Archives de Catégorie: Saint Pie IX

IL FAUT FRAPPER LES SOTS, par Laurent Glauzy

Depuis que l’on a coupé la tête du roi dans un crime rituel déguisé et sur une guillotine ressemblant à une Croix ; que les paysans ont déserté les campagnes, le bon sens politique, religieux et naturel a disparu. La démocratie a fait son lit, et avec elle le démon dont le coussin est la mollesse d’âme, l’erreur.

Aujourd’hui, tout le monde a le droit de « penser » et surtout les plus inaptes. Mais, comme ils ne savent pas penser, et que le droit de parole leur a été malheureusement donné, ils parlent fort pour ne rien dire, et couvrent ceux qui pensent réellement et de ce fait auraient des vraies réflexions à apporter.

Cette réalité s’observe en politique, en cuisine, en astronomie et surtout en religion. Les plus idiots ont une réflexion à apporter en matière de religion. Et c’est stupéfiant à entendre. C’est la démocratie, le libéralisme (qu’au XIXe s. Don Félix Sarda y Salvany définit comme un péché), le modernisme.

Oui, personne n’a lu saint Thomas d’Aquin mais tout le monde s’exprime, glose.

Alors, ces doux idiots doivent être remis à leur place, ils doivent se taire et tout de suite. Si saint Romuald avait frappé son père pour en chasser le démon, les gens du peuple dont nos politiciens pédo-satanistes et francs-maçons devraient aussi être corrigés. Saint Louis faisait corriger les blasphémateurs. Il n’excluait pas la peine de mort dans des cas extrêmes. Imaginez-vous : un député ou un ministre pédophile au bûcher sur ordre du roi…

L’Eglise est la plus ancienne religion, la seule à produire des miracles et donc des saints (inexistant dans la secte protestante, l’islam, le talmudisme, etc.). Pendant 2.000 ans, ces saints ont parlé et tous sans équivoque de la même manière. Ils se sont exprimés sur le purgatoire, l’enfer, etc. Et, aujourd’hui, les abrutis qui ne savent rien ont leur idée sur ce qu’un prêtre doit faire en matière de mariage, sur ce qu’est l’église, etc. Car « c’est mon avis », « je pense ainsi », voilà comment les abrutis commencent toujours leur phrase, et affirment mordicus des inepties.

La chose est simple. L’hagiologie (étude des saints) fait parler de manière unanime des saints comme Saint Nicolas de Bari (dont plus de 1.500 ans après sa mort les os produisent une eau considérée comme relique), saint Charbel Mahklouf (+1898) dont le corps suinte aussi. Des centaines de saints dont le corps est intact dont tous ceux qui ont vu la sainte Vierge, comme sainte Bernadette. Tous ces saints parlent en deux mille ans d’histoire de l’église avec grande précision. Le véritable savoir est de réfléchir à partir de ces saints.

Le grand phantasme contemporain par exemple est d’affirmer également l’existence des Extraterrestres, tandis que l’Église et les Écritures sont très précises : les seuls Extraterrestres sont les anges et les démons. Alors, on affirme que l’univers est infini. Ah bon, qu’en savez-vous ? Sainte Hildegarde et sainte Catherine Emmerich, entre autres sont très précises à ce sujet. L’Eglise a parlé de tout, même de l’île de Pâques (Cf. Laurent Glauzy, Le mystère de l’île de Pâque à la lumière du créationnisme)

En toute chose, la seule et vraie démarche est de réfléchir à partir de l’Eglise et des Saints. Ils ont traité de tous les thèmes. Rappelons que le scientifique Saint Robert Bellarmin avait en son temps ridiculiser Galilée. Ce que l’on se garde bien de dire aujourd’hui, bien entendu. Tout comme Galilée était en résidence surveillée et qu’il était ami du pape Pie V.

Si l’on ne sait pas, que l’on se taise et que l’on prie.

Saint Pie IX affirmait que la démocratie était un mensonge, car le peuple était incapable de penser.

Saint Thomas d’Aquin avançait que pour être docte (instruit), il fallait avoir compris un seul livre : LA BIBLE.

Notre seule est vraie liberté et notre seule intelligence est tout mettre au pied de la Croix et de la Sainte Eglise Catholique.

PHOTO DE LA STATUE DE SAINT NICOLAS DE BARI (+ 345)

LIVRE DE L’ILE DE PÂQUES A LIRE POUR COMPRENDRE LE SAVOIR CACHE DE L’ÉGLISE

0001