Il fallait bien trouver des « Salmonelles » pour Pâques à l’entreprise Catholique Ferrero -Kinder- qui vénère Notre Dame de Lourdes dans toutes ses usines.

Combien de décès et d’Infirmités à vie par les Injections du Big Pharma Pfizer et associés ?

SILENCE TOTAL DES MEDIAS.

Combien de décès après un repas chez les Mc Do, Starbucks et autres consortiums américains ?

SILENCE TOTAL DES MEDIAS.

Les seuls reproches qui doivent être fait à l’entreprise Ferrero est celui de l’huile de Palme dans le Nutella et d’avoir succombé aux sirènes du cosmopolitisme.

WIKIPEDIA : https://fr.wikipedia.org/wiki/Michele_Ferrero

Michele Ferrero est le fils de Pietro Ferrero, fondateur de l’entreprise de confiserie Ferrero, l’une des leaders européens avec environ 6 milliards de $ de chiffre d’affaires en 2007, auquel il a succédé à la tête de l’entreprise à la mort de celui-ci en 1949.

Il est le créateur et instigateur de produits phare de Ferrero comme le NutellaMon ChériFerrero RocherTic Tac et Kinder.

Il a pris sa retraite en 1997 et a confié la succession de l’entreprise à ses enfants, Giovanni Ferrero et Pietro Ferrero.

Michele Ferrero meurt d’un arrêt cardiaque le 14 février 2015 à Monaco5.

Fervent catholique, Michele Ferrero avait déclaré en 1996 à l’occasion du 50e anniversaire de la fondation de l’entreprise portant son nom que « le succès de Ferrero, nous le devons à Notre-Dame de Lourdes. Sans elle, cela n’aurait pas été possible ». Une statue de la Vierge Marie est d’ailleurs présente dans chacune des usines du groupe. Pietro Ferrero se rendait lui-même chaque année en pèlerinage à Lourdes en compagnie des cadres de la société.

Le ‘visite’ alla Madonna di Lourdes, lunedì la processione …

Tous les Médias alignés attaquent :

Dicton :

« Lorsque l’on veut tuer son chien, l’on clame partout qu’il a la rage. »


3 Commentaires

  • M’en fiche de manger de l’huile de palme, j’ai toujours perçu cela comme de « l’islamophobie » conte les Malaisiens ou Indonésiens.
    J’affectionne les Kinder Cards et Nutella Biscuits.

  • Les italiens sont très dévots relativement aux français car ils n’ont pas vécu le même acharnement anti-chrétien que nous MAIS c’est un catholicisme totalement Vatican II et donc vidé de sa substance originelle, la plupart du temps vécu comme un folklore local. Il faut savoir que la maçonnerie a eu une politique très différente dans les deux pays: par exemple en Italie les carbonari, qui détestaient la relgion, étaient forcés à participer à la messe et aux dévotions. Je ne vise pas du tout Ferrero, qui est probablement sincère, mais c’est une remarque générale sur le catholicisme en Italie.

    • PS: les statues mariales sont omniprésentes en Italie, dans la rue, devant chaque maison, dans chaque entreprise ou presque. Même chez la mafia… Elles ne sont pas du tout déboulonnées comme en France. La maçonnerie n’a pas voulu éradiquer toute trace de catholicisme en Italie comme elle l’a fait en France, mais à le transformer en lui gardant une apparence vivace. De même, elle n’a pas voulu éradiquer le peuple italien (dans un premier temps du moins), toute tradition etc. En Italie le combat s’est surtout acharné à pervertir l’Eglise et à la rabaisser à un folklore culturel national à moitié idôlatre. En fait il n’y a pas vraiment d’équivalence entre ce qu’à enduré la France et les autres pays, sauf peut-être avec la Russie. Il y a surtout un parallèle avec entre le destin de la France et celui de l’Eglise.

Laisser un commentaire