Les vaccinés ont le Sida !

Une multitude d’études expliquant non seulement les nombreux effets secondaires des vaccins Corona, montrent également les erreurs commises lors de leur développement. Cela confirme une fois de plus le soupçon que les vaccins ont été développés à la hâte et probablement dans un mélange de pression politique et d’appât du gain des groupes pharmaceutiques. Pire encore : les vaccins semblent provoquer une sorte d’auto-immunité comparable, dans une certaine mesure, aux conséquences du VIH ou du SIDA.

Ce sont surtout les causes de myocardite, de péricardite et de lésions neurologiques et de thrombose qui s’expliquent de la manière la plus plausible : La protéine spike contenue dans le virus Corona est également utilisée dans les vaccins – et endommage les cellules humaines par trois mécanismes. L’utilisateur de Twitter « AntiPanikMacher » a expliqué les relations de cause à effet à l’aide de connaissances scientifiques.

Voici comment se produisent les dommages vaccinaux :

1. lorsque la protéine spike se lie au récepteur ACE2, celui-ci est amené à envoyer des signaux qui détruisent les mitochondries dans la cellule et finissent par tuer la cellule entière (Cf. Circulation Research : « SARS-CoV-2 Spike Protein Impairs Endothelial Function via Downregulation of ACE 2 »).

2. la vaccination déclenche une inflammation qui endommage les tissus, car l’ACE2 est incitée par la protéine Spike à envoyer des signaux à d’autres cellules, ce qui augmente la quantité de substances pro-inflammatoires dans le sang.

3. les plaquettes sanguines s’agglutinent lorsque la protéine spike se lie à leur ACE2.

La protéine spike est composée de deux sous-unités S1 et S2. S1 se lie à l’ACE2 ; S2 permet la fusion entre la membrane cellulaire et l’enveloppe virale. Comme les fabricants de vaccins pensaient à tort que cela rendait la protéine Spike plus sûre, la sous-unité S2 a été modifiée de manière à ce qu’elle ne puisse plus s’ouvrir et percer les membranes cellulaires lorsqu’elle est liée à un récepteur ACE2. Cependant, ceci est faux, car le plus grand dommage est provoqué par la connexion du S1 avec le récepteur ACE2. Seul et exclusivement le S1, sans le S2, incite le récepteur ACE2 à déclencher les processus de signalisation cellulaire qui conduisent aux dommages mitochondriaux, à la réaction pro-inflammatoire et aux caillots sanguins.

Voilà pour le « jargon technique » ; le fait est que la vaccination rend le système immunitaire vulnérable – et peut donc tout à fait déployer des mécanismes d’action semblables à ceux du SIDA. Digression : la protéine spike de Wuhan aurait été enrichie avec le virus du VIH, comme l’expose le Dr. med. Pötsch.

Plusieurs études ont démontré que les vaccins traversent la barrière hémato-encéphalique chez certaines personnes et provoquent des hémorragies cérébrales (voir par exemple ici et ici).

Une étude réalisée en 2005 ( !) avait déjà montré que le vaccin Sars-Cov1, concentré sur la protéine Spike, provoquait des maladies auto-immunes.

A l’avenir également, il sera difficile, au sein de l’hystérie Corona que continuent d’entretenir de nombreux milieux intéressés, de mener une recherche minutieuse et donc de longue haleine, qui serait impérativement nécessaire pour déterminer l’efficacité des vaccins. Il sera difficile de savoir si les nouveaux vaccins, qui se concentrent également sur la protéine spike, provoqueront à nouveau des maladies auto-immunes, car celles-ci ont besoin de temps pour se manifester et même alors, il n’est pas certain que les médecins et les scientifiques les attribuent aux vaccins.

Que de choses nous auraient été épargnées !

En attendant, on peut constater que l’autorisation précipitée de vaccins insuffisamment développés a entraîné la mort ou de graves dommages pour la santé d’innombrables personnes dans le monde entier.

Nous aurions pu éviter bon nombre des conséquences économiques, politiques, sociales et psychologiques catastrophiques des mesures Corona si les gouvernants avaient décidé dès le départ de protéger au mieux les groupes de population particulièrement vulnérables contre une infection Corona et de protéger le reste de la population avec un minimum de précautions. Cette stratégie aurait consisté à utiliser des médicaments efficaces plutôt que des vaccins (expérimentaux), c’est-à-dire des thérapies ciblées sur les cas individuels graves, au lieu de soumettre l’ensemble de l’humanité à un essai sur le terrain sans précédent avec des vaccins insuffisants, qui non seulement provoquent des effets secondaires dangereux, mais n’ont pas non plus rempli un tant soit peu leur véritable objectif de protection efficace contre les infections.

Oui, mais rappelons que le but des gouvernements est satanique, il est de tuer. Et ajoutons que le Sida n’existe pas car les virus sont une pure invention.

LES LIVRES DE LAURENT GLAUZY
https://profidecatholica.com/librairie/

L’EXCELLENTE LIBRAIRIE DE PRO FIDE CATHOLICA

https://profidecatholica.com/librairie-2/librairie-de..

LES VITAMINES :

L’EXCELLENTE VITAMINE C DU DR CRUSSOL (SPECIALISTE DE LA VIT. C EN FRANCE)

& TEINTURE MERE DE PIN SYLVESTRE (ALPES AUTRICHIENNES) :
https://profidecatholica.com/vitamine-c/

J’AIDE PRO FIDE CATHOLICA – JE VERSE UN DON DE 5 € / MOIS (PRIX D’UN ABONNEMENT)
https://profidecatholica.com/faire-un-don/
https://profidecatholica.com/2021/12/22/abonnement-po..

LE NOUVEAU LIVRE DE LAURENT GLAUZY « TRUMP & LES ILLUMINATI » EST SORTI

J’AIDE PRO FIDE CATHOLICA
https://profidecatholica.com/faire-un-don/

« CE N’EST PAS UN DON, C’EST UN ABONNEMENT »

Comme pour un hebdomaire, je verse 5 € à PRO FIDE CATHOLICA, prix d’un abonnement.

MERCI POUR NOTRE TRAVAIL

RETROUVER EN DIRECT CHAQUE DIMANCHE A PARTIR DE 22H00 LES CHRONIQUES DE LAURENT GLAUZY SUR LE SITE « LES ALERTEURS ».

LE PROCHAIN LIVRE DE LAURENT GLAUZY :

LES ILLUMINATI EN RUSSE (SORTIE LE 10 AVRIL 2022)

Renseignement : laurentglauzy1@gmail.com

Laisser un commentaire