L’enquête de Jo et Adrien Urbex dans un Temple maçonnique devient une « Fake News ». De quoi ont-ils Peur ? Vidéos.

Jo et Adrien ne sont pas « géologues », ils sont de simples You Tubeurs qui font des explorations dans la campagne Française, comme bon nombre d’autres.

Voilà qu’ils deviennent des COMPLOTISTES qui auraient tout organisé eux-mêmes !

Publié le 13/12/2022 à 05:10 par La Dépêche : https://www.ladepeche.fr/2022/12/13/trebons-un-premier-avis-medical-sur-les-ossements-10864511.php

Après la découverte d’ossements dans le sous-sol d’une maison à Trébons par deux youtubeurs, le Parquet de Tarbes fait part des premières conclusions médicales.

La découverte de deux youtubeurs a fait grand bruit dans le petit village de Trébons, et soulevé la polémique sur la toile.

Fin novembre, Jo Urbex et Adrien Urbex, deux explorateurs de lieux insolites abandonnés, se sont introduits avec une troisième personne dans le sous-sol d’une maison à Trébons, préalablement repérée sur Google Maps, dans l’objectif de filmer le prochain épisode de leurs chaînes Youtube respectives.

Mais l’exploration nocturne a rapidement refroidi l’équipe lorsqu’ils ont découvert un crâne, plusieurs mâchoires et autres ossements, dans l’une des pièces de cet édifice à l’allure d’un temple maçonnique, où de nombreux objets et documents en lien avec la franc-maçonnerie ont été embarqués pour analyses (en sus des ossements), par les gendarmes alertés par les explorateurs.

Un squelette anatomique ?

Si l’ancien propriétaire et bâtisseur des lieux, un ancien médecin anesthésiste, n’est plus de ce monde pour expliquer l’origine et la nature des ossements retrouvés, et confiés depuis à l’Institut de recherche criminelle de la gendarmerie nationale (Ircgn), le Parquet de Tarbes s’appuie sur un premier avis médical pour écarter la piste criminelle.

Les explorateurs pointés du doigt

« Les « ossements » découverts pourraient correspondre à un squelette anatomique qui servait d’objet d’étude en médecine. Malgré les fantasmes que ces vidéos ont pu entretenir sur internet et s’il convient de rester prudent, il semble donc que la piste criminelle puisse être écartée sous réserve des vérifications restant à réaliser. » Et pour cause, le rapport de l’Irgn n’est pas attendu avant plusieurs semaines, voire plusieurs mois.

Le communiqué du Parquet de Tarbes, qui se veut prudent avant les conclusions définitives de l’institut spécialisé, pointe du doigt le contenu des vidéos diffusées depuis par les deux explorateurs sur leurs chaînes Youtube, visionnées par des milliers d’internautes.

« Selon les premiers éléments (qui restent à étayer), les personnes étant entrées dans la maison en question auraient ajouté de fausses informations pour faire du sensationnel. »

Des reproches auxquels Jo Urbex et Adrien Urbex ont également été confrontés sur la toile après avoir, entre autres, évoqué de potentiels sacrifices et rituels de sorcellerie.

Dans une vidéo commune diffusée ce dimanche, les deux youtubeurs se sont défendus d’avoir voulu faire le buzz. « Il faut remettre les choses dans leur contexte. Ce soir-là, il faisait nuit, il pleuvait, nous découvrons les lieux, du matériel chirurgical, des ossements, un cercle blanc par terre… Oui j’ai dit dans ma vidéo que cela me faisait penser à des sacrifices, mais je n’ai jamais dit que le propriétaire était en cause », déclare Jo Urbex. « Et si nous avions tout mis en scène, pourquoi nous aurions contacté la gendarmerie ? »

Contactée, la fille du médecin anesthésiste, désormais propriétaire des lieux, n’a pas souhaité commenter le communiqué du Parquet de Tarbes, et a assuré qu’elle fera part de sa position sur l’affaire lorsque l’enquête de gendarmerie sera définitivement clôturée. La semaine dernière, elle prévenait qu’elle déposerait systématiquement plainte en gendarmerie contre les curieux qui tenteront de s’introduire illégalement sur sa propriété.


Et la découverte d’un squelette de petite fille en 1941 dans la loge maçonnique de Béziers, c’était pour faire du « SENSATIONNEL » aussi ?

« C’est dans l’intimité des sociétés secrètes qu’il faut savoir préparer l’opinion ».

Adam Weishaupt, fondateur de l’Ordre des Illuminés de Bavière.

Les lois de Vichy sur la franc-maçonnerie – Archives départementales de …

« Ils (la contre-Eglise) croient ou ils cherchent à faire croire que la doctrine chrétienne est incompatible avec le bien de l’Etat, parce qu’ils veulent fonder l’Etat non sur la solidité des vertus mais sur l’impunité des vices. »

Saint Augustin, cité par le Pape Léon XIII dans l’encyclique Humanum Genus, 1884.

Peu d’historiens se sont penché sur la haine que le IIIe Reich vouait à la franc-maçonnerie. Arnaud de la Croix propose un ouvrage, complet et fouillé, sur les relations entre nazis et « frères ». Extraits.

Il n’existait à ce jour que très peu d’ouvrages retraçant les rapports entre le nazisme et la franc-maçonnerie. L’historien Nicholas Goodrick-Clarke s’y était frotté. Puis plus rien, ou presque. Ce qui a laissé le champ libre à des auteurs pas toujours très fiables. Arnaud de la Croix vient de combler ce vide : l’auteur s’est nourri d’une documentation foisonnante, a analysé archives et journaux intimes. Il en a tiré Hitler et la franc-maçonnerie (1).

Qu’y a-t-il donc dans cet ouvrage ? Tout. Il éclaire l’avant-guerre, remonte aux sources de l’idéologie nazie, abordant aussi la question de la passion des nazis pour l’ésotérisme et les sociétés secrètes. Il montre aussi que cette « chasse » aux francs-maçons résulte d’une décision politique. Et pour justifier leur haine antimaçonnique, les nazis débitent qu’une « direction juive » est à la tête de la franc-maçonnerie. Selon eux, la franc-maçonnerie ne serait que le vecteur de la pernicieuse influence des Juifs. La boucle est bouclée : « L’antimaçonnisme joue un rôle-clef dans l’idéologie nazie car il a partie lié avec l’antisémitisme », écrit Arnaud de la Croix. C’est en substance ce que dit Adolf Hitler dans Mein Kampf. Résultat : les nazis prennent rapidement des mesures pour faire disparaître l’organisation.

Car l’Allemagne nazie, rappelle l’auteur, ne peut supporter la « concurrence intolérable » de sociétés secrètes, qui menaceraient l’ordre et la « civilisation chrétienne ». C’est la seconde raison pour laquelle Hitler combat la maçonnerie. C’est exactement le thème central des Protocoles des sages de Sion, un des plus fameux faux de l’histoire, fabriqué au tout début du 20e siècle par des antisémites russes. Bien sûr, les nazis les ont lus et y ont puisé leur détestation du « frère ». Mais Arnaud de la Croix – c’est l’un des apports majeurs de cet ouvrage – nous apprend qu’Hitler s’est alimenté à bien d’autres sources. Mais il s’est affranchi de ses maîtres à penser pour produire une idéologie originale. Surtout, il est l’homme qui est passé aux actes.

Cependant, Hitler ne développe pas à l’encontre des maçons la même fureur exterminatrice que contre les Juifs. On en voudra pour preuve la présence d’un franc-maçon, le docteur Hjalmar Schacht, à la tête de l’économie du IIIe Reich – qui mettra en oeuvre l’exclusion des Juifs de la fonction publique. « Peu de maçons ont finalement été exécutés par les nazis ou leurs alliés uniquement à cause de leur appartenance à l’ordre. (…) C’est essentiellement l’ordre qui eut à souffrir de la répression nazie. Les loges furent dissoutes et l’ensemble de leurs biens confisqués, les archives furent pillées, les anciens membres, marqués au coin de l’opprobre et mis sous surveillance », explique Arnaud de la Croix.

Comment les francs-maçons allemands ont-ils réagi à la prise de pouvoir par les nazis ? Arnaud de la Croix revient, sans concession, sur l’attentisme des francs-maçons allemands, voire même leurs sympathies nazies. Il faut se rendre à l’évidence : contrairement à la légende officielle d’une maçonnerie allemande ayant souffert du national-socialisme (y compris pour nombre de maçons), une grande partie des loges, promptes à adopter une thématique nationaliste et antisémite, se sont montré très serviles. Reste à écrire la version allemande de cet épisode…

En épilogue de son enquête, Arnaud de la Croix interpelle son lecteur avec la simplicité du devoir accompli :

« Une génération découvre, à l’aube du XXIe siècle, que Juifs, francs-maçons et Illuminés de Bavière se seraient alliés pour imposer un « nouvel ordre mondial ».

C’est à cette présumée conspiration planétaire que nous devrions la globalisation de l’économie et les crises financières qui frappent les nations. Les sentiments de vulnérabilité et d’impuissance ne sont pas de bon conseil, nous apprend l’histoire des années 1930 en Allemagne… Et les deux contextes se ressemblent étrangement. »

Soraya Ghali

(1) Hitler et la franc-maçonnerie, Editions Racine

L’auteur

Philosophe, enseignant et longtemps éditeur, Arnaud de la Croix a publié plusieurs essais sur la civilisation médiévale. Ils font références, dont entre autres L’Erotisme au Moyen Age et Les Templiers, au coeur des croisades. 

https://www.levif.be/international/hitler-contre-les-francs-macons-2/

« L’esprit humain ne supporte pas une forte dose de réalité. »

Thomas Stearns Eliot.

« Il y a un autre monde mais il est dans celui-ci. »

Paul Eluard.

« Si le pape nous remet devant les yeux les vrais principes sociaux, c’est que le monde en a besoin pour ne pas mourir. »

R.P. Berthe, Garcia Moreno, Editions Saint-Rémi, 1926.

« L’intégrité des doctrines est l’unique chance des rétablissements de l’ordre chrétien dans le monde. »

Cardinal Pie, Oeuvres.


5 Commentaires

  • Concernant ce qui est dit sur Hitler et les Francs-maçons, il faut considérer qui écrit. L’Histoire secrète, les dessous des événements historiques ne sont pas toujours connus ou reconnus par les écrivains ou enquêteurs. Sur Hitler et la 2e guerre mondiale, la connexion maçonnique vient du fait qu’en 1871, le grand chef FM Albert Pike avait prémédité (prophétisé?) trois guerres mondiales. A ce moment, on peut imaginer que Hitler a été instrumentalisé par les forces de l’ombre maçonniques pour être ce qu’il a été.

    La confrérie de Thulé, dont faisaient partie les futurs hauts dignitaires nazis et Hitler dès 1919, était une société secrète kabbaliste créée par Rudolph von Sebottendorff, alias Adam Alfred Glauer, un Frankiste bavarois, disciple de Jacob Frank. Hitler n’était pas chrétien et était passionné par l’occultisme et la magie. La svastika, la croix gammée, est un symbole hindou, donc oriental et sans rapport avec le Christianisme. De nombreux collaborateurs de Hitler ont été reconnus comme des Illuminati, à commencer par Martin Bormann ou Alfred Rosenberg. Bormann était en contact avec Churchill. Rudolf Hess s’est « sauvé » et a disparu en Angleterre au début de la guerre.

    Tout ça pour dire que l’on ne peut pas simplifier et qu’il faut creuser l’histoire pour s’approcher de la vérité.

  • Concernant Hess, vous confirmez qu’il est mort à Spandau ?

  • Méthode FM:  »’ le Parquet de Tarbes s’appuie sur un premier avis médical: Les ossements découverts pourraient correspondre à un squelette anatomique qui servait d’objet d’étude en médecine ». Le livre d’Arnaud de la Croix est très bienvenu. Mammon-talmud bientôt totalement fichu!! Le film du temps du maréchal Pétain démontre pour ainsi dire son œuvre de bienfaisance!! J’invite chacun à l’enregistrer!! Salutations à tous!!

  • Je peux pas le blairer le Jo.
    Il y as quelques mois sur mon fil de pub Facebook, il y avais une vidéo censuré de Jo sur une comtesse et sa famille dont les cercueils reposaient dans une chapelle (vidéo youtube :J’AI VU DES CERCUEILS VIDÉS et des corps partout…).
    Fort bien, il disait que c’est pas bien d’aller d’aller profaner et qu’il ne donnerais pas l’adresse du lieu mais donnait un lien de la vidéo non censuré qui menait à voir les os et les mains sortant des cercueils !
    Voila j’avais compris le genre du gars.
    Au lieu de faire venir une équipe funéraire qui arrange les cercueils, un prêtre pour une prière et ensuite bétonner une fois pour toute le lieu et laisser la comtesse en paix !

Laisser un commentaire