Vers la famine globale…

La famine la plus meurtrière de l’histoire de l’humanité trouve son origine dans le « Grand Bond en avant » ordonné par le chef du Parti communiste chinois, Mao Zedong, en 1958. Il s’agit de la preuve la plus complète de l’échec d’une planification économique imposée d’en haut.

Le « Grand Bond en avant » devait durer cinq ans (les plans quinquennaux étaient très à la mode), mais il a été interrompu au bout de trois ans en raison des conséquences catastrophiques. Jusque-là, il avait donné lieu à des absurdités, des idioties, des appels à des pseudo-scientifiques et des mensonges éhontés à une échelle épique.

La production de l’agriculture collectivisée par la force devait être augmentée. La collectivisation avait déjà conduit à ce qu’un paysan préfère abattre son bœuf et vendre sa viande plutôt que de la mettre à disposition du collectif. Maintenant, le « Guide suprême » (titre officiel honorifique) Mao lui-même planifiait l’augmentation de la production des communes à l’aide de la pseudo-science du lyssenkisme. Petite parenthèse : le lyssenkisme niait l’existence des gènes, les biologistes qui le contredisaient étaient poursuivis comme fascistes. Les résultats étaient merveilleux : des cochons de trois mètres de haut. Croisements de plantes non apparentées, comme le coton et les tomates. Des fruits géants. Mais malheureusement, ces succès n’existaient que sur le papier. Les agriculteurs mentaient. Les fonctionnaires mentaient. Les médias mentaient. Ce qui était compréhensible, car ceux qui exprimaient des doutes finissaient en camp de travail.

C’est pourquoi personne ne soulignait l’absurdité de démolir les murs des étables pour produire de l’engrais. Ni sur les conséquences négatives du classement du moineau comme nuisible. Mais sur le papier, tout avait l’air bon, des récoltes records étaient annoncées.

L’industrialisation ordonnée fonctionnait également comme prévu. La production d’acier devait être augmentée. La déportation servait de motivation à l’accomplissement du plan. La conséquence n’était pas seulement que de nombreux paysans travaillaient au haut fourneau au lieu de travailler dans les champs et manquaient ainsi à la récolte. Des outils agricoles ont également été fondus pour atteindre les objectifs. Le plan devait être réalisé à tout prix, quel qu’en soit le coût.

Toute opposition à cette folie était, vous vous en doutez, taxée de droite et le déviant condamné.

En 1958, le ministre chinois des Affaires étrangères Chen Yi a déclaré à propos d’éventuels sacrifices humains : « C’est un prix à payer et non une raison de s’inquiéter ». Cela sonne-t-il également familier à vos oreilles ? Deng Xiaping a annoncé en 1958 que le problème des exportations (dû au Grand Bond) pourrait être résolu « si chacun économisait quelques œufs, une livre de viande, une livre d’huile et six kilos de riz ». Un peu de renoncement, et tout ira bien. Un autre dicton étrangement bien connu.

Et maintenant, faites un saut en avant avec moi, de la Chine de 1958 à l’Europe de 2022. Dans l’UE, nous avons des plans sur sept ans au lieu de plans sur cinq ans, mais les différences s’arrêtent là. La Commission européenne, dirigée par Ursula von der Leyen, a présenté le « Green Deal » européen. La Commission européenne veut ainsi limiter le réchauffement de la planète à moins de 1,5 degré et stopper la destruction de l’environnement. Le Green Deal comprend entre autres un plan d’action pour que l’air, l’eau et le sol soient exempts de polluants. Des objectifs vraiment nobles, non ?

Ce plan d’action prévoit entre autres une réduction des émissions d’ammoniac et d’azote. En clair : il faudrait utiliser moins d’engrais. Et il faudrait élever moins d’animaux. Concrètement, en Allemagne par exemple, il faut réduire les engrais de 20%, ce qui entraîne la sous-alimentation de nombreuses cultures. Aux Pays-Bas, les émissions d’azote doivent être réduites de 50%, ce qui obligerait un tiers des agriculteurs à abandonner. Pour la ministre responsable de la nature et de l’azote, Christianne van der Wal, pas de problème : « La conclusion douloureuse est que tous les agriculteurs ne pourront pas poursuivre leur activité agricole ». Pour résoudre plus rapidement la « crise de l’azote », les agriculteurs néerlandais devraient également pouvoir être expropriés.

Vous connaissez maintenant la raison des protestations persistantes des agriculteurs néerlandais, dont les médias gouvernementaux ne parlent guère. La Commission européenne veut donc que l’on produise moins de denrées alimentaires dans l’UE. Cela fait grimper le prix des denrées alimentaires dans l’UE et réduit les possibilités d’exportation vers des régions du monde qui ne peuvent plus se nourrir elles-mêmes en raison de l’explosion démographique. L’Afrique en est un exemple.

Mais la Commission européenne n’intervient pas seulement dans la production alimentaire. L’approvisionnement énergétique doit lui aussi, comme l’ensemble de l’UE, devenir « climatiquement neutre » d’ici 2050. Une réduction de 55% des émissions de gaz à effet de serre est prévue d’ici 2030. Ce « tournant énergétique » doit conduire à « garantir un approvisionnement énergétique sûr et abordable dans l’UE » ainsi qu’à un air, une eau et des sols plus propres, des coûts énergétiques moins élevés, des maisons rénovées, de meilleurs transports publics et davantage de stations de recharge pour les voitures électriques, moins de déchets, une alimentation plus saine et une meilleure santé pour les générations actuelles et futures. Les textes entre guillemets sont des citations originales du site web du Parlement européen. Le Green Deal européen apporte le paradis sur terre. Sur le papier.

Ursula von der Leyen préconise entre-temps des rationnements énergétiques obligatoires afin d’aplanir la hausse de la courbe des prix de l’énergie. Elle a vraiment utilisé exactement les mêmes mots que ceux utilisés par Covid, « flatten the curve » ! Si la situation n’était pas aussi grave, on en rirait.

Le ministre allemand de l’économie, Robert Habeck, a dit textuellement que si les entreprises devaient faire face à des coûts insupportables en raison de l’explosion des prix de l’énergie, ce ne serait pas un problème. Il suffirait qu’elles cessent de vendre pour que tout aille bien. M. Habeck a notamment cité l’exemple des boulangeries. Si les boulangeries ne font plus de pain et ne le vendent plus, il n’y aura plus rien à manger. Et bien sûr, pas d’entreprises et pas d’emplois. Mais on ne peut pas s’arrêter à de tels détails si l’on veut sauver « Das Klima™ » et jurer fidélité à l’Ukraine jusqu’à la victoire finale.

Pour cela, l’Allemagne veut désormais acheter ou louer en Turquie des bateaux-centrales qui produisent de l’électricité avec des générateurs diesel. Ces navires sont normalement utilisés dans des pays en développement comme le Ghana ou le Soudan.

Pendant ce temps, le vice-chancelier autrichien Werner Kogler se prononce pour une intensification de la guerre économique contre la Russie et le président fédéral encore en exercice Van der Bellen traite les critiques de la guerre économique de collaborateurs de Poutine. La chef du NEOS, Beate Meinl-Reisinger, les traite aussitôt de traîtres à la nation.

Les politiques refusent d’admettre que le « tournant énergétique » était une fausse route vers la ruine. Un continent industrialisé ne peut pas fonctionner avec le vent et le soleil, car ils ne peuvent pas fournir la charge de base nécessaire. En Afrique, il y a l’approvisionnement énergétique orienté vers l’offre que le front vert a fait miroiter. Mais en Afrique, il fait souvent nuit. L’énergie nucléaire serait une solution, mais elle est rejetée pour des raisons idéologiques en Allemagne et en Autriche. En outre, une centrale nucléaire ne se construit pas du jour au lendemain.

Les dirigeants politiques refusent également d’admettre que la guerre économique contre la Russie ne met pas la Russie à genoux et ne profite pas à l’Ukraine (constat sans valeur). La Russie enregistre des recettes record, le rouble est aussi fort par rapport à l’euro que la dernière fois en mai 2015 et l’isolement international de la Russie n’est pas visible, à l’exception de la plupart des pays de l’OTAN. En revanche, le refus de mettre fin aux sanctions à l’encontre de la Russie et d’ouvrir le gazoduc Nord Stream 2 pousse les entreprises européennes à la faillite ou à l’étranger et les citoyens européens à la pauvreté (on le constate actuellement de manière extrême en Allemagne).

Pour le Front uni des Verts, c’est un effet tout à fait voulu de sa politique. L’énergie devrait être plus chère. Il faudrait consommer moins d’énergie. La consommation devrait être réduite. Pour « le climat ». Sauf que cela entraînera un chômage de masse, le froid, la faim et la pauvreté. L’Europe se désindustrialise et devient l’Afrique. Une énergie fiable et bon marché était la base de la prospérité de l’Europe.

Le grand bond en avant énergétique vert, tel qu’il est planifié et réalisé par des fanatiques de l’économie planifiée et des fanatiques du climat aveuglés par leur idéologie, est un saut dans l’abîme. Nous devrions éventuellement faire un pas en arrière.

Traduitde Wochenblick

COVID MENSONGE & SACRE COEUR

15 € + 5 € (frais de port)

BONNE QUALITE, PUR COTON

Commande : laurentglauzy1@gmail.com

L’HISTOIRE QUE L’ON VOUS CACHE – LIBRAIRIE DE LAURENT GLAUZY

LE NOUVEAU LIVRE DE LAURENT GLAUZY VIENT DE SORTIR

CHINE : MODELE ILLUMINATI & EMPIRE DU CANNIBALISME

15 € + 5 € (fco de port)
100 pages

SORT COURANT MAI 2022

peut être réservé à :
paypâl : laurent-blancy@neuf.fr

chèques à l’odre de Laurent Glauzy
(Laurent Glauzy – BP 25 – 91151 Etampes Cedex)

4E DE COUVERTURE :

Ce livre dévoile une réalité qui n’est guère abordée dans les colonnes de la grande presse et encore moins sous la plume des sinologues.
Loin des clichés consensuels évoquant le miracle de l’économie chinoise, le lecteur découvrira, à son plus grand étonnement, d’autres facettes de la Chine.
Plus puissant que jamais, cet Etat totalitaire défie le monde entier.
Mais ce qui est révélé au fil de ces pages est malheureusement bien pire.
L’auteur ne mâche pas ses mots. Il nous conduit au centre d’un empire Illuminati, où le suicide, ’immolation par le feu, la pédérastie et le cannibalisme font partie intégrante de l’histoire et de l’actualité.

LES LIVRES DE LAURENT GLAUZY
https://profidecatholica.com/librairie/

L’EXCELLENTE LIBRAIRIE DE PRO FIDE CATHOLICA

https://profidecatholica.com/librairie-2/librairie-de..


LES VITAMINES :

L’EXCELLENTE VITAMINE C DU DR CRUSSOL (SPECIALISTE DE LA VIT. C EN FRANCE)

VIDEO DE LAURENT GLAUZY – LE GLUTATHION, CE MIRACLE

https://odysee.com/@LaurentGlauzy:3/VE-Project-1-Le-glutathion-ce-miracle:7?r=BQUoGCA2VSPPXw2q8zXWHrSKJZeWoFo2

& TEINTURE MERE DE PIN SYLVESTRE (ALPES AUTRICHIENNES) :
https://profidecatholica.com/vitamine-c/

J’AIDE PRO FIDE CATHOLICA – JE VERSE UN DON DE 5 € / MOIS (PRIX D’UN ABONNEMENT)
https://profidecatholica.com/faire-un-don/
https://profidecatholica.com/2021/12/22/abonnement-po..

DEBUT OCTOBRE 2022 PARAISSENT DEUX LIVRES DE LAURENT GLAUZY :

– LA RUSSIE CONTRE L’EMPIRE DE BAAL (200 pages – 19 € + 6 € port)
– LES SUPER LOGES n° 7 (160 pages – 16 € + 6 € port)

Les deux livres : 35 € + 7 € de port

Vous pouvez dès lors les commander :

par chèque à l’ordre de Laurent Glauzy (Laurent Glauzy – BP 25 – 91151 Etampes Cedex)

RESUME :

Le présent ouvrage révèle que le conflit ukrainien, programmé depuis plusieurs années par l’élite sataniste, intervenant après la fausse pandémie du Coronavirus, devait faire entrer le monde dans une Troisième Guerre mondiale, c’est-à-dire l’« âge d’or » et l’avènement de l’Antéchrist.
Il n’en sera rien, car ces plans macabres se trouvent contrecarrés par Poutine. Ainsi, la Russie revêt le rôle d’un combattant pour la sauvegarde de l’humanité, contre l’« Empire de Baal ». Peu connaissent cette réalité tant les médias de cette même élite supra-maçonnique ou Illuminati ont pris soin de distiller leurs mensonges.
Qui sait par exemple que le Président ukrainien Zelensky est un disciple de Zuckerberg, de Schwab et du forum de Davos, qui ont fait de ce pays un laboratoire de la future dictature fondée sur une nouvelle technologie, comme le démontre l’application d’identification numérique DiiA, et la production de crypto-monnaies ?
Concernant l’Ukraine, des médias indépendants comme Mediapart, ont attesté l’existence de charniers, où sont enfouis des cadavres ayant servi au trafic d’organes. Nous comprenons alors d’autant mieux pourquoi les « grands politiciens » des plus grandes nations, des États-Unis et de leur filiale, l’OTAN, comme les Biden, Obama, Clinton avaient de sombres intérêts à défendre dans ce pays.
Ceux qui ont décrypté tout l’enjeu du conflit ukrainien et ses raisons occultes, ce à quoi contribue par ces éclaircissements et ses analyses pertinentes ce livre de Laurent Glauzy, comprendront la marche de ce monde qui y est dénoncée : celui d’un cercle occulte et puissant contre lequel lutte le Président Poutine.

J’AIDE PRO FIDE CATHOLICA
https://profidecatholica.com/faire-un-don/

« CE N’EST PAS UN DON, C’EST UN ABONNEMENT »

Comme pour un hebdomaire, je verse 5 € à PRO FIDE CATHOLICA, prix d’un abonnement.

MERCI POUR NOTRE TRAVAIL

RETROUVER EN DIRECT CHAQUE DIMANCHE A PARTIR DE 22H00 LES CHRONIQUES DE LAURENT GLAUZY SUR LE SITE « LES ALERTEURS ».

LES SUPER LOGES n° 7

LE PROCHAIN LIVRE DE LAURENT GLAUZY SORT EN SEPTEMBRE 2022

Pour soutenir l’effort de publication vous pouvez souscrire à cet ouvrage ou en commander deux exemplaires.

16 + 6 € frais de port

chèque à l’ordre de Laurent Glauzy
Laurent Glauzy – BP 25 – 91151 Etampes Cedex

Laisser un commentaire