Green Bloc : Mathieu et Sébastien : Ra Ra Raspoutine — Révélations Explosives de Rav Dynovisz. Vidéos.

Actualité et Politique.

Rav Dynovisz avec M. Hababou.

« Les « Nazis » étaient des ENFANTS DE COEUR à côté des Ukrainiens. » « Ce n’était pas les Nazis qui tuaient les juifs dans les camps de concentration, c’était les Ukrainiens. »

Rav Dynovisz.

« Nos Pires Ennemis sont de Notre Famille. »


8 Commentaires

  • « L’Ukraine, terre de Pogroms pour les Juifs au début du 20e siècle, et d’extermination en 1941-1942 »

    « Les deux républiques populaires ukrainiennes proclamées en 1918, celle de l’ancien Empire austro-hongrois et celle de l’ancien Empire russe, n’affichent pas de politique contre les Juifs, mais la guerre civile russe et la guerre soviéto-polonaise servent de prétexte à des pogroms extrêmement sanglants : selon Nicolas Werth, on estime à 125 000 le nombre de victimes juives de pogroms en Ukraine, entre 1918 et 1924.

    Avant la Seconde Guerre mondiale (1939-1945), l’ancienne « Zone » abolie vingt-quatre ans auparavant compte environ cinq millions de Juifs, soit la plus grande concentration de Juifs au monde. Pendant l’occupation par l’Allemagne nazie s’y déroule la plus grande opération planifiée d’assassinats systématiques de Juifs, qui extermine la plus grande partie d’entre eux.

    La Seconde Guerre mondiale est particulièrement sanglante en Ukraine. Les Juifs sont spécialement ciblés par les « Einsatzgruppen » et leurs supplétifs locaux durant la « Shoah par balles » (exécutions sommaires en masse) : le nombre des victimes est estimé à 1,5 million de personnes 34,35. Babi Yar (Babyn Yar) à Kiev est le théâtre d’exécutions massives de 1941 jusqu’en 1943 ; jusqu’à 100 000 personnes y sont tuées, parmi lesquelles une majorité de Juifs (34 000 personnes) mais également des Roms, des résistants et des prisonniers soviétiques 36.*

    *https://fr.wikipedia.org/wiki/Histoire_des_Juifs_en_Ukraine#Seconde_Guerre_mondiale

    « L’Einsatzgruppe C  » mena ses opérations dans une région allant de Cracovie à Kiev et Donetsk, en Ukraine. Il massacra à Lvov, Ternopol, Zolochev, Kremenets, Kharkov et Kiev.

    « L’Einsatzgruppe D » sévit dans le sud de l’Ukraine, et perpétra des tueries dans les villes de Nikolaïev, Kherson, Simferopol, Sébastopol et Feodosiya.

    L’un des plus importants massacres perpétrés par les Einsatzgruppen, avec l’aide de la SS et de la police, fut celui du 29 et 30 septembre 1941 à Babi Yar, au cours duquel 34 000 Juifs furent exterminés dans un ravin situé au nord-ouest de Kiev. Une autre opération de masse fut le massacre de plus de 25 000 Juifs lettons du ghetto de Riga, les 29 et 30 novembre 1941 et les 8 et 9 décembre 1941. **

    **https://encyclopedia.ushmm.org/content/fr/article/einsatzgruppen-and-other-ss-and-police-units-in-the-soviet-union

    Notes :
    34-La Shoah par balles, fusillades en Ukraine – Mémorial de la Shoah [archive].
    35-• (ru) « Демоскоп Weekly – Приложение. Справочник статистических показателей. » [archive], sur http://www.demoscope.ru (consulté le 9 mars 2022)
    36-• « Guerre en Ukraine : sur le site du massacre de Babi Yar, une frappe russe qui remue les symboles » [archive], sur TV5MONDE, 2 mars 2022 (consulté le 10 mars 2022)

    En Ukraine encore, sont installés la plupart des centres d’extermination nazis. Enfin plusieurs millions de personnes périssent de faim, de froid et d’épidémies dans les ghettos – la ghettoïsation forcée de tous les Juifs ayant été ordonnée par Heydrich, le chef de la police de sécurité SS, dès le 21 septembre 1939. Les rares survivants se trouvent parmi les partisans ayant pris les armes, ou parmi ceux qui ont pu s’enfuir à temps. »***

    ***https://fr.wikipedia.org/wiki/Histoire_des_Juifs_en_Ukraine#Seconde_Guerre_mondiale

    • A ceci près que la révolution bolchévique était ourdie par les juifs … et que 60% des SS étaient composés de volontaires de l’Europe entière (et même d’Inde et du Maghreb !) contre le danger communiste …

  • Merci à Spitz pour son commentaire au sujet de l’antisémitisme ukrainien. Il y a cependant beaucoup de questionnements sur les sujets du sémitisme, des deux Judaïsmes (monothéiste et polythéiste babylonien), puis du messianisme talmudique et frankiste.

    Si l’on veut comprendre un peu mieux les choses, il faut commencer par supprimer le terme antisémite qui ne traduit pas ce qu’il est sensé représenter, car il fait l’amalgame des deux Judaïsmes. Le premier pas à faire est de séparer le Judaïsme monothéiste ou mosaïste de son « opposé » polythéiste. Cela crée deux lignées de Judaïstes : les mosaïstes sont les ancêtres des Chrétiens et ont les mêmes fondamentaux par le décalogue. Le petit peuple juif est constitué de monothéistes qui s’entendent bien avec les Chrétiens.

    Les polythéistes sont la source de beaucoup de maux. Ce sont les « Babyloniens », les Esséniens, les Pharisiens, puis les Talmudistes, les Sabbato-frankistes et les sionistes. Ils mènent la guerre aux Chrétiens et aux autres monothéistes qui sont créationnistes et fidèles aux décalogue de Moïse. Pour les polythéistes, le décalogue n’est applicable qu’entre coreligionnaires. Les autres sont les Goyim, semblables à du bétail.

    Si l’on s’intéresse à Jacob Frank qui a vécu au XVIIIe siècle, on constatera que ce chef religieux talmudiste charismatique a une certaine détestation pour ses congénères juifs, fidèles au monothéisme et même contre certains Talmudistes qui suivent les codes de la Mishna. Il fit brûler des exemplaires du Talmud, car il était opposé aux règles et aux lois qui s’y trouvent. Le Frankisme représente un Judaïsme qui est plus radical que le Talmudisme, tout en continuant à garder la Kabbale amorale et sans limitations comme fondamental philosophique. Le Frankisme est un Judaïsme sectaire exclusif qui veut exterminer les Chrétiens et ceux qui suivent le décalogue comme le petit peuple juif dont Frank a ordonné son élimination. Le Frankisme est donc aussi « antisémite ».

    Les nazis sont des frankistes idéologiques, adeptes de l’occulte et de l’ésotérisme. Ils sont en faveur de solutions génocidaires maximalisées, comme tous les autres Frankistes qui suivent le principe de la « rédemption par le péché » : le Bien à venir sera proportionnel à l’étendue du Mal accompli.

    L’Ukraine est un territoire reconstitué sur l’ancienne Khazarie disparue au XIe siècle. Cet irrédentisme a été voulu par le B’naï B’rith, les Illuminati et Lénine. Ce sont tous des Frankistes. Il n’est donc pas étonnant d’assister à des exactions nazies ou frankistes, même contre les petits juifs coupables d’être monothéistes. .

  • Merci Ernesto pour votre message très clair . Il devrait être diffusé largement car trop d’amalgames sont ainsi relayés. Les occidentaux ne sont pas des assassins ! Le peuple juif ne sont pas des assassins non plus . Ce sont les infiltrés Talmudistes Khasars et autres Soros BHL Attali les sectes comme les francs macron et consort. Pour mémoire les anciens peuples d’Europe ont été genocides par les romains .

  • Vidéo postée par le Rav Dynovisz,sur son site, en remplacement de celle -ci-dessus censurée par YouTube. La Vérité ne plait pas aux oligarques et autres élites mondialistes du Nouvel Ordre Mondial!

    Vidéo postée par le Rav Dynovisz, en remplacement de celle censurée par YouTube

    COURS AVEC MONSIEUR ABABOU -LA FIN DU MONDE AVANT LA DELIVRANCE FINALE- 24 MARS 2022

    Postée il y a 6 jours by rav Haim Dynovisz

    Torah et Actualité

    COURS AVEC MONSIEUR ABABOU -LA FIN DU MONDE AVANT LA DELIVRANCE FINALE- 24 MARS 2022

    Vidéo postée par le Rav Dynovisz, en remplacement de celle censurée par YouTube

    https://ravdynovisz.tv/aiovg_videos/cours-avec-monsieur-ababou-la-fin-du-monde-avant-la-delivrance-finale-24-mars-2022/

    « Les « Nazis » étaient des ENFANTS DE COEUR à côté des Ukrainiens. » « Ce n’était pas les Nazis qui tuaient les juifs dans les camps de concentration, c’était les Ukrainiens. »

    Rav Dynovisz.

    • Merci Spitz, vidéo mise sue le site.
      Bien à vous.

      • Grand Merci Brianajane ,pour tout le fantastique et considérable travail d’information que vous réalisé chaque jour que D.ieu fait.!

        Car comme, il est écrit dans l’Evangile de Matthieu 5-14-16 :

        « Vous êtes la lumière du monde. Une ville située sur une montagne ne peut être cachée; 15 et on n’allume pas une lampe pour la mettre sous le boisseau, mais on la met sur le chandelier, et elle éclaire tous ceux qui sont dans la maison. 16 Que votre lumière luise ainsi devant les hommes, afin qu’ils voient vos bonnes oeuvres, et qu’ils glorifient votre Père qui est dans les cieux. »
        Cette expression trouve son origine dans la Bible.

        Dans l’Evangile selon Matthieu, on trouve cette métaphore sur les secrets cachés qui doivent être divulgués : quand on allume une lampe, ce n’est pas pour la mettre sous le boisseau.

        Bien à vous

Laisser un commentaire