Les Richesses de la république maçonnique explosent au grand jour avec un ivoirien possédant 4 femmes et 28 enfants qu’il torture !

Maison de l’horreur à Nogaro (32) : 29 enfants auraient été violés, séquestrés et torturés pendant des années par un Ivoirien polygame de 42 ans, converti à un “courant islamique radical” (MàJ : le suspect serait fiché S)

Un homme de 42 ans, qui exerçait une emprise violente sur quatre femmes dont son épouse, et 28 enfants à Nogaro dans le Gers a été mis en examen à Agen. Il a été placé en détention pour des actes d’une violence inouïe.

(…) Depuis la révélation de l’affaire, les parents d’élèves sont abasourdis. Personne ne souhaite s’exprimer sur cette affaire sensible. Les rares parents interrogés à la sortie des cours parlent d’enfants mutiques, toujours habillés avec des manches longues et des pantalons. 

Les habitants de Nogaro sont stupéfaits par la violence des révélations. Mais dans ce village de 2200 habitants, l’arrivée de cette famille d’une trentaine de membres n’est pas passée inaperçue. Le maire Christian Peyret se souvient de leur arrivée en janvier 2019. 

Je me suis très vite interrogée sur cette famille très nombreuse et sur sa façon de vivre totalement en autarcie. J’ai rapidement alerté la gendarmerie et les services sociaux pour mener une enquête.

Christian Peyret, maire de Nogaro

(…)

Un homme fiché S ?

Très peu d’information filtrent sur ce bourreau. Les habitants de Nogaro rencontrés sur place, disent “n’avoir jamais vu cet homme“. Le maire avoue ne pas savoir à quoi il ressemble. Selon une source proche de l’enquête, cet ivoirien de 42 ans serait radicalisé et fiché S. 

(…) France 3


Vingt-neuf adolescents et enfants auraient été victimes de l’emprise nocive d’un homme de 42 ans, mis en examen ce jeudi 7 avril à Agen, pour viols sur mineurs et placé en détention provisoire. Les faits se seraient produits entre 2017 et 2020 dans une maison isolée à Nogaro.

C’est une imposante bâtisse en bois à l’abri des regards, située en bordure de piste de l’aérodrome de Nogaro. Une construction d’apparence plutôt récente, louée par un homme de nationalité ivoirienne de 42 ans à un propriétaire belge, qui se serait transformée durant plusieurs années en véritable maison de l’horreur. Les faits reprochés qui s’y seraient déroulés entre 2017 et 2020 sont d’une extrême gravité : viols sur mineurs de 15 ans avec actes de barbarie.

Le quadragénaire mis en cause dans cette sordide affaire aurait fait venir dans le Gers une première femme, vite rejointe par plusieurs de ses sœurs, toutes de nationalité française et âgées entre 32 et 42 ans. Elles auraient eu avec lui des relations sexuelles plus ou moins consenties et auraient cohabité dans sa maison en compagnie de leurs nombreux enfants. L’une d’elles a toutefois fini par quitter les lieux avant de dénoncer des faits de viols, violences volontaires et séquestration. Selon ses dires, les enfants auraient vécu un véritable enfer : victimes de sévices sexuels, ceinturés avec du câble ou encore frappés par les adultes et les enfants les plus âgés. La plaignante a notamment évoqué des coups de tuyaux portés sur les mineurs, enfermés des heures durant dans le noir… Glaçant.

Les victimes étaient scolarisées durant les faits à l’école primaire et au collège de Nogaro, comme nous l’a indiqué le maire de la commune Christian Peyret, qui nous a par ailleurs confirmé le “caractère sensible” de cette affaire ainsi que l’ouverture d’une enquête. Les enfants arrivaient chaque matin dans deux mini-vans. Une jeune surveillante récemment employée en service civique à l’école primaire et ayant été au contact de plusieurs d’entre eux décrit des « enfants très réservés », passant le plus clair de leur temps à rester ensemble, sans toutefois que leur lien familial ne soit clairement établi. « Quand on leur demandait s’ils étaient frères et sœurs, ils ne savaient pas nous répondre », témoigne la jeune surveillante.

IL fallait bien que se glisse UNE PEPITE dans cette Pédo-Criminalité et cette Pépite c’est que l’Ivoirien est un………….. est un……………………….ISLAMISTE RADICAL !

Le mis en cause se serait converti à un courant islamique radical

(…) L’homme de 42 ans a, quant à lui, été placé en garde à vue mardi, avant d’être mis en examen ce jeudi pour “viols sur mineurs” et placé en détention provisoire. Il conteste les faits qui lui sont reprochés. D’après nos informations, ce quadragénaire se serait converti à un courant radical de l’Islam.

La Dépêche

FdeSouche : https://www.fdesouche.com/2022/04/08/maison-de-lhorreur-a-nogaro-32-29-adolescents-et-enfants-auraient-ete-violes-sequestres-et-tortures-pendant-des-annees-par-un-ivoirien-polygame-de-42-ans-converti-a-un-courant-islamique-radi/


La polygamie en Afrique, une pratique difficile à éradiquer

La commission onusienne des droits de l’homme estime que les mariages polygames constituent une discrimination vis-à-vis des femmes et qu’elle doit être éradiquée

  • Deutsche Welle (French Edition)
  • 8 Apr 2022
Thomas Sankara, l’ancien président du Burkina Faso, tué en octobre 1987. Il est aussi connu pour avoir renforcé la position des femmes, et de s’être opposé à la polygamie

C’est le régime matrimonial où un homme a plus d’une femme. Il est assez répandu sur le continent et le sujet était ce lundi (04 avril) au menu des discussions de la Commission des droits de l’homme de l’ONU. Cette commission, ainsi que le Comité pour l’élimination de la discrimination à l’égard des femmes, estiment que les mariages polygames constituent une discrimination vis-à-vis des femmes et ont recommandé leur interdiction.

Mustafa Magambo Mutone, un Ougandais de 65 ans, affirme être le père de 176 enfants nés de ses treize femmes. A Kagaddi, une région de l’ouest de l’Ouganda, cet homme d’affaires dit ne plus être en mesure d’élever ses enfants et demande au gouvernement de l’aider à payer les frais de scolarité de sa progéniture, les uns déjà à l’université, les autres à l’école secondaire.

« Je demande au gouvernement de payer la scolarité pour au moins trente de mes enfants qui sont au niveau du secondaire et de l’université, car c’est très difficile pour moi », avait déclaré Mustafa à la DW à la mi-mars.

(Re) lire aussi → En Afrique du Sud, bientôt une épouse pour plusieurs maris

Sylvie Nsanga, une activiste rwandaise des droits des femmes dans son pays, est née en République démocratique du Congo d’un père polygame. Elle explique l’une des raisons qui poussent certains hommes vers la polygamie :

« Moi-même, je suis née dans une famille polygame. Mon père avait deux femmes et il était instruit. A son époque, avoir plus d’une femme était une fierté pour la plupart des hommes. La majorité des hommes qui le faisaient étaient financièrement stables, si je peux le dire ainsi. »

Pour Sylvie Nsanga, « bien sûr qu’il y a des conséquences car comme enfant, tu aimerais toujours avoir tes parents à tes côtés et c’est de leur responsabilité de te donner de l’amour, du temps et des soins ». Pour elle, « dans le cas de la polygamie, cela veut dire que vous avez beaucoup de femmes et que vous devez partager ce temps insuffisant entre vos nombreux enfants »,conclut-elle.

(Re) lire aussi → Polémique autour de la polygamie en Guinée

La Commission de l’ONU pour les droits de la femme ainsi que le Comité pour l’élimination de la discrimination à l’égard des femmes, estiment que « les mariages polygames constituent une discrimination vis-à-vis des femmes » et ont recommandé leur interdiction.

Djali Amal Amadou, écrivaine camerounaise, auteure de « Les Impatientes », un livre qui parle de la polygamie au Sahel et qui lui a valu le Prix Goncourt des Lycéens en 2020, revient sur l’aspect de la discrimination dont parle la commission onusienne.

« La polygamie, la plupart du temps, c’est une décision unilatérale de l’homme, c’est-à-dire que c’est l’homme qui décide de prendre une autre femme sans demander l’avis de la première épouse, sans demander l’accord. A ce moment-là, évidemment, c’est de la discrimination. C’est une entrave à sa liberté, c’est une entrave à ses choix de vie. Cela est clair. »

(Re) lire aussi Les femmes de Guinée contre la polygamie

Cette pratique dont l’ONU demande l’interdiction dans le monde est pourtant illégale dans de nombreux pays africains. Mais en pratique elle persiste souvent.

« Du fait d’avoir été sous plusieurs royautés, la loi coutumière autorisait la polygamie. Bien que la loi actuelle et le code de la famille actuel l’interdisent, on va dire qu’il existe encore ce choc entre la loi et ce que promeut la culture telle que nous l’avons héritée »,

explique Grâce Mali, une activiste congolaise des droits des femmes, sur la persistence de la pratique, malgré son illégalité.

Si la polygamie est répandue en Afrique subsaharienne, certaines voix critiques voudraient l’attribuer à la religion musulmane mais Djali Amal Amadou pense que cela relève de l’incompréhension des textes de cette religion.

Elle explique que « la polygamie n’est pas prescrite, c’est-à-dire que la religion n’oblige pas les gens à être polygames. Elle encourage la monogamie. La polygamie, si elle doit être pratiquée, doit se limiter à quatre épouses avec des conditions très strictes. »

Selon le Pew Research Center, un think tank américain basé à Washington qui fait des recherches sur la vie sociale, c’est en Afrique subsaharienne que la polygamie est le plus pratiquée. Ce phénomène concerne environ 11% de la population, selon le Pew Research Center.

https://www.pressreader.com/germany/deutsche-welle-french-edition/20220408/281994676018317


11 Commentaires

  • Bonjour,

    Pour moi la fierté d’une personne pouvant être polygame, devrait être de pouvoir l’être, mais d’y renoncer. Autant pour dire l’estime qu’il a de son épouse qu’il lui reconnait être son égal dans leur couple.

    Après il y a des situations ou existent amants et amantes d’hommes et de femmes mariées, ceci pour moi relève d’une autre sphère de comportements qu’il ne faudrait cependant pas juger trop vite à l’emporte pièce, car dans chaque couple peut y avoir des situations de refus d’accorder de la tendresse, d’échanger même de parler, sans parler d’évitement de rapports intimes sans raison particulière.

    • rles rapports intimes ça s’appelle la fornication dans la bible et le couple doit éviter de s’y adonner sauf pour faire des bébés car le sexe c’est la voie du diable qui nous éloigne du vrai amour divin et qui nous conduit au monde dans lequel nous vivons.

      • « fornication » n’est pas dans la bible mais dans les évangiles. Et c’est Jésus qui nous demande de forniquer. Forniquer, à l’époque de Jésus, veut dire « avoir des relations sexuelles avec son épouse ». Ce n’est que bien plus tard que ce mot prend un sens péjoratif. Jésus nous demande de forniquer (de faire des enfants) afin de peupler la terre de Chrétiens. Cécilia, merci d’aller t’instruire avant de raconter des conneries.
        Vos animaux protégés, ça fait 40 ans qu’on vous dit qu’on n’en veut pas. Mais vous les imposez aux autres (vous vous restez bien cloitrés entre consanguins royalistes) en détournant le message de Jésus pour parvenir à vos fins.

        C’est votre merdier, à vous de nettoyer.

        AU BOULOT !

  • Voilà comment la presse Mainstream relate cette information, en faisant des contorsions linguistiques, sans jamais citer la personne incriminée. Cela s’appelle un déni de réalité, du Politiquement Correct, L’Omerta du parler vrai, un vrai tour de passe-passe, la bien pensance propagée par les élites technocratiques et pourries et vendues du Mondialisme .

    C’est Le Grand Remplacement mis en oeuvre dans notre bonne République laïque, « Ils»: la clique des racialistes,les Islamo-gauchistes, tous les Médias vendus, l’appellent la « Mixité » ou multi culturalisme ,qui est censé représenté la France actuelle
    Pour la culture de ce genre on peut s’en passer !

    Parce que si je n’avais pas lu l’article ci-dessus, je n’aurais pas su que le « monstre » était d’origine Africaine, qu’il était polygame et propriétaire d’une imposante demeure ! Et ben voyons, celui-là, il ne connait pas les problèmes de logement de beaucoup de Français !
    Si cela avait concerné un « Français du terroir », que n’aurait-on pas entendu !

    Bon pour rappel, la polygamie est interdite dans notre Vieille France, ainsi que bien d’autres pratiques, il n’était peut -être pas au courant !

    Mais, il ne faut pas faire de vague en cette période d’élection, Macaron et toute sa bande de minables dégénérés ont décidés que la Maison France est un hôtel Internationaliste
    Aujourd’hui, la République Française, c’est une auberge espagnole, un moulin ouvert à tous les vents d’une « pseudo modernité dégénérée métissée universaliste »

    Lire L’article :

    « Gers : Un homme de 42 ans mis en examen pour actes de barbarie sur 29 enfants »

    Lisa Merioud

    « Viols, tortures, séquestration… Une maison de l’horreur découverte dans le Gers. Un homme de 42 ans est accusé d’avoir commis de multiples sévices sur plus de 20 enfants…

    « Qui aurait pu imaginer que cette imposante demeure située près de l’aérodrome de Nogaro, dans le Gers, était le théâtre d’actes immondes… Une maison d’apparence normale qui abritait pourtant un véritable monstre. Depuis des années, un homme âgé de 42 ans se livre à des pratiques abjectes d’une extrême violence. Il aurait notamment commis des viols sur mineurs de 15 ans avec actes de barbarie, rapporte La Dépêche.

    D’après les informations de nos confrères, le suspect aurait d’abord fait venir une femme qui aurait ensuite été rejointe par ses quatre sœurs. Ces dernières sont toutes de nationalité française et ont entre 32 et 42 ans. Alors qu’ils vivaient tous ensemble, se livrant à des pratiques sexuelles consenties, les enfants des « amantes » sont également venus s’ajouter à ce noyau inhabituel avant que l’une des femmes ne prenne la décision de fuir cet enfer.

    La raison ? Elle aurait été témoin de nombreux actes insoutenables, à commencer par des viols, mais aussi des violences volontaires et de la séquestration. Selon ses dires, les enfants auraient été « victimes de sévices sexuels, ceinturés avec du câble ou encore frappés par les adultes et les enfants les plus âgés », explique La Dépêche.

    Pendant ces années de sévices, les jeunes étaient tous scolarisés à l’école primaire et au collège de Nogaro. C’est en tout cas ce qu’affirme Christian Peyret, maire de la commune. D’après une surveillante de l’école, il s’agissait d’« enfants très réservés ». Loin de se mêler aux autres, ils préféraient rester soudés. « Quand on leur demandait s’ils étaient frères et sœurs, ils ne savaient pas nous répondre », raconte-t-elle à nos confrères.
    29 victimes à déplorer

    Ce jeudi 7 avril 2022, trois des cinq femmes auraient alors été placées sous contrôle judiciaire et mises en examen pour « violences volontaires et non dénonciation de crimes ». De son côté, le quarantenaire, converti à l’Islam radical selon La Dépêche, aurait été placé en garde à vue en début de semaine puis mis en examen pour « viols sur mineurs » avant d’être placé en détention provisoire. 29 victimes sont à déplorer dont 26 mineurs et 3 jeunes majeurs. »
    V.B

    https://www.msn.com/fr-fr/divertissement/celebrites/gers-un-homme-de-42-ans-mis-en-examen-pour-actes-de-barbarie-sur-29-enfants/ar-AAW05Gx

  • C’est consternant. Les services sociaux sont si rapides à retirer des enfants à des mères ou des pères qui les élèvent seuls, et là on apprend qu’un mec viole ses 28 gosses, et les torturent, et …silence radio, pas d’intervention ni de la gendarmerie ni des services sociaux, et en plus dans un petit village de 2 000 habitants. Et les instituteurs n’ont rien remarqué non plus? A moins qu’il ne s’agisse de complicité.

  • Et la presse autorisée sort ça la veille de la nomination du président, comme par hasard… Après le juif persécuté depuis des millénaires assassiné par un tramway antisémite, on a l’islamiste radicalisé et sa smala qu’il terrorise, à la veille de la présidentielle. Les ficelles (ou strings) de la république sont toujours aussi finaudes. On est bien dans la Mouïse.

  • Accessoirement, les gogoys qui s’indignent de la présence de la polygamie en république n’iraient quand même pas veauter pour un candidat qui s’affiche ouvertement polygame ?…

  • En France tu es français tu as 3 enfants, ou même 2 si tu n’es pas riche, tu es embêté par les services sociaux, et ça passe très vite par la case enlèvement, analyses psy des parents et des enfants…
    Mais si t’es étranger, non! Par peur d’être traîté de raciste ou de contrister le Mali, la Côte d’Ivoire ou les Roms.. on laisse tout passer!

  • Et en France, la polygamie est un délit, quoiqu’on en dise. Alors on dégaine pour le délit d’antisémitisme mais pas celui-là??
    4 femmes qui viennent ça passe pas inaperçu..

Laisser un commentaire