KADHEM AL SAHER, CE GRAND CHANTEUR PROCHE DE SADDAM HUSSEIN, par Laurent Glauzy

Pour celui qui aime le monde arabe, sa profondeur et son raffinement inégalés dans le monde, sa grande culture, la voix de Kadhem Al Saher raisonne, transporte et enivre. En quelques années, Kadhem Al Sahir est devenu la coqueluche de la chanson arabe. Recette du succès : l’amour, toujours, mais aussi un cœur qui bat pour le douloureux quotidien de ses compatriotes irakiens.

Au temps où l’imposant festival international de Babylone, lancé en septembre 1987, rayonnait encore, chaque année Kadhem Al Sahir venait s’y produire pour la nuit de clôture. À chacun de ses passages, 30 000 personnes communiaient avec lui et lui clamaient leur amour. Touché droit au cœur par l’appel désespéré de ses fans, Kadhem ne sortait jamais indemne de ces retrouvailles sur le sol qui l’avait vu naître, en 1961.

Ce fils de menuisier né à Mossoul, qui vendit son vélo, à l’âge de 12 ans, pour s’offrir une guitare, vivait au milieu des siens, à Bagdad. C’est là qu’il étudia, au conservatoire – alors le plus prestigieux du monde arabe avec celui du Caire. Ses premières notes de musique, il les apprit auprès du grand maître de la musique classique arabe Rouhi al-Khammash. Son autre inspirateur, le célèbre joueur de luth Mounir Bachir.

Bagdad était donc l’un des centres les plus féconds de la musique arabe, avec l’Égypte la patrie de la grande diva Oum Kathoum

Fier de son pays natal, l’Irak Kadhem Saher est un chanteur nomade. Et pour cause : sa proximité avec le Raïs, le regretté Saddam Hussein, lui fut bien entendu reproché. Tantôt au Caire, parfois au Canada qui lui a accordé le statut de résident, aujourd’hui au Maroc, le chanteur irakien est un artiste du monde. Dépassant tous les clivages, il est aimé partout où il passe. A bientôt 60 ans, Kadhem Al Sahir est l’un des chanteurs arabes les plus célèbres et les plus populaires. Celui qui s’est marié il y a trois ans avec une femme originaire de Rabat est devenu une légende de la musique arabe. Ses chansons arabes, il les chante depuis plus de 30 ans. Ses albums ? Il en a vendu plus de 100 millions d’exemplaires. Des récompenses ? Il en a obtenu tout au long de sa carrière. Des concerts ? Il en donne dans le monde entier.

 

 

 

 

Laisser un commentaire