Archives de Catégorie: Profanation

Le Terrorisme contre les Chrétiens et les Catholiques Flambe Magistralement.

LE TERRORISME ANTI-CHRETIEN et ANTI CATHOLIQUE sévit PARTOUT DANS LE MONDE depuis 1789.

A croire qu’il est conseillé sinon Voulu.

 

Relevé des Faits du SEUL mois d’Octobre 2019.

Opera Instantané_2019-11-06_061913_twitter.com

Opera Instantané_2019-11-06_062021_twitter.com

Opera Instantané_2019-11-06_062119_twitter.com

Opera Instantané_2019-11-06_062155_twitter.com

Opera Instantané_2019-11-06_062235_twitter.com

Opera Instantané_2019-11-06_062313_twitter.com

Opera Instantané_2019-11-06_062402_twitter.com

Opera Instantané_2019-11-06_062438_twitter.com

Opera Instantané_2019-11-06_062512_twitter.com

Opera Instantané_2019-11-06_062608_twitter.com

Opera Instantané_2019-11-06_062701_twitter.com

Opera Instantané_2019-11-06_062730_twitter.com

Opera Instantané_2019-11-06_062824_twitter.com

Opera Instantané_2019-11-06_062918_twitter.com

Opera Instantané_2019-11-06_062955_twitter.com

Opera Instantané_2019-11-06_063030_twitter.com

Opera Instantané_2019-11-06_063105_twitter.com

Opera Instantané_2019-11-06_063136_twitter.com

Opera Instantané_2019-11-06_063208_twitter.com

Opera Instantané_2019-11-06_063246_twitter.com

Opera Instantané_2019-11-06_072308_twitter.com

Opera Instantané_2019-11-06_072343_twitter.com

Opera Instantané_2019-11-06_072413_twitter.com

Opera Instantané_2019-11-06_072516_twitter.com

Opera Instantané_2019-11-06_072543_twitter.com

Opera Instantané_2019-11-06_072614_twitter.com

Opera Instantané_2019-11-06_072647_twitter.com

Opera Instantané_2019-11-06_072710_twitter.com

Opera Instantané_2019-11-06_072749_twitter.com

Opera Instantané_2019-11-06_072823_twitter.com

Opera Instantané_2019-11-06_072851_twitter.com

Opera Instantané_2019-11-06_065929_twitter.com

Opera Instantané_2019-11-06_070010_twitter.com

Opera Instantané_2019-11-06_070049_twitter.com

Opera Instantané_2019-11-06_070121_twitter.com

Opera Instantané_2019-11-06_070213_twitter.com

Opera Instantané_2019-11-06_070253_twitter.com

Opera Instantané_2019-11-06_070326_twitter.com

Opera Instantané_2019-11-06_070400_twitter.com

Opera Instantané_2019-11-06_070450_twitter.com

Opera Instantané_2019-11-06_070533_twitter.com

Opera Instantané_2019-11-06_070850_twitter.com

Opera Instantané_2019-11-06_070927_twitter.com

Opera Instantané_2019-11-06_071002_twitter.com

Opera Instantané_2019-11-06_071105_twitter.com

Opera Instantané_2019-11-06_074725_twitter.com

Opera Instantané_2019-11-06_074923_twitter.com

Opera Instantané_2019-11-06_075044_twitter.com

Opera Instantané_2019-11-06_075127_twitter.com

Opera Instantané_2019-11-06_075206_twitter.com

Opera Instantané_2019-11-06_075241_twitter.com

Opera Instantané_2019-11-06_075314_twitter.com

Opera Instantané_2019-11-06_075401_twitter.com

Opera Instantané_2019-11-06_075448_twitter.com

Opera Instantané_2019-11-06_075522_twitter.com

Opera Instantané_2019-11-06_075614_twitter.com

Opera Instantané_2019-11-06_075645_twitter.com

Opera Instantané_2019-11-06_075725_twitter.com

Opera Instantané_2019-11-06_075830_twitter.com

Opera Instantané_2019-11-06_075858_twitter.com

Opera Instantané_2019-11-06_075947_twitter.com

Opera Instantané_2019-11-06_080041_twitter.com

Opera Instantané_2019-11-06_080113_twitter.com

Opera Instantané_2019-11-06_082034_twitter.com

Opera Instantané_2019-11-06_082122_twitter.com

Opera Instantané_2019-11-06_082155_twitter.com

Opera Instantané_2019-11-06_082300_twitter.com

Opera Instantané_2019-11-06_082407_twitter.com

Opera Instantané_2019-11-06_082435_twitter.com

Opera Instantané_2019-11-06_082542_twitter.com

Opera Instantané_2019-11-06_082637_twitter.com

Opera Instantané_2019-11-06_082717_twitter.com

Opera Instantané_2019-11-06_082823_twitter.com

Opera Instantané_2019-11-06_082930_twitter.com

Opera Instantané_2019-11-06_083011_twitter.com

Opera Instantané_2019-11-06_083044_twitter.com

Opera Instantané_2019-11-06_083118_twitter.com

Opera Instantané_2019-11-06_083149_twitter.com

Opera Instantané_2019-11-06_083238_twitter.com

Les Protestants doivent cesser d’être les Instruments des Loges Maçonniques et des défroqués qui se servent d’Eux contre la Vraie Eglise du Christ : L’Eglise Catholique.

Ils ne se sauveront pas sans Notre Sainte Mère.

Prions pour eux afin qu’ils reviennent vers Notre Seigneur Jésus-Christ et Notre Sainte Mère qui les attend les Bras Ouverts.

 

Les Actes de Terreur Tous les Jours, Tous les Mois continuent en ce Mois de Novembre :

Opera Instantané_2019-11-06_083317_twitter.com

Opera Instantané_2019-11-06_091035_twitter.com

Opera Instantané_2019-11-06_091113_twitter.com

Opera Instantané_2019-11-06_091251_twitter.com

Opera Instantané_2019-11-06_091348_twitter.com

Opera Instantané_2019-11-06_091425_twitter.com

Opera Instantané_2019-11-06_091505_twitter.com


 

Opera Instantané_2019-11-06_093158_twitter.com.png

SEUL, un Etat Français Nationaliste et CATHOLIQUE  fera cesser la Terreur et sera le Certificat d’Assurance Vie des Catholiques et du Monde Chrétien.

RIEN D’AUTRE.

De la réconciliation de la chapelle de l’ancien monastère de la Visitation du Puy-en-Velay après plus de deux siècles de profanation.

Chers Amis du Refuge Notre-Dame de Compassion,

J’ai eu, ce mardi 16 juillet 2019, en la fête de Notre-Dame du Mont-Carmel (cf. > ici), l’immense joie spirituelle d’assister à un véritable événement historique ; je tiens à vous en parler ici.

Oh ! Il n’appartient pas à la catégorie des faits qui font la une des revues « pipoles », ou qui alimentent des heures de parlotte creuse sur des chaînes d’informatin continue ; il n’alimentera pas l’émotion des foules télécommandées, ni ne suscitera l’enthousiasme d’une opinion publique soigneusement « préparée » et « soutenue » par l’AFP ou de grands organes de presse…
Il s’agit cependant d’un authentique événement, dont la portée symbolique, voire prophétique, ne peut échapper aux regards et à l’intelligence de ceux qui sont attentifs aux choses divines, aux réalités spirituelles et aux forces invisibles qui sous-tendent la geste humaine ici-bas.

Ancienne chapelle de la Visitation du Puy - extérieur

Façade de l’ancienne chapelle du monastère de la Visitation du Puy (XVIIe siècle)
ce mardi 16 juillet 2019

« De quoi s’est-il donc agi ? » m’interrogerez-vous sans doute après que j’ai ainsi excité votre curiosité.
Eh bien, j’ai été personnellement et fort aimablement invité, par un prêtre de la Fraternité Sacerdotale Saint Pie X, à assister à la cérémonie de réconciliation de l’ancienne chapelle du monastère de la Visitation, au Puy-en-Velay, profanée depuis la grande révolution.

Le monastère de la Visitation Sainte-Marie du Puy avait été fondé le 21 novembre 1630, en la fête de la Présentation de Notre-Dame au Temple, par la Révérende Mère Anne-Elisabeth Perrin, venue du premier monastère de la Visitation de Lyon (monastère dit de Bellecour, où Saint-François de Sales était mort huit ans plus tôt, le 28 décembre 1622). Je n’en ai pas encore la certitude absolue, mais il est plus que probable que Sainte Jeanne-Françoise de Chantal soit elle-même passée en ce monastère du Puy.
Les moniales de la Visitation ont sanctifié ces lieux depuis 1630 jusqu’au 17 août 1792 où elles furent expulsées.
Après la révolution, le 24 mars 1808, le monastère du Puy sera rétabli, mais pas dans ces bâtiments : il s’installera dans ceux de l’ancien « Refuge Saint-Maurice », près de l’Hôtel-Dieu, où il subsistera jusqu’à la fin du XXe siècle.

Plaque apposée sur la façade de l'ancienne chapelle de la Visitation au Puy

Plaque apposée sur la façade de l’ancienne chapelle de la Visitation du Puy.

Après l’expulsion des Visitandines, lors de l’instauration de la Terreur, le monastère fut transformé en prison et la chapelle, profanée, devint le siège du tribunal révolutionnaire de la Haute-Loire.

La plaque actuellement apposée sur la façade de cette chapelle rappelle qu’une partie des « Compagnons de Jésus » – déformés en « Compagnons de Jéhu » par le roman éponyme d’Alexandre Dumas père (1857) – y fut jugée en 1799. A la vérité, les dits « Compagnons de Jésus » constituaient un vaste mouvement royaliste contrerévolutionnaire qui, en lien avec d’autres mouvements chouans tel que celui des « Compagnons de la ganse blanche », fut actif principalement dans la région lyonnaise, les Dombes, le Forez et le nord du couloir rhodanien.
Lorsque 228 d’entre eux furent pris, au temps du Directoire, ils furent amenés au Puy pour y être jugés, parce que les révolutionnaires craignaient que, si leur procès fût instruit à Lyon ou dans ses environs, leurs complices et partisans ne fissent un coup de force pour les délivrer.
Mais au grand dam des jacobins, cette mesure ne leur fut d’aucune utilité et le procès tourna court : si les 228 prévenus furent bien emprisonnés dans les locaux de l’ancien monastère transformés en prison (ils sont aujourd’hui en grande partie détruits et se situaient pour l’essentiel sur la gauche de la façade dont je vous ai montré la photographie ci-dessus – la rue qu’on y voit aujourd’hui n’existant pas), ils ne furent point condamnés. En effet, en une seule nuit, et sans qu’aucune explication ait pu m’être donnée par une archiviste départementale que j’avais interrogée en 2005, les « Compagnons de Jésus » disparurent de la prison et ne furent jamais retrouvés !

Les Compagnons de Jéhu - 1857

Gravure de 1857 illustrant le roman d’Alexandre Dumas : « Les Compagnons de Jéhu »

En revanche, plusieurs prêtres, religieux et fidèles furent jugés dans cette chapelle et partirent d’ici pour le martyre. De leur nombre fut l’abbé Claude de Bernard de Talode du Graïl, prêtre du diocèse de Viviers pour lequel j’ai une profonde affection et vénération, dont j’ai résumé la vie dans l’une des chroniques de ce blogue (cf. > ici). Sa sœur, Mère Marie-Séraphie (née Marie-Henriette du Graïl) était justement religieuse dans ce monastère de la Visitation du Puy : elle fut contrainte par les « patriotes » à assister à son exécution et à faire le tour de l’échafaud en marchant dans son sang. Après la révolution, elle participera au rétablissement du monastère de la Visitation.

Sur l’un des gros piliers de la cathédrale du Puy se trouve apposée un grande plaque de marbre blanc sur laquelle se trouvent gravés les noms de plusieurs autres prêtres martyrs (la procédure diocésaine en vue d’une béatification va d’ailleurs être officiellement ouverte pour plusieurs d’entre eux).
C’est également dans sa cellule de la prison attenante à cette chapelle que fut assassiné, le 5 octobre 1797, le comte François-Dominique Cavey de la Motte, l’un des chefs de la chouannerie vellave (voir sa biographie > ici), et c’est encore d’ici que partit, pour être fusillé contre le mur sud de l’église Saint-Laurent, le 18 octobre 1798, le marquis Joseph-Etienne de Surville (cf. > ici), lui aussi admirable chef de la chouannerie vivaro-vellave.

Cathédrale du Puy - Plaque de marbre portant les noms des prêtres martyrisés

Basilique-cathédrale Notre-Dame de l’Annonciation du Puy
plaque commémorative des prêtres « qui périrent victimes de leur fidélité à Dieu et au Roi ».

Tout ce que je viens d’écrire vous montre à l’évidence pour quelles raisons – et depuis de fort nombreuses années – je nourris un véritablement attachement à cette ancienne chapelle du monastère de la Visitation du Puy, et pour quels motifs j’étais profondément affligé de l’état de profanation et d’abandon dans lequel elle se trouvait jusqu’à ces derniers jours, puisque, après la fermeture du tribunal révolutionnaire, pendant deux siècles, cette chapelle servit essentiellement d’entrepôt.

Depuis déjà plusieurs années, la Fraternité Sacerdotale Saint Pie X, par l’intermédiaire de ses prêtres résidant au Prieuré Saint Jean-François Régis établi à Unieux, près de Saint-Etienne, s’intéressait à ce bâtiment.
Il y a eu des péripéties multiples dans l’entreprise de rachat de ce bâtiment parce que – cela n’étonnera personne – les héritiers du sectarisme révolutionnaire et pontifes autoproclamés de la bien-pensance maçonnico-républicaine, sont montés au créneau afin d’empêcher, par tous les moyens à leur disposition (au premier rang desquels se trouvent le mensonge, la calomnie, le « lobbying » et l’agitation de l’opinion publique), que cette chapelle ne revienne à sa destination originelle et ne soit à nouveau un lieu où sera célébrée la Sainte Messe latine traditionnelle et où soit enseignée l’authentique doctrine catholique.
Malgré leurs agissements ténébreux, la Fraternité Sacerdotale Saint Pie X a pu l’emporter et c’est la raison pour laquelle, ce mardi 16 juillet 2019, Monsieur l’abbé Pierre Barrère, pour encore un peu de temps Prieur d’Unieux, a procédé à la cérémonie de réconciliation de cette chapelle emblématique.
Certes, il s’en faut encore de beaucoup pour qu’elle soit véritablement restaurée ; il y aura d’importantes tranches de travaux à y mener à bien. Il importait néanmoins de pouvoir, après 227 années de profanation, de la rendre à Dieu par une cérémonie significative.

Puisse la réconciliation de cette chapelle être une prophétie en acte de la réconciliation du Royaume de France – profané et occupé par un régime et des institutions contraires à sa vocation – avec son histoire sainte !

7

Le rite de la réconciliation d’une église profanée commence à l’extérieur de l’édifice par la récitation du psaume L (« miserere ») avec l’antienne « Asperges me » dite en intégralité avant et après le psaume.
Puis le célébrant asperge d’eau bénite tout l’extérieur de l’édifice :

8

9

Après l’aspersion extérieure le prêtre récite une oraison demandant à Dieu Notre-Seigneur de renouveler Sa sainte bénédiction sur cet édifice, d’en chasser les influences diaboliques, et d’y faire entrer Ses saints anges.

10

Et c’est alors que le clergé et les fidèles entrent dans l’édifice…

11

L’intérieur de cette ancienne chapelle du monastère de la Visitation a été déblayé, nettoyé, mais il reste actuellement avec tous les stigmates de la profanation qu’il a subie pendant plus de deux siècles, ainsi que marqué par les outrages du temps et des intempéries.
Un autel provisoire y a été placé, qui à ce moment-là est encore entièrement dépouillé.

4

3

5

6

Le célébrant, ses ministres et les fidèles, agenouillés récitent alors les litanies des saints, au cours desquelles est ajoutée cette invocation particulière : « Ut hanc ecclesiam purgare et reconciliare digneris, Te rogamus audi nos – Pour que Vous daigniez purifier et réconcilier cette église, nous Vous en prions, écoutez nous ! » 

12

Ensuite le célébrant fait le tour intérieur de l’édifice en aspergeant ses murs d’eau bénite.

13

Le rite de la réconciliation s’achève par une oraison, l’invocation « Deus, in adjutorium meum intende… etc. », le chant du psaume LXVII au cours duquel on répète après chaque verset : « Exsurgat Deus, et dissipentur inimici ejus, et fugiant qui oderunt eum a facie ejus : Que Dieu se lève, que Ses ennemis soient dispersés et que ceux qui Le haïssent fuient devant Sa face ! », et une dernière oraison conclusive.

Puis pendant que le prêtre va déposer la chape et endosser les ornements pour la célébration de la Sainte Messe, l’autel est revêtu de ses nappes, chandeliers, bouquets ; il reçoit les canons d’autel et le missel.

La souillure de la profanation a été lavée et, même s’il y aura maintenant d’importants travaux de restauration à y accomplir, cette chapelle est à nouveau apte à ce que le Saint Sacrifice y soit célébré.

14

15

16

Et voici que pour la première fois depuis août 1792 des voix de religieuses s’élèvent pour chanter l’introït « Gaudeamus » :
« Réjouissons-nous tous ensemble dans le Seigneur, célébrons ce jour de fête en l’honneur de la Bienheureuse Vierge Marie ! De cette solennité, les anges se réjouissent et ils en louent tous ensemble le Fils de Dieu ! »

Tandis que, pour la première fois depuis août 1792, un pied d’un autel relevé entre ces murs, le prêtre dialogue avec ses ministres le sublime psaume « Judica me » : « Et introibo ad altare Dei : et j’entrerai vers l’autel de Dieu… »

17

Pour la première fois depuis août 1792, le chant du Saint Evangile retentit entre ces murs :

19

Pour la première fois depuis que la diabolique révolution l’avait abolie, la Sainte Messe catholique est célébrée en ce lieu qu’avaient sanctifié des générations de saintes religieuses !

Pour la première fois depuis que les Visitandines en furent chassées et que des prêtres y furent condamnés en raison de leur fidélité à la foi catholique, à la Sainte Eglise romaine, et aux engagements sacrés de leur sacerdoce, un prêtre catholique, renouant en quelque sorte la chaîne des temps sacrés rompue par la Terreur, a fait descendre sur cet autel notre divin Rédempteur et a élevé, aux regards des fidèles en adoration, l’Hostie Sainte et le Calice du Salut, en même temps que, pour la 1ère fois depuis l’apostasie révolutionnaire, la clochette retentissait et que montaient vers la divine Victime les volutes de l’encens !

21

22

Pour la première fois depuis plus de deux siècles de profanation, un prêtre s’est retourné vers les fidèles en tenant la Sainte Hostie entre ses doigts consacrés et leur a présenté, entre ces murs rendus à l’usage pour lequel ils ont été édifiés, le Pain Vivant descendu du Ciel, l’Agneau sans tache, qu’ils ont pu recevoir dans leurs âmes par la sainte communion !

23

Et nous sommes dans une immense action de grâces pour la réconciliation de cette chapelle, et pour tout ce que cela représente et symbolise, bien au-delà de l’événement factuel.
Et nous sommes fortifiés dans notre espérance surnaturelle, en nous souvenant de la promesse que fit Notre-Seigneur Jésus-Christ Lui-même à la Sainte Visitandine de Paray-le-Monial :
« Il régnera, ce divin Cœur, malgré Satan et tous ceux qui s’y voudront opposer ! »

Frère Maximilien-Marie du Sacré-Cœur.

24

Le Blog du Mesnil : https://t.co/9xCwgo3Xj0

100 Officiers et Sous-Officiers signent une Tribune dénonçant un chant musulman à la Cathédrale Saint-Louis des Invalides.

Un concert commémorant les vingt ans de la fin de la guerre du Kosovo, organisé dans la cathédrale Saint-Louis des Invalides, a suscité l’indignation. L’œuvre en question, “L’homme armé, une messe pour la paix” de Karl Jenkins, comprend un appel à la prière islamique. Des militaires dénoncent une profanation dans une tribune publiée par Boulevard Voltaire.

La cathédrale Saint-Louis des Invalides © Felipe Rodriguez / VWPics/SIPA

Le 22 mai, la cathédrale Saint-Louis des Invalides, l’église des militaires, accueillait un concert en commémoration des vingt ans de la fin de la guerre au Kosovo. Un évènement organisé par l’ambassade de la République du Kosovo, en présence de l’ambassadeur kosovar, pour rendre hommage aux soldats français, partie prenante au nom de l’OTAN de la guerre opposant l’armée yougoslave et l’armée de libération du Kosovo.

Allahu Akbar dans la cathédrale Saint-Louis des Invalides

La commémoration consistait en un concert pour la paix, où était joué « L’homme armé, une messe pour la paix » de Karl Jenkins. Œuvre reconnue mondialement, cette composition a la particularité d’associer une messe catholique, des psaumes bibliques et un adhan : un appel à la prière islamique. Cette partie de l’œuvre de Karl Jenkins a suscité une vive polémique, du fait de l’endroit consacré où l’adhan a été prononcé, débutant par « Allahu Akbar » : « Allah est le plus grand. Je témoigne qu’il n’y a pas de Dieu excepté Allah. Je témoigne que Mohammed est le messager d’Allah. Venez vite vers la prière. Venez vite vers le succès Allah est le plus grand. Il n’y a pas de Dieu excepté Allah. »

Dans une lettre adressée à Mgr de Romanet, évêque aux armées françaises, publiée le 1er juin et signée par une centaine d’officiers et sous-officiers, des militaires font part de leur indignation devant ce qu’ils qualifient de « profanation » dans « La Cathédrale des Soldats ». Ces militaires en appellent aux responsabilités de chacun, notamment du Musée de l’armée, affectataire de la cathédrale Saint-Louis des Invalides qui a donné son aval pour l’organisation de l’évènement. Ils demandent de plus que le Diocèse aux Armées soit désormais saisi avant toute organisation d’évènement au sein de cette l’église.

Contacté par La Croix, Mgr de Romanet a qualifié les faits « dont de nombreux sites internet se sont fait l’écho » de « regrettables », mais ne souhaite « ajouter aucun commentaire ». Le journal rappelle que « L’homme armé, une messe pour la paix » de Karl Jenkins » a déjà été joué dans plusieurs églises en France, notamment la cathédrale de Lille en 2014 pour la commémoration du centenaire de la Grande Guerre.

Site : Valeurs Actuelles : https://t.co/cJ4kT8vMDF

*****

Non contents d’être des Lâches, Tous les conciliaires sont les suppôts de SATAN. Nous devons forcer ces gens à quitter l’Eglise Catholique qu’ils SALISSENT et HUMILIENT.

Il faut que ce soient des MILITAIRES qui sortent de leur Gong pour Crier « ASSEZ » à cette mouvance conciliaire qui n’est que la serpilière des Marchands du Temple.

Armée Française1.jpg

 

Voici la Lettre des Officiers de l’Armée Française éditée sur Boulevard Voltaire :

« À force de tout voir l’on finit par tout supporter… A force de tout supporter l’on finit par tout tolérer… A force de tout tolérer l’on finit par tout accepter… A force de tout accepter l’on finit par tout approuver ! »
Saint Augustin

Monseigneur,
Pour la première fois de son histoire, et nous l’espérons ardemment, pour la dernière fois, l’appel à la prière islamique a été chanté dans la cathédrale des Invalides pour le vingtième anniversaire de la “paix” au Kosovo le mercredi 22 mai dernier.
L’Adnan sunnite a ainsi été chanté dans l’enceinte de l’Eglise des Soldats. En voici, pour mémoire, les paroles :

“Allah est le plus grand
J’atteste qu’il n’y a de dieu qu’Allah
J’atteste que Muhammed est le messager de Allah
Venez à la prière
Venez à la félicité,
La prière est meilleure que le sommeil.
Allah est le plus grand.
Il n’y a de vraie divinité hormis Allah.”

Certes on nous dira qu’il s’agissait d’un « concert pour la paix intitulé “L’homme armé, messe pour la paix” de Karl Jenkins, chanté par le chœur et l’orchestre de la « Philharmonic » du Kosovo, organisé à l’initiative de “l’ambassade de la république du Kosovo” pour marquer le vingtième anniversaire de la “fin” de la guerre  au Kosovo et “rendre hommage sans considération ethnique à la France et à l’armée française qui ont contribué à la paix dans les Balkans” selon les mots de  “l’ambassadeur du Kosovo” à Paris, M. Qëndrim Gashi. Il n’en demeure pas moins qu’il s’agit d’une profanation, infiniment scandaleuse autant que douloureuse à nos cœurs d’officiers et sous-officiers français et chrétiens.

Nous savons bien sûr que le Diocèse aux Armées est utilisateur et non affectataire de la cathédrale Saint Louis des Invalides. C’est le Musée de l’Armée qui en est l’affectataire et nous savons également que le Diocèse n’est pas décisionnaire des « concerts » qui s’y déroulent et n’a pas été associé au contenu du présent « concert » organisé sous l’égide de l’ambassade du Kosovo à Paris.

Sans préjuger des responsabilités qui seront établies dans cette affaire, et notamment celles de l’autorité décisionnaire, sans insister sur le caractère douteux de la soirée de concert ainsi organisée par le représentant d’un État pour le moins controversé, certes reconnu par la France mais non reconnu par l’ONU, il apparaît aux signataires de cette lettre qu’il y a là un événement d’une gravité exceptionnelle : le coran psalmodié (en chaire !) dans une église catholique, et quelle église ! La Cathédrale des Soldats !

Par ailleurs, il nous semble indispensable qu’à l’avenir le Diocèse aux Armées soit désormais systématiquement saisi par les autorités décisionnaires de toute demande d’organisation de « concert » ou autre événement « artistique » dans ce haut lieu de la Foi chrétienne, si symbolique et important pour nos Armées françaises.

En espérant que vous nous ferez connaître les suites réservées à notre demande, nous vous prions, Monseigneur, de bien vouloir agréer l’assurance de notre très respectueuse considération.

Les officiers généraux, les officiers supérieurs, les officiers et sous-officiers soussignés :
GAR (2S) Frédéric BETH, GCA (2S) André-Marie d’ANSELME, GCA (2S) Claude ASCENSI, GCA (2S) Henry CLEMENT-BOLLEE, GCA (2S) Bruno CLEMENT-BOLLEE, GCA (2S) Michel FRANCESCHI, GCA (2S) Bertrand de LA CHESNAIS, GCA (2S) Louis-Marie CHEVRE, GCA (2S) Maurice LE PAGE, GCA (2S) Dominique ROYAL, VA (2S) Joël BODARD, CG1 (2S) Philippe BEYRIES, GDI (2S) Philippe CHATENOUD, GDI (2S) Jacques DARCOS, GDI (2S) Michel FRUCHARD, GDI (2S) François GAUBERT, GDI (2S) Yves LAFONTAINE, GDI (2S) Jean MAURIN, VA (2S) François de PENFENTENYO, GDI (2S) Claude REGLAT, GDI (2S) Henri ROURE, GDI (2S) Jean-Pierre SOYARD, GBR (2S) Arnould d’ARGENT, GBR (2S) Yves BERAUD, GBR (2S) Arnauld BUISSON, GBR (2S) Dominique CHRISSEMENT, GBR (2S) Bernard COCHIN, GBR (2S) André COUSTOU,  GBR (2S) Michel DELABIE, GBR (2S) Frédéric DRION, GBR (2S) Roland DUBOIS, GBR (2S) Patrice DUMONT-SAINT-PRIEST, GBR (2S) Marc de FRITSCH, CA (2S) Claude GAUCHERAND, GBA Daniel GROSMAIRE, GBR (2S) Christian HOUDET, GBR (2S) Marc JEANNEAU, GBR (2S) Etienne LECLERE, GBR (2S) Bruno LE FLEM, GBR (2S) François LEGRIER, GBA (2S) Antoine MARTINEZ, GBR (2S) Jean-Paul MICHEL, GBR (2S) Marc PAITIER, GBR (2S) Jean-Bernard PINATEL, GBR (2S) Jacques RAYMOND, GBR (2S) Daniel SCHAEFFER,
COL (ER) Jean ALLARD-MEEUS, COL (H) Jacques AMIOT, MC1 (ER) Patrick BARRIOT, COL (ER) Yannick BLEVIN, CV (ER) Jean BROCH, CV (H) Jean de CORBIERE, COL (ER) Alain CORVEZ, COL (ER) Christophe DESCHARD, COL (ER) Jean-Jacques DOUCET, COL (ER) Dominique DUVAL, CRC1 (ER) Bruno ESPIEUX, COL (ER) Jean-Baptiste de FONTENILLES, COL (ER) Jacques de FOUCAULT, CV (H) Xavier GUILHOU, MC1 (ER) Patrick GUYON, COL (H) Patrick HAYS, COL (ER) Jacques HOGARD,  COL (ER) Patrick LALLEMAND, COL (ER) Roger MARTIN, COL (ER) Xavier MASSON-REGNAULT, COL (ER) Philippe MIAILHES, COL (ER) Georges MICHEL, COL (ER) Jean-Jacques NOIROT, CRC1 Jean-Claude PHILIPOT, COL (ER) Frédéric PINCE, COL (ER) Philippe RIDEAU, COL (ER) Michel ROBARDEY, COL (ER) Henri de SAINT BON, COL (ER) Jean-Charles SALIN, CV (ER) François SAVY, COL (ER) Gildas SONNIC, CRC1 (ER) André SUTY, COL (ER) Gérard VANSTENNE, COL (ER) Patrick VAUGIEN, COL (ER) Thierry VINCENT,
LCL (ER) Arnaud d’ANSELME, LCL (ER) Georges BENINTENDI, LCL (ER) Michel BOUZY, LCL (H) Jean BRULE, LCL (ER) Bernard CHAIN, LCL (ER) Alain de CHANTERAC, LCL (ER) Sylvain CHELMINIAK, LCL (ER) Jean-Baptiste du CLOSEL, LCL (ER) Albert DEFRANCHI, LCL (ER) Gilles DEMOL, LCL (ER) Jean-Pascal DEY, LCL (ER) William DUBOSQ, LCL (ER) Pierre-Marie FERRAN, LCL (ER) Philippe FRANCESCHI, LCL (ER) Alain GRANDJEAN, LCL (ER) Christian HYVERNAT, LCL (ER) Pierre LAMY, LCL (ER) Hervé LANCRENON, LCL (ER) Bruno de MARIGNAN, LCL (ER) Daniel MATTHEZ, LCL René MERCURY, LCL (ER) Gilles MICHEL, LCL (ER) Olivier MONTEIL, LCL (ER)  Eric MORACHE, LCL (ER) Jacky PEDEMONTE, LCL (H) Hervé de PENFENTENYO, LCL (ER) Benoit de RAMBURES, LCL (ER) Laurent RÉMUSAT, LCL (ER) Yves SALA, LCL (R) Frédéric SÉNÉ, LCL (ER) Frédéric TENAIRI, LCL (ER) Tristan TOUR ROBARDET, LCL (ER) Eric VALLETTE d’OSIA, LCL (ER) Patrick WOOMER, CDT( RC) Pierre GAUTHIER, CES (H) Laurent MORANDINI, Henri-Paul FAVALIGNA (Officier Honoraire des Troupes de Marine), Alexandre TROUBETZKOI (ancien du 24ème Bataillon de Chasseurs, CNE (ER) Serge DUMANOIR, CNE (ER) Gérard GRANDGEON, CNE (R) Benoît LE CONTE, ADJ (ER) François-Charles BRION, CNE (ER) François PICHON, LV (H) Jean-Louis VENTURA, ADC (ER) Philippe GAMBA, MP ( ER) René ALLEGRE, ADJ (R) Serge LANGLADE, ADJ (ER) Jean-Noël PISCEDDA, SGT (PDL) Alim A KRYLOV, CPLC François LEVÊQUE.

Paris le 1er juin 2019.
(Liste à jour à la date du 4 juin)

Copie à :
Son Excellence Mgr le Nonce Apostolique en France
Son Excellence Mgr le président de la Conférence des évêques de France
M. le Général de corps d’armée gouverneur militaire de Paris
M. le Général de corps d’armée (2S) gouverneur des Invalides
M. le Général directeur du Musée de l’Armée

 

NDLR : GAR : général d’armée ; GCA : général de corps d’armée ; GDI : général de division ; VA : vice-amiral ; CG1 : commissaire général de première classe ; GBR : général de brigade ; CA : contre-amiral ; GBA : général de brigade aérienne ; COL : colonel ;  CV : capitaine de vaisseau ; MC1 : médecin-chef de 1ère classe ; CRC1 : commissaire en chef de première classe ; LCL : lieutenant-colonel ; CES : chef d’escadrons ; CNE : capitaine ; LV : lieutenant de vaisseau ; ADC : adjudant-chef ; MP : maître principal ; ADJ : adjudant ; SGT : sergent ; CPLC : caporal-chef.

*****

Nous devons faire DEGAGER les Conciliaires de l’Eglise du Christ.

La république réquisitionne Saint Louis des Invalides pour l’islam.

Quel qu’en soit le Motif, la république met toujours à disposition de l’Anti-France les biens qu’elle a volé à la Religion Catholique.

A cet effet, il s’agit de la Cathédrale Saint Louis des Invalides qui a été mise à disposition de l’islam.

Alors que la synagogue est républicaine, ce sont toujours les Cathédrales Catholiques, qui nous ont été usurpées par cette république étrangère, qui sont prêtées pour toujours salir et humilier la Grandeur de la France.

 

 

Cela s’appelle non seulement une PROFANATION mais en plus c’est du PROSELYTISME d’un culte Etranger au sein d’une Cathédrale Catholique Française.

Taquin Mauve.png

La France Libre.png

Adrénalix.png

 

L’abbé Michel Viot imagine la scène :

 

I have a dream

Oui ! Je fais un rêve, ou plutôt un cauchemar. J’entends tout d’abord l’appel musulman à la prière et vois dans une brume épaisse, une forme d’église classique. Je pense immédiatement au dernier livre que j’ai écrit avec Odon Lafontaine « La Laïcité mère porteuse de l’Islam ? » dont la couverture représente le Panthéon entouré de quatre minarets. Mais, non, c’était la cathédrale Saint Louis des Invalides.

Des bruits de martèlement de bois se font immédiatement entendre. La statue de Napoléon était descendue de sa niche, et donnait de grands coups de pieds dans la porte de la cathédrale. Celles-ci finirent par s’ouvrir. Telle la statue du Commandeur, l’empereur s’avança dans la nef, et s’arrêta devant la chaire face au muezzin d’occasion qui se tut. « Descends d’ici et tais toi, et surtout quitte vite ce lieu avec tes complices, ce n’est pas pour cela que j’ai signé un concordat avec le Pape. D’ailleurs ta religion n’en fait pas partie dans les articles organiques ! ». Puis marchant droit vers l’ambassadeur du Kosovo, il lui dit « Sors d’ici, tu n’es plus personna grata en France. Retourne chez les turcs tes maîtres. Ce n’est pas parce que j’ai parlé aimablement avec Suleiman, comme tu as pu le lire dans le Moniteur du 27 novembre 1798 (1) que tu as le droit d’être grossier en France et de nous faire des farces de mauvais goût. ». L’excellence s’enfuit à toutes jambes.

Cherchant du regard qui il pourrait encore interpeller, l’empereur aperçut l’ombre de Fouché dans un coin de la cathédrale. Je suis donc toujours en plein cauchemar. Il marcha droit vers lui « Duc d’Otrante que faites-vous là ? Je vous croyais en enfer, car je ne vous ai pas rencontré au purgatoire. ». « Et bien non Sire, Dieu a eu pitié de moi mais m’a quand même imposé une purification très dure et cependant, parce qu’il aime la France, il m’a donné une permission de sortie temporaire pour vous aider dans votre enquête. ». Napoléon, un peu éberlué « C’est vrai que dans la police vous étiez plutôt bon…. quand vous ne me trahissiez pas ! Bref dites moi au sujet de ce qui se passe ici, quel « coglione. » a permis cette offense à l’honneur français ? Ou y aurait il encore des jacobins sacrilèges comme Chaumette, Hébert, et vous même à une certaine époque ? ». « Oui, mais là ce n’est pas eux, ne recommencez pas votre erreur suite à l’attentat de la rue Saint Nicaise !

La cathédrale appartient au musée de l’armée. C’est là que l’autorisation a été donnée. ».

« Oui, mais il y a tout de même un évêque, c’est peut-être un Préfet violet à qui cette république a pu rogner les ongles des pattes, mais c’est un Préfet tout de même et il doit forcément avoir des pouvoirs de condamnation d’un tel acte ! Je ne suis pas un expert en religion catholique, mais je sais qu’il existe des actes de réparation. Vous le savez mieux que moi, Fouché qui fûtes oratorien. ». « Oui Sire, il a effectivement jeté beaucoup d’eau bénite dans toute la cathédrale le jour de la messe de l’Ascension, en particulier sur la chaire. Il a même dit des prières spéciales selon le site internet du diocèse, mais la presse n’a donné aucun détail. Elle a même été plus que discrète. ». Napoléon sourit « Très exactement comme à l’époque où vous en assuriez la surveillance ! ». « Oui, dans ce genre là, mais je n’avais jamais obtenu de tels résultats ! ». « Emmène moi alors voir les vrais responsables, la répression des blasphèmes n’est pas ma tasse de thé, c’est l’affaire de l’évêque et j’espère qu’il sera à la hauteur, mais toute cette histoire fait désordre et peut casser le moral de nos soldats. Et là dessus, je m’y connais.» répliqua l’empereur à son fantomatique ministre de la police. Ils disparurent et j’entendis un ange placé sur la niche laissée vide par l’empereur : « un général dit ses quatre vérités à une collaboratrice qui, derechef, est licenciée et retourne à ses fourneaux ! Il écrit une lettre d’excuses à l’évêque et lui demande de la rendre publique !

Ensuite Fouché entraîna Napoléon devant Notre Dame de Paris. « Sire, cette cathédrale a failli disparaître sous un incendie ! ». Quoi, la cathédrale de mon sacre, la cathédrale de la France où, grâce au manteau que je portais ce jour, les abeilles de Chilpéric, père de Clovis sont entrées, le Pape lui-même décorait le chœur. Il n’y a donc que des coglioni en France ? ». Fouché répondit « les autorités parlent d’un accident et la police enquête. ». « De la même manière que vous enquêteriez ? ». « Oh oui sire. ». Napoléon se tut et grimaça face à Fouché, puis il regarda la cathédrale et son échafaudage, il demeurait plus que pensif. Le passé défilait devant ses yeux jusqu’à sa jeunesse, ses débuts dans l’artillerie, à commencer par ses études sur les explosifs. Soudain, prenant Fouché par le coude, il lui dit : « ils ont eu tort de guillotiner Lavoisier, puis regardant, avec un œil d’expert la charpente dévorée par l’incendie il ajouta: « Un état a besoin de savants , de chimistes en particulier, moi au moins j’ai été membre de l’Institut. Retournons à notre purgatoire. »

L’empereur regagna sa niche, dominant la cour d’honneur des Invalides, d’où il allait continuer à devoir écouter jusqu’au jugement dernier les discours de ses successeurs. Et Fouché le sien, pour entendre des messes en boucle tous les jours, accompagnées de cantiques des années 1970, afin de se préparer à catéchiser Christiane Taubira et la convertir, le jour où elle viendrait le rejoindre.

Le cauchemar cesse enfin. Je me réveille me promettant de célébrer des messes pour le repos des âmes de Napoléon et de Fouché, et surtout d’indiquer qu’on en dise beaucoup pour moi, afin de ne pas connaître un sort analogue, le Seigneur ayant beaucoup d’imagination.

 

*****

La république étrangère n’a Jamais de regrets. Elle n’a Soif que de Terreur, de Soumission et de Mort contre le Peuple Français et tout ce qui le représente.

AFP.png

*****

 

La République offre nos Eglises pour des soirées « Hip-Hop ».

Ce soir, la république autorise une profanation de l’Eglise Sainte Jeanne d’Arc à Gennevilliers.

Voilà à quoi la Câtin travaille : A Vider les Eglises et les Remplir d’Hérétiques qui saccagent Tout.

 

C’est la Secte « Paris Secret » qui est à l’oeuvre :

Contre-Culture, c’est le nouveau rendez-vous à la croisée du Hip-Hop et des musiques électroniques indépendantes ! Rendez-vous le 25 avril 2019 dans une église désaffectée pour passer LA soirée de l’année.

Projet pensé par le collectif Extérieur-Nuit, la soirée Contre-Culture débarque pour une toute première édition le 25 avril à Paris ! Pour leur première date, ils prendront racine dans une église désaffectée en région parisienne… L’occasion d’assister à un rendez-vous inédit, à la croisée du HIP-HOP et des musiques électroniques indépendantes !

 

Une Eglise n’est Jamais ANCIENNE, ELLE EST.

Sans underground pas de culture !

Les scènes hip-hop, house et techno indépendantes sont le fondement d’une bonne part des cultures populaires contemporaines. Elles partagent beaucoup plus qu’on ne le croit, tant en termes de racines esthétiques (le jazz, le funk), que techniques (le beat-making, le deejaying).

Le concept de Contre-Culture est de lancer un nouveau format de soirée, pensé comme un laboratoire nocturne, dans des lieux anticonformistes grâce à l’aménagement éphémère d’espaces désaffectés. Le temps d’une soirée, deux grandes familles de l’underground (hip hop d’un côté et house et techno de l’autre) se rassemblent, se confrontent, s’épanouissent et s’émancipent ensemble dans une expérience collective à la fois radicale et joyeuse !

 

 

QUE LA COLERE DE DIEU NE TARDE PAS.

 

66 Actes Anti-Catholiques rien qu’en janvier…….. Plongée dans la France des Eglises Profanées.

Recensement des Profanations Anti-Catholiques de Janvier et Février 2019.

 

Le JDD :

Les actes antichrétiens ont doublé en huit ans. Mais les auteurs sont rarement « cathophobes ». Explications.

L'église Saint-Saturnin à Gentilly (Val-de-Marne), saccagée en novembre 2016.
L’église Saint-Saturnin à Gentilly (Val-de-Marne), saccagée en novembre 2016. (Fanny Delporte/Maxppp)

C’est un peu comme si le ciel s’était abattu sur sa tête. Prévenu par une paroissienne de la petite église de Notre-Dame-des-Enfants à Nîmes (Gard), le père Serge Cauvas a fait une bien triste découverte ce soir du 5 février. Au sol, le tabernacle fracturé. Sur l’un des murs, une croix de 50 centimètres, dessinée à l’aide d’excréments avec, aux quatre coins, des hosties collées en guise d’ornements. Le choc. « C’est une profanation, un acte délibéré, dénonce le prêtre de 70 ans. Ça n’est pas le commun des mortels qui ferait une chose pareille. On touche là au cœur de notre foi. »

 

Quelques jours plus tard, c’était au tour de l’église principale de Dijon (Côte-d’Or) de subir le même sacrilège. À Houilles, dans les Yvelines, une statue de la Vierge a été brisée, ainsi que la croix de l’autel. En Île-de-France, en Bretagne, dans la Vienne ou le Tarn… À bas bruit, les attaques contre des symboles catholiques se multiplient. Depuis septembre, le paisible port vendéen de Saint-Gilles-Croix-de-Vie fait face à de véritables serial casseurs. Après la crèche saccagée, les vitraux brisés, les bénitiers renversés, les tabernacles forcés, le 23 février, le Christ du maître-autel a été décapité. « Pratiquante ou non, la population est en colère, déplore François Blanchet, le maire. Le préjudice moral est plus important que le préjudice financier, car attaquer des lieux saints dans une période aussi tourmentée est lourd de sens. » Une quinzaine de plaintes ont été déposées. Pour le moment, le mystère reste entier.

Moins touchée que l’islam et le judaïsme

Le phénomène n’est pas récent. Mais il progresse. « C’est un élément d’inquiétude qu’il faut surveiller », indique-t-on au ministère de l’Intérieur, où l’on fait état de 66 actes antichrétiens en janvier. En 2018, 1.063 ont été recensés par la Place Beauvau, qui, comme les autorités ecclésiastiques, tient désormais une comptabilité précise (comprenant les dégradations de temples protestants). En 2015, on en dénombrait 818, contre « seulement » 522 en 2010. Soit une hausse de 103 % en huit ans. Encore inconnus, les chiffres de février risquent de battre des records.

Plusieurs élus s’en sont émus. Le Premier ministre s’est dit choqué. Laurent Wauquiez, leader des Républicains, a de son côté pointé « une christianophobie dans notre pays ». Certes, le catholicisme est la religion la plus mise à mal. Mais elle possède 45.000 églises – sans compter les cimetières – contre 2.500 mosquées et 300 synagogues en France. En proportion, elle l’est donc nettement moins que les deux autres cultes monothéistes. « Il ne faut pas interpréter ces faits comme le symbole d’un progrès de l’antichristianisme, nuance ­Philippe ­Portier, directeur d’études à l’École des hautes études en sciences sociales, spécialiste des religions et de la laïcité. Il existe une forte défiance vis-à-vis de l’institution catholique, qui ne se traduit pas par des dégradations, mais par une moindre adhésion à ses croyances. »

Réflexion : Seules les Eglises sont Légitimes en France car la France est une Terre Catholique et Chrétienne. Les Mosquées ont toute leur place en Terre d’Islam. Par but Electoral Uniquement les mosquées poussent comme des Champignons et les Synagogues sont devenues officielles. Tout changera quand la France redeviendra la France. La république, qui n’en a plus pour longtemps, a démontré combien sa religion laïque a été un fléau contre l’Eglise et le Christ.

Adolescents, satanistes et trafiquants d’art

L’Église, d’ailleurs, refuse d’y voir un signe de haine grandissante. « Il n’y a pas de cathophobie en France, balaie ­Monseigneur ­Olivier ­Ribadeau Dumas, porte-­parole de la Conférence des évêques de France. Mais ne passons pas sous silence ces atteintes aux symboles de la foi, qui sont des actes terribles. De la même façon que l’on dénonce les attaques contre les juifs et les musulmans, dénonçons aussi celles visant les chrétiens. » Depuis deux ans, des poursuites sont systématiquement engagées. Les auteurs des faits, quand ils sont identifiés, affichent des profils et motivations très divers, tendant à prouver que la foi n’est pas directement visée.

Il y a d’abord les adolescents qui se lancent des défis absurdes. Comme ces deux jeunes qui ont brûlé la crèche de l’église de ­Lavaur (Tarn) début février et se sont « amusés » à faire faire un dab – geste popularisé par le footballeur Griezmann – à la statue du Christ. Penauds, ils se sont rendus à la gendarmerie. « Une catégorie de la population n’a pas connu de ­socialisation chrétienne et ne se rend pas compte de l’ampleur que ces atteintes au sacré peuvent représenter, analyse ­Philippe Portier. Pour les pratiquants, c’est un crime. »

Parmi ces petits délinquants, on trouve aussi des trafiquants d’art. Le 5 février, deux chapardeurs ayant écumé 18 églises de la région et dérobé 131 objets d’art religieux ont comparu devant le tribunal de Boulogne-sur-Mer (Pas-de-­Calais). Marginal mais bien réel : les profanateurs peuvent aussi être des satanistes. « De nouvelles religiosités considèrent que l’imposition de la croyance en Dieu nous a émasculés et qu’il faut détruire ses symboles », observe le chercheur.

Digicode, caméras de surveillance, portes blindées… Les croyants tentent de se protéger tant bien que mal. L’État leur octroie des subventions (3 millions d’euros au total depuis 2015, soit entre 20% et 80% des coûts) mais bien souvent, le clergé manque de moyens pour financer ces aménagements. En attendant, les prêtres « soignent » leurs églises détériorées à coups de messes de réparation. Lors de ces rites pénitentiels, l’autel est purifié et une homélie particulière est prononcée.

Le 13 février, une telle cérémonie organisée à Nîmes à Notre-Dame-des-Enfants n’a pas pu accueillir tout le monde. Fidèles ou non, juifs et musulmans, ils ont tenu à afficher leur soutien. Le père Cauvas se console : « C’est un beau symbole, non? »

 

Profanation3.png

 

Observatoire de la Christianophobie

Actes commis en France contre des églises, des lieux de culte, de dévotion, de mémoire, des personnes, des écoles, des locaux chrétiens du 1er au 28 février 2019.

✔ Vendredi 1er février – Yvelines. Houilles. Vandalisme dans l’église Saint-Nicolas.
Source : https://www.christianophobie.fr/carte/houilles-le-dernier-acte-de-vandalisme-avait-ete-precede-de-

✔ Vendredi 1er février  – Vendée. Saint-Gilles-Croix-de-Vie. Vandalisme dans l’église Sainte-Croix.
Source : https://www.christianophobie.fr/carte/trois-eglises-vandalisees-a-repetition-en-vendee

✔ Dimanche 3 février – Finistère. Plouédern. Vol dans l’église Saint-Edern. Source : https://www.christianophobie.fr/carte/vol-dans-leglise-de-plouedern-dans-le-finistere

✔ Dimanche 3 février – Vienne. Lusignan. Profanation et vol dans l’église Notre-Dame-et- Saint-Junien.
Source : https://www.christianophobie.fr/carte/profanation-et-vol-dans-une-eglise-de-lusignan-dans-la-vienne

✔ Dimanche 3 février – Vendée. Talmont. Profanation et vol dans l’église Saint-Pierre. Source : https://www.christianophobie.fr/carte/profanation-et-vol-dans-une-eglise-de-talmont-en-vendee

✔ Lundi 4 février – Yvelines. Houilles. Vandalisme dans l’église Saint-Nicolas.
Source : https://www.christianophobie.fr/carte/vandalisme-dans-une-eglise-de-houilles-dans-les-yvelines

✔ Mardi 5 février – Tarn. Lavaur. Incendie criminel dans la cathédrale Saint-Alain.
Source : https://www.christianophobie.fr/carte/incendie-dorigine-criminelle-dans-une-eglise-de-lavaur-dans-le- tarn

✔ Mardi 5 février  – Hautes-Pyrénées. La Bastide. Crucifix vandalisé. Source : https://www.christianophobie.fr/carte/un-crucifix-vandalise-a-labastide-dans-les-hautes-pyrenees

✔ Mercredi 6 février  – Gard. Nîmes. Profanation et vandalisme dans l’église Notre-Dame-des-Enfants. Source : https://www.christianophobie.fr/carte/profanation-et-vandalisme-dans-une-eglise-de-nimes-dans-le- gard

 

✔ Samedi 9 février – Côte-d’Or. Dijon. Profanation et vandalisme dans l’église Notre-Dame. Source : https://www.christianophobie.fr/carte/profanation-et-vandalisme-dans-une-eglise-de-dijon-en-cote-dor

✔ Samedi 9 février  – Vienne. Sanxay. Vol dans l’église Saint-Pierre. Source : https://www.christianophobie.fr/carte/mefait-dans-une-septieme-eglise-de-la-vienne

✔ Samedi 9-dimanche 10 février (nuit du) – Isère. La Mure. Vandalisme dans l’église Saint- Pierre-Julien-Eymard.
Source : https://www.christianophobie.fr/carte/eglise-vandalisee-a-la-mure-en-isere

✔ Dimanche 10 février – Yvelines. Maisons-Laffitte. Profanation dans l’église Saint-Nicolas. Source : https://www.christianophobie.fr/carte/eglise-profanee-a-maisons-laffitte-dans-les-yvelines

✔ Lundi 11 février  – Yvelines. Saint-Cyr-l’Ecole. Tags sur l’église Saint- Cyr-Sainte-Julitte.
Source : https://www.christianophobie.fr/carte/tag-sur-une-eglise-de-saint-cyr-lecole-dans-les-yvelines

✔ Lundi 11-dimanche 17 février  – Lot-et-Garonne. Agen. Croix gammées peintes dans l’église du Sacré-Cœur.

Source : https://www.christianophobie.fr/carte/croix-gammees-peintes-dans-une-eglise-dagen-dans-le-lot-et- garonne

✔ Lundi 11-dimanche 17 février – Côtes-d’Armor. Uzel. Vol dans l’église Notre-Dame-de-Grâce.
Source : https://www.christianophobie.fr/carte/cotes-darmor-trois-autres-cambriolages-deglises

✔ Lundi 11-dimanche 17 février  – Côtes-d’Armor. Merdrignac. Vol dans l’église Saint-Vincent.
Source : https://www.christianophobie.fr/carte/cotes-darmor-trois-autres-cambriolages-deglises

✔ Samedi 16 février – Finistère. Nizon. Vol dans l’église Saint-Amet.
Source : https://www.christianophobie.fr/carte/vols-par-effraction-dans-deux-eglises-du-finistere

✔ Samedi 16 février  – Vienne. Lussac-les-Châteaux. Profanation et vol dans l’église Sainte-Marie-Madeleine. Source : https://www.christianophobie.fr/carte/profanation-et-vol-dans-leglise-de-lussac-les-chateaux-dans-la- vienne

✔ Samedi 16 février – Finistère. Melgven. Vol dans l’église Saint-Pierre-et-Saint-Paul. Source : https://www.christianophobie.fr/carte/vols-par-effraction-dans-deux-eglises-du-finistere

✔ Dimanche 17-lundi 18 février  – Doubs. Besançon. Tags anarchistes sur l’église Saint-Joseph.
Source : https://www.christianophobie.fr/carte/eglise-taguee-a-besancon-dans-le-doubs

✔ Lundi 18-mardi 19 février – Hérault. Sète. Tag anarchiste sur l’école catholique Saint-Vincent.
Source : https://www.christianophobie.fr/carte/une-ecole-catholique-taguee-a-sete-dans-lherault

✔ Lundi 18-mardi 19 février  – Pyrénées-Orientales. Perpignan. Librairie catholique vandalisée.

Source : https://www.christianophobie.fr/carte/perpignan-la-librairie-chretienne-siloe-vandalisee
✔ Mardi 19 février – Maine-et-Loire. Candé. Profanation et vols dans l’église Saint-Denis. Source : https://www.christianophobie.fr/carte/profanation-et-vols-dans-leglise-de-cande-en-maine-et-loire

✔ Mercredi 20 février – Finistère. Riec-sur-Bélon. Vol et vandalisme dans l’église Saint- Pierre.
Source : https://www.christianophobie.fr/carte/vol-dans-leglise-saint-pierre-de-riec-sur-belon-dans-le-finistere

✔ Mercredi 20 février – Vendée. Saint-Gilles-Croix-de-Vie. Chapelle du Centre hospitalier Loire-Vendée-Océan vandalisée. Source : https://www.christianophobie.fr/carte/saint-gilles-croix-de-vie-la-chapelle-du-centre-hospitalier- vandalisee

✔ Mercredi 20-jeudi 21 février – Isère. Grenoble. Vandalisme dans la chapelle Saint- Paul.
Source : https://www.christianophobie.fr/carte/une-chapelle-forcee-a-grenoble-en-isere

✔ Mercredi 20-lundi 25 février  – Vendée. Saint-Gilles-Croix-de-Vie. Plusieurs actes de vandalisme contre la Maison paroissiale de Notre-Dame-de-Vie.Source : https://www.christianophobie.fr/carte/maison-paroissiale-vandalisee-a-saint-gilles-croix-de-vie-en- vendee

✔ Jeudi 21 février – Ardèche. Joyeuse. Tombes vandalisées dans le cimetière municipal. Source : https://www.christianophobie.fr/carte/tombes-vandalisees-dans-le-cimetiere-de-joyeuse-en-ardeche

✔ Vendredi 22 février  – Vienne. Vouillé. Actes de vandalisme dans le cimetière municipal.
Source : https://www.christianophobie.fr/carte/cimetiere-vandalise-a-vouille-dans-la-vienne

✔ Samedi 23 février – Côtes-d’Armor. La Motte. Profanation et vol dans l’église Saint- Vincent-Ferrier.
Source : https://www.christianophobie.fr/carte/profanation-et-vol-dans-leglise-de-la-motte-cotes-darmor

✔ Samedi 23 février – Côtes-d’Armor. Plé lo. Vol dans l’église Saint-Pierre-et-Saint-Paul. Source : https://www.christianophobie.fr/carte/vol-dans-une-eglise-de-plelo-dans-les-cotes-darmor

✔ Samedi 23 février – Côtes-d’Armor. Saint-Quay-Portrieux. Vol dans l’église Saint-Quay. Source : https://www.christianophobie.fr/carte/cotes-darmor-trois-autres-cambriolages-deglises

✔ Samedi 23 février – Vendée. Saint-Gilles-Croix-de-Vie. Vandalisme dans l’église Saint- Gilles. Source : https://www.christianophobie.fr/carte/une-eglise-de-nouveau-vandalisee-a-saint-gilles-croix-de-vie- en-vendee

✔ Mardi 26 février  – Eure. Conches-sur-Ouche. Vandalisme dans l’église Sainte-Foy.
Source : https://www.christianophobie.fr/carte/eglise-vandalisee-a-conches-sur-ouche-dans-leure

✔ Mercredi 27 février – Landes. Sanguinet. Profanation et vol dans l’église Saint-Sauveur. Source : https://www.christianophobie.fr/carte/profanation-et-vol-dans-leglise-de-sanguinet- dans-les-landes

 

✔ Dimanche 24-jeudi 28 février  – Vienne. Dangé  -Saint-Romain. Vol dans l’église Saint-Pierre.
Source : https://www.christianophobie.fr/carte/vol-dans-leglise-de-dange-saint-romain-dans-la-vienne

✔ Mercredi 27-jeudi 28 février  – Côte-d’Or. Dijon. Tag sur les murs du prieuré de la Sainte-Famille.
Source : https://www.christianophobie.fr/carte/tags-sur-un-prieure-a-dijon-en-cote-dor

✔ Jeudi 28 février   – Vienne. Naintré. Profanation et vol dans l’église Saint- Vincent.
Source : https://www.christianophobie.fr/carte/profanation-et-vol-dans-leglise-de-naintre-dans-la-vienne

Synthèse pour le mois de février 2019

48 actes ont été signalés et documentés sur L’Observatoire de la Christianophobie en février 2019.

 

Comparaison 1er bimestre 2018  /  1er bimestre 2019

1er bimestre 2018 : 52 actes. ========= 1er bimestre 2019 : 66 actes (+ 14 soit + 26,9 %).

Synthèse réalisée le 4 mars 2019. Mise à jour : 6 mars 2019.

Profanation4.png

Profanation5.png

 

Profanation6.png

Profanation7.png

 

 

 

14 Partis Politiques vent Debout contre les Profanations.

Site « Le Salon Beige »

Cathophobie / France : Société

14 partis politiques appellent à manifester contre les profanations d’églises

14 partis politiques appellent à manifester contre les profanations d’églises

Ah non, ils appellent à marcher en réaction à quelques graffitis antisémites… Les 1063 actes antichrétiens de 2018 doivent être négligeables…

 

Remarquons au passage que ces grands défenseurs du judaïsme appellent à manifester chez les bobos de République. Ils auraient pu tenter La Goutte d’Or ou la porte de Clichy, cela aurait été plus sportif…

§§§§§

 

Commettre des Graffitis (quelque que soit la religion) sur des vitrines, des visages (Simone Veil), graver des Insultes, des menaces ci et là, scier des arbres (Ilan Halimi) est inqualifiable. Des enquêtes sont en cours.

Qu’en est-il des Actes anti-Caholiques et Chrétiens ?

  • Vendéens : Atrocement Assassinés parce-que Catholiques Royalistes = Aucune Emotion encore à ce jour. Rénald Seycher sera destitué de son poste de Professeur pour avoir dit que c’était « Un Génocide ».
  • 1ère guerre mondiale : Massacre de la Jeunesse Catholique, Pilier de la Nation = Normal, c’est pour la « Bonne Cause ».
  • 2ème Guerre Mondiale-Epuration : Les Français Catholiques subiront les pires Tortures jusquà l’écartèlement, la mise à feu des plaies ouvertes………. =  Aucune Emotion encore à ce jour de Personne.

Nagasaki, Hiroshima, Dresde, Chrétiens d’Orients……………………………Aucun Elan politique, Personne pour se lever, être Vent Debout contre ces Crimes commis sur des populations Chrétiennes.

Au contraire, la Chasse aux Catholiques à plus que jamais Pignon sur Rue !

Actuellement, Elie Hatem est Harcelé et Sali par l’UEJF parce-que qu’il est « Pour une France Chrétienne et Catholique ». Pendant 1500 ans, la France, la Gaule, depuis 496, n’a rien été d’autre que Catholique. France devenue une République laïque depuis 1789.

Vouloir revenir aux Fondements mêmes de la France, de la Gaule est désormais UN CRIME.

Elie Hatem.png

Elie Hatem1

 

Donc, l’UEJF va tout faire pour qu’Elie Hatem soit renvoyé de sa fonction de Professeur à l’Université Paris 13 avec la Bénédiction du B’Nai B’Rith France. La lettre a déjà été envoyée.

Demande d'exclusion d'Elie.png

Lettre ouverte au président de l’Université Paris 13 – Bobigny pour demander l’exclusion d’Elie Hatem

Monsieur le Président de l’Université Paris 13, Cher Jean-Pierre Astruc,

Je me permets de vous écrire pour vous demander des sanctions à l’encontre d’un enseignant invité au sein du Master de Management des Organisations Sanitaires et Sociales, Monsieur Elie Hatem.

Elie Hatem dispense un cours de droit des associations, il est avocat international. Néanmoins, ce Monsieur a omis de mentionner lors de sa présentation qu’il est également le dirigeant d’une organisation raciste et antisémite fondée par Charles Maurras : l’Action française.

Elie Hatem est membre du comité directeur de l’Action française. Il s’est présenté aux élections municipales de 2014 sous l’étiquette Front National, qu’il a quitté depuis en raison de sa dédiabolisation. Il s’est ensuite présenté aux élections législatives de 2017 avec le groupuscule catholique intégriste CIVITAS.

Au-delà de ses engagements politiques douteux, dans une publication sur sa page Facebook le 11 janvier 2015, il compare Christiane Taubira à une guenon. Adepte des thèses complotistes, le 20 juin 2015, lors d’une manifestation de CIVITAS, Elie Hatem déclare « Ben Laden est une création des services secrets américains et israéliens, comme l’Etat islamique ». Interviewé le 12 février 2016 sur la chaîne télévisée Al-Arabiya il déclare que la franc-maçonnerie et le sionisme « contrôle la presse et le gouvernement ». Elie Hatem participe le 21 avril 2018 à un colloque en hommage à Charles Maurras. Il reprend à son compte la thèse de l’anti-France développée par Maurras qui expliquait que l’anti-France est composée des « juifs, des protestants, des francs-maçons et des métèques ». Lors d’une conférence de l’Action Française à Avignon le 6 octobre 2018, Elie Hatem déclare « si aujourd’hui ce sont les musulmans qui menacent la République nous devons nous prémunir aussi des autres virus afin de revenir à une France française ». Il y appelle également l’Action française à « renverser la République » et déclare « qu’il me soit permis de saluer la mémoire du maréchal Pétain avec vous ».

C’est donc fort de cette large expérience dans la sphère raciste et antisémite que Elie Hatem utilise son statut d’enseignant universitaire pour propager ses thèses publiquement, et bénéficier publiquement du statut d’universitaire en salissant l’image de l’Université Paris 13 Bobigny.

C’est parce que nous sommes profondément attachés aux valeurs universitaires et que nous sommes convaincus qu’un dirigeant d’extrême-droite raciste, antisémite et complotiste n’a pas sa place au sein d’une Université française, que nous sommes intervenus dans son cours d’ouverture le 31 janvier 2019 pour alerter les étudiants et démasquer cet enseignant. Au cours de cette intervention, Elie Hatem a confirmé certains des propos sur lesquels il était interrogé, ainsi que sa participation au comité directeur de l’Action française, sa proximité avec Jean-Marie Le Pen et son soutien public à Charles Maurras et à ses théories. Nous disposons des éléments vidéos que nous vous faisons également parvenir.

Cette situation est d’autant plus grave que l’antisémitisme a progressé de 69% en France, que c’est au sein de votre Université qu’une étudiante a récemment été victime d’une campagne de harcèlement antisémite par certains étudiants de la faculté de médecine.

C’est pourquoi je vous demande par la présente, de relever Monsieur Elie Hatem de ses fonctions d’enseignement, et de mettre en œuvre une politique à l’échelle de votre établissement pour combattre le racisme, l’antisémitisme et la xénophobie.

Monsieur le Président, je suis convaincu de votre attachement à défendre des valeurs universelles qui nous rassemblent et nous protègent,

Dans l’attente de votre réponse, Monsieur le Président, je vous prie de croire en l’expression de mes salutations distinguées,

 

Sacha Ghozlan

 

 

§§§§§

Pas un mot de la LICRA qui dit et affiche LUTTER CONTRE TOUTES LES HAINES.

 

Si Supercherie et Imposture devaient-être démontrées de cette soi-disante association qui affiche « Lutter contre toutes les Haines » et « Contre Toutes les Exclusions » en encaissant de l’argent des Français au passage, en voici une.

*****Pour la LICRA, Commettre une lettre pour faire renvoyer un Professeur Catholique, C’est très certainement « de l’AMOUR »*****

 

La LICRA ne pensait pas si bien dire : La HAINE de l’UEJF CONTRE LES CATHOLIQUES ET LA CHRETIENTE A ETE JUSQU’AU PASSAGE A L’ACTE.

Haine2

Nous attendons la réponse de Monsieur Jean-Pierre Astruc, Président de l’Université Paris 13.

« Vous serez Haïs de Tous à cause de Mon Nom ».

Jésus-Christ

 

sacrc3a9-coeur-de-jc3a9sus