Le jour de Noël, l’Immonde publie le crachat à la Chrétienté de l’Ardent Débile qui s’ignore : Robert M. Price.

« La Nouvelle Pensée » de cet olibrius est que « Jésus n’a pas existé » et c’est avec une ferveur non dissimulée que les communistes du torchon « Le Monde » publie le caniveau de son pauvre cerveau tourmenté.

Comme ce pauvre gnome de Robert M. Price claironne « Vous êtes tous des dieux », les ouvriers du torchon l’immonde se sont sentis être des dieux et à ce titre ont décidé de mettre en valeur le jour de Noël celui que même Lénine et Staline refouleraient de l’URSS car eux ils croyaient en Dieu du fait que leurs Combats n’a été que CONTRE DIEU.


Jésus a-t-il vraiment existé ? Les arguments des historiens face à la thèse mythiste

Propos recueillis par Virginie Larousse Publié le 25 décembre 2021 à 07h00, mis à jour hier à 00h58

Née à la fin du XVIIIe siècle, la thèse « mythiste » conteste la réalité historique de Jésus. Si elle a suscité et suscite encore de nombreux débats, elle se trouve aujourd’hui largement décrédibilisée.

Entretiens croisés. Jésus de Nazareth figure parmi les personnages les plus étudiés au monde. Pourtant, aujourd’hui encore, de nombreuses zones d’ombre subsistent. Aussi certains auteurs remettent-ils en question des épisodes de sa vie, dans lesquels ils voient l’inspiration de cultures voisines du christianisme ancien. Les plus radicaux d’entre eux, qui défendent la thèse dite « mythiste », vont jusqu’à douter de la réalité historique de Jésus. Née à la fin du XVIIIe siècle, la thèse mythiste est contestée par le monde académique, mais continue à être débattue, particulièrement dans les pays anglo-saxons.

Sur quels arguments s’opposent les spécialistes ? Nous avons donné la parole à Robert M. Price, théologien américain qui défend la thèse mythiste, auquel répond Simon-Claude Mimouni, directeur d’études à l’Ecole pratique des hautes études à Paris, qui réfute cette théorie.

ROBERT M. PRICE : NON, JÉSUS N’A PAS EXISTÉ

Quels sont vos arguments pour dire que Jésus n’a pas existé ?

Robert M. Price. Merci tout d’abord de noter que je ne « crois » pas que Jésus n’a pas existé. Tout cela ne peut être ni plus ni moins que des hypothèses historiques. Mais je crois en revanche qu’il incombe à ceux qui affirment l’existence d’un Jésus historique de fournir les preuves.

Les Evangiles sont constitués en grande partie de récits de miracles et de paroles de sagesse, qui peuvent également se rencontrer, pour la plupart, dans les sources contemporaines juives et grecques, et qui ont donc pu leur être empruntés.

L’une des raisons de le penser est que les Lettres de Paul, considérées comme plus anciennes que les Evangiles, ne relatent rien de tel. Pourquoi, si ce type de propos circulait déjà ? Cela implique que ces récits ont été imputés plus tard à Jésus. De même, les miracles ressemblent à des légendes de cette époque. S’il existait réellement un « Superman » comme Jésus, pourquoi n’est-il jamais mentionné par les écrivains contemporains ? Si l’on met de côté les miracles, Jésus devient un rabbin comme un autre.

« Il y a peut-être eu un Jésus historique, mais il n’y a pas de raison particulière de le penser »

Je vous l’accorde, des légendes circulent tout aussi bien au sujet de César ou de Cyrus. Mais nous savons qu’ils ont bel et bien existé parce qu’ils sont inextricablement liés aux événements du monde. Ce n’est pas le cas de Jésus. Les contes évangéliques qui le relient à Hérode le Grand, Ponce Pilate et au grand prêtre Caïphe sont des fictions, comme tous les universitaires – et pas uniquement les partisans de la thèse mythiste – l’admettent. Il est frappant de constater que presque toutes les histoires relatées dans les Evangiles peuvent être comprises comme une réécriture chrétienne de tel ou tel passage de l’Ancien Testament.

Le Monde : https://www.lemonde.fr/le-monde-des-religions/article/2021/12/25/jesus-a-t-il-vraiment-existe-les-arguments-des-historiens-face-a-la-these-mythiste_6107263_6038514.html


Pour ces Troglodytes c’est le « Big Bang » qui a tout créé, oui oui !

Ce sont les effets du « Big Bang » qui font qu’un arbre mort peut reprendre vie aidé par l’arbre voisin, Oui Oui, Absolument !

Voici l’arbre qui est situé dans un parc en Hongrie. Il y a des années, une personne a coupé l’arbre le plus mince qui était à côté, mais cet arbre est resté en vie parce-que l’arbre le plus grand à ses côtés a fait pousser ses branches dans son tronc pour le nourrir et le garder miraculeusement en vie !

Ainsi, sans Racines AUCUNE, cet arbre coupé VIT.

C’est l’Oeuvre de Dieu, tout simplement et cela, le pauvre gnome Robert M. Price et ses acolytes de l’Immonde n’en piperont Jamais mot.

Cette image à elle Seule PROUVE l’Existence de Notre Seigneur Jésus et des MIRACLES qu’il réalise toujours sur Terre tandis que les humains ont autant les yeux remplis de boue que la bouche ardente a professer toutes sortes d’hérésies, de dénis et d’abjections.

CECI EST UN EXEMPLE PARMI TANT D’AUTRES QUI DEMONTRENT COMBIEN L’OEUVRE DE DIEU EST PRESENTE SUR TERRE ET N’A PAS SON EGAL.

Nous attendons de pied ferme un article de l’Immonde qui nous EXPLIQUERA comment un arbre coupé, sans aucune racine, peut VIVRE aidé par un arbre voisin qui a fait pousser ses branches dans son tronc pour le nourrir et ainsi LE FAIRE VIVRE.

Je pense que nous allons attendre longtemps Chers Amis.

« Quand un vrai génie apparaît en ce bas monde, on le peut reconnaitre à ce signe que les imbéciles sont tous ligués contre lui. »

Jonathan Swift.


Bonne et Sainte Semaine à Tous.

6 Commentaires

  • Cet homme est un ignorant.

  • Ce cas d’anastomose végétale implique d’être présent AVANT que l’arbre de gauche ait été coupé (sinon, il serait tombé lors de la coupe). C’est une structure qui n’est pas rare dans la nature, et que des hommes peuvent éventuellement susciter (par amusement). Mais il n’y a pas de miracle là dedans. En revanche, je sais reconnaître les vrais miracles, rassurez-vous ;-)))

  • Bravo de cet article! Très belle image de l’arbre! Onfray aussi dit dans son  »cosmos’ que JC n’a jamais existé! Malheureusement David Icke aussi, bien qu’il ait révélé et démontré des choses capitales dans son  »le plus grand secret’ publié en l’an 200, y a écrit que JC n’a pas existé. Je ne vois pas comment un être qui n’aurait jamais existé pourrait se présenter après sa mort physique, à des personnes, des saints ou des humbles au cœur pur,, et cela encore au siècle XX, exemple Pierrette Bress qui était connu de tous les Français puisqu’elle présentait la météo à la télé, et à moi, facteur devenu soucieux de philosophie, au printemps de l’an 2000! Voici le fruit de mes recherches sur le comment David Icke a pu être si bien trompé.

    L’idée dite plusieurs fois par David Icke, que JC n’a jamais existé. Voici les faits. Page 142: ’’Mais est-ce que Jésus a véritablement existé ?’’. Page 158 : ’’ Marie, souvent représentée tenant l’enfant Jésus dans ses bras, est tout simplement une réplique de toutes les représentations égyptiennes d’Isis tenant l’enfant Horus. Ces différents personnages n’ont jamais existé en fait, ils ne sont que symboliques. Isis a été associée avec le signe astrologique de la Vierge, tout comme l’a été Marie’’. Page 167 : Le plus grand miracle de Jésus, semble-t-il, serait d’être venu de Nazareth car cette ville n’existait pas en son temps. Et Jésus a dit: ’Que Nazareth soit !’ Et Nazareth fut ! Ou plutôt, elle ne fut pas. Le nom n’apparaît dans aucune des annales romaines détaillées, ni dans quelques livres, écrits ou documents que ce soit, en ce qui a trait à la période couverte par les évangiles. Jésus le Nazaréen, fait référence non pas à Nazareth mais à la société secrète des Nazaréens’’. Nous avons immédiatement écrit en commentaire ce qui suit. [Là, David est ridicule, puisque par sa reconnaissance de l’existence de l’adjectif, il démontre le contraire de ce qu’il a d’abord affirmé. De plus, ce n’est pas JC qui a écrit les évangiles.] Et dans le livre Icke rapporte des exemples de destructions de documents et des destructions entières de villages, et même de villes. Page 176 : ’’Alors que j’écrivais cette partie du livre et que je cherchais d’où provenaient les Évangiles, j’ai essayé d’attraper un livre placé sur un rayon haut perché de la bibliothèque (…) The true authorship of the new testament (les véritables auteurs du nouveau testament) d’Abelard Reuchlin, édité pour la première fois aux États-Unis en 1979 (…) La citation suivante condense ses découvertes: ’’Le nouveau testament, l’Église et la chrétienté, sont des créations de la famille Calpurnius Piso qui étaient des aristocrates romains. Le nouveau testament ainsi que tous les personnages qu’il contient, Jésus, tous les Joseph, Marie, disciples et apôtres, Paul, Jean le Baptiste, sont fictifs. ‘’’Page 247 : ’’‘Voilà l’origine de ces lignées, et non de Jésus, qui n’a même jamais existé’’. Page 327 : ’’Karl Marx, le prête-nom de la Fraternité utilisé pour la création du communisme, était un étudiant de Bruno Bauer à l’université de Berlin, et ce Bauer a été le seul étudiant en théologie qui a écrit ouvertement que le nouveau testament était une synthèse des idées de Sénèque et de Josèphe (Piso). ’’Il soutenait que Jésus était la création de l’écrivain de l’Évangile de Marc’’. (11) ’Homer Smith, Man and his gods, Grossetts university library, 1956, p. 190’’. Ce monsieur Homer Smith, nous nous en méfions grandement, car son diplôme de médecin obtenu en 1921, c’est de John Hopkins university, source de réelles monstruosités, manipulations mentales, chirurgies transgenre, faiseuse de mickael en michelle obama, intelligence artificielle, et suivi mondial du corona en 2020. Dans la foulée, David Icke a écrit ce qui suit. ’’Bauer a été le seul étudiant en théologie qui a écrit ouvertement que le nouveau testament était une synthèse des idées de Sénèque et de Josèphe (Piso)’’.
    Nous demandons : Pourquoi seraient-ils, Homer ou Bauer, moins ’utilisés’ que Marx ? La source de l’affirmation écrite d’Abelard Reuchlin en 1979, citée en page 176 est donc dite en page 327, c’est Homer Smith en son livre titré ’Man and His Gods’ publié en 1952, avec une foreword, une préface, d’Albert Einstein, que le monde entier disait alors qu’il est un génie, ce qui n’est pas faux, mais qui était aussi un fourbe de première puisqu’il n’a jamais cité les travaux d’Henri Poincaré sur lesquels pourtant sa RG est basée, concernant les notions de masse et d’énergie, et concernant le groupe algébrique de Poincaré, groupe de Lorentz complété. On ne voit pas en quoi Homer Smith ni même Einstein, seraient plus fiables que Karl Marx déclaré prête nom de la Fraternité babylonienne. En 1843, Bruno Bauer a publié un essai, ’De la question juive’, où il a écrit: ’’Si les juifs sont aliénés, c’est dans leur tête, en raison de leur religion, et c’est d’elle qu’il faut les délivrer’’. S’il a lu des pages du talmud, il a gravement raison. Or, le talmud écrit à ses débuts au siècle II, a probablement été écrit pour contrer la réalité de la chrétienté, bien avant que Constantin ne la laisse vivre et s’organiser par le concile de Nicée de 325. Voici l’exposé sur wikipédia, du livre de Homer Smith. ’’L’oeuvre dépeint les idées animistes et mythiques induites par la peur de l’homme, avec toutes leurs transformations et interrelations profondes. Il raconte l’impact de ces fantasmagorias sur la destinée humaine et les relations causales par lesquelles elles sont parvenues à se cristalliser en religion organisée. C’est un biologiste dont la formation scientifique l’a discipliné dans une sombre objectivité rarement trouvée chez un pur historien’’.
    Voici un autre élément à mettre dans la balance concernant la thèse des évangiles écrits par la famille Piso ou Pison. Source Texton apologetic ministries. ’’Un spécialiste des classiques de Penn (éditeur) a déclaré: Cela ressemble à une énorme parodie collaborative de Leo Strauss composée par Borges, Nabokov et Eco, sous l’influence de Hunter Thompson’’. Hunter Thomson a participé en 1968, à la convention nationale démocrate à Chicago. Selon ses lettres, il souhaitait écrire un livre sur la fin du rêve américain. À sa mort par suicide en 2005, sa veuve Anita a dit que Johnny Depp, acteur d’Hollywood, a financé son voeu. Son voeu était que ses cendres soient mises en canon en haut d’une tour qu’il avait fait construire pour les disperser. Jorge Borges, 1899 à 1986, était un écrivain dont les écrits sont connus pour être fantasques, Histoire universelle de l’infamie en 1935, Histoire de l’éternité en 1936, La bibliothèque de Babel en 1944, Le Livre des êtres imaginaires en 1967. Vladimir Nabokov 1899 à 1977, était un écrivain apprécié pour son imagination débordante, ses usages de la parodie, de la satire, et de jeux de mots, et il était peut-être pervers, puisque son grand succès a été Lolita publié en 55, longue confession d’Humbert Humbert, ’nympholepte’ qui a 37 ans, appréciait sexuellement sa nymphe de 12 ans. Umberto Eco, 1932 à 2016, est un érudit écrivain, auteur notamment de Le Nom de la rose publié en 1982, et Le pendule de Foucault publié en 1990. Dans Le Nom de la rose, un inquisiteur devait enquêter en 1327, sur la mort d’un moine dont le suicide avancé a pris des allures inquiétantes, et on découvre au fil des entretiens, qu’il est mort pour avoir trop admiré Aristote. Il s’humectait les doigts de délectation à chaque page à tourner, et du poison a été mis sur les pages de la Poétique d’Aristote, parce que le livre était interdit par les papes. Dans Le pendule de Foucault, Casaubon, thésard sur les Templiers, rencontre en 1984, Diotallevi qui se dit juif et passionné de la kabale, puis Agliè qui dit être le Comte de Saint-Germain, et ensemble, ils imaginent avec de nombreuses références historiques, ésotériques, mythologiques, religieuses, scientifiques, métaphysiques, philosophiques, artistiques et politiques, qu’existe un Plan mondial pour diriger le monde.
    Voici les déclarations d’un site favorable à la thèse: ’’Nous, les Juifs et les dirigeants de l’Église, savons depuis le début du christianisme, qu’il a été synthétisé par la famille romaine Piso dans le but de maintenir le contrôle sur les masses et d’apaiser les esclaves. Et c’est pourquoi nous, Juifs, sommes le peuple élu, et pourquoi nous avons tant enduré pendant tant d’années, nous sommes témoins du mensonge. (…) L’éthique et la morale du judaïsme étaient incompatibles avec l’institution romaine sacrée de l’esclavage dont l’aristocratie se nourrissait, vivait et gouvernait. Ils craignaient que le judaïsme ne devienne la religion principale de l’empire. À plusieurs reprises, des fanatiques judaïques à l’esprit religieux organisaient des insurrections contre les dirigeants hérodiens de Judée qui étaient les relations de l’épouse de Piso. Piso souhaitait renforcer le contrôle de la famille de sa femme sur les Judéens. Les Pisos se moquaient, mais s’étonnaient de la croyance juive dans leurs livres saints. Par conséquent, ils ont estimé qu’un nouveau livre juif serait la méthode idéale pour pacifier les Judéens et renforcer le contrôle de leur belle-famille sur le pays’’.
    L’affaire de Piso semble bien une invention de talmudiste du siècle XX, d’Homer Smith soutenu par Einstein, et David Icke en a été berné, car cela allait dans le sens de sa thèse, que toutes les créations depuis l’Atlantide, religions, doctrines, et sciences, ont été faites pour tromper.
    C’est dommage, car citant six fois le talmud, il cite en page 150, six de ses effroyables sentences de grande saloperies, et écrit ’Le talmud doit être le document le plus raciste sur terre’’, ce qui est parfaitement exact. Or le talmud a été mis en écrit à partir du siècle II, et il semble très probable que c’était justement suite au choc réel que JC et ses suiveurs ont introduit dans les régions de leurs coutumes. Le livre le plus monstrueux est venu peu après JC. Et les ’babyloniens’’ les plus notoires sont talmudistes. Cela devrait faire réfléchir David Icke. David Icke aurait dit qu’une fois, en regardant une peinture représentant le Christ, il a eu une vision et senti quelque chose entrer par le sommet de sa tête, faisant vibrer son corps, comme si on le perçait, ce qu’il dira être plus tard être un don d’énergies des maîtres du système planétaire.
    Dans une vidéo du 25 janvier 2011, on peut voir Abelard Reuchlin présenter en réunion, son livre. Son titre est new testament bible authored by the Calpurnius Piso’s of Rome, Part 1/5, avec en sous-texte. ’’Publié en novembre 1979, (…) Tous vos hauts dirigeants connaissent cette information – pourquoi pas vous? Pour ces chrétiens et musulmans qui s’inquiètent pour Satan, nous mettrons votre esprit à l’aise. Le nom et le concept de Satan, le diable, Lucifer etc. ont été créés par Arius Calpurnius Piso. Cette vidéo va vous apprendre plus que vous n’en aviez jamais connu sur le christianisme et pourrait vous lancer sur la voie de l’apprentissage et de l’illumination’’’. Le gain de l’affaire est qu’il n’y a plus de diable non plus, donc pas de satanistes !!
    Poursuivant la lecture, en trouve page 344, sur un total de texte de 393 pages: ’’Marx était l’étudiant de l’occultiste allemand Bruno Bauer (Rothschild). Cherchant à comprendre, on trouve qu’il avait déjà écrit page 210 ’’ Les Rothschild étaient jadis connus sous le nom de Bauer, une des plus célèbres familles d’occultistes de Germanie à l’époque du Moyen Âge’’. Puis il redit en page 322 :’’ Ils ont changé leur nom de Bauer à Rothschild, et de leur base du XVIIIe siècle à Francfort, ils ont été au coeur de la manipulation mondiale jusqu’à ce jour’, puis page 327 : Les Rothschild et les Bauer (également Bower) sont imprégnés de satanisme’’ puis encore page 363: ’’ le clan Bauer, une lignée qui a transformé son nom en Rothschild’’.
    Là, on pète les plombs !! Il a tout pour voir que l’affirmation que Jésus-Christ n’a jamais existé vient de ceux qui sont notoires talmudistes et même dit-il, satanistes. Il en est ridicule, et c’est vraiment dommage, car l’ensemble de sa thèse est, hors ce très grave et capital sujet, valide, et très bien démontrée. La roue nazie qui signifie inversion du sens de l’histoire, visait à couper cours à la marche christique de l’histoire que Georg Hegel et Napoléon à Sainte Hélène ont bien comprise. Comme nous sommes optimiste, nous pensons que David Icke a soutenu la thèse de l’invention de Jésus-Christ, en pensant donner plus de crédit à la thèse générale que toute l’histoire de l’humanité est volontairement falsifiée et que des événements cruciaux et des pans entiers sont volontairement occultés. Il démontre très bien les réalités d’un très long mystère, un mystère des plus profonds et des plus occultés, mais il en crée un autre. Peut-être est-ce dû à des facultés d’analyse et de liaisons hors pair, mais des facultés assez affaiblies en métaphysique. Certes, un esprit qui se veut essentiellement rationnel, ne peut pas s’élever à une réelle métaphysique qui requiert un haut niveau d’abstraction. Et ce ’haut niveau d’abstraction’ doit en plus, être bien compris. Jésus-Christ a dit d’une certaine façon, ne soyez pas du monde, puisqu’il a dit en Jean 16 :23 : ’’je suis venu dans le monde, maintenant je quitte le monde, et je vais au Père’’. Et Timée a dit à Solon, rapporté par Platon : ’’Nous sommes une plante du ciel, non de la terre, nous pouvons l’affirmer en toute vérité’’. La métaphysique est le domaine de la faculté intellective de l’âme dans ses rapports à sa source, non pas d’abord ni surtout exclusivement dans ses relations avec les réalités du monde.
    Nous remercions le Ciel d’avoir été contraint de voir puis dire aussi clairement quelles sont les facultés susceptibles de comprendre qui est Jésus-Christ. D’une certaine façon, ces facultés requièrent le souci des intelligibles de Platon, mais non pas appliqué au monde, mais aux âmes humaines. Le souci des âmes humaines conduit à voir réellement JC. Cela est un écho de ‘’Aimez-vous les uns les autres’’. Il serait bon de demander à David Icke où il en est relativement à JC.
    Salutations à tous!!

  • Laissons à Virginie Larousse du monde qu’elle y a écrit:  »’Née à la fin du XVIIIe siècle, la thèse « mythiste » conteste la réalité historique de Jésus. Si elle a suscité et suscite encore de nombreux débats, elle se trouve aujourd’hui largement décrédibilisée ».

  • « You are all gods »

    … la parole maçonnique dans toute son horreur !

Laisser un commentaire