Chaîne Catholique de l’Abbé Zins : Deuxième Dimanche de l’Avent, Moulins le 09/12/1990. Présentation de l’Abbé Zins. Vidéos.

Singulière figure du très grand Saint Jean-Baptiste, précurseur du 1er Avènement de Notre Seigneur.

Pour vous abonner : https://www.youtube.com/channel/UCDArEzABW4WUjdcct4Fo_Xw

 Présentation de Monsieur l’abbé Zins, et de son parcours atypique

Merci à Alexandre qui se reconnaitra.

12 Commentaires

  • orleans.com/article-gilet-pare-ballespare-eclats-s3-armee-francaise-camo-ce-3529.html

  • ://www.france-balistique.com/home/283-gilet-titan-armee-green-ops-ce-gilet-pare-balles-de-type-militaire-offre-une-protection-balistique-complete-de-niveau-iiia-le-co.html

  • Le diacre Zins (choix ou absence de vocation ?) n’est pas prêtre puisqu’il n’a jamais été ordonné, et est dangereux pour les âmes.
    Ce diacre et ses adeptes utilisent le Droit Canon (concernant la juridiction ordinaire en particulier) pour justifier leur position plus qu’étrange.
    Pour lui, dans les faits, il faut une juridiction ordinaire et que sans elle nous ne pouvons rien faire : plus de sacrements. Donc plus d’ordination possible, plus de messe valide, plus de confirmation etc, puisqu’il n’existe plus de juridiction ordinaire aujourd’hui.
    Pour eux l’Eglise est soumise au Droit Canon et dans ce cas AUCUN pape ne pourrait le modifier. En réalité, c’est le Droit Canon qui est soumis à l’Eglise. La preuve est fort simple : la véritable Eglise (et donc le pape) peut modifier le Droit Canon, comme l’a fait par exemple Saint Pie X.
    On pourrait faire l’analogie au niveau des Nations. Les lois françaises sont-elles au dessus de la France ? Ou bien est-ce la France qui décide de ses propres lois ? Une personne à priori censée trouvera facilement la réponse.
    Pour eux, ceux qui ne sont pas d’accord avec eux sont soit hérétiques soit schismatiques : FSSPX, sédévacantistes etc.
    A fuir au plus vite et le plus loin possible.

    • Je crois en la sainte église catholique et non en l’église de « zinsologie » de « seuil l’ontologie », de « belmontologie » etc….qui s’ « exkhomeinisent » les unes les autres par fatwa majeur. C’est du pesage d’œufs de mouches dans des balances en toiles d’araignées.

  • L’abbé Zins (choix ou absence de vocation ?) n’est pas prêtre mais diacre puisqu’il n’a jamais été ordonné, est dangereux pour les âmes.
    Ce diacre et ses adeptes utilisent le Droit Canon (concernant la juridiction ordinaire en particulier) pour justifier leur position plus qu’étrange.
    Pour lui, dans les faits, il faut une juridiction ordinaire et que sans elle nous ne pouvons rien faire : plus de sacrements. Donc plus d’ordination possible, plus de messe valide, plus de confirmation etc, puisqu’il n’existe plus de juridiction ordinaire aujourd’hui.
    Pour eux l’Eglise est soumise au Droit Canon et dans ce cas AUCUN pape ne pourrait le modifier. En réalité, c’est le Droit Canon qui est soumis à l’Eglise. La preuve est fort simple : la véritable Eglise (et donc le pape) peut modifier le Droit Canon, comme l’a fait par exemple Saint Pie X.
    On pourrait faire l’analogie au niveau des Nations. Les lois françaises sont-elles au dessus de la France ? Ou bien est-ce la France qui décide de ses propres lois ? Une personne à priori censée trouvera facilement la réponse.
    Pour eux, ceux qui ne sont pas d’accord avec eux sont soit hérétiques soit schismatiques : FSSPX, sédévacantistes etc.
    A fuir au plus vite et le plus loin possible.

    • Monsieur Lami, dont le pseudonyme témoigne du contraire, est prié de prouver ses affirmations.
      En effet, l’abbé Zins est diacre validement ET licitement ordonné comme il l’a expliqué moultes fois, donc bien catholique, et bien ordonné diacre, contrairement à ce que vous dites: »n’est pas prêtre mais diacre puisqu’il n’a jamais été ordonné »… Ici, manisfestement vous vous contredisez, puisque lorsqu’on est diacre,on est forcément ordonné!!!! A moins de faire partie d’une secte, c’est-à-dire en dehors de l’Eglise catholique et d’affirmer le contraire, comme vous le faites à l’instant.
      Ensuite vous dites: »Ce diacre et ses adeptes utilisent le Droit Canon (concernant la juridiction ordinaire en particulier) pour justifier leur position plus qu’étrange. »
      Oui nous utilisons le Droit Canon toujours en vigueur , mais pas seulement, nous utilisons aussi la science dogmatique et celle prophétique appuyé par les Pères de l’Eglise afin de cerner la situation dans laquelle se trouve l’Eglise actuellement : époque apocalyptique.
      Pourquoi cet effort? fort est de constater par de nombreuses enquêtes que rien n’a été mené comme il faut depuis 60 ans au début de la crise par certains évêques catholiques (Thuc, Lefebvre etc…), qui, au fur et à mesure n’ont respecté que partiellement les conditions de consécrations ( comme Thuc qui s’affilie au moyen de « sacres » avec des lignées excommuniées). Celles-ci, au regard du Magistère, rendues pour le coup ILLICITES…. Ce qui rend une majorité de ces consécrations et ordinations, (soit sédévacs, soit tradis) donc, schismatiques…
      Car il faut bien respecter les règles, les saint docteurs, les Papes et leurs encycliques et bulles et le Saint Canon pour continuer à témoigner de l’Eglise visible!!!!
      Ainsi s’appuyant sur la science dogmatique et prophétique, non seulement on comprend la situation , mais aussi on vit catholiquement, si la volonté se manifeste à nous.
      vous dites:
      « pour lui, dans les faits, il faut une juridiction ordinaire et que sans elle nous ne pouvons rien faire : plus de sacrements. Donc plus d’ordination possible, plus de messe valide, plus de confirmation etc, puisqu’il n’existe plus de juridiction ordinaire aujourd’hui » = Monsieur, ce n’est pas avec des schismatiques factuels qui reconnaissent un hérétique comme Pape, qu’on peut aller y chercher n’importe quels sacrements!
      Ce n’est pas non plus avec des clercs ILLICITEMENT sacrés chez qui on doit aller chercher n’importe quels sacrements!
      « Pour eux l’Eglise est soumise au Droit Canon et dans ce cas AUCUN pape ne pourrait le modifier. En réalité, c’est le Droit Canon qui est soumis à l’Eglise. La preuve est fort simple : la véritable Eglise (et donc le pape) peut modifier le Droit Canon, comme l’a fait par exemple Saint Pie X. »
      Si le Pape (un vrai Pape) doit changer le Droit Canon dans le but de l’améliorer, ce qui a toujours été convenu ainsi, alors le Saint Père en a le devoir, il ne doit pas abolir mais accomplir! ce que vous dites est faux: nous n’avons jamais affirmé de choses contraires….

      vous dites: »Pour eux, ceux qui ne sont pas d’accord avec eux sont soit hérétiques soit schismatiques : FSSPX, sédévacantistes etc. » NON PAS POUR NOUS, Monsieur, mais bien selon l’Eglise! On ne peut pas faire n’importe quoi alors que la hierarchie de l’Eglise est éclipsée!!!

      Bref tout ce que vous dites sont des affirmations gratuites et odieusement calomnieuses, je demande réparation publique pour votre âme, mais surtout pour la gloire de Dieu.

  • Le diacre Zins (choix ou absence de vocation ?) n’est pas prêtre puisqu’il n’a jamais été ordonné est dangereux pour les âmes.
    Ce diacre et ses adeptes utilisent le Droit Canon (concernant la juridiction ordinaire en particulier) pour justifier leur position plus qu’étrange.
    Pour lui, dans les faits, il faut une juridiction ordinaire et que sans elle nous ne pouvons rien faire : plus de sacrements. Donc plus d’ordination possible, plus de messe valide, plus de confirmation etc, puisqu’il n’existe plus de juridiction ordinaire aujourd’hui.
    Pour eux l’Eglise est soumise au Droit Canon et dans ce cas AUCUN pape ne pourrait le modifier. En réalité, c’est le Droit Canon qui est soumis à l’Eglise. La preuve est fort simple : la véritable Eglise (et donc le pape) peut modifier le Droit Canon, comme l’a fait par exemple Saint Pie X.
    On pourrait faire l’analogie au niveau des Nations. Les lois françaises sont-elles au dessus de la France ? Ou bien est-ce la France qui décide de ses propres lois ? Une personne à priori censée trouvera facilement la réponse.
    Pour eux, ceux qui ne sont pas d’accord avec eux sont soit hérétiques soit schismatiques : FSSPX, sédévacantistes etc.
    A fuir au plus vite et le plus loin possible.

  • Le diacre Zins (choix ou absence de vocation ?) n’est pas prêtre puisqu’il n’a jamais été ordonné, et est dangereux pour les âmes.
    Ce diacre et ses adeptes utilisent le Droit Canon (concernant la juridiction ordinaire en particulier) pour justifier leur position plus qu’étrange.
    Pour lui, dans les faits, il faut une juridiction ordinaire et que sans elle nous ne pouvons rien faire : plus de sacrements. Donc plus d’ordination possible, plus de messe valide, plus de confirmation etc, puisqu’il n’existe plus de juridiction ordinaire aujourd’hui.
    Pour eux l’Eglise est soumise au Droit Canon et dans ce cas AUCUN pape ne pourrait le modifier. En réalité, c’est le Droit Canon qui est soumis à l’Eglise. La preuve est fort simple : la véritable Eglise (et donc le pape) peut modifier le Droit Canon, comme l’a fait par exemple Saint Pie X.
    On pourrait faire l’analogie au niveau des Nations. Les lois françaises sont-elles au dessus de la France ? Ou bien est-ce la France qui décide de ses propres lois ? Une personne à priori censée trouvera facilement la réponse.
    Pour eux, ceux qui ne sont pas d’accord avec eux sont soit hérétiques soit schismatiques : FSSPX, sédévacantistes etc.
    A fuir au plus vite et le plus loin possible

    • Honnêtement, vous voyez un Pape digne de ce nom abolir le droit en arrière de règles hiérarchiques et dire au troupeau: allez-y, faîtes comme bon vous semble, sacrez-vous vous-mêmes si ça vous chante, dans un couloir ou des chiottes publiques, rien à cirer, advienne que pourra, et bonnes vacances mes enfants ?

Laisser un commentaire