Ukraine : des étudiants africains utilisés comme boucliers humains

Le journal autrichien Wochenblick expose l’horreur qui se décroule en Ukraine :

La guerre fait ressortir les pires aspects de la condition humaine, et l’Ukraine n’échappe pas à la règle. De nombreuses violations des droits de l’homme sont rapportées dans les médias sociaux. Ainsi, des étudiants africains seraient empêchés de quitter l’Ukraine et utilisés comme « boucliers » humains. Il en irait de même pour les Indiens et les Arabes. A Marioupol, le bataillon nazi ukrainien Azov aurait rassemblé des civils dans une aciérie et miné le terrain. La fuite via un corridor humanitaire, que la Russie voulait également autoriser, a apparemment été refusée aux civils du côté ukrainien. Les pillards sont attachés à des arbres, torturés et abandonnés au froid glacial jusqu’à ce qu’ils meurent de froid.

Du point de vue russe, les conditions en Ukraine sont depuis longtemps brutales. Les Russes déplorent ainsi un prétendu génocide ainsi qu’une discrimination massive des minorités dans l’est de l’Ukraine, dans les régions du Donbass. Mais l’Occident n’en a guère entendu parler, à l’exception des médias russes désormais censurés comme « Russia Today » ou « Sputnik ». Avec l’inscription de l’adhésion à l’OTAN dans la constitution ukrainienne de 2018, la Russie se voit de plus en plus menacée en tant que nation par l’alliance ennemie – quasiment à sa porte. La Russie avait déjà laissé entrevoir une guerre si l’Ukraine ne restait pas neutre. Mais, malgré la menace de guerre, le président ukrainien et ex-acteur soutenu par l’Occident, Volodymyr Selenski, a refusé la neutralité et la déclaration de paix de l’Ukraine attendues par la Russie. C’est désormais la guerre, attendue depuis longtemps par l’Occident, qui prévaut et qui conduit à des conditions moyenâgeuses parmi les Ukrainiens : les gens sont empêchés de quitter le pays, rassemblés et utilisés comme boucliers, et de plus en plus souvent torturés.

Sur les médias sociaux, on dit que les étudiants africains ne sont pas autorisés à quitter l’Ukraine. Ils veulent rentrer dans leur pays et ne veulent pas être transformés en chair à canon.

Des incidents racistes se seraient également produits à plusieurs reprises aux frontières, comme le rapportent des étudiants en médecine africains dans cette vidéo. Comme le rapporte le Wochenblick, les Africains ont par exemple été empêchés de monter dans les trains.

En Ukraine, les gens n’ont pas d’autre choix que de se battre. Tous les hommes âgés de 18 à 60 ans ont été enrôlés de force dans le cadre d’une mobilisation générale. Le président Selenski, désormais impopulaire, a appelé tous les Ukrainiens à se battre contre les Russes et le ministère de la Défense a demandé de fabriquer des cocktails Molotov pour lutter contre les Russes. « Nous allons mettre une arme dans les mains de chacun », a annoncé Selenski. Sur les médias sociaux, on peut lire que le recrutement semble être assez brutal. Les gens se cacheraient pour ne pas être obligés de se battre.

Lors du recrutement, les forces armées ukrainiennes agissent apparemment de manière brutale, comme le décrit un tweet : « Une femme a crié à l’armée pour empêcher son mari d’être enrôlé. Un soldat l’a giflée et a emmené son mari avec lui. La situation semble vraiment désespérée ».

Imaginez que c’est la guerre et que personne n’y va : Mercredi, les gardes-frontières ukrainiens ont fait savoir que plus de 60 hommes ukrainiens avaient été arrêtés à la frontière avec la République de Moldavie. Ceux-ci voulaient apparemment tenter de quitter le pays en traversant le fleuve Dniester. La veille, 16 hommes auraient également été arrêtés et remis à l’armée. On ne laisse pas ces hommes fuir la guerre. Quelle que soit la position des Ukrainiens sur le conflit : Ils doivent se battre dans cette guerre qui, dans l’état actuel des choses, ne peut pas être gagnée par l’Ukraine, et un grand nombre d’entre eux y trouveront une mort certaine.

Des images et des vidéos circulent sur Telegram, sur lesquelles on peut voir des personnes attachées à des arbres et torturées. Il s’agirait de pillards qui, ainsi ligotés, sont ensuite abandonnés aux températures glaciales. Sous cette vidéo, on peut lire en russe : « Rien de spécial, juste l’Ukraine qui retourne au Moyen-Âge ! La flagellation d’un pillard ».

Les armes de l’UE seront donc probablement aussi distribuées à la population civile. Mais les civils deviennent ainsi des partisans. S’ils sont abattus par les Russes, il ne s’agit plus d’un crime de guerre. Les Ukrainiens doivent donc se faire tirer dessus pour le rêve de l’OTAN de Selenski et les plans des élites, tandis que ces dernières sont en sécurité dans leur bunker. Il n’arrivera probablement rien au président lui-même, on lui a déjà proposé d’être évacué par les Américains, comme il l’a lui-même annoncé. Et comme l’ont montré les Pandora Papers, le millionnaire est très bien protégé par ses sociétés offshore. De cette position, il est facile d’appeler tous les autres Européens à venir se battre en Ukraine pour soi-disant défendre l’Europe : « Si vous avez une expérience de combat en Europe et que vous ne voulez pas vous résigner à l’indécision des politiciens, vous pouvez venir dans notre pays et nous rejoindre pour défendre l’Europe », a déclaré Selenski.

LES LIVRES DE LAURENT GLAUZY
https://profidecatholica.com/librairie/

L’EXCELLENTE LIBRAIRIE DE PRO FIDE CATHOLICA

https://profidecatholica.com/librairie-2/librairie-de..

LES VITAMINES :

L’EXCELLENTE VITAMINE C DU DR CRUSSOL (SPECIALISTE DE LA VIT. C EN FRANCE)

& TEINTURE MERE DE PIN SYLVESTRE (ALPES AUTRICHIENNES) :
https://profidecatholica.com/vitamine-c/

J’AIDE PRO FIDE CATHOLICA – JE VERSE UN DON DE 5 € / MOIS (PRIX D’UN ABONNEMENT)
https://profidecatholica.com/faire-un-don/
https://profidecatholica.com/2021/12/22/abonnement-po..

LE NOUVEAU LIVRE DE LAURENT GLAUZY « TRUMP & LES ILLUMINATI » EST SORTI

https://profidecatholica.com/trump-les-illuminati/

J’AIDE PRO FIDE CATHOLICA
https://profidecatholica.com/faire-un-don/

« CE N’EST PAS UN DON, C’EST UN ABONNEMENT »

Comme pour un hebdomaire, je verse 5 € à PRO FIDE CATHOLICA, prix d’un abonnement.

MERCI POUR NOTRE TRAVAIL

RETROUVER EN DIRECT CHAQUE DIMANCHE A PARTIR DE 22H00 LES CHRONIQUES DE LAURENT GLAUZY SUR LE SITE « LES ALERTEURS ».

Laisser un commentaire