Archives de Catégorie: Alain Escada

Dimanche 12 Mai à Paris: Hommage National à Sainte Jeanne D’Arc et Défendre Notre Dame du Projet Sataniste des Cosmopolites.

I N V I T A T I O N

Organisé par CIVITAS, venez nombreux Soutenir LA FRANCE FRANCAISE que les cosmopolites veulent faire chavirer en « Hôtel France pour Migrants » dixit Attali.

 

NE LAISSONS PAS DENATURER NOTRE DAME DE PARIS, CONSTRUIRE AVEC DU SANG FRANCAIS.

 

 

Pierre Hillard : La Triple Donation

Seuls, les Français/Gaulois de Sang savent de Quoi nous parlons.

 

 

 

 

La Maison du Salat : Information pour Monsieur Alain Escada.

Je viens de prendre connaissance de l’entretien de Monsieur Escada que rapporte Médias Presse Info contre Laurent Glauzy.

Il y a des choses qu’il faut lire pour pouvoir croire que des gens soient capables de graver dans le marbre une pareille inculture.

Monsieur Escada n’est pas sans savoir que nous sommes EN FRANCE et EN FRANCE il n’y a aucune « Maison de Prière Islamique ». Même depuis la république, cela n’existe pas.

LA MAISON DU SALAT EN FRANCE, en Région Occitanie, anciennement Languedoc-Roussillon serait donc LA MAISON DE LA PRIERE ISLAMIQUE selon Monsieur Escada !!!!

L’éditeur peut-être Musulman mais LA MAISON DU SALAT désigne LA MAISON DES SALAISONS (du Salé) Monsieur Escada !

 

Texte de l’entretien de Monsieur Escada sur Média Presse Info :

Maison du Salat.png

 

Explications :

En Occitan SALAT désigne « Ce qui est Salé », « Ce que l’on Sale ».

Je le répète, nous sommes en France et en France nous avons des Lieux qui sont encore marqués de la Tradition de nos Ancêtres.

Monsieur Escada n’a été désireux que de trouver de l’Islamisme. Il faut donc lui rappeler que la Région Occitanie n’a rien à voir avec Molenbeek, Rien.

Lorsque nos anciens tuaient le Cochon, ils allaient faire les Salaisons dans LA MAISON DU SALAT = Maison dans Laquelle on Sale = Maison du Salé.

C’est dans ces maisons, mises par les communes ou par des particuliers à la disposition de la population, que nos aïeux salaient les Jambons, les saucissons et toutes les parties du Cochon qui devaient être conservées.

SALAT signifie bien Salé Monsieur Escada, il suffisait juste d’avoir l’Esprit Français pour en connaître le sens et non tourné vers la Mecque.

Si vous n’étiez pas obsédé par l’Islam, vous auriez fait ce qu’un esprit érudit fait : Tapez SALAT sur votre Moteur de Recherche et votre Esprit en serez sorti Grandi.

Salat

Salé.png

Afin que Monsieur Escada soit apaisé concernant l’Islam ou l’Islamisme, je l’invite en Occitanie où il pourra découvrir des noms de lieux qui ressemblent à des noms arabes tout en étant Français.

Pourquoi cela est-il possible ?

L’Alphabet Phénicien est La Matrice des Alphabets.

Le Français, comme le Latin et le Grec vient de l’Alphabet Phénicien.

N’en déplaise à Monsieur Escada, l’Arabe vient également de l’Alphabet Phénicien. Idem pour l’Hébreu. Des noms peuvent être de fait semblables.

Monsieur Escada pourra ainsi mettre son Esprit en Repos et ne pas avoir a penser que les Catholiques vont imprimer dans les Maisons de l’Islamisme direction la Mecque.

Quelques photos pour apaiser à jamais Monsieur Escada :

 

Haut Salat.png

 

Le SALAT c’est aussi une Rivière Monsieur Escada :

Salat Fleuve.png

 

Monsieur Escada déroule le Tapis Rouge à Jean-Marie Le Pen, Fort Bien !

Monsieur Escada se dote d’un parti politique « Civitas », Fort Bien !

Sauf que Jean-Marie le Pen, que vous accueillez grandement n’a Jamais voulu accéder au Pouvoir :

Jean-Marie le Pen.png

LE SCAN POLITIQUE – Le président d’honneur du FN admet avoir été angoissé à l’idée d’une «déferlante populiste» qui l’aurait poussé au pouvoir en 2002. Faute de préparation et d’équipes compétentes.

Au crépuscule de sa vie comme de sa carrière politique, Jean-Marie Le Pen ne s’en cache plus: il a peur. Des peurs qui l’ont accompagné tout au long de son parcours et qu’il confie dans un entretien à la revue Society à paraître vendredi 29 mai. Au-delà des bravades tonitruantes et des promesses de n’abandonner le combat qu’à son dernier souffle, le fondateur du FN revient notamment sur son accession au second tour de l’élection présidentielle, le 21 avril 2002. Si beaucoup de commentateurs ont estimé que la figure tutélaire de l’extrême droite française n’a jamais vraiment voulu prendre le pouvoir, c’est la première fois que Jean-Marie Le Pen l’admet aussi ouvertement.

«En 2002, c’est vrai, j’ai envisagé avec une certaine angoisse qu’il y ait une déferlante populiste. Je ne suis pas spécialement un homme politique qui a la réputation d’être peureux mais je sais évaluer le danger. Quand vous vous retrouvez dans l’hypothèse d’être président de la République alors que vous n’avez pas l’appareil pour le faire, vous ne trouvez pas que ça puisse susciter légitimement une impression d’angoisse? Si ce n’est pas le cas, c’est que vous êtes un branleur», confie celui que l’on surnomme volontiers «le Menhir». Malgré ses affirmations passées, l’eurodéputé n’a même jamais vraiment nourri l’espoir de rentrer à l’Élysée. «Je n’ai jamais fait plus de 18% et on n’accède pas au pouvoir quand on fait 18%. D’ailleurs, Marine n’a jamais fait plus, et elle ne fera pas plus demain en faisant un mélange d’UMP et de PS», assène-t-il à l’endroit de la direction actuelle de son parti. Une franchise qui contraste avec des propos tenus en mars 2014, lorsqu’il accusait Jacques Chirac d’avoir truqué les résultats en 2002.

C’est à dire que pendant des années, de Braves Gens ont voté pour lui POUR RIEN.

Concernant Marine Le Pen c’est du Pareil au même.

Et ce n’est pas moi qui le dit ! C’est Madame Sophie Montel qui, exédée par des procédés de tromperie, a quitté Marine le Pen pour le parti « Les Patriotes » de Florian Philippot et, encore décue par les procédés de ce dernier, a quitté Florian Philippot car elle a comprit que ces partis n’étaient que des PARTIS DE GARAGE.

Elle vient de commettre un lire dans lequel elle explique « Le Système Le Pen » que vous adulez !

Bal tragique au Front National

Votre parti politique rivalisera t’il avec le Front National ou le R.N. de Marine Le Pen ?

Parti de Pouvoir (en sachant qu’il faut des Millions d’Euros) ou Parti de Garage ?

Vous vous dites Hors-Système et vous vous vautrez dans le Système grandement Franc-maçon en créant un parti Politique ?

Il est vrai que contrairement à Laurent Glauzy les portes du Parlement Européen vous sont Grandes Ouvertes et ce Haut Lieu rassemble autant de Francs-Maçons que de Faux-Dissidents !

 

Civitas installe une crèche au Parlement Européen et la fait bénir par Mgr Fellay

benediction_creche_parlement_europeen_bruxelles_par_mgr_fellay_141209_02

Ce 9 décembre 2014, à l’initiative de Civitas et avec l’appui de l’eurodéputé Mario Borghezio, une crèche de Noël a été inaugurée au Parlement Européen à Bruxelles. C’est Mgr Fellay, supérieur général de la FSSPX, qui a souhaité venir personnellement pour bénir cette crèche.
Une magnifique crèche de Noël, de grande taille, a trouvé sa place dans l’espace officiel du Parlement Européen, au milieu d’un hall central de l’institution européenne.
A 16h30, ce mardi 9 décembre, le député européen Mario Borghezio a accueilli les personnes invitées à assister à l’inauguration de cette crèche de Noël. Des eurodéputés, des assistants parlementaires et des fonctionnaires européens, ainsi que quelques invités extérieurs, étaient présents.
Alain Escada, président de Civitas, a brièvement pris la parole pour rappeler que cet Enfant-Jésus au centre de la crèche est appelé à régner sur les Nations et que tout pouvoir vient de Dieu.
*****

Lire autant de Haine et de Calomnie de la part de quelqu’un se revandiquant Catholique relève de l’iréel !

 

MPI

 

Laurent Glauzy, « l’Imposteur » « Mythomane » n’a jamais rien Volé à personne. Il n’a jamais été cité à comparaître, dans Aucun Pays.

Laurent Glauzy publie les Conférences de Philippe Ploncard D’Assac dans leur Totalité car c’est bien Philippe Ploncard D’Assac et son Père Défunt qui dénoncent le mieux la Franc-Maçonnerie, certainement pas vous. A cet effet, c’est Philippe Ploncard D’Assac qui a ramené beaucoup de Français vers le Nationalisme et le Catholicisme grâce à ses conférences et entretiens politiques mensuels DEPUIS DES ANNEES.

Philippe Ploncard D’Assac a créé les Cercles Nationalistes au sein de Tous les Départements Français SANS DEMANDER AUCUN ARGENT.

Les Français sont ainsi informés du Mal qui ronge la France depuis 1789 GRATUITEMENT. Personne ne vous a attendu pour dénoncer les réseaux maçonniques. Personne.

Les conférences de Philippe D’Assac sont désormais visionnées par les Français Gilets Jaunes Constituants. Personne ne parle de vous chez les Français Gilets Jaunes, vous êtes inexistant. Philippe Ploncard D’Assac est dans toutes les Bouches.

Vos conférences à vous se comptent sur les doigts de la main.  Philippe Ploncard D’Assac informe sur la Franc-Maçonnerie pratiquement A TOUTES SES CONFERENCES, avec Citations à l’appui. Que faites-vous pendant que les Français Nationalistes et Catholiques prennent le Temps de se rassembler et d’informer ?

Où êtes-vous tous les Mois Monsieur Escada ? A Bruxelles ?

Collectez-vous des fonds pour votre parti politique ou allez-vous au Parlement Européen chercher de Généreux Donateurs ?

Contrairement à votre verbiage haineux contre Laurent Glauzy, avec Laurent, Steven et Aymeric nous prions pour vous car vous en avez grandement besoin aux vues de votre médiocrité et de votre égo surdimentioné qui font offense à Notre Seigneur Jésus-Christ, Roi de France.

Brianajane.

ALAIN ESCADA et LA BANDE DE MARJANE SATRAPI, par Laurent Glauzy

Mon but n’est pas de m’attaquer à Alain Escada comme s’il s’agissait de jeter mon fiel. Je n’ai aucune haine à son égard, mais je ne partage pas sa vision politique, et encore moins l’envers du décors de Civitas.
Ses amis politiques, qui l’entourent, illustrent à la perfection « Persepolis », ce dessin animé autobiographique de l’artiste iranienne Marjane Satrapi, avec lequel elle accède à la célébrité. Elle y croque son enfance et sa jeunesse entre l’Iran de la Révolution et l’Europe des années 1980-1990. Ainsi, « Persepolis » montre l’ancien médecin devenu laveur de vitres et l’ancien laveur de vitres accédant à des postes à responsabilité. Dans la « bande à Alain », on a aussi cet impression.
Quand je vois Alain Escada avec JM Le Pen, qui n’a jamais voulu gagner d’élections et qui a servi en fait de dégueuloir à la cause nationale, c’est un comble. En 1987, ce dernier se rendait à New York avec le député Charles de Chambrun au CFR, cercle franc-maçonnique sur la politique étrangère américaine fondé par de Rockefeller. Cette information sera révélée par le journal « La Montagne ».
Comme je l’ai mentionné dans ma réponse à Alain Escada, le président de Civitas est aussi un ami politique de Oskar Freysinger, membre de l’UDC, parti dit nationaliste suisse dont le vice-président Blocher s’est rendu à deux reprises aux réunions du Bilderberg, fondé par Rothschild.
On voit donc qui ces gens servent et par qui ils sont réellement mis en place. Nous entrons précisément dans les cercles supra-maçonniques, à savoir Illuminati.
Et, si vous voulez rire, les meilleurs amis politiques de la scène internationale de Le Pen étaient le juif Jirinovski (auquel personne ne croit en Russie) et le défunt Franz Schönhuber, fortement suspecté d’avoir été financé par l’ancienne police politique d’Allemagne de l’Est, la Stasi (Cf. Jean-Paul Picaper, « Berlin-Stasi »). Pour la Roumanie, Le Pen rencontrait Vadim Tudor, ancien colonel de la Securitate, surnommé le « poète de Ceaucescu » en raison des poèmes qu’il écrivait pour la gloire de son maître.
Donc de Freysinger à Le Pen, voilà dans quelle fange politique Escada veut conduire les catholiques traditionnels.
Pour la présentation d’Alain Escada, je joins l’article de Philippe Ploncard d’Assac, L’AFFAIRE ESCADA. Tout est dit. Enfin, espérons-le !
Photo principale : Marjane Satrapi
Fin 2° colonne: « Il en sera exclu en 1997 suite aux ennuis financiers de Polémique-Info qui occasionnent des plaintes contre lui pour « faux, abus de confiance et détournement de fonds ».
Serait-il cramé en Belgique, raison pour laquelle il ferait de la politique en France ?
52987208_10218755210009652_205964551089291264_n

 

 

Laurent Glauzy répond aux accusations d’Alain Escada

Sur le site MPI et sous le titre « Laurent Glauzy, cet imposteur mythomane qui sert la franc-maçonnerie », Alain Escada attaque Laurent Glauzy à la suite d’articles que ce dernier (L.Glauzy) a publié pour expliquer l’empêchement de s’exprimer sur Radio Courtoisie demandé par Alain Escada.

Tout d’abord, pour avoir une opinion sur le sérieux antimaçonnique d’Alain Escada, il est intéressant de le voir échanger amicalement avec Oskar Freysinger dans une vidéo intitulé « Entretien entre Oskar Freysinger et Alain Escada : le parler vrai porté au pouvoir » du 27 août 2016.

Qui est cet ami d’Alain Escada ? Oskar Freysinger est membre du parti politique suisse l’Union démocratique du centre (UDC), fondateur de l’UDC Valais en 1999 et conseiller d’État valaisan entre 2013 et 2017.

Or, l’UDC, située à l’Extrême droite de l’échiquier politique helvète, a pour vice-président Christoph Blocher de 2008 à 2018. Ce milliardaire a participé a deux reprises au cercle supra-maçonnique (Illuminati) du Bilderberg, notamment en 2009. Ce cercle invitant en discrétion les plus puissants de ce monde pour prendre des orientations sur la politique mondiale, fut fondé en 1954 par Rockefeller et le prince de Hollande, Bernhard de Lippe-Biesterfeld.

Alain Escada expose que « de toute évidence, il (L. Glauzy) avait été missionné pour tenter de nous nuire. » S’il s’agit d’une évidence pourquoi ne donne t-il pas le nom d’une organisation qui me soutiendrait, me « missionnerait » ? Faute d’être inexact, ce genre de propos flirterait-il avec la paranoïa et la mythomanie ?

Escada prétend que je l’ai insulté dans mes écrits. Qu’il les montre alors. Il n’est dans mon style d’insulter quiconque.

Alain Escada qui est bien nerveux (et j’en ignore la raison), développe que ma maison d’édition se nomme « La Maison du Salat » et selon lui « Salat désigne la prière islamique, second des cinq piliers de l’islam. » Je réponds à Alain Escada que la vérité est toute autre : je suis d’origine ariégeoise et dans mon village d’enfance, la rivière qui est un affluent de la Garonne s’appelle le Salat, prenant sa source dans les Pyrénées, dans le hameau de Salau (ce n’est pas une insulte, mais une précision nécessaire pour Alain Escada). Pour plus de certitude, j’ai consulté une traduction en ligne, mode internet. Le mot « Sala » (sans t, contrairement à ma maison d’édition) en arabe est traduit par « Prière ». Les islamistes, arabes, ont donc par la suite repris ce mot. Alain Escada se mélange les pinceaux, dirons-nous et n’hésite pas, comme je le démontre à présent, à travestir un mot pour lui donner toute autre signification. Si j’avais utilisé le mot allemand « Arbeit », j’aurais été alors un nazi ? Nous sommes en effet dans le même ordre de bouffonnerie.

Alors, Alain Escada, tel un petit monsieur vexé et qui manque manifestement d’épaisseur intellectuelle, sort des phrases dépourvues de sens : « Mais moi, contrairement à Monsieur Glauzy, j’ai toujours veillé à être en mesure de prouver tout ce que j’affirme. » Alors, qu’il prouve mes insultes, et qu’il démontre mes erreurs dans l’argumentation de mes livres. On se croirait davantage dans une réplique de Michel Galabru, président du Parti de l’ordre moral, dans le film « La cage aux folles ».

Alain Escada affirme que j’ai eu une femme musulmane et deux enfants hors mariage avec cette dame, qui en outre (j’ajoute) est titulaire d’un diplôme de 3e cycle en Islamologie à l’Inalco et d’une licence d’histoire de l’Art. C’est exact. Je ne m’en suis jamais caché. Oui, j’ai eu une femme musulmane et algérienne, qui a accepté que mes enfants soient baptisés dans la Tradition. L’abbé de La Rocque, alors curé de saint Nicolas du Chardonnet, avait donné le baptême à ma fille Adela. Et, Elias a été baptisé par un prêtre sedevacantiste en Allemagne. Je suis devenu catholique sur le tard, c’est-à-dire après la rencontre de la maman de mes enfants. Mais, aimer une femme, même musulmane et algérienne, n’est pas une tare, que je sache. N’est-il pas vrai Alain Escada ? Et, je ne rougis pas de mon passé, bien au contraire. Il a fait ma force d’homme et de converti.

Pour le reste il parle d’une conversation que je n’ai jamais eue avec lui. Bien étrange pour un homme qui prouve ce qu’il dit. En fait, selon Alain Escada, je lui aurais fait des confidences sur ma vie privée, tandis que je suis « missionné » par une organisation qu’il ne peut nommer. N’est-ce pas contradictoire ? Pour le très pitoyable Alain Escada, non.

Pour montrer le sérieux d’Alain Escada, je peux affirmer qu’il parle également bien mal le néerlandais. Ce qui pour un politicien belge est risible et une insulte à l’égard de la population flamande. J’ai essayé d’avoir une discussion dans cette langue avec lui. C’est impossible. A contrario Léon Degrelle s’exprimait couramment en néerlandais, comme en attestent ses discours. Mais Escada n’est pas Degrelle, convenons-en. En revanche, il entretient un goût très mignon pour les Trachtjacke (vestes allemandes). Son goût pour l’Allemagne s’arrêterait-il aux fringues et aux fripes ? Car, là aussi, j’ai bien noté, qu’il ne parle pas non plus cette langue, pourtant la troisième du royaume belge.

Alain Escada veut surtout discréditer mon travail qui se présente en pas moins de quinze livres traduits pour certains en anglais, allemand, italien, et russe. J’ai été aussi pigiste aux pages internationales de Valeurs Actuelles. Voilà un CV qui colle bien mal avec celui d’un mythomane et autres accusations bien insensées et emballées rapidement par Alain Escada.

Quoi qu’il en soit, Escada est vraiment mesquin. Ce qui en arabe (et non en salafiste) signifie, « pauvre », « petit ». Ses accusations ne valent rien. Pire, il se contredit (comme je l’ai démontré) dans sa nervosité. Pourquoi est-il si maladroit ? Se sent-il traqué ? A-t-il des éléments de sa vie et de ses accointances politiques à cacher, lui qui sans tact reprend des aspects de ma vie privée ?…

M. Alain Escada, avec tout mon respect, permettez-moi de vous dire que vous êtes un « joyeux drôle » et vous n’avez aucunement la carrure d’un chef de parti politique. Votre style, que vous essayez de masquer par vos Trachtjacke, est bien en réalité celui des caniveaux.

Alain Escada est-il proche de la franc-maçonnerie ?, par Laurent Glauzy

Rappelons les faits  : Alain Escada fait empêcher le passage de Laurent Glauzy le 10 mars sur l’antenne de Radio Courtoisie, devant passer en même temps que lui.
La réaction d’un « ami de ma page facebook » est pertinente : Cyril Leysin écrit sur mon mur : « Je me souviens d’une conférence d’Alain Escada sur le catholicisme social, où il citait Joseph de Maistre, en des termes élogieux, pourtant notoirement connu pour avoir été franc maçon et imprégné de Gnose. Tout cela est pour le moins dérangeant ».

In eminenti apostolatus specula est une bulle pontificale émise le 28 avril 1738 par Clément XII (1730-1740) contre la Franc-maçonnerie. Quoique prononcée comme définitive (« constitution valable à perpétuité »), cette condamnation ne fut que la première d’une longue série, puisque pendant plus de deux siècles, pratiquement tous les successeurs de Clément XII l’ont reformulée.

Gênés par cette interdiction, les francs-maçons tenteront de faire passer Clément XII comme un pape sénile, qu’il n’était bien évidemment pas.

Dans sa vidéo, Philippe Ploncard d’Assac rapproche Alain Escada de la mouvance belge du Club de l’horloge, un laboratoire de pensée pas foncièrement anti maçon.

Nous le savons, la Franc-maçonnerie a infiltré la fraternité Saint Pie X, ce qui fut révélée, mais trop tard à Mgr Lefebvre. Il faut lire à ce sujet l’exellent livre LE RESEAU RAMPOLLA (en vente dans la librairie de PRO FIDE CATHOLICA).

Pour l’heure, beaucoup s’interrogent aussi sur le fait que de nombreuses personnes militant contre le mariage pour tous aient connu des ennuis juridiques avec des peines iniques. Mais quid d’Escada ?

L’attitude d’Escada qui a refusé la présence de Laurent Glauzy sur le plateau de radio Courtoisie, en même temps que lui, le 10 mars, permet encore une fois de se poser des questions sur cet homme.

Escada est-il un homme du système ? Et, si tel est le cas, par quel moyen est-il tenu ? Nous savons comment les loges tiennent les hommes ou s’attachent leur service…

Et, pour se faire une idée, il suffit d’écouter ce qu’Alain Escada ne dit jamais. C’est ainsi que l’on connaît une personne. Dit-il ouvertement que la franc-maçonnerie est une courroie de transmission du pédosatanisme ? Dit-il que le satanisme est la croyance la plus rare et la plus élitiste ? Il parle avec véhémence de plein de sujets. Mais évoque-t-il ceux-la ?

Je le répète : je me souviens d’un contact internet et téléphonique avec Alain Escada ne pouvant pas m’aider dans la recherche d’une salle de conférence à Bruxelles. Curieux pour un bruxellois. Quand vous parlez aussi de l’ancien député belge Laurent Louis, ayant fortement dénoncé au parlement belge le pédosatanisme au cœur du pouvoir belge, on voit qu’Escada ne l’apprécie pas, bien au contraire. Laurent Louis était considéré comme instable, mais pour autant ses discours n’ont été pas moins trempés d’un grand courage et d’une vérité qu’aucun a porté au parlement belge, entraînant même le départ de Di Rupo et de ses collabos.

Enfin, il est à se souvenir du parti anti-maçon américain du début du XIXe siècle, dirigé en sous main par la franc-maçonnerie elle-même. Son président William Wirt, ancien procureur général des États-Unis, qui fut le candidat du Parti anti-maçonnique lors de l’élection présidentielle de 1832, était lui-même maçon. En fait, l’assassinat en septembre 1826 de William Morgan, un franc-maçon de New-York, qui était entré en conflit avec sa loge, avait révélé les rituels des « frères ». Il fallait donc dirigé l’opinion publique dans une voie de garage. Pensez-vous que les temps ont changé ?

Tous ces éléments me permettent donc de me poser de manière sérieuse la question de l’appartenance d’Alain Escada à la Franc-maçonnerie ou des mouvances proches de la maçonnerie, ayant pénétré la Tradition catholique. En tout cas, son attitude à mon égard décrit une personne trouble.

Il est aussi vrai que Laurent Glauzy est le seul écrivain n’étant affilié à aucun groupe de « dissidence » et dont les livres sont les plus lus. Il est à regarder la fréquentation de ses vidéos dépassant les 70.000 voire les 100.000 vues, et pour lesquelles certaines abordent des sujet épineux comme l’assassinat de Padre Pio, le pédosatanisme et la Franc-maçonnerie. Sur Factuelle 66, où tout le monde est passé, ce sont mes conférences qui dépassent toutes les autres.

Mes sujets dérangent beaucoup, et surtout beaucoup de faux « dissidents » comme de faux « catholiques ».

 

 

 

Réaction par rapport à l’interdiction d’Escada contre L. Glauzy à radio Courtoisie (suite)

« bonjour M Glauzy j’ai apprécié votre post sur Escada. Cette pseudo extreme-droite est complètement vérolée. Déjà 2 ans j’avais explicité à une ex-amie Genevoise,familière de toute cette mouvance, que Ryssen, Hillard allaient à la soupe chez Soral. l’on m’avait objecté que j’étais trop « schismatique ». Aussi déçu l’ai-je été par Livernette qui,refuse certes certaines messes mais s’acoquinent avec des païens mariés selon des rites druidiques du P de F.ils fréquentent régulièrement les cadors de la mouvance,eux-mêmes en relation étroite avec d’anciennes stars du porno, à Chiré, aux journées Synthèse Nationale,etc.ils ne pensent qu’à vendre leurs bouquins.ils me dégoutent.vive la gamelle.et après ces clowns couinent dans leurs conférences que nos églises sont vides.écœurant qu’ils sont peut-être irai-je simplement au colloque jeune nation chez moi à Lyon.bien à vous. »

 

 

Réaction de Laurent Glauzy :

 

Je partage l’analyse de ce lecteur, que j’ai reçue ce matin sur ma page facebook. Il est un fait que nombre d’écrivains prétendant lutter contre un certain lobby , ont des comportements similaires voire pires. Paraît-il qu’il est un fait que l’on déteste ce que l’on est. Ces derniers glapissent du risque d’aller en prison. Mais il s’agit de prisons françaises. On n’y meurt pas et la publicité y est bonne. A titre personnel, je n’entretiens aucune relation avec mes collègues écrivains car je vois en eux des personnes peu sincères. Je préfère travailler et me concentrer sur des sujets nouveaux, comme celui de la TERRE PLATE, qui est complètement novateur, et que je connais encore très peu. En tout cas, je suis content de voir que tout le monde n’est pas aveugle. Mais, là où il y a l’homme, il y a des hommeries. N’est-il pas vrai ?

Concernant Escada, il faut reprendre la vidéo de Ploncard d’Assac. A titre personnel, je me souviens avoir demander il y a deux ans à Alain Escada s’il connaissait une salle de conférence à Bruxelles pour moi. Il n’en connaissait aucune ! Cependant, j’étais convié à la 1re Fête du Pays Réel pour dédicacer mes livres : une bonne tactique pour graisser la patte.

 

 

PLONCARD D’ASSAC PRESENTE ESCADA :

BOYCOTTEZ ESCADA ET LA FÊTE DU PAYS REEL

La maladie des écrouelles était d’origine tuberculeuse et provoquait des fistules purulentes. Pourtant, quatre jours après le sacre de Charles VII, dont le Royaume lui fut redonné par sainte Jeanne d’Arc lors de la Triple donation, à Jésus+Christ le 29 juin 1429, le Dauphin était capable par miracle de guérir les écrouelles.

Cette capacité de guérison miraculeuse, qui était donnée aux seuls rois de France, reprit donc avec Charles VII, grâce à Jeanne : « Le roi te touche, Dieu te guérit ».

Il était le signe que cet oint de Dieu était bien choisi par Lui. Ce don se continua jusqu’à Louis XV. Louis XVI, initié à la franc-maçonnerie, ne guérit pas les écrouelles. Le chapitre des guérisons miraculeuses des écrouelles, mais aussi le baptême de Clovis et son onction avec le saint Chrême, attestent entre autres que Dieu veut voir gouverner la France par une seule lignée qui Lui est réservée.

La république, bien évidemment, et nous le voyons par les crimes dont elle est la cause, ne vient pas du ciel, mais d’en bas ; elle est d’inspiration satanique : Quel que soit le parti et l’idéologie, l’homme n’a pas à choisir ses dirigeants. Quels que soient les hommes, la république corrompt. Elle est intrinsèquement mauvaise et diabolique, car son principe est « Jésus+Christ hors la loi ».

Quiconque pactise avec la république ne croit pas en la mission divine de la France et encore moins en Dieu. C’est pourquoi je boycotterai la seconde manifestation du Pays Réel. L’année dernière j’y avais vendu plus de trente livres, loin devant la plupart des autres écrivains. Mais pour moi, le langage de la vérité et de Dieu doit l’emporter sur celui des manigances de la démoncratie. Il n’y a qu’à regarder de qui est affublé Alain Escada lors de cette manifestation : Le Pen qui en 1987 était reçu à New York au CFR de Rockefeller pour donner les garanties nécessaires au système, en compagnie du député de Charles de Chambrun. La secte Moon avait aussi des élus dans le Front National de Le Pen. Et voilà avec qui pactise le « très catholique » Escada. On se moque vraiment du monde. Et, je n’irai pas plus loin. Mais sachez qu’un catholique vit en catholique… et s’entoure de gens n’ayant aucune double parole, mais agissant et se comportant de fait, en catholiques. Celui qui parle en catholique et qui n’a pas un comportement catholique, est un marane.

photographie de Henri IV guérissant des écrouelles.

PS : dans un précédent, j’écrivais par erreur que Pie XII disait qu’ « à Paris tout est mauvais, même les meilleurs sont mauvais ». Cette phrase ô combien exacte et de nos jours plus que jamais, est du Cardinal Pie.

« Entrées précédentes