Le patron de l’OTAN & le 666 contre Poutine

Même si le chef de l’OTAN, Jens Stoltenberg, a précisé à plusieurs reprises que l’adhésion de l’Ukraine n’était pas pertinente à l’heure actuelle, il s’en tient ouvertement à une nouvelle expansion vers l’Est de l’alliance militaire. Peu importe ce que Poutine en pense. L’adhésion de l’Ukraine à l’OTAN n’est pas pertinente actuellement et dans un avenir proche. L’Ukraine a toutefois le droit d’aspirer à une adhésion. Stoltenberg (arborant le nombre de la Bête – photographie) a rejeté la demande du président russe Vladimir Poutine d’empêcher un nouvel élargissement de l’OTAN vers l’Est par un accord et a remis en question sa vision du monde.

Stoltenberg s’est exprimé vendredi lors du « Antalya Diplomacy Forum » sur le thème « Le prix de la paix et le coût de la guerre ». Les aspirations de l’Ukraine à devenir membre de l’alliance militaire transatlantique jouent un rôle décisif dans la guerre entre la Russie et l’Ukraine. La position du président russe Vladimir Poutine est tout aussi claire : la Russie doit tracer des « lignes rouges » pour empêcher l’Ukraine d’adhérer à l’OTAN. Les relations croissantes de l’Ukraine avec l’Alliance pourraient faire du pays une rampe de lancement pour les missiles de l’OTAN qui visent la Russie.

Stoltenberg est en tout cas convaincu que les Etats souverains doivent pouvoir décider eux-mêmes d’adhérer ou non à l’OTAN. Il n’est pas acceptable que les grandes puissances interdisent aux petits Etats de le faire. Ce n’est pas l’OTAN qui se déplace vers l’Est, mais les Etats indépendants, comme la Pologne ou les pays baltes, qui décident d’y adhérer. La Russie doit également respecter cela. Stoltenberg n’a pas pu ou voulu répondre à la question de savoir comment les Etats-Unis réagiraient si des missiles russes ou chinois étaient installés à Cuba, au Mexique ou au Venezuela. Il a préféré défendre une vision du monde plutôt naïve pour un chef de l’OTAN, selon laquelle les États souverains doivent pouvoir décider eux-mêmes de leur destin. Pour lui, la doctrine Monroe (renforcement de la zone d’influence des Etats-Unis dans le monde), en vigueur depuis 200 ans, ne semble plus exister non plus, ou alors il l’ignore diplomatiquement.

Bien sûr, Stoltenberg sait aussi que l’Ukraine est un pion dans la lutte de pouvoir entre les Etats-Unis et la Russie. Il sait également que le président Vladimir Poutine n’acceptera pas que l’alliance militaire transatlantique se rapproche continuellement des frontières russes. Stoltenberg rejette la responsabilité de l’OTAN dans le conflit actuel en raison de la « politique de la porte ouverte » de l’Alliance. Il en va de même pour la demande de la Russie d’un accord juridiquement contraignant visant à stopper tout nouvel élargissement de l’OTAN. Cela signifie une interdiction de tout nouvel élargissement de l’OTAN. Stoltenberg considère également la demande de « neutralisation » de l’Ukraine comme une imposition inadmissible d’une volonté étrangère contre une nation souveraine.

En tout état de cause, Stoltenberg a confirmé que l’OTAN apportait un soutien important à l’Ukraine depuis le soulèvement de Maïdan en 2014, en équipant et en formant des dizaines de milliers de soldats ukrainiens. Elle a également apporté une aide humanitaire et financière, tout en imposant des sanctions importantes à la Russie. Cela amènera Poutine à la table des négociations. Les sanctions sont certes coûteuses pour le monde et les pays qui les imposent. Mais la guerre doit se terminer à la table des négociations, la question est de savoir combien de temps il faudra encore attendre pour cela.

C’est d’ailleurs l’ex-président Petro Porochenko qui a cimenté la voie de l’Ukraine vers l’UE et l’OTAN. Et ce, en modifiant la Constitution en février 2019, sans que l’on sache s’il s’agissait d’une simple tactique électorale. Lors des élections présidentielles d’avril 2019, Porochenko a été battu à plate couture par son concurrent, la star de la danse, comédien et acteur de télévision Volodymyr Selenski. Porochenko l’a félicité et a parlé du début d’une « période incertaine » pour l’Ukraine. Selenski, quant à lui, était déjà bien préparé à son rôle actuel de président : il s’y est exercé dès 2015 dans la série télévisée de plusieurs saisons « Serviteur du peuple », qui l’a rendu célèbre.

LES LIVRES DE LAURENT GLAUZY
https://profidecatholica.com/librairie/

L’EXCELLENTE LIBRAIRIE DE PRO FIDE CATHOLICA

https://profidecatholica.com/librairie-2/librairie-de..

LES VITAMINES :

L’EXCELLENTE VITAMINE C DU DR CRUSSOL (SPECIALISTE DE LA VIT. C EN FRANCE)

& TEINTURE MERE DE PIN SYLVESTRE (ALPES AUTRICHIENNES) :
https://profidecatholica.com/vitamine-c/

J’AIDE PRO FIDE CATHOLICA – JE VERSE UN DON DE 5 € / MOIS (PRIX D’UN ABONNEMENT)
https://profidecatholica.com/faire-un-don/
https://profidecatholica.com/2021/12/22/abonnement-po..

LE NOUVEAU LIVRE DE LAURENT GLAUZY « TRUMP & LES ILLUMINATI » EST SORTI

J’AIDE PRO FIDE CATHOLICA
https://profidecatholica.com/faire-un-don/

« CE N’EST PAS UN DON, C’EST UN ABONNEMENT »

Comme pour un hebdomaire, je verse 5 € à PRO FIDE CATHOLICA, prix d’un abonnement.

MERCI POUR NOTRE TRAVAIL

RETROUVER EN DIRECT CHAQUE DIMANCHE A PARTIR DE 22H00 LES CHRONIQUES DE LAURENT GLAUZY SUR LE SITE « LES ALERTEURS ».

Laisser un commentaire