Ukraine : un gouffre à milliards

On peut également se demander où vont les fonds. Car l’Ukraine reste le pays le plus corrompu d’Europe. Même avant la guerre entre l’Ukraine et la Russie, le pays était un gouffre à milliards pour l’UE. Rien que les aides directes s’élevaient à au moins 17,5 milliards d’euros pour les seules années 2014 à 2021. Tous les efforts de réforme se sont toutefois heurtés à la corruption massive, comme la Cour des comptes de l’UE l’a encore constaté à l’automne 2021. Elle a même remis en question la légitimité des aides européennes, car deux des trois conditions n’étaient pas remplies.

Projets socialistes d’impôt sur la fortune

Mais comme il est bien connu que l’argent ne coûte rien et que la BCE assure un approvisionnement suffisant avec ses imprimeries, les « souhaits » de Kiev seront probablement exaucés. Et la présidente du SPD allemand, Saskia Esken, s’enflamme elle aussi immédiatement. Elle voit même une occasion unique de faire d’une pierre deux coups. Elle peut ainsi débloquer des fonds pour Selenski Offshore et ses oligarques, tout en réalisant un rêve socialiste, à savoir l’introduction d’un impôt sur la fortune pour les riches en Allemagne. Car c’est ainsi qu’elle compte financer les paiements mensuels.

Vive la solidarité internationale

« Pour financer un État solidaire capable d’agir, qui maintient la cohésion de la société dans notre pays, qui soutient la reconstruction en Ukraine et qui, en même temps, ne ferme pas les yeux sur la crise alimentaire mondiale, nous devons enfin mettre en œuvre une taxe solidaire sur la fortune des super-riches », a expliqué Esken ses projets au « propre » réseau de rédaction du SPD en Allemagne. La chef du SPD n’a toutefois pas précisé qui elle entendait par super-riches, mais probablement les prestataires habituels, qui sont déjà mis à contribution par le biais d’impôts et de taxes. Elle n’a pas non plus précisé si ses exigences en matière de solidarité internationale allaient jusqu’à introduire en même temps une taxe similaire pour les oligarques et les milliardaires ukrainiens.

L’économie ruinée, les Allemands doivent avoir froid

Au vu des problèmes économiques actuels, la mise en œuvre de ces exigences devrait toutefois conduire à ce que davantage d’entreprises et de personnes fortunées quittent l’Allemagne, pays à la fiscalité élevée. De plus, ce n’est pas comme si l’Allemagne avait des paysages florissants. L’infrastructure est en mauvais état et aurait besoin d’une rénovation urgente. De même, le système social et le système de santé gémissent et craquent de toutes parts. Les cotisations d’assurance maladie atteignent à elles seules un nouveau record – tout comme tout le reste augmente massivement en raison de l’inflation et de la politique, et de moins en moins de contribuables nets doivent contribuer à nourrir de plus en plus de bénéficiaires. Et maintenant, 500 millions de dollars par mois doivent être engloutis dans un marais de corruption étranger, tandis que pour la propre population, il faut baisser le chauffage et sortir la couverture ou se geler, serrer les dents, renoncer et se tenir la langue…

MON PRETRE PREFERE : ABBE BOUBEE – SDAINT NICOLAS DU CHARDONNET

POUR COMMANDER

https://profidecatholica.com/boutique/

OU laurentglauzy1@gmail.com

Laisser un commentaire