L’admirable combat d’une tyrolienne contre la 5G

Tout le Tyrol oriental est déjà bien équipé de la technologie 5G la plus moderne. Tout le Tyrol oriental ? Non, pas du tout ! Car à Prägraten, une combattante solitaire et inflexible résiste aux intrusions techniques qui mettent en danger la santé des gens et qui visent à perfectionner encore l’État de surveillance.

« Nous sommes déjà littéralement encerclés par les pylônes », constate Theresia Kröll, une habitante du village, avec une bonne dose de sarcasme dans la voix. C’est le discours de la plupart des personnes qui se battent contre un adversaire surpuissant. « Tout cela me fait peur », dit-elle à propos de l’extension de la 5G, même si cette peur se transforme déjà un peu plus chaque jour en colère et en rage. La maison d’habitation était autrefois une ferme au sens classique du terme, mais les canards et les poules se promènent encore aujourd’hui en grand nombre dans la cour, où Theresia cultive des herbes, des légumes et des semences anciennes. Tout pourrait être si beau pour cette quadragénaire si on ne l’embêtait pas avec une chose qui n’est en fait pas la sienne. En effet, pour pouvoir combler la dernière lacune dans le câblage LWL déjà posé à Prägraten jusqu’au pylône de transmission dans le quartier de Bichl, Kröll est maintenant menacée d’expropriation d’un étroit terrain de prairie dont elle est propriétaire.

Elle s’y oppose du mieux qu’elle peut. Car Theresia est convaincue que toute cette technologie 5G n’apporte rien de bon : ni pour la région, ni pour les habitants du pays. Elle-même habite à 600 mètres seulement de l’antenne-relais qui lui cause des insomnies depuis un certain temps déjà. Pas seulement au sens figuré, mais aussi au sens propre du terme. « J’ai du mal à m’endormir, j’ai toujours mal à la tête et j’ai aussi des acouphènes. (…) Un médecin m’a dit que je pouvais avoir des problèmes avec les champs électromagnétiques », explique Theresia. Son voisin Erik Peyrer, qui habite à Bobojach tout près, passe la tête par la porte. Il soutient Theresia dans ses efforts pour empêcher l’extension de la 5G et l’État de surveillance qui l’accompagne. « Nous nous battons tous les deux comme des forcenés », dit Theresia. Car, cette lutte avec les autorités demande déjà de l’énergie, raison pour laquelle la santé de Theresia est doublement menacée. C’est pourquoi l’Etat maçonnique nous veut en mauvaise santé, car ils veulent des moutons. C’est la raison pour laquelle nous proposons la Vitamine C-Salts et le Glutathion qui sont des miracles de santé, comme Laurent Glauzy le rappelle souvent, qui s’est soigné de la maladie de lyme, sans les trucs qui tuent de la mafia-pharma.

C’est avec plaisir qu’elle repense à son long séjour chez des amis au Canada, où elle a pu dormir tranquillement car elle n’était pas exposée à des champs électromagnétiques loin à la ronde. De retour chez elle, tous les troubles ont recommencé pour elle. « S’il existait un moyen de rendre visibles les rayons qui circulent ici, les gens seraient vraiment surpris », réfléchit Erik en nous conduisant au pylône radio sur la petite montagne de Bichl, avec ses vieilles maisons tyroliennes pittoresques. « Autrefois, c’était un motif souvent photographié » », dit Theresia, mais qui est maintenant défiguré à jamais par ce pylône de transmission qui se dresse – un corps étranger qui n’a pas sa place ici.

Même les offres d’argent n’ont pas réussi jusqu’à présent à la faire céder. « Je ne vais pas me laisser acheter mes convictions », s’indigne-t-elle, convaincue que cette technique 5G doit permettre d’implanter davantage l’État de surveillance. Theresia Kröll ne veut pas que les générations futures lui reprochent de n’avoir rien fait pour empêcher cela. Ce qui pourrait parfois la rendre folle, c’est l’indifférence de nombreuses personnes face à ces dangers qui se profilent à l’horizon. « Ils ne les voient pas ? » Constatation amère de la combattante solitaire dans la région modèle 5G du Tyrol oriental : « L’ignorance collective de la société est malheureusement grande ! »

Nous ne pouvons conseiller à cette résistante d’entourer des fougères, comme le conseille sainte Hildegarde au XIe siècle, contre les mauvaises ondes.

VITAMINE C-SALTS ET GLUTATHION

pour tout renseignements : laurentglauzy1@gmail.com

https://profidecatholica.com/boutique/

2 Commentaires

  • Sur profession gendarme il y a un article sur un agriculteur car ses vaches mouraient. Soutenu par ses voisins, Lima débranché l’antenne 5 G .
    Dangerosité 5G expliquée par scientifique sur : stop007

  • En France il y a eu un jugement pour protéger les electrosensibles il me semble. Peut être en lien avec linky.
    Mais porter plainte est une bonne idée.

Laisser un commentaire