Eugénie Bastié ne supporte plus son pantalon à une jambe. Vidéo.

Elle a TOUT coché, des cases de l’infanticide jusqu’aux frasques macabres des pervers déviants.

La démocrate servile Eugénie découvre que devoir s’habiller tous les jours en mettant son pantalon à une jambe pour y enfiler ses deux jambes devient de plus en plus inconfortable.

Rappel :

En 1984, Bernard Stasi publie « L’immigration, une chance pour la France ».

A sa mort en 2011, le CRIF lui rendit hommage en ces termes :

« Il prônait l’intégration des immigrés et la richesse de la diversité française, à ce titre il combattait les idées de l’extrême droite. »

Le CRIF EST LE BRAS ARME DE LA LICRA et du 31 janvier 2010 au 6 novembre 2017 c’était Jakubowicz qui était aux manettes.

LICRA qui a fait comparaitre NOTRE SAINTE BIBLE devant le Tribunal !

L’info qui a été publiée par le journal Libération le 14 octobre 1995 est passée quasi inaperçue alors que l’on pensait une telle chose inimaginable. En 1995, la LICRA (Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme) a intenté une action en justice destinée à faire retirer 19 passages de la Bible jugés« antisémites ». Comble de l’horreur, c’est avec succès que la plainte a été accueillie et acceptée par les juges et surtout appliquée par les éditeurs de la Bible des communautés chrétiennes. Les passages incriminés ont donc été purement et simplement supprimés.

Les chrétiens encore très majoritaires en France avec environ 46.000 édifices catholiques ont gardé le silence face à la dénaturation de leur livre saint. La complicité des éditeurs de la Bible, pressés d’obéir sans même chercher à se défendre, est tout aussi illogique tant ces derniers semblent plus craindre la colère de la LICRA que celle de Dieu !
Pourquoi alors ne pas avoir interdit la vente de Mein Kampf (Mon combat) d’Adolf Hitler ? Peut-être parce que les recettes sont reversées aux associations juives…

La LICRA avant la guerre était la LICA (Ligue internationale contre l’antisémitisme), depuis elle a pris du galon en ajoutant le R (racisme) lui permettant d’élargir son champ d’action et d’étendre son pouvoir à tous les niveaux du système aussi bien politique que religieux. Bâillonnant les plus téméraires à oser une critique ou un humour pas très casher au goût de cette institution qui donne l’impression d’être une succursale de l’Élysée où tout le gratin gouvernemental s’y retrouve chaque année autour d’un bon dîner.

Puissant organe de pression, la LICRA n’en a pas fini avec la Bible, car pas plus tard que le 24 mars dernier, Dieudonné a été auditionné avec l’un de ses comparses, Joe le Corbeau par la police politique au sujet d’une nouvelle plainte déposée par la LICRA. Celle-ci leur reproche d’avoir posté diverses citations de la Bible dans un article.

L’apathie des associations chrétiennes devant une telle provocation relève de l’impensable, elles auraient pu introduire une plainte similaire compte tenu des écrits du Talmud sur le prophète Jésus Christ. « Jésus est un bâtard né dans l’adultère » Yabamoth 49b –« Les disciples de Jésus méritent d’être tués » Sanhedrin 43a, etc.

Source

Notre Article : https://profidecatholica.com/2021/04/17/jean-yves-le-gallou-sen-prend-ouvertement-a-la-licra-a-propos-de-limmigration-invasion-quelle-impose-aux-francais-videos/

Rappelons également que LA LICRA a fait INTERDIRE deux processions à Notre Sainte Mère dans la Cité des Gaules :

Et quand les actes CONTRE LES CATHOLIQUES deviennent trop évidents, l’organe siffle un fort coup de sifflet à SON PREFET qui s’exécute :

https://www.lyonmag.com/article/77022/8-decembre-la-procession-des-identitaires-a-lyon-interdite-par-la-prefecture

Notre Article : https://profidecatholica.com/2020/11/20/plein-feu-sur-eugenie-bastie-et-eric-naulleau-romain-guerin-decrypte-la-rhapsodie-de-ces-deux-collapsologues-dans-son-emission-persiflage/

Quand Eugénie Bastié, qui a fait allégeance avec la KABBALA sera Capable de dire à Jacubowicz que SON BUT PREMIER ET COMMUN avec TOUTE SA CONFRERIE a été d’installer en France des allogènes POUR DETRUIRE LA RELIGION CATHOLIQUE DONC DETRUIRE LA FRANCE, là nous pourrons dire qu’elle a mis en vente définitivement son Pantalon à une jambe.

L’Eglise étant occupée par les conciliaires du juif Paul VI et du juif Béa, les allogènes ont Tous les Feux Verts.

Docteur Martinez, Professeur de Théologie aux Catholiques en 1890 :

L’embrigadement des séminaristes dans la caserne est désormais un fait accompli.
La blessure portée à la religion nationale de la France est, sans contredit, la plus profonde de toutes celles reçues jusqu’à ce jour.
Cette loi incompréhensible, au dire de tous les hommes compétents, n’a de raison d’être que dans la haine de la religion catholique.
D’où provient donc cette haine féroce, de la part d’hommes, presque tous chrétiens, à qui l’Eglise n’a jamais fait de mal ?
Cette haine serait humainement inexplicable, si l’on ne savait de la façon la plus certaine – comme nous le démontrerons plus loin – que le premier moteur et les grands chefs de la Franc-Maçonnerie, la souveraine du jour, sont les Juifs.
Il ne leur a pas suffi, sous l’odieux prétexte de liberté des cultes, de faire interdire les processions si populaires de la religion catholique, de faire supprimer les aumôniers de l’armée, de faire expulser d’inoffensifs religieux, de faire chasser les Frères des écoles et les Sœurs des hôpitaux, de faire imposer leur loi juive, si antifrançaise, du divorce … etc … il leur fallait une dernière victoire désorganiser le culte catholique en France.
Eh bien! elle doit être satisfaite, la Juiverie ! Elle est sur le point de l’avoir, cette victoire !
Mais qu’elle ne triomphe pas trop vite ! Il pourrait lui en coûter plus cher qu’à l’Eglise.
Tandis que les journalistes catholiques défendaient pied à pied, sans succès, quoique avec vaillance, les droits de la justice et de la vraie liberté, un vigoureux lutteur s’est jeté dans la mêlée avec un courage et une intrépidité qui ont mis le désarroi dans le camp des adversaires. Estimant avec raison que le meilleur moyen de se défendre était d’attaquer soi-même, Drumont a démasqué l’ennemi et lui a porté des coups redoutables.
Le Juif, voilà l’ennemi ! s’est-il écrié. Si nous prétendons encore, nous Français, nous catholiques, conserver notre droit à l’existence et a la liberté, sus aux Juifs !
A la suite de ce cri de guerre, formulé dans deux puissants réquisitoires, la France juive, et la Fin d’un Monde, un immense courant d’opinion s’est déterminé.
L’instinct de la propre conservation a fait ouvrir les yeux à une foule de gens qui ne demandaient qu’à être éclairés.
Tout le monde sentait le mal, mais presque personne n’en soupçonnait la véritable cause.
Les industriels, les commerçants, les ouvriers, les gens de la campagne, tous éprouvaient un indicible malaise, résultant de charges de jour en jour plus lourdes et d’une misère sans cesse croissante, mais ne comprenaient pas d’où venait la ruine. Les catholiques se voyaient chaque jour de plus en plus traités en véritables parias, outragés dans leur croyance et violentés dans leurs libertés les plus chères, sans se douter d’où partaient les coups. Tout le monde était hypnotisé !
Drumont, en faisant la lumière, a rompu le charme, et maintenant on peut regarder l’ennemi en face. La ruine de la France et l’asservissement de tous les Français sous son joug, voilà son premier objectif; la destruction de la religion catholique, voilà son second.
A tous les hommes de cœur, dont la race est loin d’être éteinte sur notre beau sol de France, il est permis do demander Voulons-nous devenir les esclaves des Juifs et à tous les catholiques Consentirons-nous à subir tous les outrages nous contenterons-nous, nous qui sommes l’immense majorité dans le pays et les vrais enfants de la France, du rôle de victimes et définitivement de martyrs ?
Déjà beaucoup de libres-penseurs se sont aperçus que, en édictant des mesures de persécution pour restreindre la liberté de personnes qui ne les gênaient en rien, ils faisaient le jeu des Juifs, et se sont dit halte-là !
Beaucoup de socialistes ont compris aussi qu’il n’y avait plus rien à attendre du côté de la société française, en fait de revendications, parce que le Juif aura bientôt tout pris, et se sont écrié Haro sur l’accapareur !
Seuls, les catholiques semblaient résignés à supporter avec patience jusqu’au bout leur condition d’opprimés.
Eh bien ! non ! le supporter plus longtemps serait une lâcheté et une trahison envers le Christ !
La coupe déborde ! Nous en avons assez maintenant ! et, nous aussi, nous proclamons Le Juif, voilà l’ennemi ! Assez de protestations platoniques et stériles ! C’est désormais un duel à mort entre nous et les Juifs; et nous irons jusqu’à l’extrême limite de la légitime défense.
Un individu, pour défendre sa vie, ses biens, son honneur, peut aller dans beaucoup de circonstances jusqu’à ôter la vie à celui qui voudrait les lui ravir.
Une race entière et une société, pour défendre son existence et sa religion, doit avoir un droit au moins équivalent.
Drumont laisse entendre que l’on peut exercer une juste revendication contre les Juifs en les dépouillant de leurs scandaleuses fortunes illégitimement acquises, et que l’on doit les expulser du territoire français…
D’autres, plus modérés, proposent des moyens qui seraient peut-être efficaces dans d’autres milieux ou avec un concours d’autres circonstances, mais qui n’auraient, à l’heure présente, aucune chance de réussir ces moyens ne sont donc à nos yeux que de pures utopies.
La solution de Drumont nous parait la seule véritablement pratique. La question est seulement de savoir si l’on a véritablement ce droit et dans quelle mesure on peut l’exercer.
En d’autres termes, étant donnée la lutte formidable que nous avons à soutenir, jusqu’où s’étend le droit de notre légitime défense ?
Pour répondre à celle question, nous examinerons d’abord le danger que courent la liberté et l’existence même de la nation française, au point de vue social et au point de vue catholique ; nous établirons ensuite ce que nous considérons comme théologiquement permis de faire pour les défendre.


5 Commentaires

  • Les juifs ont été expulsés de partout et à toutes les époques (sauf la nôtre, puisque leur projet messianique semble près de sa réalisation) parce que ce sont des agents subversifs, qui cherchent à renverser l’ordre social. Partout et toujours, ils cherchent à renverser l’ordre social.

    • C’est exactement ce que disait le compositeur Richard Wagner, dont Hitler aimait beaucoup les musiques.

      • Eh bien, c’est une bonne chose que ce soit confirmé par un juif lui-même ! Quant au comédien dont vous parlez, je ne le connais pas, je ne m’intéresse pas spécialement à tous ces acteurs de seconde zone, sans talent qui plus est, qui sont juste embauchés pour promouvoir l’antichristianisme.

  • Super article criant de Vérité !
    Drumont devrait être lu sur les radios (piratées) , mais là je rêve…quoique…

  • Romains 2-versets 28 et 29 :
    « …28Le Juif, ce n’est pas celui qui en a les dehors; et la circoncision, ce n’est pas celle qui est visible dans la chair. 29Mais le Juif, c’est celui qui l’est intérieurement; et la circoncision, c’est celle du coeur, selon l’esprit et non selon la lettre. La louange de ce Juif ne vient pas des hommes, mais de Dieu. »
    Le Seigneur Jésus a dit : « Le salut vient des Juifs ». Car c’est parmi ce peuple que Jésus-Christ est né, et pas un autre. Seulement, comme la plupart d’entre nous, les coeurs se sont éloignés de la Vérité simple, et de Dieu Père, Fils et Esprit. Faisons très attention à ne pas juger à l’emporte pièce, et en répétant comme des perroquets, certaines opinions colportées à tort et à travers. Soyez bénis en Lui.

Laisser un commentaire