Conférences du 06/08/2022 à Vézelay : Jean Mosco et Cyril Dubois. Vidéos.

Ouvrage de Jean Mosco: Bas les masques ! : https://csrb.fr/products/bas-les-masq…

Ouvrages de Cyril Dubois :

Tome 1: La chute de Sardes – D’une Église à l’autre…: https://csrb.fr/products/la-chute-de-…

Tome 2: La chute de Sardes – L’Offensive de Mammon: https://csrb.fr/products/la-chute-de-…

Tome 3: La chute de Sardes – L’Œuvre destructrice de Belzébuth: https://csrb.fr/products/la-chute-de-…

*Concernant Philippe le Bel et la Papauté, Cyril Dubois devrait prendre en compte le Fait que les Templiers ne payaient AUCUN IMPÔT ni en France ni ailleurs du fait qu’ils ne devaient rendre des comptes qu’aux Papes.

Philippe le Bel a voulu mettre un terme à cette aberration qui consistait à « RENDRE LES RICHES ENCORE PLUS RICHES » : Cela ne vous rappelle rien ?

Les Templiers ont été les PREMIERS BANQUIERS.

En tant que Banquiers qui ne payaient d’impôts NULLE PART, les Templiers versaient-ils des dividendes au Vatican pour avoir le soutien inconditionnel et Total des Papes ?

C’est grâce à Philippe le Bel qu’ils ont été arrêtés pour avoir BLASPHEMER notre Seigneur Jésus-Christ dans leurs pratiques perverses sodomites et non grâce à la Papauté qui n’a JAMAIS EU LE TEMPS de Défendre, pour autre exemple, LES JESUITES accusés des pires maux de ce monde, encore aujourd’hui. SEUL, Louis XIV les défendra.

Les Peuples de France dont les paysans PAUVRES remercièrent Philippe le Bel qui leur avaient rendu JUSTICE en empêchant que des Très Riches continuent à ne Rien payer tout en s’accaparant leurs terres alors qu’eux se saignaient.

Parler de Philippe le Bel sans évoquer « LA TOUR DE NESLE », c’est passer à côté de l’Histoire.

C’est grâce à Philippe le Bel qui dénonça les blasphèmes et autres hérésies que les Templiers n’eurent plus le soutien du Vatican, c’est cela l’Histoire à l’endroit.

Parler de Philippe le Bel sans évoquer LE SUJET MAJEUR des TEMPLIERS, c’est comme parler de François 1er sans évoquer LE FAIT MAJEUR du démantèlement de la France voulu par CHARLES QUINT et TOUS LES PRINCES.

Sans la DEFENSE ACHARNEE de la France et des Peuples de France par François 1er qui appela Soliman le Magnifique pour l’aider à chasser les ennemis dépeceurs du Royaume qui étaient TOUS EUROPEENS, la lignée Royale Française se serait arrêtée car IL N’Y AURAIT EU PLUS DE FRANCE : c’est ce que voulait CHARLES QUINT DU SAINT EMPIRE vénéré encore par des basiles qui traitent encore François 1er de TRAITRE.

François 1er qui nous a laissé contre Vents et Marées des Trésors d’Architectures comme Chambord.

Entre autre, c’est grâce à François 1er que la Joconde de Léonard de Vinci trône en France et non grâce à Charles Quint qui voulait dépecer la France et partager ses morceaux entre l’Angleterre, l’Espagne, l’Italie et l’Allemagne.


5 Commentaires

  • Ça recommence le temps des Templiers. On va y connaître cet automne.

  • L’objet de mon exposé n’était ni l’impôt, ni Philippe le Bel.
    J’ai parlé d’un épisode de l’histoire qui opposa ce roi de France au Pape Boniface VIII et qui s’est déroulé avant l’arrestation et le procès des Templiers.
    Le sujet des templiers a été abordé rapidement et succinctement lors des questions des auditeurs.
    La dissolution de leur ordre est effectivement a mettre au crédit de Philippe le Bel, comme l’a souligné le Pape Clément V dans la bulle Vox in excelso, que vous pouvez écouter ici :
    https://www.youtube.com/watch?v=yYCfvnPAdxw&feature=youtu.be
    ou lire ici :
    https://laportelatine.org/formation/magistere/bulle-vox-in-excelso-1312-dissolution-ordre-temple
    Pour le reste, accuser à demi-mots la papauté d’avoir laissé faire les templiers pour s’enrichir, c’est une allusion indigne d’un catholique, si toutefois vous l’êtes, qui contribue plus à promouvoir les idées subversives de l’ennemi, qu’à remettre l’histoire à l’endroit, comme vous prétendez le faire.

    • Bonjour Cyril Dubois tout d’abord,

      Je répète que parler de Philippe le Bel sans parler des Templiers et de la Tour de Nesle est une entorse à l’Histoire.

      Disjoindre Philippe le Bel des Templiers est une erreur à mon humble avis comme l’a esquissé quelqu’un dans l’auditoire.

      Je ne prétends RIEN ni n’accuse PERSONNE. Je dresse tout simplement LES FAITS HISTORIQUES comme les a dressés ALAIN PASCAL qui a remis au goût du jour l’HISTOIRE A L’ENDROIT concernant Philippe le Bel tandis qu’Adrien Abauzit en avait dit le plus grand mal.
      Direz-vous alors d’Alain Pascal qu’il est un MAUVAIS CATHOLIQUE ou un Homme aux idées Subversives ?
      Vous n’êtes pas sans savoir que le Premier Pape, SAINT-PIERRE, a renié par 3 fois Notre Seigneur Jésus. Et vous voudriez que les Papes suivants soient TOUS sans tâche AUCUNE ?
      Je me garderai bien de vous juger comme vous le faites à mon égard quant à ma Catholicité indigne ou ma non Catholicité. SEUL, c’est Notre Seigneur qui juge les brebis de son troupeau DIGNES ou INDIGNES, surement pas vous.
      Je vous souhaite une bonne fin de journée, que Notre Seigneur vous bénisse et vous protège de tout mal.
      BrianaJane.

      • Je ne peux pas parler de ce que qu’à dit ou écrit Alain Pascal, derrière qui vous vous abritez, n’étant pas au courant de ce qu’il a écrit ou dit sur le sujet. Quant à Saint Pierre il n’était pas Pape quand il a renié le Christ, vous devriez le savoir, puisque vous êtes catholique, ce que je ne savais pas et dont je doutais du fait de vos allusions.
        La doctrine des Papes est sans tache, aucune, et ils ne peuvent apostasier étant assistés du Saint-Esprit. C’est un dogme de Foi. En revanche ils peuvent pécher n’étant comme tout homme, que de simples mortels.
        Enfin, dire que vous vous gardez de me juger, ce ne sont que des mots vides de sens, puisque votre commentaire est plus qu’un jugement c’est une condamnation : je juge mon prochain, prend la place du Seigneur et décrète qui est digne ou indigne d’être catholique, alors que je vous ai seulement fait remarquer que vos propos sur un sujet précis étaient indignes d’un catholique.
        Je vous souhaite aussi une bonne fin de journée, et vous remercie pour votre bénédiction et prie sincèrement que Dieu vous bénisse aussi et que Notre-Dame intercède pour qu’un jour nous nous rencontrions et puissions discuter entre catholiques sans rancune et en toute franchise comme doivent le faire des frères.
        Ad Jesum per Mariam
        Cyril Dubois

  • Très intéressant cette histoire des États Généraux. L’origine des concordats…
    NB: En fac d’histoire, tous les historiens médiévaux étaient admiratifs de l’Église et donnaient cette définition « Au Moyen-Age, le pape était supérieur au roi, à la Renaissance, à partir de François 1er, c’est l’inverse ». Ensuite on nous parlait de l’interdit sous Philippe-Auguste pendant 10 ans résolu par le roi qui plie et la même affaire sous Henri VIII qui tourne au schisme.

    Depuis Phillipe Le Bel, les rois voulaient plus de contrôle sur leur peuple, rêvait du droit romain. paÏen, et moins d’Eglise. François 1er a commencé par le réaliser, en exigeant que l’Eglise lui fasse remonter les registres(début de contrôle par l’Etat Civil). C’est à lui que l’on doit également l’abandon du latin comme langue officielle du royaume de France, car depuis Charlemagne la langue de l’Eglise était aussi celle du Royaume.

Laisser un commentaire