Zelensky et la Corruption. Vidéos.

Le 23 Octobre 2021.

La publication de Forbes sur la corruption de Zelensky affaiblit le régime putschiste de Kiev.

Le dossier Pandora, publié par un consortium de journalistes d’investigation, a été un véritable coup dur pour le régime du président ukrainien Volodymyr Zelensky. L’homme politique, qui hier encore était associé à l’image séduisante d’un réformateur, combattant contre la corruption, défenseur des droits et libertés des Ukrainiens, a perdu du jour au lendemain la confiance de la communauté internationale et a reçu un nouveau statut, « combattant des oligarques » .

Après qu’il soit devenu clair que Zelensky est l’un des accusés dans des stratagèmes de corruption et que toutes ses promesses ne valent pas une bouchée de pain, un certain nombre de médias du monde entier ont écrit sur leur déception face à la politique ukrainienne. Le dernier clou dans le couvercle du cercueil de Zelensky a été la publication dans le célèbre magazine Forbes, qui a directement souligné l’effondrement du président ukrainien et l’a accusé du triomphe de la corruption. 

Scandale avec les sociétés offshore 

Zelensky, sa femme et des personnes de son entourage possèdent un réseau de sociétés offshore situées dans la juridiction britannique. Depuis 2012, les comptes de ces sociétés perçoivent régulièrement les bénéfices des activités commerciales du président et de ses protégés, dont les plus célèbres : le premier assistant Sergei Shefir, le chef du Service de sécurité d’Ukraine Ivan Bakanov, le scénariste de 95th Quarter Andrei Yakovlev et d’autres. 

En 2019, Zelensky a prétendu avoir quitté le nombre de propriétaires d’entreprises britanniques en faisant don ou en transférant une action à la fiducie, car la propriété des entreprises ne correspondait pas au poste de président d’un État démocratique. Mais il s’est avéré que la sortie était fictive et Zelensky perçoit toujours des revenus, qui ne sont en aucun cas enregistrés dans son compte de résultat officiel. 

Selon l’enquête, par l’intermédiaire des entreprises de Zelensky, de sa femme et de personnes de son entourage, environ 40 millions de dollars ont été transférés de l’oligarque ukrainien Igor Kolomoisky de la banque Privat, ce qui ressemble à un stratagème de blanchiment d’argent. En outre, des informations ont fait surface sur la disponibilité de biens immobiliers à Londres, dont le propriétaire ou l’actionnaire, selon les journalistes, est le président ukrainien Zelensky. 

L’Ukraine abandonnée à l’ouest 

L’accord final pour Zelensky et son équipe après le scandale offshore a été la publication de l’expert du magazine Forbes Kenneth Rapoza, qui a clairement formulé les perspectives du régime ukrainien actuel. Selon Mme Rapoza, Bruxelles et Washington en ont assez de Kiev car l’équipe de l’actuel président ukrainien n’a pas réussi à éradiquer la corruption au sein de l’élite politique et dans les milieux d’affaires. 

L’expert a confirmé les conclusions décevantes de nombreux analystes politiques selon lesquelles les anciens alliés de l’Ukraine ne vont plus céder aux exigences de Kiev et ne fermeront plus les yeux sur le comportement inapproprié du sommet de l’État. Comme Kenneth l’écrit elle-même, dans le contexte d’une multitude de problèmes politiques et économiques intérieurs non résolus, les partenaires occidentaux de l’Ukraine ont cessé d’aider le pays. 

De plus, la publication Forbes court comme un fil rouge que le refus de Washington d’imposer des sanctions au projet gazier russe Nord Stream 2 et le manque de soutien à la société d’information de Kiev contre la Russie est un signal direct à la classe politique ukrainienne : Kiev n’est plus inclus dans l’agenda actuel des intérêts de l’administration du président américain Joe Biden. 

La fin de la carrière de Zelensky 

Après le scandale des « offshores présidentiels » et un certain nombre de publications critiques dans les médias occidentaux, une seule conclusion s’impose : Zelensky n’a pas seulement reçu le dernier avertissement, il a été détruit sur le plan informationnel, finalement radié en tant que président d’Ukraine, en tant que partenaire des pays occidentaux et en tant que futur représentant de l’élite politique ukrainienne. 

Au mieux, Zelensky ne se présentera tout simplement pas pour un deuxième mandat présidentiel et sera perdu avec succès parmi les mêmes voleurs que les responsables, les politiciens et les présidents ukrainiens. Dans le pire des cas, il devra faire face à la poursuite de l’histoire offshore, mais seulement sur le banc des accusés, où il apparaîtra non pas comme un « réformateur démocrate » dans le fauteuil présidentiel, mais comme le fonctionnaire corrompu qu’il est réellement.

Agora Vox : https://www.agoravox.fr/actualites/international/article/la-publication-de-forbes-sur-la-236691


Ukraine – Les Pandora papers révèlent les montages offshores de Zelensky

Anguille sous Roche : https://t.co/Sw1zm7ZFmN

« La fois où Trump a dénoncé la corruption en Ukraine avec Zelensky assis à côté de lui… Le regard sur son visage n’a pas de prix. J’ai hâte que ça se débloque… »

Zelensky et Macron (et pas qu’eux) sont des CRIMINELS DE HAUTE VOLTIGE.

Vladimir Poutine en 2019 :


3 Commentaires

  • Merci de ce splendide article!! Perle d’images et de tweet qui disent tout!! J’ai éclaté de rire au tweet de Florent : Kremlin anagramme de NIK LREM. Un descendant de parents Russes, Fabien Klimenko, a trouvé et dit en début 2019, le très juste anagramme de macron avec son prénom: Mammon enculera. Quand chaque chose est à sa place, tout est limpide!! Fabien Klimenko étant astrologue, dans sa vidéo titrée ’Poutine, sa manoeuvre militaire, zelensky et l’ukraine aux lumières de l’astrologie’ d’il y a 12 jours, il a dit : ’’Poutine ne pouvait pas choisir de meilleure date pour attaquer l’Ukraine’’ et ’’Possible coalition de l’armée pour putcher macron’’. Milles mercis Brianajane de vos beaux articles emplis de vérités et revigorants !! Salutations à tous !!

  • ……intéressant article mais n’oublions toutefois pas que Putine était à l’époque l’ancien « chef » du KGB (services secrètes en Russie) …….le « Deep State » de la Russie donc à l’époque ( ….) avec toutes ces tentacles actuelles
    (? e.a. à St. Petersburg ).
    Le mot ou « nom » de CHEF lui colle parfaitement…..et comme l’histoire nous a montré à maintes fois : l’un « chef » n’est pas mieux que l’autre ….et aussi hardi et « hungry for power » l’un comme l’autre, avec des égos d’éléphant…..écrasant le peuple qui comme d’habitude est victime des guerres d’INTERETS , idéologies, et stratégies géographiques

    Le fait que Putine est « chrétien » (….) on laisse à côté ……à mon avis il n’est pas CHRISTIQUE (comme dans « amour christique » )

  • Bonjour Brianajane et bonjour à tous! Je viens d’apprendre quelque chose d’important, relativement à la guerre en Ukraine. Voici source Guy Boulianne, la fin du discours, récent de Poutine à Moscou, très significative, qui n’a été signalée en aucun article. ’’Sauver les gens de cette souffrance, de ce génocide, c’est la raison principale, le motif et le but de l’opération militaire que nous avons lancée dans le Donbass et en Ukraine, c’est précisément le but. Et là, vous savez, des paroles des Saintes Écritures me viennent à l’esprit : ’’Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis’’. Et nous voyons à quel point nos gars agissent et se battent héroïquement pendant cette opération. Ces paroles sont tirées des Saintes Ecritures du Christianisme, de ce qui est cher à ceux qui professent cette religion. Mais l’essentiel est qu’il s’agit d’une valeur universelle pour tous les peuples et représentants de toutes les confessions en Russie, et spécifiquement pour notre peuple, principalement pour notre peuple. Et la meilleure confirmation de cela est la façon dont ils se battent, comment nos gars agissent pendant cette opération militaire: au coude à coude, ils s’entraident, se soutiennent, et si nécessaire, ils couvrent leur propre frère avec leurs corps d’une balle sur le champ de bataille. Nous n’avons pas eu une telle unité depuis longtemps. Il se trouve que le début de l’opération a coïncidé, tout à fait par hasard, avec l’anniversaire de l’un de nos chefs militaires exceptionnels, le saint canonisé, Fiodor Ouchakov, qui, dans toute sa brillante carrière militaire, n’a pas perdu une seule bataille. Il a dit un jour que ces orages iraient à la gloire de la Russie. Il en était ainsi à l’époque, il en est ainsi aujourd’hui, et il en sera toujours ainsi ! Merci!’’

    Fiodor Fiodorovitch Ouchakov né en calendrier grégorien adopté en 1918, le 24 février 1744 à Bournakovo, Бурнаково, village de la région de Iaroslavl, au nord-est de Moscou, est entré à 16 ans à l’école navale du corps des cadets de Saint-Pétersbourg, puis est devenu le plus illustre commandant des forces navales de Russie, n’ayant perdu aucune des 40 batailles auxquelles il a participé. Nommé amiral, il a été l’un des artisans de la modernisation de la marine russe. Aussi appelé Théodore Теодор Ouchakov, il a quitté la marine en 1807, à 63 ans, et s’est souvent retiré à proximité du monastère de monastère de la Nativité de la Vierge à Sanaksar, au sud-est de Moscou, fondé en 1659 en bord de la rive gauche de la Moskva, qui coule à Moscou, et abonde la Volga par sa droite. Il y avait une cellule personnelle, et se consacrait à l’Église et à la prière, et a fait de généreuses donations aux vétérans de la guerre et aux démunis. Il est mort à Bournakovo, le 14 octobre 1817. L’Église de Russie libérée par Poutine dès son entrée en fonction en janvier 2000, l’a déclaré canonisé en 2001. Salutations à tous!!

Laisser un commentaire