. Les résultats suggèrent qu’un vacciné contamine autant qu’un non vacciné. Donc quel que soit le status vaccinal, des mesures de prévention seront appliqués, il n’y aura donc aucun avantage pour les personnes entièrement vaccinées. Voici l’étude : https://www.cdc.gov/mmwr/volumes/70/wr/mm7031e2.htm?s_cid=mm7031e2_w Le calcul de l’efficacité du vaccin pose problème, pour Pfizer on nous indiquait 95% comme chiffre pour qu’il paraisse impressionnant alors qu’en réalité, ce chiffre devait être 0,87%. Ils ont utilisé la réduction relative du risque (RRR) au lieu d’utiliser la réduction absolue du risque (ARR), c’est-à-dire la différence entre les taux d’attaques avec et sans vaccin. Selon une étude du Weill Cornell Medicine au Qatar, l’efficacité de l’infection naturelle contre la réinfection a été estimée à 95%. L’étude a montré qu’il n’y avait aucune diminution de l’immunité protectrice contre la réinfection sur une période de plus de 7 mois. On remarque bien que l’immunité naturelle est bien meilleure et reste constante contrairement au vaccin dont : – D’après Pfizer (voir page 7), l’efficacité diminue de 6% tous les deux mois, on passe de 95% à 83,7%. – D’après Israël, l’efficacité passe de 95% à 39%, on constate une baisse de 25% en seulement deux semaines, ce qui contredit l’étude de Pfizer. On peut donc en déduire que ce chiffre qui était à 0,87% est encore plus faible. Voici l’étude : https://www.thelancet.com/journals/eclinm/article/PIIS2589-5370(21)00141-3/fulltext Voici comment interpréter l’efficacité (RRR/ARR) : https://www.thelancet.com/journals/lanmic/article/PIIS2666-5247(21)00069-0/fulltext Le directeur de l’hôpital Herzog à Jérusalem, le Dr Kobi Habil, affime le 27/07/21 que la majorité de ses partients ont plus de 70 ans, plus de 90% d’entre eux sont vaccinés alors que la couverture vaccinale en Israël n’est que de 58,9%. Il explique donc qu’il faut déjà une troisième dose car ce vaccin est déjà inefficace face au variant : https://www.maariv.co.il/corona/corona-israel/Article-855728 II – Destruction du système immunitaire inné Le Dr Geert Vanden Bossche, créateur de vaccin mondialement reconnu a envoyé des lettres aux professionnels concernés (WHO, NIH, CDC, Bill & Melinda Gates Foundation, GAVI, CEPI, FDA, EMEA, Pfizer, Moderna, Astra-Zeneca, J&J, Novavax, GSK) pour leur dire qu’il faut stopper le programme de vaccination immédiatement. Il est certainement l’un des plus talentueux, voici une toute partie de son parcours : – Directeur de projet des vaccins contre la grippe chez Solvay – Agent principal de programmes de santé mondiale et de découverte de vaccins chez Bill & Melinda Gates Foundation Pour en savoir plus, visitez son LinkedIn. Voici ce qu’il explique : Les anticorps spécifiques à longue durée de vie (du vaccin) concurrencent nos anticorps à faibles spécificité (naturels). Ces anticorps naturels vous fournissent une large protection, qui n’est pas spécifique aux variants, c’est à dire qu’ils vous protégeront de tous les variants. Cependant, les anticorps du vaccin ne vous protègent pas de tous les variants, il suffit donc que le virus soit assez différent pour qu’ils en deviennent inefficace. Il s’avère que les anticorps du vaccin sont dominants, ils reviennent à chaque fois que vous attrapez un coronavirus et vous ne pourrez donc jamais supprimer cette sorte de programme installée en vous lors de votre vaccination. Les conséquences sont graves, imaginez-vous, lorsque nos anticorps naturels voudront intervenir pour éliminer un variant, c’est nos anticorps induits par le vaccin qui vont intervenir pour dégager nos anticorps naturels, ils laisseront alors passer le virus car ils sont inefficaces contre les variants. Pour conclure, chaque personne se faisant vacciner détruit son système immunitaire inné, ce qui donne lieu à un problème mondial qui rend ce virus de plus en plus infectieux. Voici la vidéo d’explication : https://odysee.com/@Covidbel:5/Geert:7 III – Liste des effets secondaires Les effets secondaires du vaccin en octobre 2020 ont été partagé par le U.S Food And Drug Administration pendant une fraction de seconde, ils ne voulaient surtout pas montrer ça durant la présentation. On se rend compte que c’est exactement ce qui est observé aujourd’hui, ils savaient donc qu’est-ce que ce vaccin pouvait probablement causer et pourtant personne n’avait été prévenu avant l’injection, sans oublier les médias qui n’en ont même pas parlé. On peut voir sur le document : narcolepsie, thrombocytopénie, thromboembolie veineuse, arthrite et arthralgie, des morts, syndrome inflammatoire multisystémique pédiatrique, syndrome de Guillain-Barré, myocardite, convulsions, problème de grossesse, de naissance, etc. Vérifiable sur Youtube (mettre au ralenti à 2:33:39) : https://www.youtube.com/watch?v=1XTiL9rUpkg IV – Que devient votre sang ? Dans une seule dose de vaccin, il y a 14 milliards de molécules d’ARN messager injectés dans le bras, or seulement 25% restent dans le bras. Ils circulent alors dans votre sang pour ensuite être absorbé dans vos cellules entourant vos minuscules vaisseaux sanguins, les paquets s’ouvrent alors et le corps se met à lire ces gènes. Il va alors se mettre à fabriquer des milliards de protéines spike car un gène peut produire plusieurs protéines et qu’il y en a des milliards. Le but est que cette protéine soit reconnue comme étrangère et que votre corps fabrique des anticorps pour vous protéger contre le covid. Mais il y a un problème, cette protéine se trouve sur la paroi du virus (capsule virale), elle fait alors désormais partie de votre paroi cellulaire. Ces cellules censées être lisses pour que votre sang circule sans problème ont alors des petits bouts hérissés qui dépassent (d’où le nom spike). Les plaquettes sanguines détectent les vaisseaux comme étant endommagé et doivent alors bloquer le vaisseau sanguin pour stopper le saignement. Il est alors inévitable que des caillots de sang se forment pour bloquer ces vaisseaux. De plus, ces protéines sont pleines de substances cancérigènes, il est donc prévisible qu’elles causent le cancer. Le Dr Charles Hoffe en parle (de 0:00 à 3:02) : https://odysee.com/@FlowerPower:b/Avertissement-Du-Dr-Charles-Hoffe:e Le Dr Robert Malone, l’inventeur de la technologie à ARN messager dans les années 90 lorsqu’il était au Salk Institute vous met en garde contre cette protéine cytotoxique. Des chercheurs ont créé un pseudovirus entouré de protéines spike et ont constaté que l’exposition de ce pseudovirus a entraîné des dommages aux poumons et aux artères d’un modèle animal, prouvant que la protéine spike suffisait à elle seule à provoquer la maladie, ce qui pourrait expliquer les AVC. Pourtant c’est cette protéine que votre corps fabrique en quantité démesurée suite au vaccin : https://www.salk.edu/news-release/the-novel-coronavirus-spike-protein-plays-additional-key-role-in-illness/ V – Les dégâts du vaccin sont vérifiables Le Dr Charles Hoffe explique que le seul moyen de savoir qu’une personne a coagulé est de faire une analyse sanguine, ce test s’appelle le D-dimère et il est très bien car il ne montre que les nouveaux caillots, cela vous dit donc si le mécanisme de coagulation a été activé. Dans son cabinet, il demande aux gens de faire ce test dans la semaine après leur injection. L’étude est donc en cours dans son cabinet et pour le moment il a 62% de résultats positifs à ce test, ce qui signifie que les caillots sanguins ne sont pas rares comme on essaye de vous le faire croire. Les petits caillots se produisent chez la majorité des vaccinés ! Pour ceux qui penseraient que ce n’est pas grave, un vaisseau obstrué par un caillot est endommagé de façon définitive. Le cerveau, la moelle épinière, le coeur et le poumon ne peuvent pas se régénérer, à chaque injection les dommages s’additionneront. Les maux de tête, nausées, vertige et fatigue peuvent être un signe de thrombose cérébrale au niveau capillaire à cause de milliers et milliers de petits caillots dispersés dans votre cerveau qui ne se verront pas au scanner mais qui vous donnent exactement ces symptômes. Concernant la tolérance réduite à l’effort, il est fort probable que ce soit ces mêmes caillots qui se trouvent en quantité démesuré dans le poumon. Le Pr Sucharit Bhakdi constate que c’est la même chose de son côté, ils ont les mêmes observations et prévoient les mêmes conséquences. Personne n’a encore démontré que ces hypothèses sont fausses alors qu’il aurait suffi d’effectuer des analyses de sanguines. Voici la vidéo où en parle (à partir de 3:13) : https://odysee.com/@FlowerPower:b/Avertissement-Du-Dr-Charles-Hoffe:e VI – La fertilité chez les femmes de 18 à 42 ans … VII – Témoignages, âme sensible s’abstenir …Zone contenant les pièces jointes

Prévisualiser la vidéo YouTube Claude Janvier : « La France n’est plus un Etat de droit mais un Etat arbitraire »Claude Janvier : « La France n’est plus un Etat de droit mais un Etat arbitraire »Prévisualiser la vidéo YouTube Vaccines and Related Biological Products Advisory Committee – 10/22/2020Vaccines and Related Biological Products Advisory Committee – 10/22/2020

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s