Archives de Catégorie: Christianophobie

Vous pouvez appeler à Brûler les Eglises, ça, c’est Permis !!!

Obs Christianophobie : https://t.co/tmDREFeRfG

Screenshot_2019-07-18 En vente un T-Shirt pour inviter à brûler son église…

Une lectrice (merci S. N.) me signale cette publicité parue le 11 juillet dernier sur la page Facebook de Wild Free Spirit, un vendeur par correspondance de frusques aux États-Unis. Ce T-Shirt est une « édition limitée », mais son accroche peut être déclinée sur des maillots sans manches, des “sweet-shirts”, des cabas, des sacs à dos et même des tasses… L’accroche invite tranquillement à brûler son église locale (Burn Your Local Church) et pour ceux qui ne sauraient pas lire, la sérigraphie montre une église en train de brûler. On peut arrêter un feu mais on ne peut pas arrêter les imbéciles !

Screenshot_2019-07-18 En vente un T-Shirt pour inviter à brûler son église…(1).png

*****

Les « Imbéciles » ne se risqueront Jamais à porter un Tee-Shirt sur lequel sera imprimé « Brûlez votre Mosquée » ou « Brûlez votre Synagogue ».

Ca, c’est Direct la 17ème chambre Correctionnelle.

Mais « Brûlez vos Eglises » vous pouvez, c’est « Lu, Approuvé et Signé ».

Vous pouvez aussi porter des bidons d’essence dans une Eglise pour l’incendier, vous ne risquez pas Grand chose, en fait, Vous ne risquez RIEN.

Screenshot_2019-07-18 Obs Christianophobie ( Christianophobi) Twitter.png

Un homme d’une trentaine d’années a été interpellé, lundi 8 juillet vers 19 h, alors qu’il venait d’entrer dans la cathédrale de Sées avec des bidons d’essence. Ce sont des fidèles qui l’ont appréhendé avant qu’il ne soit remis aux gendarmes appelés par ces témoins. L’homme, qui souffre de problèmes psychologiques, a été conduit au centre psychothérapique de l’Orne dans le cadre d’une mesure d’hospitalisation d’office. Aucune poursuite judiciaire n’a donc été déclenchée à son encontre.

Source : Ouest-France, 17 juillet 2019 (merci M. M. P. pour ce signalement)

Comme il est Permis d’inciter à Brûler les Eglises, il est également Permis de pousser et faire tomber les Prêtres pendant la Messe.

Au Brésil et Bientôt en France après le Meurtre de l’Abbé Jacques Hamel qui avait 86 ans

 

Rien ne nous sera Epargné.

Screenshot_2019-07-18 (1) Obs Christianophobie ( Christianophobi) Twitter

 

 

Vincent est parti en ayant eu les mêmes souffrances de suffocation que le Christ.

Screenshot_2019-07-18 ( ) #VincentLambert - Recherche sur Twitter

 

Screenshot_2019-07-18 Obs Christianophobie ( Christianophobi) Twitter(1).png

Bilan des Actes anti-Chrétiens du Mois d’Avril 2019.

Site : Observatoire de la Christianophobie 

https://twitter.com/Christianophobie

Les Actes anti-Chrétiens augmentent d’une manière inédite.

 

Tous ces actes commis contre les Chrétiens, contre la Religion Catholique sont « la suite logique » de 1789 et de bien avant !

Ils veulent que nous SOYONS RAYES DEFINITIVEMENT DE LA CARTE DU MONDE : c’est leur But Suprême.

Pour cela, ils accordent le permis de construire des mosquées afin qu’il y ait plus de mosquées sur le sol de France que d’Eglises et de Cathédrales.

Ainsi ils pourront dire officiellement : « La France est une Terre d’Islam ». L’ Islam étant le « Cheval de Troie » de la franc-maçonnerie.

A cet effet, les cosmopolites le disent déjà et s’en réjouissent.

MAIS, celui qui peut bien Rire est celui qui Rit en dernier.

Laissez-les Bien Rire pour le Moment, ils en Reviendront TOUS.

Voici la chansonnette ignoble que l’on pouvait entendre sur France Inter le Vendredi Saint :

« Il est fini le temps d’la cathédrale
Si ça pouvait signifier
Aussi la fin des curés !
 »

« Un fait divers certes très très chaud
Qui montre bien que chez les cathos
Il n’y a pas que la pédophilie
Le feu au c** c’est aussi l’incendie »

C’est ainsi que le pseudo-humoriste Frédéric Fromet a commenté l’incendie de Notre-Dame de Paris : avec un plaisir affiché.

Si vous désirez réagir : S’il vous plait, protestez énergiquement auprès du ministre de la Culture et de la présidente de Radio France : exigez des excuses publiques.

 

 

 

 

Christianophobie en Israël : un McDonald’s « McJésus » crucifié

Vendredi, des centaines de personnes ont manifesté devant le Musée d’Art contemporain de Haïfa pour protester contre une œuvre d’art intitulée Mc Jésus qui représente Ronald McDonald’s.

Des centaines de chrétiens ont manifesté vendredi devant le Musée d’Art contemporain de Haïfa pour protester contre une œuvre d’art intitulée Mc Jésusreprésentant un Ronald McDonald’s crucifié. Les manifestants ont tenté de forcer les portes de l’établissement pour décrocher l’installation. Des incidents ont éclaté avec la police qui a essuyé des jets de pierre. Trois membres des forces de l’ordre ont été blessés à la tête. La nuit précédente, un engin incendiaire avait été lancé contre le musée.

Mc Jésus représente Ronald, le clown jaune et rouge de chez McDonald’s, cloué sur une épaisse croix de bois. L’artiste finlandais Jani Leinonen a créé l’œuvre dans le cadre d’une exposition baptisée Sacred Goods dont le thème est, comme son nom l’indique, la sacralisation des biens de consommation. Jani Leinonen, 41 ans, est spécialisé dans le détournement des images et des stratégies des marques. Il a été condamné en 2012 pour avoir subtilisé un pilier en plastique dans un restaurant McDonald’s qu’il a ensuite détruit. Deux de ses installations ont été exposées en août 2015 à Dismaland, un parc d’attraction artistique et éphémère imaginé par le street artiste Banksy en Grande-Bretagne.

Des panneaux d’avertissement dans le musée

Jeudi, la ministre de la Culture Miri Regev a écrit au directeur général des Musées de Haïfa, en lui demandant le retrait de l’oeuvre. Dans sa lettre, elle indique qu’elle a reçu «de nombreuses plaintes» pour «offense grave aux sentiments de la communauté chrétienne». «Le mépris des symboles sacrés pour les religions et de nombreux croyants du monde entier en tant qu’acte de protestation artistique est illégitime et ne peut être affiché dans une institution culturelle soutenue par des fonds publics» écrit-elle.

La direction du musée refuse de céder aux pressions. Elle a toutefois décidé de placer des panneaux d’avertissement à l’entrée de l’exposition pour signaler que l’œuvre pouvait être perçue comme offensante. Selon le musée d’Haïfa, le débat sur l’art ne doit pas sombrer dans la violence. Quant à Mc Jésus, il fait partie d’une exposition sur le consumérisme qui «fait référence à l’utilisation cynique des symboles religieux par les multinationales».

Source